{ALT}

Derniers tests

 

Publié le Jeudi 7 février 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Hitman HD Trilogy (PS3, Xbox 360)

Des implants pour un chauve ?

imageComme une mangue pas assez mûre, il n’a pas un poil sur le caillou et a un code barre collé à l’arrière du crâne. Sauf qu’on ne risque pas de le trouver au rayon des fruits et légumes, même si sa démarche un peu raide laisse penser qu’il ferait bien de laisser tomber les pâtes et le riz et opter pour un régime plus riche en fibres.

Il, c’est l’Agent 47 (« Je ne suis pas un numérooooo »), l’un des assassins les plus célèbres du monde vidéoludique.
Après le récent Hitman Absolution, voilà que Square Enix nous fait le coup du « remake HD » des trois précédents volets. Reste à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Cette compilation regroupe les jeux Hitman 2 : Silent Assassin, Hitman Contracts et Hitman Blood Money, sortis respectivement en 2002, 2004 et 2006. Autant dire que c’est loin de nous rajeunir. Et le premier Hitman, me demanderez-vous… L’ampleur de la tâche était trop importante. Le jeu, sorti uniquement en 2000 à une époque où le PC régnait encore en maître, est beaucoup trop daté, et ce n’est pas un simple barbouillage HD qu’il faudrait faire, mais une refonte complète du jeu. On se contentera donc des trois opus précités.

Hitman 2 Silent Assassin met l’Agent 47 aux prises avec un terroriste international appelé Sergeï Zavoratko.
Dans Hitman Contracts, l’Agent 47, blessé grièvement après une mission, se remémore certains de ses contrats passés. Comme une façon de revoir sa vie avant de trépasser.
Enfin, dans Hitman Blood Money, l’Agent 47 est supposé mort. On va donc découvrir quels évènements ont amené à cette fin tragique du héros.

screenscreen

screenForce est de constater que si l’idée de cette trilogie HD est alléchante, Square Enix n’a pas réussi à faire de merveilles. On redécouvre donc les deux épisodes les plus datés avec une certaine nostalgie teintée de déception. Eh oui. Il y a certaines choses qui devraient rester des souvenirs, sous peine de casser ces bonnes impressions que l’on avait gardées d’elles. Et Hitman 2 Silent Assassin comme Hitman Contracts sont de celles-là.
En effet, on découvre les limites du « faire du neuf avec du vieux ». Graphiquement déjà. Si c’est plus beau que les originaux, difficile toutefois de transformer de la boue en or. Les textures restent souvent grossières, légèrement baveuses, les décors sont vides, les personnages sont taillés à la machette et pauvrement animés… C’était peut-être au top en 2002 et 2004, mais on se rend compte à quel point les développeurs ont fait d’énormes progrès en quelques 10 ans…
L’IA est également d’une nullité assez affligeante, quand bien même on notera un léger mieux dans Hitman Contracts.
C’est surtout le gameplay, par contre, qui fera souffrir nos doux souvenirs. Rigide, assez approximatif, pas toujours logique, très très lent et très très dirigiste… là encore on se rend compte à quel point les jeux d’action et d’infiltration ont évolué.

screenscreen

Alors bon. Ce n’est pas non plus une catastrophe, hein. Surtout finalement, pour le prix global de cette trilogie (30 €). Et même si les lacunes techniques – voire même les bugs – n’ont pas été corrigées par ces versions HD, on retrouve quand même les aventures de l’Agent 47 avec un certain bonheur et une certaine nostalgie. Il faut simplement bien comprendre que Square Enix n’a pas fait de miracles.

screenC’est un autre son de cloche, toutefois, avec Hitman Blood Money. Plus récent, le jeu est également bien mieux fichu. Plus de liberté d’action, gameplay plus souple, graphismes plus détaillés… On retrouve finalement l’Agent 47 comme dans nos souvenirs : un tueur implacable qui n’hésite pas à se déguiser, parfois dans des costumes improbables, pour remplir ses missions. Fun, drôle, offrant bien plus de liberté, cet épisode est la vraie bonne raison d’acquérir cette trilogie. Blood Money reste encore aujourd’hui l’un des meilleurs jeux d’infiltration (personnellement, je le préfère peut-être même au dernier épisode en date, Absolution).

Maintenant, la question se pose quand même de son intérêt. Sur Xbox 360, le jeu étant déjà disponible, on devrait pouvoir le trouver à bas prix. Sur PS3, en revanche, il est inédit et cette trilogie HD est donc un bon investissement pour tous les fans de l’Agent 47.

A vous de voir, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Hitman HD Trilogy (PS3, Xbox 360)

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur : Square Enix

Développeur : IO Interactive

PEGI : 18+

Prix : 30 €

Hitman HD Trilogy (PS3, Xbox 360)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Hitman HD Trilogy (PS3, Xbox 360) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

- Ruiner : Un shoot Cyberpunk ultra-violent par Yutani

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par scudik

0