L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 1 avril 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Joyeuses Pâques

imageQuand je dis non, c’est non. Ce n’est pas « peut-être ». Et d’ailleurs, qu’on se le dise une fois pour toutes, un non ferme et sec n’a jamais été une invitation au oui. C’est une évidence à bien rappeler à tous les agresseurs, soit dit en passant.
Car oui, quelque part, ce que j’ai vécu en fin de semaine peut être assimilé à une agression.

Bon, pas sexuelle, bien sûr. Pour m’agresser sexuellement, il faudrait que le type soit vraiment (mais vraiment) mort de faim. Et très lourdement armé qui plus est.

Je me promenais tranquillement dans la rue, d’un pas tout à fait tranquille. Pas trop lent, même si comparé à tous ces gens qui passent leur vie à courir après le temps, j’étais plus dans la catégorie tortue que lièvre. Peinard, sans rien demander à personne, le cœur léger. Limite le sourire aux lèvres, même si j’évite quand même parce que sinon, ça fait peur aux enfants et aux petits vieux.

Mais bref. Je marchais tranquillement dans la rue, donc, quand deux énergumènes en gilets oranges affublés d’un L214 me sautent dessus de manière particulièrement agressive et me bloquent le chemin. Derrière eux, trois ou quatre autres gilets oranges semblent agglutinés pour faire un cordon de sécurité supplémentaire, des fois que j’arrive à me faufiler entre la première ligne.
Alors déjà, j’avoue, des mecs et nanas en gilet orange, ça fait con. Je ne suis pas spécialement fan de la mode en général, mais là, faut pas déconner non plus. Mais quand en plus ils se jettent sur vous en vous tendant un bout de papier et vous lancent nerveusement un « TENEZ-PRENEZ-TENEZ-CEST-POUR-LA-LUTTE-CONTRE-LES-VIOLENCES-FAITES-AUX-ANIMAUX-TENEZ-PRENEZ-IL-FAUT-SIGNER-LA-PETITION !  , vous avez directement l’instant de survie qui se met en branle.
Pas de bol pour eux, mes ancêtres devaient être dans le pôle chasseurs et non pas dans le pôle cueilleurs et mon réflexe de survie est plus de crever les yeux du tigre à dents de sabres à mains nues que de me mettre à courir en sens inverse. Alors vous vous demandez sans doute comment ma lignée a pu survivre avec de telles réactions… et bien dites-vous simplement que les tigres à dents de sabre sont une espèce disparue.

imageEnfin bref. Deux énergumènes se jettent donc sur moi pour me fourrer un tract dans la main et surtout, me bloquent violemment le passage.
Premier réflexe, repousser la main et lancer un « rien à foutre, poussez-vous » en montrant les dents pour bien faire comprendre à la première agresseuse qu’elle aurait dû mettre une écharpe et ne pas découvrir de la sorte sa carotide.
« KOAAAA ? » dit alors la grenouille bien fort pour me prendre à partie face à son bataillon de gilets oranges, « VOUS VOUS EN FOUTEZ DES ANIMAUX ? VOUS VOUS FOUTEZ DE CES BÉBÉS AGNEAUX QUI VONT ÊTRE MASSACRÉS CE WEEK-END DANS DES CONDITIONS LAMENTABLES ? »
Derrière, les autres énergumènes se dandinent en effet en brandissant des pancartes sur lesquelles des photos de petits agneaux blottis contre leurs mères.
Et elle en remet une couche à base de « sivousavezuncoeursignezlapétitioncontrelesviolencesfaitesauxanimaux » doublé d’un « imaginezquonvousretirevosenfantspourlesmanger » et conclut par un argumentaire foireux à base de « on ne vous dit pas qu’il faut devenir végan, hein, mais c’est mieux quand même à moins d’être un gros salaud ». Je résume, mais grosso modo, c’était un peu ça l’idée.

Notez que j’aurais pu prendre le tract, signer d’un faux nom et jeter leur torchon dans la première poubelle venue. L’histoire en serait restée là et chacun serait reparti de son côté, soulagé d’être débarrassé de l’autre. Mais si l’Histoire était faite d’esquives et de compromis, elle serait une manière mineure et sans intérêt, non ?

Du coup, j’en ai rajouté un peu…

image« Rien à foutre de votre agneau à la con. Moi, votre image d’agneau, ça me rappelle qu’il faut que j’aille acheter des flageolets pour ce week-end parce que justement, j’en bouffe un dimanche. Un agneau de lait. C’est meilleur quand c’est élevé sous la mère ».

Oui, bon, d’accord. Mais ce sont eux qui ont commencé, hein. D’accord, je n’avais pas non plus à rajouter que je venais d’une famille de paysans et qu’on l’égorgeait nous-mêmes, le bébé agneau, et que justement, c’est moi qui suis disposé chaque année à la découpe. Mais merde. Fallait pas venir me chauffer, quoi.

J’ai ensuite fendu la foule. Pas vraiment comme Moïse, j’avoue. Plutôt comme un char Leclerc en terrain miné. Sous quelques « assassin » jetés çà et là. Mais quand un « nazi » a résonné, j’avoue, c’est parti en vrille.
« QUOI ? »
« NAZI ! »
« Donc votre association est une association d’extrême-droite ouvertement raciste ? Bien ! Je vais de ce pas aller trouver la Police et porter plainte pour discrimination raciste. »
« Mais pas du tout ! »
« Ah je suis désolé. Je suis un tueur d’animaux, donc je suis un nazi pour vous. Donc vous comparez les juifs à des animaux. Vous êtes donc ouvertement racistes et c’est légalement répréssible ». (oui, bon, j’avoue, mais essayez de dire « répréhensible » quand vous gueulez après quelqu’un…).
« Mais… euh… »
« C’est ça ! Mais euh choisis mieux tes mots la prochaine fois ou ferme ta gueule connasse. Maintenant barrez-vous ou je vous éclate. »

imageChasseur. Pas cueilleur.

L’histoire s’est arrêtée là. Ils m’ont finalement laissé passer et sont partis un peu plus loin poursuivre leur harcèlement nauséabond dans leur tenue ridicule.

J’suis pas rancunier. Mais arrivé chez moi, je suis allé direct chez mon boucher commander un agneau de lait. Entier. Je vais le faire en méchoui. J’ai même demandé à ce qu’il me garde la tête pour l’empaler devant la maison.

Je dois avoir un peu de sang mongol, chez mes ancêtres.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Quantum le 02/04/2018 à 18:12

 

1

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

oh putain j'adore ... smiley 25smiley 25smiley 25smiley 25

580 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 03/04/2018 à 10:11

 

2

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

J'adore que des vegans viennent te faire la morale et portent de magnifiques bottes en cuir...

1290 Commentaires de news

Ecrit par masta le 03/04/2018 à 12:38

 

3

avatar

Inscrit le 26/05/2015

Voir le profil

C'est surtout qu'ils te reprochent de manger et donc de tuer un animal élevé dans ce but mais qu'ils se foutent complètement que l'on tue des orang-outans et d'autres espèces menacées pour faire pousser leur bambou et leur soja ou bien qu'on pollue les sols et les rivières avec des pesticides pour pouvoir manger des tomates et des fraises toute l'année.
Maintenant voyons s'ils vont oser manifester comme ça pendant la fête de l'aïd.

82 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

34001-l214-agression-agneaux-paques-moi-je-bouffe-du-mechoui-et-je-t-emmerde