Battlefield 3 : Back to Karkand (PC, PS3, Xbox 360)

 

Publié le Vendredi 9 décembre 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

(Test) Battlefield 3 : Back to Karkand (PC, PS3, Xbox 360)

Lifting réussi

imageEn avance sur les versions Xbox 360 et PC, le nouveau contenu téléchargeable pour Battlefield 3 est sorti sur PS3. En fait, le terme de « nouveau » contenue téléchargeable est discutable : il s’agit ni plus ni moins d’anciens cartes tirées des vieux jeux de la série Battlefield. Du coup, grosse arnaque ou vraie bonne idée ?
 
Back To Karkand propose 4 cartes multijoueurs. Golfe d'Oman (Gulf of Oman), Péninsule de Sharqi (Sharqi Peninsula), et Frappe à Karkand (Strike at Karkand) sont issues du jeu Battlefield 2. Ile Wake (Wake Island), elle, vient de Battlefield 1942, mais a été réutilisée dans Battlefield Heroes, et Battlefield 1943.
Pour autant, il ne s’agit pas d’un simple copié-collé à la va-vite. Les cartes, plutôt vastes et propices à de grands affrontements, ont été retravaillées. Outre leur application au nouveau moteur graphique Frostbite Engine 2 pour plus de détails, elles ont bénéficié de quelques variations. Et vas-y que je te rajoute un arbre ici, un muret là…
 
Mieux encore, la destruction des décors a été largement développée, pour ne pas dire améliorée. Du coup, bien plus d’éléments sont destructibles dans ces cartes, même si, bien entendu, les principaux édifices résistent encore et toujours à n’importe quel déluge explosif.
 
Côté cartes, l’île Wake est une île du Pacifique, en forme de U, avec un lagon en son centre. Quelques collines, quelques bâtiments appartenant à une base US, des navires de guerre… Elle fait surtout la part belle aux amateurs d’avions et d’hélicos. Les combats aériens sont dévastateurs, mais pourront parfois être influencés par les actions au sol menées par les fantassins.
 
Frappe à Karkand est une carte citadine composée de nombreuses rues et ruelles, souvent étroites, et qui privilégient le combat rapproché. On démonte les murs et certains bâtiments, on évolue dans une ville du Moyen-Orient, avec ses gravats, sa saleté, sa poussière… c’est tout juste si l’on ne sent pas les odeurs d’encens, de menthe et d’épices, ou du cuir travaillé pour fabriquer des babouches pour touristes. Un pur régal. Chaque équipe dispose d’un tank et d’un APC.
 
screenscreenscreen
 
screenGolfe d’Oman nous entraîne également dans une ville arabe, mais aux rues plus larges et avec quelques places ouvertes, quelques hauts bâtiments, et permet alors des affrontements plus tactiques, sans oublier les combats aériens pour ceux qui préfèrent jouer les pilotes. Chaque équipe dispose en effet de jets, de tanks, d’PAC et d’hélicos.
 
Enfin, la Péninsule de Sharqi est un centre-ville entouré de vastes espaces ouverts, le tout en bord de mer. La péninsule est tenue par les forces US, tandis que les armées russes les assaillent des trois côtés. Parfait pour les snipers, mais surtout destinée aux modes Conquêtes. Tanks et hélicos sont de la partie.
 
screenEn plus des cartes, le pack propose différents véhicules supplémentaires. Le chasseur F35B peu décoller sur une faible distance et atterrir verticalement. Il est, sinon, comparable aux autres chasseurs en termes de puissance et de vitesse. On peut le trouver sur l’île de Wake et sur le Golfe dOman.
Le Desert Patrol Vehicule (DPV) est une jeep rapide, idéale pour contourner une position, mais assez fragile, pouvant transporter 3 combattants.
Le transport de troupes blindé BTR-90 permet d’emmener 6 passagers, est disponible sur toutes les cartes, sauf l’île de Wake. Sympa pour ceux qui aiment planifier des attaques ciblées en escouade, son intérêt reste toutefois assez limité, le risque étant grand de voir 6 joueurs descendus d’un seul coup par une roquette bien placée.
 
screenscreenscreen
 
screenDes armes sont aussi disponibles. MP5 (fusil mitrailleur léger, 200 mètres de portée), PP-19 (fusil mitrailleur léger, d’une portée de 100m), L85A2 (Fusil d’assaut, 500m de portée), FAMAS (Célèbre fusil d’assaut français, 400m de portée), Type 88 (fusil de sniper semi-automatique, 800 mètres de portée), L96A1 (Fusil de sniper, 800m de portée), Jackhammer (Fusil automatique, 35m de portée), MG36 (Mitrailleuse légère), Type 95 (Mitrailleuse légère), Type 97 (fusil mitrailleur léger). Chacune de ces armes devra être débloquée en accomplissant des défis précis (mais peu compliqués). De la même sorte, chaque arme bénéficiera de diverses améliorations à débloquer : lunette de visée, lance-grenade, amélioration de la visée…
 
Pour conclure, un nouveau mode de jeu est également ajouté. Le mode Conquête en Assaut. Il s’agit de capturer des points stratégiques, en récupérant les drapeaux contrôlés par l’adversaire. Une équipe commence avec tous les drapeaux et l’autre doit les lui prendre. L’équipe qui défend a un nombre limité de régénération inférieur à l’équipe assaillante.  Plutôt dynamique et demandant parfois bien plus d’organisation d’équipe qu’on voudrait bien le croire au premier abord, ce mode, à défaut d’être original et indispensable, apporte une variation sympathique du mode Conquête classique. On ne boudera donc pas son bonheur.
 
screenLa question finale portera donc sur le « Faut-il oui ou non acheter ce pack Back to Karkand ? ». Pour ceux qui ont acheté l’édition limitée ou précommandé le jeu, la question ne se pose pas puisqu’il est offert. Pour les autres, on ne saurait que les encourager à le faire. Pour une bonne et une mauvaise raison. La mauvaise, c’est que le nombre de cartes disponibles dans le jeu de base était si faible que ces 4 nouvelles s’avèrent vite indispensables pour ne pas tourner en rond. C’est donc un peu un achat « forcé », du coup. Heureusement, la bonne raison est que, malgré tout, ce Back to Karkand est d’excellente qualité. Ses décors plus destructibles, ses cartes vraiment bien pensées (on comprend pourquoi elles étaient autant appréciées sur les anciens jeux), leur remise à niveau réussie… tout concourt pour que ce DLC devienne un incontournable.
Bref, Back to Karkand est un ajout de choix et de qualité. Idéal pour prolonger le plaisir sur Battlefield 3.


image


 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Battlefield 3 : Back to Karkand (PC, PS3, Xbox 360)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Dice

PEGI : 18+

Prix : 15 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

 

 

Images du jeu Battlefield 3 : Back to Karkand (PC, PS3, Xbox 360) :

0