Guitar Hero : Metallica (Xbox 360, PS3, Wii, PS2)

 

Publié le Mercredi 27 mai 2009 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Guitar Hero: Metallica (Xbox 360, PS3, Wii, PS2)

Entre marchand de sable

imageDéjà 2 mois que Cedric et moi avons mis le feu à l'entrepôt (au sens figuré, hein, bien que Cedric était quand même chaud pour montrer ses talents de pyromane) avec notre sublime prestation sur Fade to Black de Metallica. A l'époque, je lui avais dis à quel point le titre était prometteur. Des riffs pêchus, des solos bien speed et technique comme je les aime. Bref, je l'attendais de pied ferme moi ce Guitar Hero: Metallica. Non pas que je sois fan du quatuor américain, mais j'aime le gros son et les "vrais" solos. Pas les soupes de 4 accords avec un solo minable de 4 pauvres notes à la fin, comme savent nous faire les groupes d'émo du moment.

Alors bien évidemment, l'épisode tient plus du spin-off que d'un réel nouvel épisode. Comprenez par là que les améliorations ne sont pas légion et qu'il faudra attendre Guitar Hero 5 à la fin de l'année  pour avoir de grands changements. Il n'y a donc pas véritablement de surprise dans le contenu. On retrouve notre cher bon vieux mode Carrière, en solo ou en groupe, ainsi que tout une multitude de modes de jeux multi, en local ou sur le live.

Le mode Carrière est bien différent de ce que nous avons connu. Déjà par sa mise en scène. A peine lancé, vous voilà propulsé en plein concert de Metallica. Ces messieurs faisant leur entrée sur scène sur le célèbre air de The Ecstasy of Gold d'Ennio Morricone, puis enchainant coup sur coup For Whom the Bell Tolls et The Unforgiven. Comme mise en bouche, rien de tel.On remarquera déjà tout le travail apporté par l'équipe de Neversoft. Les animations sont bien foutues, la caméra est dynamique, c'est plutôt beau (pour du Guitar Hero hein) et on reconnait chacun des membres du groupe sans difficulté. Mais c'est surtout au niveau du son que ça fait plaisir à entendre. Ça dépote quand même grave. On en  prend plein les tympans. Que du bonheur.

Mais le gros changement du mode carrière vient de son fonctionnement qui en perturbera plus d'un. En effet, ce dernier est pour moi le plus difficile des modes carrières qu'il y ait eu dans un Guitar Hero. Oui, l'exercice pratiqué tous les vendredi matin devant nos tops japonais sur notre site risque de vous servir. Mais c'est paradoxalement le mode carrière le plus simple qu'il m'ait été donné de finir dans un GH. Pourquoi ça ? Tout simplement parce qu'il ne suffit pas de réussir une série de chanson pour passer au concert suivant, mais simplement d'avoir un certain nombre d'étoiles. En gros, il suffit de finir les 3 premiers concerts avec 5 étoiles sur toutes les chansons, et vous vous retrouverez avec toute la playlist de débloquée et il suffit d'aller à la dernière chanson pour finir le mode carrière. En résumé, au bout de 15 ou 16 chansons, on voit apparaitre un "vous avez fini le mode carrière". "Déjà ?! Mais ça fait à peine 2 heures que je joue". Oui autant dire que j'étais plutôt dégouté par le manque de challenge. Mais bon, la difficulté est quand même au rendez-vous, surtout sur l'avant dernier concert. Les plus dingues auront du mal à taper le 100 % en expert sur toutes les chansons. Et puis finir le mode carrière sans avoir fait toutes les chansons, c'est une chose, finir le jeu à 100% en est une autre.

Malgré ce petit bémol, le mode carrière est excellent. Peu importe l'instrument, la difficulté est là. D'autant plus qu'un nouveau mode fait son apparition à la batterie, le mode expert +, et qu'il permet de jouer avec une seconde pédale (vendue séparément à 15 €) histoire de vous laissez exprimer tous vos talents de batteurs. Mais rassurez vous, si la difficulté est globalement bien plus élevée, le mode Novice est toujours de la partie. Ce qui permettra à tout le monde d'y trouver son bonheur.
Seule la carrière au chant est ennuyeuse. Ceci s'explique par le fait que Metallica, c'est souvent une intro de 2 minutes en instru, 3 minutes de chant et 2 minutes de solo. Ce qui au final, ne nous fait pas chanter beaucoup sur toute la durée de la chanson.

De son côté, le multi est comme d'habitude excellent. On peut se faire le mode carrière avec ses amis ou alors profiter de la multitude de mode multijoueur présents sur le live. Duel, Duel Pro, Coop, Duel de guitare 2 vs 2, Duel de groupe, partie rapide en groupe et j'en passe. Il y en a pour tous les goûts, toutes les couleurs. Ce n'est que du bon. Se taper une carrière avec ses potes, c'est royal et rempli de fous rires. Surtout si vous avez un pote raide comme un manche à balai à la batterie.

On remarquera également le soin apporté par Activision au niveau du contenu même si on pourra toujours dire qu'il n'y en a pas assez. Quelques vidéos live, une multitude d'anecdotes à découvrir avec le Metallifact, des photos, les paroles des chansons ainsi que les instruments du groupe sont présents sur la galette. Bref, les fans seront ravis. A noter également qu'un mode pour créer ses instruments de A à Z est présent sur le jeu. Ce qui ne laissera pas insensible les musiciens que nous sommes.

Du côté de la playlist, c'est tout pareil. Le fan de Metallica sera aux anges. Même s'il se plaindra forcément de ne pas voir 2 ou 3 de ses morceaux préférés. Moi, sans être fan du groupe, j'ai vraiment apprécié la playlist. 48 titres dont 28 de Metallica. Même si ça peut paraitre peu, avec des morceaux de 6 à 7 minutes, finalement, on a de quoi faire.
Du côté des guests, on retrouve System of a Down et son Toxicity, Slayer et son abominable War Ensemble très difficile à jouer,  Motorhead et son excellent Ace of Spades. Je ferai par contre remarquer que, comme d'habitude, certains titres subissent le syndrôme Guitar Hero. Faciles à jouer en vrai, difficiles sur Guitar Hero car retranscrits n'importe comment.

Pour moi, le seul gros point noir du titre vient du fait que, mise à part l'album Death Magnetic, il n'y a aucun DLC téléchargeable. Peut être une sombre histoire de droits qui explique cela. Hetfield et sa bande n'ayant pas envie d'être pris en flague de jouer virtuellement les BB Brunes et de se taper la honte de leur vie.
Pour du contenu supplémentaire, il faudra se tourner vers le GH Tunes ou faire ses propres chansons avec le GH Studio. Le problème est quand même que leur qualité sonore est proche d'un Guitar Pro. Ce n'est pas du midi non plus, mais bon, on a connu mieux quand même. Il y a quand même quelques perles sur le GH Tunes. Il suffit de chercher. Si,  si.

Au final, Guitar Hero: Mellica est, vous l'aurez  compris, une petite tuerie. Pas parfait. Mais vraiment très bon. Pour les gens qui n'aiment pas le métal, bien évidemment, je leur conseille l'épisode World Tour, plus accessible et surtout plus varié. Mais pour les métalleux, celui-ci s'inscrit comme un indispensable. En tout cas, la sensation de se retrouver avec une moitié de jeu comme s'était le cas avec GH : Aerosmith n'est pas présente ici. C'est du bon, mangez-en.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Guitar Hero : Metallica (Xbox 360, PS3, Wii, PS2)

Plateformes : Xbox 360 - PS3 - PS2 - Wii

Editeur : Activision

Développeur : Neversoft

PEGI : 12+

Prix : 70 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

 

 

Images du jeu Guitar Hero : Metallica (Xbox 360, PS3, Wii, PS2) :

0