Le piratage ne nuit pas aux ventes, bien au contraire

 

Publié le Lundi 5 décembre 2011 à 15:00:00 par Cedric Gasperini

 

Le piratage ne nuit pas aux ventes, bien au contraire

Une enquête Suisse met les pieds dans le plat

En Suisse, on ne fait pas que des petits yaourts pour enfants. On fait aussi dans l'apologie... du piratage !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, une enquête commissionée par le gouvernement Suisse a conclu que le téléchargement à titre personnel ne devrait pas être combattu.

L'enquête, basée sur ses propres recherches et extrapolant les données d'une étude similaire menée en Allemagne en 2009 tire sa conclusion de deux points principaux.

Le premier est que le piratage d'un produit ne nuit pas à ses ventes, parce que le budget des familles reste constant pour les loisirs, peu importe qu'ils piratent ou non. Il n'a pas baissé ces dernières années, même au sein des familles qui piratent beaucoup.

Le second est que le piratage encourage, en fait, les dépenses. Quelqu'un qui pirate de la musique sera plus amené à acheter de la musique. Quelqu'un qui pirate des jeux sera plus à même d'acheter des jeux. Et le piratage se produit au sein des groupes des plus gros acheteurs : les pirates ont tendance à dépenser plus dans les domaines qu'ils piratent, que la moyenne. 

Avant d'apporter de l'eau au moulin du piratage, il conviendra toutefois de nuancer ces résultats qui s'appliquent à la Suisse, principalement, et à l'Allemagne, donc à des populations aux us et coutumes différents des nôtres. Ensuite, cela ne légitime en rien un acte qui reste illégal.

image


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par aurel_gogo le 05/12/2011 à 15:05

 

1

avatar

Inscrit le 04/02/2010

Voir le profil

Le premier est que le piratage d'un produit ne nuit pas à ses ventes, parce que le budget des familles reste constant pour les loisirs, peu importe qu'ils piratent ou non. Il n'a pas baissé ces dernières années, même au sein des familles qui piratent beaucoup.



+1000 pour ce point



Les autres sont, à mon avis, plausibles mais très discutable.

684 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 05/12/2011 à 15:18

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Depuis le temps qu'on le dit :P

1314 Commentaires de news

Ecrit par Azu le 05/12/2011 à 15:24

 

3

avatar

Inscrit le 20/01/2010

Voir le profil

C'est pas faux, j'octroie un budget loisir, vu le prix d'une place de ciné, je vais moins au ciné car je peux acheter moins de places, donc point de vue chiffre d'affaire, je ne change rien au cinéma, par contre je pirate pas plus pour autant.



Idem pour les jeux, je suis un gros consommateur de jeu, et pourtant je n'ai que très peu de jeux piratés ... Donc l'hypothèse disant que le pirate prend tout gratuit sans jamais rien payé, c'est assez restreint niveau raisonnement.



Bon après niveau musique, je n'en consomme uniquement via spotify ou la radio, j'avoue que le format CD n'est pas des plus avantageux.

484 Commentaires de news

Ecrit par g_bandini le 05/12/2011 à 15:35

 

4

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Personnellement, j'ai eu une grosse periode piratage quand j'étais fauché. Et depuis que j'ai de l'argent, j'ai arrêté de pirater et dépense beaucoup plus d'argent en JV, Films, musique etc. qu'avant ma periode piratage.



En revanche, dans mon cas, j'ai commencé par acheter (à l'époque le piratage n'existait pas, ou peu), puis pirater, puis réacheter. Donc je ne sais pas si mon exemple peut s'appliquer aux nouvelles générations qui commencent directement par pirater. Et qu'en sera-t-il lorsqu'eux auront une famille ? Auront-ils toujours un gros budget loisirs, sachant qu'ils auront été élevés au piratage ?

323 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 05/12/2011 à 15:38

 

5

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

J'ai racheté tout ce que j'ai souvenir d'avoir piraté un jour. Ma conscience se porte bien.

Difficile de mettre les pirates dans des cases bien définies sachant que certains payent jamais et ne changeront jamais d'habitude, des putains de profiteurs jusqu'au bout...

J'avoue très peu piraté désormais. Par contre je hack et exploite certaines failles pour passer au delà de certains petits problèmes avec certains éditeurs et ça, ça ne changera pas demain.

10688 Commentaires de news

Ecrit par Daboo le 05/12/2011 à 16:06

 

6

avatar

Inscrit le 21/05/2010

Voir le profil

Personnellement, j'ai eu une grosse periode piratage quand j'étais fauché. Et depuis que j'ai de l'argent, j'ai arrêté de pirater et dépense beaucoup plus d'argent en JV, Films, musique etc. qu'avant ma periode piratage.



En revanche, dans mon cas, j'ai commencé par acheter (à l'époque le piratage n'existait pas, ou peu), puis pirater, puis réacheter. Donc je ne sais pas si mon exemple peut s'appliquer aux nouvelles générations qui commencent directement par pirater. Et qu'en sera-t-il lorsqu'eux auront une famille ? Auront-ils toujours un gros budget loisirs, sachant qu'ils auront été élevés au piratage ?



J'ai été et je suis exactement dans le même cas que toi.



J'ai racheté tout ce que j'ai souvenir d'avoir piraté un jour.



Sans aller jusqu’à tout racheter (oui pirater permet de voir des bouses qu'on aurais même pas regarder dans un rayonnage de magasin), je suis en train de me refaire petit a petit ma vidéotec en blu-ray. Mon étagère en prend un coup, mais mon disque dure respire !

336 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 05/12/2011 à 16:51

 

7

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Le second est que le piratage encourage, en fait, les dépenses. Quelqu'un qui pirate de la musique sera plus amené à acheter de la musique. Quelqu'un qui pirate des jeux sera plus à même d'acheter des jeux.
+ 1

oui car ça rend dépendant du produit, on s'y investit plus en temps et en émotion, du coup l'argent des loisirs sont monopolisé par ce loisir en particulier.

882 Commentaires de news

Ecrit par Mortal le 05/12/2011 à 16:52

 

8

avatar

Inscrit le 13/09/2010

Voir le profil

je serais plutot d'accord avec l'enquete, je pourrais presque generaliser avec la France, mais il faut reconnaitre que c'est vraiment pas les meme moeurs/coutumes. Cette enquete est vrai en ce qui concerne mon cas (sauf que je pirate quasi meme plus les jeux lol, juste essayé deus ex , m'a pas plu, poubelle)



Mon opinion pr juste une semaine passé a Hambourg, est que les allemands respectent beaucoup plus les lois que les francais. Mais mon experience ne concerne pas le domaine du piratage, du coup j'extrapole un peu certainement.



N'empeche, la bas les pietons ne traversent pas au feu rouge meme quand il n'y a pas de voiture, il n'y a pas de barrieres dans le metro comme a Paris, on fait confiance aux gens (il doit bien y avoir des controleurs, mais pas vu). J'aurais tendance a dire qu'en France c'est deja plus un sport national d'essayer de frauder.



Et je sais pas pourquoi mais je sens que la portion d'irrecuperable est plus importante ici (le metro la rue tout ca). Mais c'est tres subjectif tout ca.

2817 Commentaires de news

Ecrit par Duo le 05/12/2011 à 17:16

 

9

avatar

Inscrit le 08/06/2009

Voir le profil

Personnellement, j'ai eu une grosse periode piratage quand j'étais fauché. Et depuis que j'ai de l'argent, j'ai arrêté de pirater et dépense beaucoup plus d'argent en JV, Films, musique etc. qu'avant ma periode piratage.



Idem. Je dirai même plus que le piratage des jeux vidéo, par exemple, rend ceux ci moins "savoureux". Le fait d'avoir a porté une flopée de jeux et de vouloir tous les essayer, réduit considérablement le temps passé sur ceux ci, et peut faire passer à côté de détails mettant le jeux beaucoup plus en valeur.



210 Commentaires de news

Ecrit par aurel_gogo le 05/12/2011 à 18:08

 

10

avatar

Inscrit le 04/02/2010

Voir le profil

Ecrit par Duo



Idem. Je dirai même plus que le piratage des jeux vidéo, par exemple, rend ceux ci moins "savoureux". Le fait d'avoir a porté une flopée de jeux et de vouloir tous les essayer, réduit considérablement le temps passé sur ceux ci, et peut faire passer à côté de détails mettant le jeux beaucoup plus en valeur.



+1 et pour mon cas c'est la même chose avec la musique.

J'ai tendance a plus écouter un Cd que j'ai acheté à la Fnac plutôt que les millions de mp3 que je pourrais télécharger.

684 Commentaires de news

Ecrit par GamAlien le 05/12/2011 à 18:16

 

11

avatar

Inscrit le 28/06/2011

Voir le profil

Tout ce que je dirai c'est que j'ai piraté quand j'étais étudiant car sans le sous évidemment mais ceci dit, l'argent que j'arrivais à mettre de coté, je le dépensais en bibine jeux vidéo. J'vois mal comment j'aurai pu dépenser plus dans ce loisir... Depuis que j'ai un salaire, je pirate quasiment plus. Quasiment car ça m'arrive pour jouer avec des amis de rechercher un vieux jeu.



Cependant, ce que je peux dire aussi c'est que si je n'avais pas piraté certain jeux, il y en a beaucoup que je n'aurai sans doute pas acheté maintenant ou plus tard. Le piratage à l'époque m'a permis de decouvrir certains premiers opus et maintenant j'achéte les suivants. Par exemple Borderlands, Saints Row (que j'ai racheté deux fois sur steam d'ailleurs), The Witcher...



Je ne dis pas que c'est bien, mais c'est compréhensible quand les gens n'ont pas de thunes et au final je ne suis pas sûr que ça enlève tellement d'argent au marché. On peut généraliser. Mais est ce que le budget jeu vidéo à vraiment évolué dans les foyers? Je ne pense pas. Par contre le marché lui grossit bien, il y a de plus en plus d'acteurs et de produits. C'est aussi ça qu'il faut voir. La vache à lait n'a pas non plus une reserve inépuisable. Les jeux coutent de plus en plus cher à produire et à maintenir. Et le piratage à aussi bon dos pour expliquer les mauvais chiffres.

2383 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 05/12/2011 à 18:25

 

12

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Elearia

Tout ce que je dirai c'est que j'ai piraté quand j'étais étudiant car sans le sous évidemment mais ceci dit, l'argent que j'arrivais à mettre de coté, je le dépensais en bibine jeux vidéo. J'vois mal comment je Depuis que j'ai un salaire, je pirate quasiment plus. Quasiment car ça m'arrive pour jouer avec des amis de rechercher un vieux jeu.



Cependant, ce que je peux dire aussi c'est que si je n'avais pas piraté certain jeux, il y en a beaucoup que je n'aurai sans doute pas acheté maintenant ou plus tard. Le piratage à l'époque m'a permis de decouvrir certains premiers opus et maintenant j'achéte les suivants. Par exemple Borderlands, Saints Row (que j'ai racheté deux fois sur steam d'ailleurs), The Witcher...



Je ne dis pas que c'est bien, mais c'est compréhensible quand les gens n'ont pas de thunes et au final je ne suis pas sûr que ça enlève tellement d'argent au marché. On peut généraliser. Mais est ce que le budget jeu vidéo à vraiment évolué dans les foyers? Je ne pense pas. Par contre le marché lui grossit bien, il y a de plus en plus d'acteurs et de produits. C'est aussi ça qu'il faut voir. La vache à lait n'a pas non plus une reserve inépuisable. Les jeux coutent de plus en plus cher à produire et à maintenir. Et le piratage à aussi bon dos pour expliquer les mauvais chiffres.



J'étais dans le même cas que toi, en tant qu'étudiante, il est évident que je n'avais pas que des originaux, ni sur C64, ni sur Amiga (en gros, pas besoin d'internet pour pirater massivement, comme les bonnes vieilles cassettes audios et autres, la seule différence, c'est que le mano à mano à laissé sa place aux réseaux d'échanges ou aux sites de téléchargements - et encore, le mano à mano continue avec les échanges des disques durs remplis de jeux pour la Xbox et la PS3 vu ce que je peux voir autour de moi). J'achetai alors mes jeux lors des anniversaires et des noëls et je me procurai le reste par des moyens moins légaux.



Depuis que je ne suis plus étudiante et que je gagne ma vie, je n'ai pas piraté un seul jeu. La seule conséquence qu'à eu le piratage de ma jeunesse sur ma consommation actuelle, c'est qu'il m'a fait aimer le jeu vidéo et que je continue à y jouer vingt ans plus tard. Bilan des opérations, j'ai en effet piraté 4-5 ans et ça fait plus de vingt ans que je consomme légalement du jeux-vidéos.



Le pire, aujourd'hui, c'est que les pratiques d'une minorité d'éditeurs me donnent une furieuse envie de revenir vingt ans plus tôt, histoire de ne plus être emmerdée par leurs diverses méthodes de protections plus ou moins merdiques qui n'empêche, au final, que le joueur honnête de profiter tranquillement du produit qu'il a acheté !



3201 Commentaires de news

Ecrit par AGui le 05/12/2011 à 19:07

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Pendant ce temps, en France, on écoute seulement les industries de la culture et on dépense de l'argent public pour financer l'Hadopi, sans avoir fait aucune étude pour mesurer l'impact réel du piratage...



Ce serait possible d'avoir un lien vers cette étude suisse ? J'aimerais avoir plus de détail dessus, et c'est le seul site de jeux vidéos qui en parle parmi ceux que je consulte. Une recherche Google n'a rien donné. Merci.

126 Commentaires de news

Ecrit par Wizi le 05/12/2011 à 19:19

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par AGui

Pendant ce temps, en France, on écoute seulement les industries de la culture et on dépense de l'argent public pour financer l'Hadopi, sans avoir fait aucune étude pour mesurer l'impact réel du piratage...



Ce serait possible d'avoir un lien vers cette étude suisse ? J'aimerais avoir plus de détail dessus, et c'est le seul site de jeux vidéos qui en parle parmi ceux que je consulte. Une recherche Google n'a rien donné. Merci.


Voilà le lien du rapport publier.



Rapport du Conseil fédéral sur les utilisations illicites d'oeuvres sur Internet

9 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 05/12/2011 à 19:38

 

15

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

De toute façon, bientôt, il faudra pirater son jeu, même acheté tout beau tout neuf, rien que pour pouvoir y jouer comme on le devrait ^^

4041 Commentaires de news

Ecrit par Ploppi le 05/12/2011 à 20:08

 

16

avatar

Inscrit le 24/06/2009

Voir le profil

Perso j'achete les jeux qui m'interesse vraiment ou si l'offre en vaux le coup (promo Steam par exemple), sinon je télécharge.



Par exemple un COD ça se télécharge uniquement, 50€ pour jouer 5€ et un multi bidon, faut pas pousser ! smiley 37

388 Commentaires de news

Ecrit par AGui le 05/12/2011 à 21:05

 

17

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Wizi



Voilà le lien du rapport publier.



Rapport du Conseil fédéral sur les utilisations illicites d'oeuvres sur Internet


Merci, je vais lire ça.

126 Commentaires de news

Ecrit par Szempruch le 05/12/2011 à 23:36

 

18

avatar

Inscrit le 31/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Ploppi

Perso j'achete les jeux qui m'interesse vraiment ou si l'offre en vaux le coup (promo Steam par exemple), sinon je télécharge.



Par exemple un COD ça se télécharge uniquement, 50€ pour jouer 5€ et un multi bidon, faut pas pousser ! smiley 37


Je ne vais pas insulter ton intellect et considérer que ce post est un gros troll qui tâche. Cela ne va cependant pas changer l'argumentaire qui suit. Parce que le discours (qui revient extrêmement souvent) de "je pirate parce que le jeu/disque/film est pourri et de toute façon je ne l'aurai pas acheté" m'irrite au plus haut point. Parce que si je retrace ma journée type de minuit à minuit ça donne à peu près ça:

-de 0 à 7h30 je pionce

-7h30-8h30 douche, petit déj départ au boulot et encore j'ai de la chance de bosser à côté de chez moi.

-je rentre chez moi sur le coup de 18h30, après soit je vais au aller m'entrainer (oui ça existe les gens qui font du sport) soit je vais courir.

- ça m'fait 19h30/20h à la maison, une douche puis faut bien penser à grailler, ça m’amène facile à 22h.



Au final il me reste 2h pour m'faire un jeu, un film ou profiter un peu de la vie. Alors sans aller jusqu'à dire que le temps c'est de l'argent, le temps ça reste un luxe que justement contrairement à l'argenr on n'a pas le loisir de l'épargner. Sachant que télécharger graver/monter/installer et jouer ça prend du temps, les mecs qui le gaspille avec de la crotte, je ne peux pas m'en empêcher ça m'emmerde.

519 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 06/12/2011 à 01:02

 

19

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Pareil que bandini: quand j'étais fauché (étudiant, sans emploi) hors de question de dépenser de l'argent dedans. L'argent (des parents) me servait à manger et à payer les factures principalement, alors j'avais plus rien à mettre dans le reste. Du coup ben oui on passe le temps en piratant et on se fait offrir quelques jeux pour les anniversaires ou Noël.



Mais maintenant que j'ai un bon taff, adieu le piratage, j'achète tous mes jeux, mais intelligemment je pense (pas en dépensant 70€ pour une nouveauté Xbox 360, j'entends). Et les films c'est au cinéma uniquement, j'y vais plusieurs fois par mois. La musique j'achète des albums de temps en temps, comme les musiques de JV de l'article que Gamalive avait posté (pour 5€ c'était quasiment offert!)

1338 Commentaires de news

Ecrit par Radisferoce le 06/12/2011 à 07:20

 

20

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

Par contre je hack et exploite certaines failles pour passer au delà de certains petits problèmes avec certains éditeurs et ça, ça ne changera pas demain.
Pareil mais c'est vraiment pénible de devoir se mettre en faute pour simplement faire ce que l'achat devrait autoriser.

Le dernier settler m'a laissé comme une mauvaise impression d’arnaque. Entre la boutique à neuneu parfaitement dispensable et leur foutu drm qui n'a jamais fonctionné chez moi, ça n'encourage pas à faire des acquisitions auprès de ce genre de boite.

C'est dommage pour anno2070 qui m'intéressait mais on arrive à ces situations comiques où c'est le drm qui nuit au JV plus que le piratage.

24 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

11451-piratage-ventes-jeux-musique-films-enquete