L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 22 janvier 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Megaup quoi ?

imageMais dans quel monde vit-on…?

Il y a de quoi avoir envie de se coller la tête sous l’eau jusqu’à, au choix, devenir têtard, ou têmort. Et n’acquiescez pas bêtement, parce que tout cela est de votre faute. Vous et votre manque total de sens commun. Votre absence de réflexion. Votre comportement incompréhensible, votre moralité douteuse, votre sens de la justice et de la légalité défaillant et votre égoïsme crasse.

Dans ma vie mon père m’a appris, entre deux séjours en prison, quelques choses essentielles que j’ai retenues. Il m’a appris qu’un deuxième verre, ça ne pouvait pas faire de mal. Un quatrième non plus. Un chinquième encore moins. Un chichième auchi. Et pis faut pas chlaisser abachtre, un chti dijo cha chait du bien où cha pache.
Bon, certes. Mais il m’a aussi appris quelque chose de primordial et qui a depuis toujours été l’un des ciments de ma moralité : Dans la vie, tu peux faire ce que tu veux. Tu peux bafouer les règles, la loi, tricher, tromper… mais il faut en accepter les conséquences. C’est ton choix, c’est ta faute, c’est à toi d’assumer. Et vas-y, file la boutanche, y’a marée basse.

Autrement dit, la vie est un peu comme une descente à ski. Si tu décides de faire du hors-piste, tu connais les risques et ne viens pas faire ta geignarde si tu te manges une avalanche.

J’ai eu mon lot d’échecs et de réprimandes, dans la vie. Des erreurs de parcours, des choix stupides, des décisions malheureuses… mais c’étaient mes erreurs, mes choix, mes décisions. Je n’en ai jamais blâmé quiconque. Je n’ai jamais cherché à me réfugier derrière la fatalité, les autres, le monde. C’est tellement simple, le « ce n’est pas ma faute, c’est la faute de… ». C’est d’une lâcheté crasse et qui ne m’inspire que du dégoût.

imageC’est pour cela que je n’ai jamais eu la moindre compassion et n’ai que dédain envers les brailleuses qui viennent verser des larmes indignées parce que « tu comprends, j’ai été flashé, c’est une honte ce gouvernement qui se fait du fric sur le dos des honnêtes gens ». Ou les « ce sont vraiment des pourris ces contrôleurs, j’ai juste trois stations de bus alors je ne vais pas prendre de billet, hein, eh bien ils m’ont donné une prune quand même, ces salauds ».
Tu fais une connerie, tu assumes et puis c’est tout. Tu arrêtes de te réfugier derrière la responsabilité d’autrui et brandir un pseudo-étendard de la liberté face à l’agression fasciste.
Sur la route, les limitations de vitesse sont bien connues, sont clairement affichées et doivent être respectées. Un point c’est tout. Quand tu passes ton permis, tu signes un contrat : on t’autorise à conduire et en contrepartie, tu promets de suivre le code de la route. Alors je ne dis pas qu’il ne m’arrive pas, à moi aussi, de piquer une petite pointe, d’être quelques km/h au-dessus des vitesses autorisées. Dans ma déjà longue carrière de pilote automobile, j’ai eu la désagréable expérience de me faire flasher deux fois. Mais je n’ai jamais pesté contre la fatalité, le gouvernement, la police ou la gendarmerie. C’était ma faute. J’ai joué, j’ai perdu. C’est tout. C’est comme prendre le volant avec quelques verres de trop. C’est con, c’est mal, et on nous en a suffisamment rabâchés les oreilles pour savoir ce que l’on risque et surtout, pire, ce que l’on fait risquer aux autres. C’est donc en tout état de cause que l’on prend le volant « un peu éméché ». Et il faut donc accepter la sanction à la hauteur du risque.

Je ne dis donc pas qu’il faut suivre la loi à la lettre et devenir un citoyen parfaitement modèle et irréprochable. Ce serait mieux, c’est certain, mais qu’est-ce que l’on s’emmerderait dans la vie…

J’ai eu mon lot de petites conneries, enfant, ado, adulte. J’ai caillassé des portes vitrées parce qu’un vieux salopard nous avait confisqué notre ballon atterri malencontreusement sur son balcon. J’ai fait le mur en nocturne. J’ai parfois pris le métro sans billet parce que j’avais oublié mon portefeuille. J’ai conduit en ayant oublié mes papiers. J’ai torturé des enfants, égorgé des animaux, enfermé des petits vieux dans des caves, séquestré des femmes parce que même si elles disaient non, on voyait bien dans leurs yeux qu’elles disaient oui, mis le feu à des crèches d’enfants ou obligé des végétariens à manger des escalopes de bébés vaches. J’ai fait des trucs stupides, vaguement (mais pas méchants) illégaux, qui auraient parfois pu me coller dans l’embarras. J’ai menti, trompé, feinté, imité la signature de mes parents sur les mots des profs…
Enfin bref, j’ai fait des petites conneries comme tout un chacun, ou comme on en fait dans la vie de tous les jours. Comme tout le monde (ou presque), quoi.
Mais j’ai toujours accepté et assumé les conséquences de mes actes lorsque je me suis fait « piquer ».

Tout ça pour en venir à l’affaire qui a secoué le web mondial cette semaine : la fermeture de Megaupload.

imageJ’avoue que les diverses réactions à cette affaire m’ont légèrement décontenancé. Les commentaires et autres réactions virulentes à l’encontre des forces de l’ordre, de l’industrie des loisirs ou des gouvernements semblent définitivement enterrer le sens commun. Rejeter la faute sur la Justice, le FBI, les industries... quel manque total de maturité... quel manque total d'assumation de ses propres fautes...

Rappelons les faits : Même si Megaupload est un site en théorie uniquement destiné à l’hébergement de fichiers personnels ou professionnels, la quasi-totalité des fichiers que l’on y trouvait était issue du piratage. Inutile de se leurrer et de sortir le coup du « mais non, j’connais un type qui gardait tous ses cours dessus… ». Megaupload était l’un des sites les plus visités au monde. Le 72ème si mes souvenirs sont bons. Un truc énorme, quoi. Et si sa fréquentation a, en France par exemple, a quasiment été multipliée par 20 en 3 ans, ce n’est pas pour garder des schémas de molécules. Il faut arrêter d’être naïf. Megauplaod était sans nul doute le plus gros hébergeur de films, musiques, logiciels et jeux vidéo pirates dans le monde.

Que l’enquête du FBI ait été initiée par les industries des loisirs ou non, en quoi pourrait-on parler d’attitude déplorable ? Le fait que ces industries se défendent pour protéger leurs biens n’a strictement rien d’étonnant ou de critiquable.
Si demain, un pirate décidait de détourner les ¾, voire la moitié, voire même « juste » ¼ de votre salaire en arguant du fait que, « de toute manière, les pauvres en ont plus besoin que vous, que vous achetez plein de trucs inutiles et que c’est mieux de le redistribuer aux gens qui ont faim », comment réagiriez-vous ?

Je suis tout à fait d’accord pour dire que cette fermeture est déplorable en l’état, puisque, effectivement, elle prive certains utilisateurs honnêtes de leurs outils de travail. Et qu’une mise en garde avec fermeture sous 2-3 jours, histoire d’avoir le temps de récupérer ses fichiers, aurait été plus intelligente.
C’est effectivement un vrai problème et une vraie honte à ce niveau.

Mais commencer à parler de « liberticide » cette décision de fermeture… Parler de « totalitarisme »… Parler de la « mainmise de l’industrie des loisirs sur la justice »… Et surtout, que des guignols sans légitimité et avec un sens particulier (et surtout, particulièrement personnel) de la justice, décident d’attaquer les sites Internet de diverses institutions… je trouve cela tout de même aberrant.

imageQuoi qu’on en dise, oui, le piratage est un véritable fléau.
Le coup du « j’ai téléchargé un film mais de toute manière je ne l’aurais pas acheté ou ne serait pas allé le voir au cinéma donc ça ne compte pas », c’est du foutage de gueule. Parce que dans ce cas, si le film ne vous intéressait pas tant que ça, ne pas le voir ne vous aurait pas manqué.
Idem pour « le jeu vidéo que je voulais simplement essayer ». Les démos sont assez nombreuses pour vous suffire. Et s’il n’y en a pas, lire les critiques des sites spécialisés permet de se faire une bonne idée. Comme les joueurs le faisaient il y a une dizaine d’années…
Le piratage nuit aux industries. Donc aux emplois générés par les industries. Et je ne parle pas des « patrons », ces « salopards qui se font du fric sur le dos des consommateurs ». Parce que le piratage, eux, ça ne touchera pas leur salaire ou leur poste. Par contre, l’éclairagiste, le caméraman, le petit développeur…

Donc oui, la fermeture de Megaupload, tout aussi maladroite et stupide ait-elle été orchestrée, n’a rien de « lamentable » ou de surprenant. Et encore moins de "liberticide". Parce que la liberté n'inclut pas le piratage d'oeuvres protégées, que je sache. Surtout qu’elle n’intervient pas sur un coup de tête, mais suite à une véritable enquête. Il faudra attendre d’en connaître tous les tenants et aboutissants pour prendre totalement position, mais en l’état des choses, et avec connaissance de certaines preuves, cette fermeture semble tout à fait justifiée. S’en indigner, c’est avoir un sens quand même très personnel et égoïste de la justice.

Les dirigeants de Megaupload ont joué. Ils ont perdu. Ils doivent en accepter les conséquences.

Pour conclure tout à fait ce long édito un peu particulier puisqu’il va totalement à contre-courant des pensées et revendications de la majorité des Internautes (mais j’aime ça, prendre des positions exotiques, ma femme et mes maîtresses pourront vous le confirmer), j’aimerais toutefois mettre quelques petites choses au point :

Non, je ne suis pas un « suppôt de l’industrie des loisirs ou du gouvernement ».
Je suis farouchement opposé à la Hadopi. Tout comme les projets de lois US, SOPA et PIPA, me paraissaient aberrants.
Le ton des news que nous avons publié à ce propos ne laissait aucun doute à ce sujet, soit dit en passant.
De la même manière, oui, je trouve totalement déplorable, lamentable et gerbant l’attitude des industries du disque, du cinéma et, même, du jeu vidéo.

imageMais il y a peut-être autre chose à faire que de soutenir le piratage pour lutter contre ces attitudes. Le tollé provoqué par le SOPA et le PIPA aux USA a montré qu’une forte mobilisation pouvait faire bouger les choses (et non, les actes des hackers n’ont en rien influencé le choix des politiques, bien au contraire).
Il faudrait coordonner des efforts, décider de journées d’actions, mobiliser pour faire bouger les choses. Pour que ces industries trouvent des solutions autres que la répression, proposent de nouvelles alternatives aux internautes, de nouveaux prix, de nouvelles offres. Qu’elles décident peut-être de « proposer moins cher » pour justement gagner plus.
Des tarifs et des attitudes contre lesquelles il faut effectivement lutter. Mais pas comme ça. Pas en soutenant les sites de warez et en s’offusquant quand l’un d’eux vient à être fermé. Parce que du coup, ce que vous appelez une atteinte à votre liberté, c’est tout à fait ce que vous faisiez en piratant des œuvres et en bafouant les droits d’auteur.

Sur ce, je vous laisse. Je viens de télécharger Intouchables, je vais me le mater en grignotant des chips volées dans le supermarché du coin.

image


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par CyberJoJo le 22/01/2012 à 12:39

 

1

avatar

Inscrit le 26/12/2009

Voir le profil

Je bien d'accord avec toi, on joue, on perd, c'est notre faute.



Le truc qui me gène, c'est que le site est fermé, sans décision de justice. Juste au terme d'une enquête (dont on ne connais pas encore les détails, donc mon raisonnement peut être erroné, faut voir la suite).

Mais ça donne l'impression que c'est comme si, à force de parler de tuer des petits vieux et manger des enfants, la police ferme Gamalive, t'arrêtes parce que tu es peut être un psychopate avant de emmener chez un psychologue.



Je trouve ça brutal comme façon de faire.



La police sait que Mr. Y est surement un gros trafiquant de drogue, mais elle ne fera rien tant qu'elle n'aura pas de preuves. Pourquoi ne pas faire comme pour MégaUpload et l'arrêter d'abord, puis chercher les preuves ensuite ? J'aimerais voir autant d'energie pour arrêter les mafias, les corruptions, etc...



Mais comme dit, on connait pas encore tout les détails, je peux me tromper sur mon raisonnement. Wait & see.



Autre question que je me pose : Maintenant que mégaupload n'existe plus, les ayant-droits vont-ils proposer une plateforme payante (mais avec un prix raisonnable. Pas comme albums dématérialisé au même prix que le physique...), mondiale (parce que la régionnalisation des contenus est une grande connerie) et qui permettrais d'avoir les épisodes des séries 2-3 jours après leurs diffusion télévisé ou film quelques semaines après leurs sorties en salle en bonne qualité ?

A mon avis non... C'est dommage, ça a du potentiel. Si Mégaupload marchait si bien (avec abonnement), c'est qu'il y avait un vide à combler non ?



Au final je m'en tiendrais à ce bon vieux proverbe : Un de perdu dix de retrouvés...

1579 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 12:45

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par CyberJoJo



La police sait que Mr. Y est surement un gros trafiquant de drogue, mais elle ne fera rien tant qu'elle n'aura pas de preuves. Pourquoi ne pas faire comme pour MégaUpload et l'arrêter d'abord, puis chercher les preuves ensuite ? J'aimerais voir autant d'energie pour arrêter les mafias, les corruptions, etc...
mais justement, il faut arrêter de dire que le site a été fermé "sans preuve". Le FBI a annoncé avoir des preuves suffisantes (écoutes + surveillance de mails) pour inculper les dirigeants qui se seraient enrichis sciemment grâce au piratage et auraient également sciemment reversé de l'argent aux pirates.

Des charges suffisamment lourdes pour justifier la fermeture immédiate des serveurs, un peu comme un "flag".

Ils auraient toutefois pu, comme je l'ai dit, différer cette fermeture et prévenir les honnêtes utilisateurs pur qu'ils puissent récupérer leurs fichiers sous 24/48h.

6663 Commentaires de news

Ecrit par g_bandini le 22/01/2012 à 12:49

 

3

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Si je suis d'accord pour être exacerbé par tous ceux qui crient à l'injustice alors qu'au fond, ca les fait juste chier de devoir chercher un nouveau site pour tipiak les séries ou autres, peinards, je ne partage cependant pas vraiment ton analyse.



Cette décision atteste d'un vrai problème de lobbyisme aux Etats-Unis, qui est apparemment en mesure d'avoir une sacré influence sur la justice, ce qui est vraiment inquiétant.



Car là on te dit que, les propriétaires du site sachant pertinemment quelle en est l'utilisation, ils sont de faits fautifs. Et ce dans un pays qui, en revanche, semble ne pas trouver de lien évident entre la possession d'armes et le taux de mortalité par arme à feu extrêmement élevée pour un pays aussi riche. Tu peux vendre des armes au premier venu sans l'ombre d'un problème, si en sortant il flingue 12 personnes, ce ne sera pas ta fautes, en revanche, si tu met à sa disposition une plate-forme dont il pourrait éventuellement faire une utilisation illégale, là tu vas en taule. Et apparemment, la peine que risque dotcom n'est pas mince.



Personnellement, je ne trouve pas la fermeture de MegaUpload en soi plus problématique que ca. D'autant que ca ne doit pas avoir été fait sur un coup de tete non plus. Mais bon, il y a quand même un ensemble de projets de loi et décisions de justice sur internet, qui commencent à faire vraiment peur. Et à chaque fois, ce sont des décisions qui favorisent clairement certains pans de l'industrie ricaine. Sachant que les campagnes sont hautement financées par l'argent de ces industries, ca me pose un petit problème ouais.

323 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 22/01/2012 à 12:53

 

4

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par CyberJoJo

Je bien d'accord avec toi, on joue, on perd, c'est notre faute.



Le truc qui me gène, c'est que le site est fermé, sans décision de justice. Juste au terme d'une enquête (dont on ne connais pas encore les détails, donc mon raisonnement peut être erroné, faut voir la suite).

Mais ça donne l'impression que c'est comme si, à force de parler de tuer des petits vieux et manger des enfants, la police ferme Gamalive, t'arrêtes parce que tu es peut être un psychopate avant de emmener chez un psychologue.



Je trouve ça brutal comme façon de faire.



La police sait que Mr. Y est surement un gros trafiquant de drogue, mais elle ne fera rien tant qu'elle n'aura pas de preuves. Pourquoi ne pas faire comme pour MégaUpload et l'arrêter d'abord, puis chercher les preuves ensuite ? J'aimerais voir autant d'energie pour arrêter les mafias, les corruptions, etc...
c'est aussi ca qui me gêne dans cette histoire... on fait tout très vite sans décision de justice, même prise sur le vif.



Autre question que je me pose : Maintenant que mégaupload n'existe plus, les ayant-droits vont-ils proposer une plateforme payante (mais avec un prix raisonnable. Pas comme albums dématérialisé au même prix que le physique...), mondiale (parce que la régionnalisation des contenus est une grande connerie) et qui permettrais d'avoir les épisodes des séries 2-3 jours après leurs diffusion télévisé ou film quelques semaines après leurs sorties en salle en bonne qualité ?

A mon avis non... C'est dommage, ça a du potentiel. Si Mégaupload marchait si bien (avec abonnement), c'est qu'il y avait un vide à combler non ?
faut pas compter dessus. pour ca faudrait qu'ils se sortent le doigt du cul et que les dinosaures commencent à réfléchir, ce qu'ils n'ont jamais fait depuis la démocratisation du net...



Au final je m'en tiendrais à ce bon vieux proverbe : Un de perdu dix de retrouvés...
smiley 9

1227 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 22/01/2012 à 12:54

 

5

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Je pense que tu as une opinion un peut trop archaique, la liberté n'a pas toujours eu les mêmes limites, la société et ses valeurs ne sont pas figés dans le temps, elles évoluent.



Ce qui est aujourd'hui hors la loi peut très bien dans 10/20 ou 30 ans devenir légale.



Certain se battent justement pour faire avancer la société vers un idéal et non pas rester les bras croisés et accepter toute les vacheries par dépit.

468 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 22/01/2012 à 12:56

 

6

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Tu fais une connerie, tu assumes et puis c’est tout. Tu arrêtes de te réfugier derrière la responsabilité d’autrui et brandir un pseudo-étendard de la liberté face à l’agression fasciste.


D'accord en théorie, mais pas en pratique.

Tu supposes que tout le monde à la même définition de ce qu'est une connerie.

Pour reprendre l'exemple des excès de vitesse, que celui qui n'a jamais vu de limite exagérément basse en ligne droite avec, comme par hasard, un radar caché entre 2 arbres me jette la première pierre.



Tu supposes que toutes les lois et les limites quelles impliques sont objectives et honnêtes. Si on désobéit, on ne doit s'en prendre qu'à nous même et en aucun cas remettre en question la légitimité de ces règles.



Pour frôler le point Godwin, je te citerais les membres de la résistance. Si on pousse ton raisonnement (tel que je l'ai compris) jusqu'au bout, bien fait pour ceux qui ce sont fait prendre ?



Bref, il y a un juste milieu entre « tout est de ma faute » et « tout est de la faute des autres ». Les extrémistes des 2 camps sont des cons.







Pour en revenir avec MegaUpload, je suis d'accord avec toi sur la forme : il n'est pas choquant que ce site disparaisse ait des ennuis avec la justice, mais ça a été fait d'une façon autoritaire et brutale qui elle est choquante.



Sur le fond nous ne sommes par contre pas d'accord : je suis contre l'usage illégal de MU car c'est ce faire de l'argent sur le dos des artistes. Je suis à 100% pour le libre partage de la culture, mais à des fins non lucratives. J'espère de ce fait que le P2P va revenir à la mode.

300 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 12:59

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par LeBen

Je pense que tu as une opinion un peut trop archaique, la liberté n'a pas toujours eu les mêmes limites, la société et ses valeurs ne sont pas figés dans le temps, elles évoluent.



Ce qui est aujourd'hui hors la loi peut très bien dans 10/20 ou 30 ans devenir légale.



Certain se battent justement pour faire avancer la société vers un idéal et non pas rester les bras croisés et accepter toute les vacheries par dépit.
Et je n'ai pas dit qu'il fallait tout accepter ni évoluer (lire le dernier paragraphe).

Mais si pour toi dénoncer le piratage et la violation du droit d'auteur c'est archaïque, c'est surtout que tu as une drôle de définition du modernisme.

6663 Commentaires de news

Ecrit par CyberJoJo le 22/01/2012 à 13:00

 

8

avatar

Inscrit le 26/12/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

mais justement, il faut arrêter de dire que le site a été fermé "sans preuve". Le FBI a annoncé avoir des preuves suffisantes (écoutes + surveillance de mails) pour inculper les dirigeants qui se seraient enrichis sciemment grâce au piratage et auraient également sciemment reversé de l'argent aux pirates.

Des charges suffisamment lourdes pour justifier la fermeture immédiate des serveurs, un peu comme un "flag".

Ils auraient toutefois pu, comme je l'ai dit, différer cette fermeture et prévenir les honnêtes utilisateurs pur qu'ils puissent récupérer leurs fichiers sous 24/48h.


Oui, j'ai vite fait regardé le rapport de 72 pages où il y avait des emails qui disaient qu'ils devaient rémunérer les membres qui avaient uploader des films, les voitures saisies avec des plaques d'immatriculation comme "GUILTY" ou "MAFIA".

Mais c'est tout ce que j'ai vu pour l'instant. Le FBI parlent de preuves accablantes, irréfutable et tout. J'attend juste de les voir.



Tu reçois des emails de menaces (peut être même des emails xénophobes) quand tu abordes certains sujets sensibles. Peuvent-ils aussi être considérés comme preuves et permettre l'arrestation des personnes qui en sont à l'origine ?



Bref, j'attends plus d'infomations sur cette affaire.



Effectivement, un délai d'un ou deux jours aurait été sympa pour les personnes en faisant un usage légal.

1579 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 22/01/2012 à 13:03

 

9

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

En effet je pense que le droit d'auteur tel qu'il est definie aujourd'hui n'est plus adapté a notre société.



Et l'évolution des technologies et des mentalités va vers une ouverture totale de la culture que cela plaise ou non aux créateurs .

468 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 13:03

 

10

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Malaria



.



Pour frôler le point Godwin, je te citerais les membres de la résistance. Si on pousse ton raisonnement (tel que je l'ai compris) jusqu'au bout, bien fait pour ceux qui ce sont fait prendre ?



.
Tu déformes mes propos et ton exemple est incomparable.

On peut aussi lui opposer que les résistants savaient ce qu'ils risquaient et en acceptaient totalement les conséquences, eux.

6663 Commentaires de news

Ecrit par Loog le 22/01/2012 à 13:09

 

11

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ah MegaUP et les polémiques qui tournent autour, même si ce n'est pas si nouveau que ça...



Autant les jeux, je les achète (Merci steam) mais pour les séries ou les films, j'avoue c'est autre chose.



Ces derniers, les filmes, m'intéressent le moins d'ailleurs, à la vue de la pauvreté ambiante dans les productions, à quelques exceptions près mais pas si nombreuses que ça.



Pour les séries, entre le fait de les avoir en FR en moyenne un an après leur parution avec des doublages de merde et que l'on ai des offres VOD lamentables à notre époque, je ne comprend pas pourquoi il est impossible de faire autrement.



Je pense qu'il ne serait pas si peu rentable de mettre à disposition tout cela, moyennement paiement ponctuel ou par abonnement, via des plateformes de VOD indépendantes des pays et mettant tout autant l'accent sur le communautarisme pour la mise à disposition des traductions notamment.



Alors oui, certains perdraient de l'argent à ne plus être des intermédiaires inutiles dans le circuit de "distribution" des oeuvres cinématographiques ou télévisuelles, mais c'est ça d'avoir voulu répondre à un besoin inexistant.



J'ai franchit le pas pour les jeux avec Steam, je serais près à faire de même pour les séries, voir les films, si ceux-ci sont disponibles pour tous au même moment comme pour les jeux de manière générale.



Sauf que pour l'instant... smiley 55

1134 Commentaires de news

Ecrit par Typhoide le 22/01/2012 à 13:12

 

12

avatar

Inscrit le 14/11/2011

Voir le profil

Tu oublis plusieurs choses, et tu prends des raccourcis.



1/ MU a un statut d'hébergeur, il n'est pas responsable des contenus déposés. Sa seule responsabilité est de devoir retirer les contenus qui lui sont notifiés.



2/ Comme tout les médias, tu as un niveau de lecture de 1er niveau.

La fermeture de MU n'est pas à cause de "cay day maychant qui héberge du contenus" non c'est plus profond que ça.



les accusations sont :

*De piraterie en ligne massive d’œuvres protégées dans le monde entier : c'est un hébergeur ca tient pas vraiment

*conçu expressément pour promouvoir le téléchargement illégal : oui, mais bon c'est pas une cause réelle et sérieuse de mise en accusation.





Mais c'est surtout ces accusations :

*crime organisé

*Blanchiment d'argent

*Complot pour avoir commis un racket



On est plus du tout dans un contexte de "violation des droits des ayants droits" à ce niveau.

Kim Dotcom (faux nom au demeurant) est un mec qui a trempé dans pleins d'affaires pas très catholique pour infos.







148 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 22/01/2012 à 13:18

 

13

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Tu déformes mes propos et ton exemple est incomparable.

On peut aussi lui opposer que les résistants savaient ce qu'ils risquaient et en acceptaient totalement les conséquences, eux.



Ok pour la métaphore douteuse.



Ce que je veux dire, c'est que un individu a ses propres lois : si elles sont en contradictions avec les lois qu'on lui impose, il est totalement logique qu'il résiste. Et quand on entre en résistance, il est logique de ne pas s'en prendre à soi même si on se fait piquer. Dans ce cadre, c'est effectivement la faute du système.



La nuance est fine, mais elle existe bien.

D'un point de vu éthique et logique, le « je me fais prendre = c'est de ma faute » n'est absolument pas vrai dans le cas général.

Sans la désobéissance civile, on serait dans une dictature.

300 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 22/01/2012 à 13:20

 

14

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Je suis globalement d'accord on fait quelque chose on assume les conséquence de ses actes, excepté dans certains cas vraiment abusés, ça s'appelle agir en adulte.



Toutefois je mentirais si je disais que la fermeture de MegaUpload ne m'a pas cassés les pieds, pour les raisons que tout le monde connait mais que personne ne fait bien sur, mais aussi parce que cette fermeture s'inscrit dans un contexte de prise de contrôle et de surveillance d'internet (SOPA et autre).



Pour moi 50% du piratage est due à l'offre légale qui a été incapable et qui refuse de s'adapter à son époque. Entre les séries qui mettent du 3 ans à arriver en France, l'impossibilité d'avoir une version sous-titré sur certaines chaines ou le fait qu'il faille un paquet d'abonnement pour pouvoir voir toute les séries qu'on veut voir (hors de question que je file un euro à Orange pour avoir Game of Throne ou Boardwalk Empire alors qu'ils sont même pas foutu de me filer une connexion internet digne de se nom ou de rénover leurs infrastructures vieilles de 15 ans).

Sans compter les prix à l'achat qui frise le vol (un CD à 20 euros), ou le prix de certains DVD qui frise l'abusif (certains DVD de la série Ghost in the Shell frisait les 40 euros).

Tout ça pour dire que tant que les principaux acteurs de l'industrie du loisir seront incapable de s'adapter il y aura toujours un piratage intensif.

565 Commentaires de news

Ecrit par Costello le 22/01/2012 à 13:23

 

15

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

c'est aussi ca qui me gêne dans cette histoire... on fait tout très vite sans décision de justice, même prise sur le vif.



hein?

mais si il y a bien eu une décision de justice.

Il y a eu mandat d'arrêt, ce qui en soi est une décision de justice. Pour rappel: Un mandat d'arrêt est un ordre donné à la force publique par un magistrat de rechercher la personne à l’encontre de laquelle il est décerné et de la conduire à la maison d’arrêt indiquée sur le mandat où elle sera reçue et détenue.

Il y a un document de 75 pages qui donne les détails, alors faut pas pousser non plus smiley 54



J'avoue que je suis plutôt d'accord avec Gizmo. Ca me fait profondément chier l'arrêt de ces sites car ca avait quelque chose de bien pratique, mais à partir du moment ou les dirigeants savaient pertinemment ce qui se passait, qu'ils l'encourageaient (ils ont rémunéré certains uploadeurs de fichiers illégaux des dizaines de miliers d'euros) et qu'ils profitaient de la situation, ca me choque moins.



1338 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 22/01/2012 à 13:28

 

16

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je n'ai aucune sympathie pour Kim machin. Aucune. Effectivement, il était pété de thunes, il a voulu faire son kéké, il s'est mangé les chinois du fbi en pleine poire.



Ce qui par contre me fout "un peu" la haine, c'est la capacité des Etats Unis à faire ce qu'ils veulent du net.



"Oh, bah tiens, on n'aime pas ton site"

Paf, saisie du nom de domaine, même si le bouzin est hébergé à Tuvalu et appartient à une société pakistanaise.



La gouvernance des interouèbes devrait échoir à l'ONU.



Ah, sinon, petite réflexion au passage:



Le piratage nuit aux industries. Donc aux emplois générés par les industries.


C'est faux, dans le sens ou l'argent non dépensé dans les loisirs est dépensé ailleurs, genre au pifomètre dans l'alimentaire, les transports, l'équipement, etc

882 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 22/01/2012 à 13:29

 

17

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Je maintiens que cette action est en représaille à la journée d'action anti PIPA & SOPA, et au clip narguant de Megaupload envers les ayants droit sur le fait qu'il y ait des fichiers légaux chez eux, et que des artistes soutenait cette action ...



Sinon, je suis entièrement d'accord qu'il faut d'autres moyens de lutte pour forcer l'industrie de la culture (:vomi en prononçant ces mots:) à s'adapter.

4038 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 13:59

 

18

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Malaria

La nuance est fine, mais elle existe bien.

D'un point de vu éthique et logique, le « je me fais prendre = c'est de ma faute » n'est absolument pas vrai dans le cas général.

Sans la désobéissance civile, on serait dans une dictature.
Non. Tu fais une connerie, tu assumes. Maintenant, certaines désobéissances civiles (dont le piratage ne fait pas partie) sont nécessaires. Mais là encore, tous les "désobéissants" assument leurs actes quand ils se font prendre.

Pour reprendre ta comparaison foireuse, on n'a jamais vu un résistant sur le point d'être fusillé se mettre à pleurer en disant que c'est la faute du gouvernement de Vichy, des juifs qu'il voulait sauver ou des nazis s'il était là".

Ne pas assumer ses actes et renvoyer la responsabilité sur les autres est un mal et fléau modernes.

6663 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 22/01/2012 à 14:06

 

19

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Mais au final, on est tous d'accord pour dire que ces industries, surtout celle du cinéma et de la télévision, doivent radicalement changer leur manière de procéder.

Avoir des séries françaises 2-3 ans après juste parce qu'ils ont vendu les droits à une chaine de TV est anormal. Ils devraient au moins les proposer en v.o. sur les sites de v.o.d., ne serait-ce qu'aun moment de leurs sorties en DVD dans les pays d'origine.



Le prix des DVD/BR reste trop cher : la preuve, ils en vendent beaucoup plus lors de leurs promos 2 achetés 1 offert ou autres, et multiplient ces opérations.



Idem pour le prix de la musique, même si cette industrie a tout de même mis de l'eau dans son vin : mp3 à bas prix (0.99€ la chanson, c'est raisonnable, 9,99€ l'album c'est peut-être encore un peu cher), CD qui sortent en édition collector et avec bonus...

Ils se sont malheureusement réveillés trop tard et devraient plus employer leurs bénéfices dans la promotion de leurs titres (notamment en finançant des émissions de variété, et non pas l'inverse).



Quant aux jeux vidéo, les prix restent bien trop élevés, les DRM bien trop contraignants et les codes uniques une pratique lamentable.



Bref, on reste tous d'accord (plus ou moins) sur ces sujets.

6663 Commentaires de news

Ecrit par streum13 le 22/01/2012 à 14:06

 

20

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Pas mal cette nouvelle série politico-mafio-technologique.

On la DL où la saison 1?



/me sors les cahuètes et décapsule une bière.

1419 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

11868-megaupload-warez-piratage-liberte-loi