Les développeurs de Hatred réfutent tout affiliation à un groupe nazi

 

Publié le Mercredi 22 octobre 2014 à 11:00:00 par Cedric Gasperini

 

Les développeurs de Hatred réfutent tout affiliation à un groupe nazi

Alors que nous, par contre...

Hatred est un jeu qui a fait la Une ces derniers jours sur la toile. Et pour cause : vous y jouez un psychopathe qui sort dans la rue pour tuer des civils innocents. De nombreuses réactions outrées, voire très virulentes, ont été faites à l'encontre du jeu et de ses développeurs, les polonais de Destructive Creations. Des attaques doublées d'une accusion de soutenir l'extrême-droite nazie, puisque le boss du studio a "liké" une page Facebook qui y est affiliée.

Jaroslaw Zielinski, la personne pointée du doigt, a tenu à réagir suite à ces accusations. Il tient à réexpliquer qu'il ne s'agit que de jeu vidéo. De divertissement. En rien du tout un appel à la violence et surtout, qui n'a rien à voir avec les pensées ou convictions des membres du studio.
Il rappelle également que les nazis ont tué 6 millions de personnes en Pologne, dont son grand-père. 
D'autres développeurs, Marcin Kazmierczak ou Jakub Stychno, expliquent eux aussi à quel point leurs familles ont souffert de cette période, ce qui les pousse à vouer une hainte inconditionnelle à tout régime totalitaire ou toute forme de discrimination. 

Jaroslaw Zielinski ne nie pas avoir "liké" cette page sur Facebook. Une page qui simplement donne des informations qui ne sont pas forcément reprises par tous les quotidiens. C'est donc dans un but uniquement informatif qu'il l'a fait, afin de voir sur son mur les publications de cette page. Il ne savait d'ailleurs pas du tout que ladite page était affiliée à un groupuscule nazi. 

Quant à ceux qui nous ont écrit, outrés, pour nous reprocher de "faire de la publicité à un tel jeu", nous leur rappelons qu'il ne s'agit pas de publicité, mais d'information. Et que ce n'est QUE du jeu vidéo. Parler d'un jeu vidéo ne signifie en rien soutenir son propos. Nous avons déjà parlé du jeu Carmaggedon, dans lequel un pilote écrase des piétons, et nous n'avons pourtant jamais soutenu les chauffards. Nous avons déjà parlé du jeu Farming Simulator et nous n'avons pourtant jamais soutenu l'agriculture intensive. Nous avons déjà parlé du jeu Haze ou du jeu Wii Music et n'avons pourtant jamais soutenu la scatologie. Nous avons déjà parlé du jeu Just Dance et n'avons pourtant jamais soutenu la mode des leggings fluos. Et on vous rappelle encore une fois que ce n'est qu'un jeu vidéo, qui sera déconseillé aux moins de 18 ans, un âge où l'on est sensé savoir distinguer le virtuel du réel.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Ben999 le 22/10/2014 à 13:26

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Joli dernier paragraphesmiley 9smiley 20

352 Commentaires de news

Ecrit par Mortal le 22/10/2014 à 13:59

 

2

avatar

Inscrit le 13/09/2010

Voir le profil

en meme temps, deja de base je deteste etre forcé de tuer des innocents / civils dans les jeux.

je trouve ca totalement malsain, comme les films Saw avec la promotion et le voyeurisme de la torture, sous couvert d' "art".


deja dans soldiers of fortunes, j'étais un peu géné smiley 48
du coup je sais pas. Certes un jeu reste un jeu, je suis d'accord, la plupart du temps.

Carmaggeddon, c'est pas pareil, on écrase des gens qui font chier smiley 7 lol
la j'ai l'impression que le contexte n'est pas le même, c'est même pas qu'ils font chier, c'est juste qu'on a une arme à feu et il faut bien tirer sur quelque chose.

peut etre que le realisme des graphismes entre aussi en compte. les Carma, on peut pas dire que ce soit hyper réaliste niveau rendu des pietons et de leur mort.

Finalement, c'est peut être cette course au réalisme que je trouve mauvaise. Vouloir voir de près, de manière réaliste , tuer un innocent... si ca soulage des gens, ca me fait un peu peur.

2817 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 22/10/2014 à 14:11

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

[HS]Nous avons déjà parlé de Stéphanie et nous n'avons pourtant jamais su qui était Stéphanie.[HS]

Cette phrase, je pense qu'elle aurait été bien adaptée à la conclusion avec les autres smiley 7

6708 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 22/10/2014 à 14:14

 

4

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

moi je dirais que ca dépend aussi du scénar (si scenar il y a...)

ca me fait penser au flim sorti il n'y a pas longtemps la... American Nightmare ? le truc ou une journée par an les ricain peuvent faire ce qu'ils veulent en toutes impunité, genre tuer des civils ...
si scenario il y a donc, il peut être "intéressant" ce hatred...

6231 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 22/10/2014 à 20:21

 

5

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Mortal

...

je trouve ca totalement malsain, comme les films Saw avec la promotion et le voyeurisme de la torture, sous couvert d' "art".


...

Tu penses à la famille des pov petit méchant qui ont trouvé un taf à côté d'un bidon d’essence dans une usine d'arme d'un milliardaire russe.

Tu penses à ces milliers de gentil fumeurs qui se font attaquer par derrière après avoir fait 4 fois le même chemin, s'être arrêté 20 pixels avant la lumière.

Et tout ses monstres carnassier venu attaquer la terre parce qu'ils n'ont plus rien a perdre tellement ils sont pauvre.

2843 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

22466-hatred-reaction-neo-nazi-affiliation-studios-meurtre-accusation