Pro Basketball Manager 2019 (PC)

 

Publié le Mardi 27 novembre 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Pro Basketball Manager 2019 (PC)

Une rayure sur le parquet

imageDans les jeux de gestion d’un club sportif, il y a du foot, en premier lieu, parce que Football Manager est l’un des jeux les plus vendus sur PC chaque année, il y a du cyclisme, pour les amoureux du Tour de France, des jambes rasées et des pots belges, mais il y a aussi du basket-ball. Parfaitement. Avec ce nouvel opus qu’est Pro Basketball Manager 2019.

Bref, si vous rêvez de coacher Lebron James, de redonner leurs lettres de noblesses aux Chicago Bulls, voire de prendre en mains la meilleure équipe européenne actuelle (source EuroTopTeams), le CSKA Moscou, ou même de propulser le Strasbourg IG ou encore l’ASVEL au rang de meilleure équipe européenne capable de rivaliser avec les meilleurs 5 de la NBA, alors Pro Basketball Manager 2019 est fait pour vous. Il va juste falloir sacrément cravacher…


screenComme dans tout jeu de gestion qui se respecte, Pro Basketball Manager 2019 abasourdit avec son nombre impressionnant de données. Vous aurez le choix entre des centaines d’équipes, de tous horizons. Même le basket universitaire américain est inclus. Des centaines d’équipes… et des dizaines de milliers de joueurs. Pour des centaines de milliers de statistiques. Vous trouverez pour chaque joueur, des dizaines d’infos, de notes sur ses performances, de stats… c’est tout bonnement incroyable. Un travail exceptionnel, même si les développeurs n’évitent pas quelques erreurs. C’est d’ailleurs l’un des reproches que l’on peut faire au jeu. Si on pardonnera aisément qu’un obscur joueur espagnol ne soit pas tout à fait noté à sa juste valeur, on s’étonnera de certains choix sur des joueurs importants de la NBA, sous-notés pour certains, surcotés pour d’autres.

On regrettera également l’obsolescence programmée de certains joueurs ayant, selon le jeu, dépassé l’âge où leurs capacités sont au top. Un déclin imposé pour certaines stars dont Lebron james fait partie alors qu’il fait encore cette année, une putain de saison.

screenCes petites erreurs peuvent avoir de grosses conséquences en fin de saison, le jeu faisant baisser les performances et donc l’apport à l’équipe de ces joueurs et, avouons-le, ça énerve. Ce n’est pas rédhibitoire, certes mais ça énerve.

A côté de ça, vous allez vraiment devoir tout gérer. La salle également, le plaisir des fans et… le contentement de vos joueurs. Vous allez pouvoir leur créer un programme particulier pour améliorer telle ou telle caractéristique, négocier au sou près les contrats… sans oublier choisir les tactiques adaptées à l’adversaire, les changements… sans oublier les recrutements, les échanges…

C’est bien simple, la préparation d’un seul match peut vous demander plusieurs dizaines de minutes, voire carrément plus d’une heure si vous voulez y aller à fond…

screenPro Basketball Manager 2019, malgré ses petites imprécisions et imperfections au niveau des données, avait tout pour séduire et s’inscrire comme l’un des tous meilleurs jeux de gestion. Malheureusement, il pêche par bien des côtés. Les bugs innombrables sur les menus (fenêtres que l’on ne peut plus fermer, menus qui ne se déroulent plus, et j’en passe et j’en oublie.
Ajoutez des joueurs qui ont tendance à tous être en mousse, un peu comme s’ils avaient fait leur préparation au club de foot de Monaco. C’est assez incroyable le nombre de blessures que vous allez subir durant toute la saison. Résultat, impossible de compter sur un 5 de départ fort et performant. Il va y avoir du turn-over. A vous en dégoûter, malheureusement. Et on ne parle pas forcément de petites blessures, hein… se retrouver avec 3 jambes cassées en 4 semaines, c’est assez… incongrus.

On pourrait en rajouter. IA faiblarde, matches en 3D moches, système de recherche de joueurs catastrophique, menus mal fichues, impossibilité de créer ses propres raccourcis pour gagner du temps…

Au final, donc, Pro Basketball Manager 2019 a d’excellentes bases. Perfectibles, certes, mais excellentes. Seulement la réalisation autour, la jouabilité et la clarté empoisonnent le jeu. A tel point qu’on ne finira pas même une saison, à moins d’être vraiment mordu, et on rangera le jeu au placard. Vraiment dommage.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Pro Basketball Manager 2019 (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Umix Studios

Développeur : Umix Studios

PEGI : 3+

Prix : 25 €

Aller sur le site officiel

Pro Basketball Manager 2019 (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Pro Basketball Manager 2019 (PC) :

0