Manifestation des Anonymous en France

 

Publié le Dimanche 29 janvier 2012 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

Manifestation des Anonymous en France

Un succès ?

image
Photo Yann Foreix pour Le Parisien
Hier, les Anonymous étaient dans la rue. Pour protester contre "le flicage d'Internet", le collectif de hackers a lancé un appel à descendre dans la rue.

Dans une trentaine de villes, que ce soit à Paris, Rennes, Strasbourg, Montpellier, Nîmes ou Bordeaux, mais également à Bruxelles où ils étaient quelques 200, tous ont défilé, dans le calme, pour dénoncer principalement l'Acta (Anti-counterfeiting trade agreement). Ce traité a été signé jeudi dernier par 22 pays de l'Union Européenne, et établi en collaboration avec les Etats-Unis, le Japon, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie, Singapour, la Corée du Sud, le Maroc, le Mexique et la Suisse. C'est un traité commercial Anti-Contrefaçon qui prévoit une meilleure collaboration entre les pays pour luter contre la contrefaçon, qu'il s'agisse de produits de luxe, de médicaments ou autres, mais qui pourrait aussi s'appliquer au téléchargement illégal.

Le traité est dénoncé par beaucoup comme manquant de transparence, établi sans concertation avec la société civile et, on commence à en avoir l'habitude, uniquement créé par et pour l'Industrie. Il est à noter que les Anonymous ne sont pas les seuls à dénoncer l'Acta. l'ONG oxfam et Reporters sans Frontières mettent également en garde contre les dangers de ce texte. Le rapporteur du Parlement Européen, Kader Arif, a d'ailleurs démissionné pour protester contre sa signature, survenue un peu en loucedé, "sous le manteau", sans débat.

Mais revenons aux Anonymous et leur défilé pacifiste d'hier. 

Ils étaient entre 300 et 400 à Paris, défilant entre Bastille et République, au son des slogans "ACTA ne passera pas", "nous sommes légion" ou "liberté sur Internet". Certains arboraient des masques de Guy Fawkes en plastique, d'autres en carton, d'autres... rien. Membres ou simple sympathisants étaient ainsi réunis.
Un succès pour la capitale où entre 50 et 100 personnes seulement étaient attendues. 

Une centaine de personnes, venues en famille ou entre amis, se sont également retrouvés à Bordeaux, tandis qu'ils étaient une quinzaine seulement à Nîmes, Châlon ou à Poitiers, place Charles de Gaulle pour dénoncer la "répression liberticide" qui sévit actuellement sur Internet. Dans la ville de Poitou-Charentes, le message était plus tourné vers les derniers évènements en rapport avec Megaupload. 
Le FBI a fermé le site Megaupload sans qu'aucune décision de justice ne l'y autorise (ndr : c'est une erreur puisque le FBI n'a pas agit sans ordre d'un juge américain). Il s'agit d'une décision américaine unilatérale, un choix du gendarme du monde qui prive l'accès des internautes de toute la planète.
Dans tous les cas, les manifestations ont été pacifistes et ont permis au collectif de montrer une autre image de leur mouvement. La prochaine manifestation est d'ailleurs prévue le 4 février. Souhaitons-leur que le mouvement ne s'essouffle pas, bien au contraire. 

image


 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Pros3 le 29/01/2012 à 10:22

 

1

avatar

Inscrit le 30/09/2011

Voir le profil

C'est un début...peut être que ça fera réagir l'opinion publique...ou pas.

En tout cas, je trouve ça bien que certain ne se cache pas derrière un masque smiley 9

369 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 29/01/2012 à 10:24

 

2

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Le masque c'est davantage un symbole d'appartenance a une idéologie qu'un moyen de dissimuler son visage.



En tout cas c'est une belle réussite médiatique smiley 9

468 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 29/01/2012 à 10:26

 

3

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

We are legion in RTT. smiley 26

10688 Commentaires de news

Ecrit par Malaria le 29/01/2012 à 10:28

 

4

avatar

Inscrit le 01/05/2009

Voir le profil

Ce qui me sidère la dedans, c'est la non-neutralité (ou l'incompétence, au choix) des médias sur le sujet.



Si on crois les reportages que j'ai vu à divers endroits, les manifestants ne sont que des décérébrés (ou des « hacker » smiley 3) qui ne veulent que pouvoir tipiaker au détriment des artistes.

Dans le genre « aller au fond des choses », c'est quand même assez lamentable.

300 Commentaires de news

Ecrit par Pros3 le 29/01/2012 à 10:32

 

5

avatar

Inscrit le 30/09/2011

Voir le profil

Ecrit par LeBen

Le masque c'est davantage un symbole d'appartenance a une idéologie qu'un moyen de dissimuler son visage.



En tout cas c'est une belle réussite médiatique smiley 9


Oui je sais bien mais outre l'idéeologie, d'autre ne font que se "cacher". Et d'autre non smiley 30



369 Commentaires de news

Ecrit par Maxime777 le 29/01/2012 à 10:39

 

6

avatar

Inscrit le 29/01/2012

Voir le profil

Je trouve que c'est aberrant tout le fric que ces sociétés de droit d'auteur se font sur le dos des gens. Franchement je souhaite qu'ils disparaissent et qu'un nouveau modèle économique pour rémunérer les auteurs apparaisse.



De toute façon il est certains que d'autres sites vont reproduire le concept de la MegaBox.



Déjà il y'a un site français, quodding.com, qui relance un service de réseau communautaire fermé de partage de fichiers et qui compte bien reproduire cette fameuse MegaBox, les ayants droits n'auront qu'à bien se tenir !

1 Commentaire de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 29/01/2012 à 11:02

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Maxime777

Je trouve que c'est aberrant tout le fric que ces sociétés de droit d'auteur se font sur le dos des gens. Franchement je souhaite qu'ils disparaissent et qu'un nouveau modèle économique pour rémunérer les auteurs apparaisse.



De toute façon il est certains que d'autres sites vont reproduire le concept de la MegaBox.



Déjà il y'a un site français, quodding.com, qui relance un service de réseau communautaire fermé de partage de fichiers et qui compte bien reproduire cette fameuse MegaBox, les ayants droits n'auront qu'à bien se tenir !
Si c'était si facile... Mais une industrie est un réseau bien plus complexe. Et ce "nouveau modèle économique" est purement utopiste.

Par contre, on est d'accord, il y a nécessité, et une nécessité urgente, de changement et d'évolution. Mais ce se fera avec les actuels acteurs du marché.

6670 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 29/01/2012 à 11:12

 

8

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Le FBI a fermé le site Megaupload sans qu'aucune décision de justice ne l'y autorise(ndr : c'est une erreur puisque le FBI n'a pas agit sans ordre d'un juge américain)


Oui et non, encore une fois, tout dépend du point de vu. La seule question que les Anonymous semble poser est : Depuis quand une décision de justice d'un juge américain devient une décision de justice planétaire ?



Et en ce qui me concerne, si nous décidons d'accepter aveuglément cet abus de pouvoir (excepté aux Etats-Unis puisque il y a eu une décision de justice), pourquoi ne le font-ils pas pour des sites qui portent atteinte aux existences réelles de personnes (pedophilie, terrorismes, drogues, armes, etc... A moins que les quatre exemples précédents rapportent de l'argent aux industriels et pas Megaupload, je ne vois vraiment pas d'autres explications...) ?



Bref, carton rouge total pour l'ensemble des gouvernements de cette planète pour leur non réactivité face à des problèmes beaucoup plus grave que celle de sauver une pathétique industrie du disque devenue obsolète !



@Maxime Si il y a un abus d'un côté, ce n'est pas une raison pour accepter le piratage et le vol de produits culturels. La seule solution reste le dialogue (pourquoi pas directement entre les artistes et les internautes en occultant les intermédiaires) pour tenter de trouver un compromis entre le tout "pompage de fric" et le "tout piratage".





3201 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 29/01/2012 à 11:13

 

9

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Si c'était si facile... Mais une industrie est un réseau bien plus complexe. Et ce "nouveau modèle économique" est purement utopiste.

Par contre, on est d'accord, il y a nécessité, et une nécessité urgente, de changement et d'évolution. Mais ce se fera avec les actuels acteurs du marché.
Tu rêves... Ça fait des années que ça se fait déjà sans eux. smiley 54 Ils s'adapteront ou crèveront en entraînant ceux assez fous pour les suivre aveuglément.

Et puis le modèle est viable sinon certains n'auraient pas rouler sur l'or à ce point. smiley 13

10688 Commentaires de news

Ecrit par Grimm_jowww le 29/01/2012 à 11:58

 

10

avatar

Inscrit le 08/01/2012

Voir le profil

Ecrit par Malaria

Ce qui me sidère la dedans, c'est la non-neutralité (ou l'incompétence, au choix) des médias sur le sujet.



Si on crois les reportages que j'ai vu à divers endroits, les manifestants ne sont que des décérébrés (ou des « hacker » smiley 3) qui ne veulent que pouvoir tipiaker au détriment des artistes.

Dans le genre « aller au fond des choses », c'est quand même assez lamentable.
Ha il y a pire dans le style journalisme total, le fameux Borisio Ferrara :

http://acta-diurna.over-blog.com/article-la-fabuleuse-histoire-de-borisio-ferrara-78798834.html



Le journal n'a même pas publie de démenti ou d'excuses! Et passe pourtant pour une institution dans son domaine.

598 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 29/01/2012 à 12:58

 

11

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

C'est un traité commercial Anti-Contrefaçon qui prévoit une meilleure collaboration entre les pays pour luter contre la contrefaçon, qu'il s'agisse de produits de luxe, de médicaments ou autres, mais qui pourrait aussi s'appliquer au téléchargement illégal.



Le traité est dénoncé par beaucoup comme manquant de transparence, établi sans concertation avec la société civile et, on commence à en avoir l'habitude, uniquement créé par et pour l'Industrie. Il est à noter que les Anonymous ne sont pas les seuls à dénoncer l'Acta. l'ONG oxfam et Reporters sans Frontières mettent également en garde contre les dangers de ce texte. Le rapporteur du Parlement Européen, Kader Arif, a d'ailleurs démissionné pour protester contre sa signature, survenue un peu en loucedé, "sous le manteau", sans débat.


D’ailleurs une pétition à été mise en ligne pour pousser les parlementaires européens à rejeter le texte.

pétition contre ACTA

565 Commentaires de news

Ecrit par t-la le 29/01/2012 à 16:00

 

12

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope



Oui et non, encore une fois, tout dépend du point de vu. La seule question que les Anonymous semble poser est : Depuis quand une décision de justice d'un juge américain devient une décision de justice planétaire ?



Parce que les serveurs étaient dans leur pays ?

1418 Commentaires de news

Ecrit par Laurent B. le 29/01/2012 à 20:41

 

13

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

On est d'accord sur un point : les médias traitent très mal le sujet. Pour bosser dans la presse moi même, les journalistes ne sont pas du tout préparés à ce buzz et ne savent pas comment traiter le problème. Des Ano, ils n'en n'ont pas sous la main comme des numéros ou des services presse d'entreprises privées ou d'instances publiques. Alors ils attendent les manifs et interviewent les "clichés" : les ados mongols tipiak qui se prennent pour des durs, et les nolife tipiak qui n'ont jamais terminé leur crise d'ado.



C'est là qu'ils devraient bosser leur fichier contact : "j'ai un pote qui bosse comme programmeur, il m'a parlé de Ano et de la "fosse" dans le warez, il connait ptet des hackers", plutôt que de choisir le "j'vais interviewer un djeunz qui télécharge et qui a un masque de Guy Fawkes".



Maintenant, je peux comprendre le qualificatif "illégal" pour l’interventionnisme US. Mais le gouvernement néo-zélandais était OK les gars. Vous tapez sur les ricains, mais ceux qui ont baissé leur froc, ce sont bien les NZ, sur la base d'accords internationaux qui reconnaissent la légalité d'un mandat d'arrêt international une fois que ce dernier estvérifié par la justice du pays cible. Si leur affaires étrangères avaient dit "tu te la colles derrière l'oreille mon grand", les USA n'auraient eu qu'à se la toucher pour toute consolation.



Tout au plus auraient ils fait plier la NZ sous la menace de rompre des relations éco ou diplo en place. Et ça aurait fuité dans la presse. Et ça aurait dégradé leur image tout autant, pour les faire passer pour des bâtards qui mettent la pression.



Et en France c'est kif kif hein. Interpol vous croyez qu'ils sont "illégaux" ? Rien qu'un street-artist comme Invader a un mandat d'arrêt sur sa tronche dans chaque pays où il a eu l'outrecuidance de bétonner ses aliens en pixels.



Enfin, je constate surtout que l'argument des grandes méchantes majors est toujours de mise pour masquer le débat et justifier une violence mentale inouie quand je lis les réactions "outrées" à la fermeture de MU et consorts. Piller tout ce qu'on veut sans devoir se justifier ni s'assumer est aujourd'hui normal pour tout le monde, voire revendiqué "pour la liberté de la culture" comme dirait l'autre débile et son masque de Fawkes interviewé hier par iTélé dans un des défilés anti ACTA.



Que les lois soient formées sans la concertation des sociétés civiles n'est pas normal, mais que l'on justifie de voler ses pécules à un musicien, un rédacteur, un écrivain, un scénariste, un monteur, un réalisateur, un ingénieur du son ou de l'image, un dessinateur, un designer etc.. sous prétexte que "ton patron c'est Sony donc il faut qu'il crève ce gros porc capitaliste", j'arrive toujours pas à comprendre.





911 Commentaires de news

Ecrit par Mathildart le 29/01/2012 à 23:27

 

14

avatar

Inscrit le 29/01/2012

Voir le profil

Megaupload n'est plus... sniff.



Moi qui suis une cinéphile invétérée, mon sentiment est contrasté, mais je suis foncièrement contre la censure, quelle qu'elle soit.

Bref, il y aurait beaucoup à dire.



Mais les alternatives existent c'est vrai.

Je suis d'ailleurs tombée sur cette vidéo aujourd'hui qui m'a amusée et qui rebondit à mon avis de manière assez habile sur la fermeture du site.



http://www.youtube.com/watch?v=4GilngcnQGw&feature=share



Parce qu'on peut aussi promouvoir le "cinéma d'auteur" et parallèlement voir des beaux films quand ça nous chante et soutenir la création audiovisuelle indépendante...

1 Commentaire de news

Ecrit par kasasensei le 30/01/2012 à 09:14

 

15

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Mathildart

Welcome!

Là en l'occurrence ce qui arrive à MU ne peut décemment pas être considérer comme de la censure, mais une réaction de justice après avoir constaté une exploitation illégale de contenus sous licences/droits d'auteurs. Là où il y a abus, c'est dans la sanction prise et la fermeture du site sans tentative de conciliation ni préavis pour les millions d'utilisateurs légaux.

Le modèle étant visiblement viable, une concertation aurait pu avoir lieu pour exploiter et prendre des notes sur ce qui semble être le seul moyen de diffusion rentable et raccord avec la liberté et la "couverture mondiale" du net.

Parler de censure me semble donc déplacé, au mieux l'on peut parler de décision de justice précipitée et abusive car n'ayant laissé aucun choix ni délai aux utilisateurs légaux pour se retourner.



Par contre le service dont tu fais (presque innocemment) la pub ne semble pas lui aussi, avoir de bases saines et légales à 100%. Les infos de gestion de droits, dépose d'œuvre et modalités de rétribution sont carrément introuvables, ça sent la couleuvre.

10688 Commentaires de news

Ecrit par Azety le 30/01/2012 à 10:46

 

16

avatar

Inscrit le 24/04/2011

Voir le profil

J'étais à la manif de Montpellier.

d'ici ce soir vous trouverez les photos sur mon site page NEWS









La véritable raison de la fermeture de MEGAUPLOAD :



" Why was MegaUpload really shut down?



In December of 2011, just weeks before the takedown, Digital Music News reported on something new that the creators of #Megaupload were about to unroll. Something that would rock the music industry to its core. (http://goo.gl/A7wUZ)



I present to you... MegaBox. MegaBox was going to be an alternative music store that was entirely cloud-based and offered artists a better money-making opportunity than they would get with any record label.



"UMG knows that we are going to compete with them via our own music venture called Megabox.com, a site that will soon allow artists to sell their creations directly to consumers while allowing artists to keep 90 percent of earnings," MegaUpload founder Kim 'Dotcom' Schmitz told Torrentfreak



Not only did they plan on allowing artists to keep 90% of their earnings on songs that they sold, they wanted to pay them for songs they let users download for free.



"We have a solution called the Megakey that will allow artists to earn income from users who download music for free," Dotcom outlined. "Yes that's right, we will pay artists even for free downloads. The Megakey business model has been tested with over a million users and it works."

608 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 30/01/2012 à 10:58

 

17

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Azety

La véritable raison de la fermeture de MEGAUPLOAD :
Oui enfin t'emballe pas non plus. Ils n'ont pas fait une enquête et fait fermer le site en deux semaines.

Cette soi-disant raison à la fermeture de Megaupload, je n'y crois absolument pas.

6670 Commentaires de news

Ecrit par DarkSerpent le 30/01/2012 à 11:27

 

18

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Mathildart

Megaupload n'est plus... sniff.



Moi qui suis une cinéphile invétérée, mon sentiment est contrasté, mais je suis foncièrement contre la censure, quelle qu'elle soit.


Comment on peut ce dire cinéphile et regarder des film en qualité de merde en streaming ?

3142 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 30/01/2012 à 11:33

 

19

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par DarkSerpent



Comment on peut ce dire cinéphile et regarder des film en qualité de merde en streaming ?


+1

3201 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 30/01/2012 à 11:37

 

20

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par DarkSerpent



Comment on peut ce dire cinéphile et regarder des film en qualité de merde en streaming ?
Être cinéphile, ce n'est pas seulement regarder des films en 7.1, 1080p.

Qui plus est le streaming de qualité existe.



smiley 18

10688 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

11925-anonymous-manifestation-france-acta-megaupload