Monopoly Mario Kart

 

Publié le Jeudi 12 juillet 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test du Monopoly Mario Kart

Un vrai intérêt ?

imageLe Monopoly est sans doute l’un des jeux, si ce n’est LE jeu le plus vendu au monde. Seul petit souci : il se refile de génération en génération. Et ça, pour booster les ventes, on a connu mieux…
Heureusement, Hasbro lance régulièrement des Monopoly spéciaux. Yu-Gi Oh !, Dragon Ball Z, Disney, Pokémon, Minions, Assassin’s Creed, Zelda, Game of Thrones et bien entendu Star Wars ne sont que quelques-unes des versions disponibles dans n’importe quelle boutique ou sur n’importe quel site de vente.

En partenariat avec Nintendo, c’est un nouveau Monopoly Mario Kart qui a fait son apparition ces derniers jours.

Au menu, de nombreuses différences avec la version d’origine…

Tout d’abord, 4 personnages seulement sont inclus : Mario, Peach, Luigi et Toad. C’est là que le bât blesse : vous pourrez acheter de nouvelles figurines (façon DLC) si vous voulez jouer à plus de 4. Il existe celle de Bowser, Yoshi, Maskass, Donkey Kong, Harmonie et Mario Metal… Seulement à 7,50 € environ le personnage… comment dire… ça fait cher la blague, même si chaque personnage est livré avec une carte spéciale pouvoirs (attention, beaucoup de sites vendent les versions anglaises…).

imageBref. Gros point noir de cette version, le nombre de personnages et le fait que les supplémentaires soient vendus hors de prix n’entachent pourtant pas le plaisir du jeu et sa réussite.

Le plateau de jeu est composé de circuits mythiques de Mario Kart à la place des noms des rues. Route arc-en-ciel, Château de Bowser, Désert Toussec, Voie céleste, Descente givrée, Club Mario… toutes illustrées par des captures d’écran.
Chaque case a un prix… en pièces Mario. Il ne s’agit plus de billets de banques, mais de pièces. Tout se joue avec les fameuses pièces d’or chères à notre plombier.
La case « Allez en prison » et « Prison » sont toujours là. Mais les cartes chance, caisse de communauté et gares ont été remplacées. Vous trouverez différentes cases : Plateforme Turbo (relancez le dé), Boite à objet (lancé le dé et gagnez autant de pièces que le nombre obtenu) ou case Thwomp (perdez 2 pièces). Des cases super étoiles permettent d’activer les capacités spéciales de votre personnage. Par exemple, Mario gagne 3 pièces et relance le dé. Peach peut relancer le dé Power Up.

imageIl existe en effet un dé Power Up avec la carapace bleue, la carapace verte, l’éclair, des pièces à récupérer ou une banane. Entre pertes de pièces (carapaces et éclair) et avancée bloquée (banane), le jeu devient rapidement complètement fou et les pièces valdinguent de partout.

Mais ce n’est pas tout : des cartes courses permettent de lancer des courses sur un tour. Le premier à la finir remporte un certain nombre de points. Pour lancer la course : il faut payer son coût d’inscription. Tout le monde n’y participe donc pas forcément !

A la fin de toutes les cartes courses, le nombre de points de chaque joueur, défini selon les courses remportées, les propriétés possédées et les pièces restantes est calculé pour savoir qui a remporté la partie.

Au final, donc, Monopoly Mario Kart n’est ni un jeu de courses Mario Kart, ni vraiment un Monopoly. C’est un mélange des deux. Les nouvelles règles sont suffisamment intéressantes et bien pensées pour donner l’impression de jouer à un tout nouveau jeu, plutôt original, savamment bordélique, délicieusement injuste… bref, c’est une belle réussite.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Monopoly Mario Kart

Plateformes :

Editeur : Hasbro

Développeur : Hasbro

PEGI : 7+

Prix : 30 €

Monopoly Mario Kart

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0