Kawashima est un imposteur

 

Publié le Mercredi 28 janvier 2009 à 14:53:18 par Gizmo

 

Kawashima est un imposteur

Depuis le début, je le disais, depuis le début !

Yoann, lecteur fid', a attir'otre attention sur un article du site Cerveau & Psycho.fr (article malheureusement payant... et hors de prix). Yoann nous fait remarquer que, comme dans mon test, 'ne autre 'que, sur un autre site, dans lequel je remettais clairement en cause les capacit'du bon Docteur Kawashima et son jeu Entra'ment C'bral sur DS, une 'de fran'se d'ntre que, ben oui, t'avais raison Cedric, c'est de la grosse fumisterie. Professeur de psychologie cognitive ''Universit'e Rennes, Alain Lieury a men'ne 'de sur ledit jeu. L''de a ' port'sur des 'ves de CM1. Un certain nombre ont ' sollicit'gr' au jeu, d'autres gr' 'es travaux manuels type d'upages et un troisi' groupe n'a eu acc'ni ''un, ni ''autre. Et les r'ltats d'ntrent que « {Il n'y a aucune progression des performances de raisonnement. Les 'ves ne raisonnent pas mieux apr'un entra'ment de sept semaines 'a m'ode Kawashima. Les 'ves qui ne font rien pr'ntent m' une meilleure progression !} ». Sur l'' c'bral donn'ar le jeu, et que je d'n's d'ailleurs dans mon test '''que, le Professeur explique que « {d'apr'ce score 'ange d'' c'bral, l'id' serait un cerveau de 20 ans. En fait, ce score n'a aucun sens. Le programme Kawashima est con'sur le mod' marketing des cr's antirides.} ». Enfin, il conclut par le fait que « {Ce test est une arnaque intellectuelle compl'. Il ne repr'nte pas l'' c'bral puisque des enfants ou des 'diants de 20 ans obtiennent g'ralement des scores de 60 ans. Il n'a aucune fid't'en fait il fonctionne comme une balance qui indiquerait, pour un m' kilogramme de carottes, 100 grammes un jour et trois kilogrammes le lendemain} ». J'en profite pour vous refourguer mon test de Programme d'Entra'ment C'bral Avanc'u Dr Kawashima, paru '''que sur INpact Virtuel : Il convient, avant toute chose, de mettre les poings sur les i et les points dans les dents. Ou l'inverse. Pour le premier jeu Programme d'entra'ment c'bral du Dr Kaskouille-machin-chose, nous nous 'ons insurg'sur la pr'ntation « scientifique » qui en 'it faite. Pour tout vous avouer, quand nous avons re'le jeu il y a quelques mois, nous avions imm'atement contact'intendo pour savoir si l'apposition du nom d'un obscur docteur 'it une volont''b'e de donner un angle marketing « produit scientifique » au jeu. La r'nse avait ' claire : « Non, non. C'est un jeu. Cela n'a aucune valeur scientifique av'e. Aucune 'de n'a ' faite' ». Autrement dit, ne pas oublier que c'est un jeu avant tout et non pas un produit destin' lutter contre Alzheimer ou autres probl's dus '''. Sauf que' 'oir les pubs t'vis' ou autres campagnes promotionnelles, le message 'it largement sous-entendu : Le Programme d'entra'ment c'bral pouvait 'e pris comme une sorte de m'cament antivieillissement ou anti-perte de m'ire. Surtout que tout au long du test, nous avions d'ntr'a fumisterie au niveau du calcul d'' de cerveau. Et qui dit calcul fumeux dit valeur scientifique nulle. Mais soit. Le jeu ayant eu un 'rme succ' simplement parce que vous 's aussi raisonnables que des drogu'shoot'au LSD au bord d'une falaise, une suite ne pouvait que voir le jour. Et zou. Apr'le Programme d'entra'ment c'bral du Dr Kaskouille-machin-chose, on a droit au Programme d'entra'ment c'bral avanc'u Dr Kaskouille-machin-chose. Tout est dans le « avanc'. Et forc'nt, rebelote. Tout au long du jeu, l'insupportable bonhomme vous livre ses conseils super scientifiques dignes de figurer en couverture d'un magazine f'nin : il faut faire du tricot, 'active le cortex rachidien de machin bidule de mes deux. Il faut faire la cuisine, 'stimule la production ovarienne du bulbe truc chose' Pour peu que vous soyez suffisamment cr'n, il vous colle m' des images sorties d'on ne sait o'r l'activit''brale d'un type qui regarde la t' compar' un autre qui fait des calculs math'tiques. Du genre « pour vos loisirs, faites des maths ! ». Outre le fait qu'on a imm'atement envie de lui en coller une, ces conseils et soi-disant preuves sortes de nulle part, ne semblent fond' sur aucune 'de s'euse et donnent encore une fois un faux caract' scientifique au jeu. Bref, avanc'u pas, le Programme d'entra'ment c'bral du Dr Kaskouille-machin-chose nous sort les m's aberrations 'e faire hurler de haine. Je veux dire, ma propre grand-m' souffre de la maladie d'Alzheimer. Et je doute que ce jeu y change quoi que ce soit. Sinon, on aurait des Nintendo DS dans toutes les maisons sp'alis'. Alors on va me dire que, certes, rien ne dit pr's'nt dans le jeu qu'il va soigner des maladies ou autres, mais c'est tellement sous-entendu que 'en donne limite la naus' Reste que cette version avanc'du jeu est sup'eure au premier opus. Dans tous les domaines. Tout un tas de mini-jeux teste donc votre capacit'e calcul, d'observation, d'imagination et j'en passe. Calcul de rendu de monnaie ; dessin selon des pointill'; trouver un mot avec un certain nombre de lettres (soit dit en passant, lama et alma sont des anagrammes mais seul le premier est pris en compte) ; faire des calculs simples en se souvenant d'un des deux chiffres, l'autre s'effa't ; trouver la valeur la plus 'v'parmi un lot de nombres ; appuyer sur les notes de musiques ad'ates au bon moment ; crier pierre, papier ou ciseaux ; 'ire des mots prononc'par la machine ; 'ire le symbole correspondant 'n chiffre ; soustraire toujours le m' nombre d'une somme' des mini-jeux rapides, pas si nombreux qu'on pourrait l'esp'r. En effet, le soft g' plusieurs langues (fran's, anglais, italien, espagnol et autres) sur la m' cartouche, ce qui limite certes les co'de fabrication, mais aussi le contenu. Gr' 'rois tests choisis au hasard, le Dr Kaskouille vous donne finalement l'' de votre cerveau. Si ce calcul est moins lamentable que le premier opus de la franchise, puisque cette fois-ci vous n'aurez pas syst'tiquement 80 ans 'otre premi' 'luation, 'ne va quand m' pas bien haut : on se demande vraiment comment ce cr'n fait ses calculs et si ce n'est pas lui qui aurait besoin de l'entra'r, son cerveau. Selon votre facilit' appr'nder certains tests (ben oui, tout le monde n'est pas forc'nt aussi dou'ue moi en maths), vous aurez des r'ltats allant du simple au double. Et cela s'aggrave selon que vous choisissez la reconnaissance vocale ou non. Il y a en effet toujours un 'rme souci l'essus. Lors de l'exercice Pierre/Feuille/Ciseau, d'ailleurs, coup'ans mon 'n par une toux annon't un prochain tr's, j'ai eu la joie de voir trois bonnes r'nses 'e prises en compte en un temps record' tousser n'est peut-'e pas jouer, mais l''a l'air de mieux fonctionner que de prononcer les vrais mots, alors' La reconnaissance d''iture, elle, semble aller un peu mieux que le premier opus mais garde de trop grosses lacunes pour que le jeu soit appr'able. Il confond les 2 et les 9, les 1 et les 7 ('crire sans barre, surtout), les I et les L, les M et les N' tout 'suffisamment souvent pour que vous soyez s'eusement p'lis'au moins une ou deux fois par test. Au final, donc, le Programme d'entra'ment c'bral du Dr Kaskouille, qu'il soit avanc'u non, est un mauvais jeu. Amusant 5 minutes, p'ble le reste du temps en raison d'un faible nombre de mini-jeux, d'une r'isation largement perfectible et d'une ambiance pseudo-scientifique totalement p'ble. Notez que cette ambiance, nous l'aurions largement occult'i ce produit 'it pr'nt'ans ambigu' comme un jeu. N''nt pas le cas, nous nous devions de nous en insurger. Notez que quelques grilles, plut'ympas, de Sudoku, sont 'ouveau incluses et que 2 '6 joueurs peuvent s'affronter sur 4 mini-jeux, gr' 'ne seule carte de jeu. Graphisme : Certes, c'est moche et tr'sommaire. mais l'int't du jeu n''nt absolument pas graphique, on ne tiendra aucunement compte de cette note. Int't : Cautionn'ar un pseudo docteur, ce jeu (car c'est bel et bien un jeu et uniquement un jeu) n'a finalement que peu d'int't. Peu de mini-jeux, certains loin d''e r'sis ou int'ssants... Bref, on oublie bien vite. Jouabilit' Facile 'omprendre, facile 'ouer... dommage que la reconnaissance vocale soit si mauvaise et que la reconnaissance graphique, m' si elle semble avoir ' am'or' reste largement perfectible.
Note finale :
Mieux r'si, plus ludique que le premier opus, certes. Mais cela reste un sous-produit ''int't terriblement limit't 'a connotation scientifique tr'discutable. Bref, un ersatz de jeu qui n'a finalement que peu d'int't, m' propos' bas prix.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

643-kawashima-est-un-imposteur