Sans un bruit, la critique du film

 

Publié le Mardi 19 juin 2018 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Sans un bruit, la critique du film

Mais vous allez fermer vos gueules ?

imageDes créatures extraterrestres ont envahi la Terre. Elles sont ultra-sensibles aux sons et ravagent le monde, traquant les humains impitoyablement.

La famille Abbott tente de survivre dans leur ferme du Midwest.

Face à ces prédateurs, ils n'ont d'autre choix que de vivre dans le silence…

Réalisé par John Krasinski, Sans un bruit est un film d'horreur Américain qui a réjoui la critique US et défoncé le box-office depuis sa sortie, le film ayant couté 17 millions de dollars et en ayant rapporté près de 326 millions dans le monde.

Niveau casting, nous retrouvons John Krasinski, Emily Blunt, Noah Jupe, Millicent Simmonds et Cade Woodward. Soit papa, maman, fiston, fillette et bébé. Un casting très resserré donc, incarnant une famille typique de l'Amérique agricole, en quelque sorte. Et un bon casting par-dessus le marché. Absolument rien à redire sur les acteurs. Sauf peut-être la gamine que j’aurais personnellement abandonnée attachée à un arbre depuis longtemps…

L'action du film se passe essentiellement dans la ferme et ses environs, les personnages ne pouvant se déplacer qu'à pieds, sous peine de se faire décimer par les créatures.

Car tout est là : si vous faites trop de bruit, vous êtes mort.


screenCe qui amène une tension tout le long du film, où la moindre action des protagonistes doit être mesurée pour éviter tout risque inutile. Idem pour les discussions… on pourrait presque dire que l'on est face à un film muet. Les scènes de dialogues peuvent se compter sur les doigts des deux mains, nos protagonistes parlant le plus souvent grâce à la langue des signes. L'atmosphère du film est donc tendue de bout en bout, avec l'impression que l'attaque peut venir de n'importe où, n'importe quand.

Ce qui nous réjouit particulièrement c'est que Krasinski a laissé tomber le gore a outrance et les jump scares (sauf à un ou deux moments) au contraire de ce qu'il se fait actuellement dans le cinéma horrifique. Ici, point de sang à outrance, de jump scare prévisible et en surabondance. Juste de la tension. Tout le temps. Vous éternuez, vous êtes mort. Vous parlez trop fort, marchez trop bruyamment, vous êtes mort. C'est la grande force du film : instaurer de l'horreur, non pas avec des effets sanguinolents, mais dans les actes banals qui vous coûteront la vie aux moindres sons trop élevés.

screenCependant, tout n'est pas parfait. Le scénario fait quelques gros retournements de situation parfois tirés par les cheveux. Et surtout parce qu'il faut rentrer dans le monde qui nous est offert, avec ces créatures ultra-sensibles aux sons… sans que personne avant ne se soit rendu compte (surtout les armées du monde) que c'est cool d'être sensible aux sons… mais que s’ils sont trop forts, ça peut vous tuer…

Bref, Sans un bruit n'est pas parfait, mais il a beaucoup de qualités, et propose autre chose que des tripes et de l’hémoglobine à outrance. Avec un bon casting par-dessus le marché, ça nous donne un bon petit film d’horreur comme on aimerait en voir plus souvent.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sans un bruit, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Paramount Pictures France

Développeur : John Krasinski

PEGI : 12+

Prix : Cinema

Sans un bruit, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Sans un bruit, la critique du film :

Derniers Commentaires

- Tous aux chiottes ! par Papa Panda

- Tous aux chiottes ! par dieudivin

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- RPG Maker MV pour mars 2019 par Mikis

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par Papa Panda

0