Pokémon Go sort en France

 

Publié le Jeudi 21 juillet 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Pokémon Go sort en France

Mais il y a encore matière à l'améliorer

imageSauf report de dernière minute, Pokémon Go, l'application qui fait fureur actuellement, sort officiellement en France aujourd'hui. 

Si la page est déjà visible sur le Google Play, pour les appareils Android, à l'heure à laquelle nous écrivons ces lignes, l'application ne peut pas encore être téléchargée. Cela devrait être une question d'heures, voire de minutes. 

Le raz-de-marée Pokémon Go s'apprête donc à déferler sur l'hexagone. Ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes. Et quelques disparités particulièrement agaçantes également.

On vous rappelle rapidement le fonctionnement du jeu : Utilisant une carte sommaire des lieux où vous vous trouvez, le jeu vous propose de partir à la chasse aux Pokémons que vous croiserez virtuellement sur votre route. Le jeu devient alors une sorte de jeu en réalité augmentée. Il faut alors « lancer » une Pokéball (en faisant glisser votre doigt sur l’écran et en visant bien) pour attraper le Pokémon. Ainsi, vous remplissez votre Pokédex, ou liste de Pokémon si vous préférez.

Sur votre carte, des Pokéstop apparaissent. Il s’agit en fait de lieux d’intérêts de la ville/village où vous vous trouvez. Une église, un monument, un bâtiment historique, un lieu important (mairie, hôtel, restaurant célèbre par exemple). Dans ces Pokéstop, vous pourrez – toutes les 5 minutes environ – récupérer des objets : encens pour attirer les Pokémon, spray pour les soigner, rappel pour les réveiller s’ils sont KO, œufs, incubateurs pour faire éclore vos œufs, et bien entendu… des Poké ball pour les capturer. Cette récolte est aléatoire.

Sans parler des arènes, qui permettent d'affronter d'autres joueurs avec vos Pokémon.


On a déjà parlé du jeu cette semaine, en détails.

Tout aussi intéressant soit-il, et bien fait, tout aussi captivant et utile - ça fait sortir les joueurs et se rencontrer sur des lieux intéressants - le jeu ne va pas sans quelques problèmes de sécurité qu'il faut impérativement rappeler, notamment à l'usage des parents :

screenNe laissez pas votre enfant partir n'importe où à la recherche de Pokémon. Rappelez-lui constamment les consignes : on ne traverse pas la rue en regardant son smartphone. On ne court pas à côté d'un précipice même si un Pikachu vient d'apparaître. On ne sort pas dans la rue à 1h du mat pour aller choper un Ratata haut niveau dans une ruelle sombre.
Et quelques règles de bienséance également : On ne capture pas de Pokémon dans une église, ni dans un cimetière, et encore moins durant l'enterrement de tata Simone. Poser son téléphone quand on est au resto est la moindre des choses. Et j'en passe et j'en oublie. Des choses qui peuvent paraître évidentes, mais qui devraient être toutes allègrement baffouées dès la sortie du jeu, vous verrez.

Si l'on attendra de voir à quel point Nintendo a anticipé le succès de son application dans l'hexagone pour parler des serveurs, il faudra toutefois s'attendre à des problèmes de connexion. N'hésitez pas à rappeler à votre progéniture que ce n'est qu'un jeu, et lui jeter un seau d'eau sur la tronche (tant pis pour le smartphone) s'il pète les plombs parce que les serveurs sont saturés.

screenscreenscreen

Mais il y a un autre point que j'aimerais souligner ici. Un vrai problème de qualité du jeu. Comme nous l'avons déjà dit, le jeu est une vraie, riche idée. Le fait de créer des Pokéstop à des endroits culturels et/ou lieux importants est particulièrement intelligent. Même si l'on regrettera que les joueurs ne doivent pas se taper un petit résumé sur l'histoire dudit lieu avant de pouvoir récupérer ses bonus : un peu de culture ne peut que faire du bien. Mais soit. C'est particulièrement bien pensé quand même... à un détail près : il existe une vraie disparité entre villes et campagne. Et un vrai problème de réflexion et de quoi largement discuter le choix des développeurs. 

screenUne récente promenade dans Paris a mis en lumière ces problèmes de choix. Dans le 10ème arrondissement, par exemple, dans la rue de Hauteville, on trouve des Pokéstop tous les 50 mètres. Avec parfois deux Pokéstop à 10 mètres de distance... Ou encore des choix carrément bizzares : Ici, c'est un ornement d'immeuble qui a l'honneur "culturel" d'être un Pokéstop. Ou là... une simple grille ouvragée (mais loin d'être culturellement indispensable)... On a aussi un hôtel, quelconque... ou un restaurant, sans Histoire particulière...
A contrario, dans un village plus reculé, le monument aux morts n'est même pas considéré comme un lieu digne d'intérêt. Ni même le vieux château... Ou le vieux pont datant de Napoléon... 

Bref, les villes sont clairement avantagées. Beaucoup trop, en fait. Sans parler de la capture des Pokémon : utiliser un encens pour les attirer en rase campagne, c'est 2 ou 3 récupérés en 30 minutes. En ville, c'est 15 récupérés en 30 minutes... sans encens.

Bref, Pokémon Go, un jeu destiné avant tout aux citadins et qui snobe la campagne et les villages ? Le jeu est jeune et a une large manoeuvre d'amélioration. Espérons qu'elle se fera intelligemment.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par nicozach le 21/07/2016 à 14:53

 

1

avatar

Inscrit le 26/05/2009

Voir le profil

Dans les villes, il y a plus de joueurs.
Plus de joueurs = plus de pognon.
Ils auraient déjà fait 35M$ de CA depuis le lancement...
http://venturebeat.com/2016/07/19/sensor-tower-pokemon-go-has-already-passed-30m-downloads-and-35m-in-revenue/

Je les vois pas se faire chier à ajouter des trucs à la campagne.

Du côté de chez moi y'a un rattata et un roucoul dans le centre ville... J'espère même pas trouver un pokestop ou une arène !
Et l'appli rame sur mon "vieil" iPod.

Du coup, tant pis : )

186 Commentaires de news

Ecrit par nicozach le 21/07/2016 à 14:55

 

2

avatar

Inscrit le 26/05/2009

Voir le profil

Ah ben pour les 35 millions, tu en parles dans une autre news... ça m'apprendra à pas tout lire : D

PS: le bouton lien qui valide le commentaire, on en parle ou pas ?

186 Commentaires de news

Ecrit par Jigsaw80 le 21/07/2016 à 16:26

 

3

avatar

Inscrit le 02/09/2010

Voir le profil

Il y a surtout une énorme disparité entre :
PARIS/LYON/BORDEAUX/LILLE -> 15 pokémon à la volée
Et la proche banlieue -> ratata / roucoul toutes les 5 minutes
Et la campagne -> ratata / roucoul tous les 15/25mn

Tu te promènes dans Paris, tu les ramasses à la pelle. Pokestop pareil.
J'habite à côté d'Argenteuil,dur de trouver des pokemons variés.
Je pars en campagne... c'est quoi un pokestop ? C'est quoi un Hypnomade ?

Bon, je suis un peu de mauvaise fois. Mais il y a un gros avantage clairement pour les joueurs dans les grandes villes. Dommage car je m'attendais clairement a aller dans les bois de campagne et tomber sur des prostitués dardagnans , des papilusions, des travestis chrysacier...

Mais non, des bois de ratata et de roucool...

432 Commentaires de news

Ecrit par Jigsaw80 le 21/07/2016 à 16:28

 

4

avatar

Inscrit le 02/09/2010

Voir le profil

Et 1 pokestop pour un village de 1000 habitant. Aucune arène.

En ville de banlieue : 3 pokestop et 3 arènes dans un rayon de 500m

En ville : 3 pokestop et 3 arènes dans un rayon de 100m voir moins. Certains n'ont même pas besoin de sortir de chez eux... super quoi...

432 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

29015-pokemon-go-disponible-france-telechargement-ios-android