L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 26 août 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Timber

imageVendredi soir, avant de me coucher, ma femme m’a lancé un « tiens, au fait, j’ai oublié de te dire, demain midi, on déjeune chez mes parents parce qu’ils ont un sapin à couper dans leur jardin et je leur ai dit que tu pourrais le faire. »
Je voyais très bien le sapin dont elle me parlait : la cime s’est brisée cet hiver sous le poids de la neige et il reste donc un « demi-arbre » assez moche, mais tout de même de 5 mètres de haut, plein de branches pleines d’épines et avec un tronc épais comme un mur de béton…

Toujours prêt à rendre service et n’ayant peur de relever aucun défi, j’allais répondre un truc du genre « ha ha ha, même pas en rêve », quand elle a poursuivi avec « ne t’inquiète pas, ma mère te paiera en nature… ».

Alors là, forcément, j’ai levé un sourcil inquisiteur – et inquiet – en me demandant si elle n’avait pas perdu la tête, parce que d’une part, je ne suis pas certain que son père serait tout à fait d’accord et d’autre part, je ne suis pas certain que je le serais non plus… avant qu’elle n’ajoute un « elle t’a fait une tarte aux mirabelles ».

Bon. J’avoue qu’il y a deux choses qui font fléchir toute velléité de rébellion chez moi vis-à-vis de ma belle-mère : ses babas au rhum et ses tartes aux mirabelles. Je serais capable de péter toute une forêt seul de mes mains juste pour un baba au rhum ou une tarte aux mirabelles.

Bref, j’ai accepté. Seul petit problème, je n’ai jamais, mais alors jamais abattu d’arbre.

imageQu’à cela ne tienne. J’ai des ressources. Et surtout, j’ai des contacts. Le lendemain matin, j’ai appelé mon cousin Guillaume, qui vit à Québec, au Canada. Forcément. Parce qu’il n’y a pas meilleur bûcheron que le bûcheron canadien. Tous les castors vous le diront.

« Salut ! C’est ton cousin Cedric. T’es canadien, donc tu sais forcément couper un arbre, dis-moi, comment on fait ? »
« Euh… Cedric… Tu trouves que j’ai une gueule et une carrure de bûcheron ? Je te rappelle que je suis Professeur d’Université, doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines, conférencier sur les salons littéraires du XIXème siècle en France mais aussi sur le journalisme littéraire entre 1859 et 2012, écrivain sur l’Histoire et la fiction du journal en France au XIXe siècle…. En plus, il est peut-être 9h du mat chez toi, mais chez moi, il est 3h… »
« Oups. Désolé. »
« Non mais ce n’est pas grave, ça me fait quand même plaisir d’avoir de tes nouvelles ».
« Mais sinon, t’es canadien, donc tu sais forcément couper un arbre, dis-moi, comment on fait ? ».

Il a raccroché. Franchement, je trouve ça très limite de sa part. Il aurait pu me conseiller au moins sur une marque de chemise à carreaux.

imageAprès un petit déjeuner copieux fait de pancakes et de sirop d’érable pour avoir la force nécessaire à la tâche, j’ai fait quelques étirements pendant environ 30 minutes. Ma femme m’a dit que c’était plutôt 30 secondes, mais elle n’a jamais eu la notion du temps. Ensuite, j’ai fait un petit footing d’environ 15km. Ma femme me dit que c’était plutôt entre la cuisine et le salon, mais elle n’a jamais eu la notion des distances.

Puis finalement, je suis parti abattre ce satané sapin.

J’ai eu beau essayer d’expliquer que non, je n’essayais pas de gagner du temps pour éviter de le faire, mais qu’avant de couper un arbre, spirituellement parlant, c’est important de se blottir contre lui pour lui demander pardon pendant… euh… au moins deux ou trois heures… ma chère et tendre m’a rétorqué qu’il fallait que j’arrête mes conneries et que je me mettre au boulot pour que ce soit fini à temps pour le déjeuner.

J’ai donc empoigné ma tronçonneuse (chez moi, je n’ai pas d’arbres, mais j’ai ma propre tronçonneuse quand même, je vous laisse deviner pourquoi, et sinon, comment ça va ma fille, des garçons te tournent autour à l’école ?) et j’ai commencé à besogner le résineux.

Notez que l’expression « besogner le résineux » n’a aucune, mais alors aucune connotation sexuelle et est ici employée au sens premier.

imageBen vous le croirez ou non, mais j’ai découvert plein de choses durant cette expérience. Déjà, qu’on est mieux en tee-shirt plutôt qu’en chemise molletonnée à carreaux quand il fait 25°C dehors. Ensuite, qu’un putain de sapin, c’est super dur à couper.  Que les aiguilles de sapin portent bien leur nom. Que la résine collée sur les bras, c’est plus efficace que n’importe quelle crème dépilatoire. Qu’un arbre ne se rend pas sans se défendre et que toutes les branches que l’on coupe ont tendance à vous tomber sur la gueule, même en prenant ses précautions. Qu’une tronçonneuse, ça coupe. Tout. Même l’échelle si l’on n’y prend garde.
Et enfin, j’ai surtout découvert que j’étais capable d’abattre un sapin. De le faire proprement. De le faire tomber au bon endroit pour éviter d’éventrer la véranda de ma belle-mère.

Finalement, par pur réflexe, j’ai crié « Timber » quand l’arbre s’est affaissé alors que j’étais tout seul dans le jardin. Ensuite, j’ai sauté sur le tronc en hurlant des « J’l’ai eu ! J’suis le meilleur ! » Puis j’ai poussé un « Rhâââââââ » façon Rahan et un « Yohiohio hiohio » façon Tarzan en dansant une gigue et en donnant des coups de tronçonneuse dans les airs.

Avant de me rendre compte que les voisins me regardaient, médusés, allongés près de leur piscine.

Aujourd’hui, j’arbore sur ma tenue le badge des bûcherons canadiens. Ou du moins, je l’arborerai quand j’aurais récupéré l’usage de mes membres. Aïe. J’ai mal. Saleté de courbatures…

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 26/08/2018 à 12:17

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Il fallait en faire une vidéo tutorielle pour l'envoyer au cousin Canadien, pour qu'il sache lui aussi comment faire si tu ne veux pas qu'il te réveille un de ces quatre au milieu de la nuit par téléphone, moins par curiosité que par vengeance smiley 13

4267 Commentaires de news

Ecrit par Quantum le 26/08/2018 à 12:29

 

2

avatar

Inscrit le 08/05/2009

Voir le profil

Que la résine collée sur les bras, c’est plus efficace que n’importe quelle crème dépilatoire

mets de l'huile :) smiley 15 (et du savon ...)

592 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 27/08/2018 à 01:46

 

3

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Bouillante l'huile.. smiley 13

4617 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 27/08/2018 à 09:37

 

4

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Aujourd’hui, j’arbore sur ma tenue le badge des bûcherons canadiens.

smiley 9 smiley 33

6557 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 27/08/2018 à 09:47

 

5

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Tabernak !

Moi,j'en suis encore à arracher les mauvaises herbes plantes arbustes de mon terrain ...oui ça pousse ces merdes bordel ... alors un sapin ...je vais rester avec ma hache pour les futurs victimes de ma fille ...

ah mais j'ai du vrai sirop d'érable dans mon frigo...provenant de cousins québécois pas la merde sucré qui colle des supermarchés...

1257 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- Tous aux chiottes ! par Papa Panda

- Tous aux chiottes ! par dieudivin

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- Tous aux chiottes ! par kasasensei

- RPG Maker MV pour mars 2019 par Mikis

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par Papa Panda

34965-bucheron-canadien-sapin-tronconneuse-tarte-aux-mirabelles