Julien Chevron, attaché de presse chez Activision-Blizzard France

 

Publié le Samedi 22 mai 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

The Call of Duty Free

J'aurais tellement de choses à raconter sur Julien qu'en fait, je ne sais pas trop par où commencer. C'est aussi un peu à cause du fait que Julien est un ami, plus qu'un simple attaché de presse comme les autres. Et j'aurais donc du mal à rester neutre dans mes commentaires vis-à-vis de lui, et aurais tendance à utiliser des superlatifs à son égard.

En fait, je me contenterai de dire simplement que Julien est quelqu'un de droit et honnête dans son métier comme dans ses amitiés. Oh oui, il n'hésitera pas à vous déclarer que la pire daube est en fait un jeu d'exception et qu'il faut laisser sa chance au produit. Certes. Comme la plupart des attachés de presse. Mais Julien vous le fera avec une sincérité touchante et tellement honnête qu'en fait, bah, nan, ça ne fonctionne pas.

Julien est quelqu'un que j'aime vraiment beaucoup, en fait. De ceux que j'aime retrouver parfois, comme ça, sans raison véritable, juste pour partager un repas, un verre, un café, bref, passer juste à moment à tailler le bout de gras. Pour partager une douche, également. Si, si. Mais chhhhhut. C'est secret.

Ah. Et pour ceux qui se posent la question, oui, je pense qu'il a payé les deux demoiselles sur la photo. Obligé !


imageNom, Prénom, Date et Lieu de Naissance ?

Chevron, Julien, 09/09/1976 à Colombes

Profession et nom de la société ?

PR Manager, Activision-Blizzard France

A quelle date êtes-vous entré dans la société ?

Fin août 2004

En quoi consiste exactement votre travail ?

Mon métier consiste à informer ceux qui informent les gens souhaitant être informés. En résumé, je suis à la disposition des journalistes (spécialisés et autres) en représentant leur point d’entrée en ce qui concerne le flot d’informations officielles concernant une partie du catalogue d’Activision-Blizzard France… Et occasionnellement répondre à ce genre d’interview…

Quelles études avez-vous faites pour accéder à cet emploi ?

Comme beaucoup dans l’industrie, j’ai un parcours atypique. J’ai fais une école de journalisme (ESJ Paris). Après une expérience mitigée dans le sport, je me suis dirigé vers le jeu vidéo, ma seconde passion. Le métier de pigiste étant particulièrement instable et précaire, j’ai souhaité passé de l’autre côté de la barrière pour voir si l’herbe était plus verte. Effectivement, elle l’est !

Comment avez-vous été recruté ?

De part mon profil et mes expériences : gamer, ancien journaliste et première expérience en relations presse, Activision m’a proposé de participer à la session de recrutement en juillet 2004 pour le poste d’attaché de presse spécialisée. Après deux entretiens, l’affaire était entendue.

Etait-ce pour le poste que vous occupez aujourd’hui?


Le poste que j’occupe aujourd’hui est une évolution de celui pour lequel j’ai été recruté. A l’époque, je m’occupais de tous les jeux pour la presse spécialisée. Aujourd’hui, je m’occupe des campagnes RP d’une partie du catalogue mais de A à Z.

imageQuel est l'aspect le plus sympa de votre travail ?

Le contact avec des personnes aussi différentes qu’intéressantes. A chaque journaliste correspond une approche particulière. Chaque nouvelle rencontre peut se révéler être un échange enrichissant. Bien évidemment, il y a aussi les déplacements, principalement outre-Atlantique pour visiter les studios, aller à l’E3 ou participer à des meetings corporate.
Enfin, un autre aspect sympa est l’adrénaline que peut procurer l’organisation d’événements presse : est-ce que la technique va fonctionner ? Est-ce que les journalistes vont bien venir ? Est-ce que Cedric va bien se tenir ou va-t’il falloir que je l’attache ? Autant de questions stressantes qui procurent en fin de journée un sentiment particulièrement agréable de travail accompli.

 Le moins sympa ?

Cette désagréable impression d’être un tampon/punching ball entre les journalistes, les supérieurs français et les RP américains, trois entités qui n’ont ni les mêmes prérogatives, ni les mêmes besoins et encore moins les mêmes objectifs.

Avez-vous quelques anecdotes à nous raconter ? Votre meilleur souvenir ?


Il n’y a pas d’anecdotes particulière, en tout cas pas qui soient racontables… Comme on dit dans notre métier, ce qu’il se passe à Londres, Los Angeles, San Francisco, San Diego, Madison ou New York, y reste…
Et puis, mon premier E3 en 2005 reste mon meilleur souvenir. Après en avoir rêvé, j’y étais enfin. Et ce, même si travailler durant ce salon a été un cauchemar : bruit assourdissant, toute la journée debout à piétiner, journalistes qui n’arrivent pas…

Votre plus grosse honte ?

Si je devais avoir honte de quelque chose, je ne serais pas RP !

Travailler dans le jeu vidéo, est-ce un avantage ou désavantage pour séduire ?

Il y a encore quelques années, nous n’étions clairement pas pris au sérieux. Aujourd’hui, avec une industrie florissante et des marques connues et reconnues de tous, les acteurs du jeu vidéo bénéficient d’une meilleure aura. De là, à séduire… Cela dépend clairement de la fille qui est en face et ses affinités avec le jeu vidéo.

Quels sont les jeux sur lesquels vous avez travaillé et dont vous êtes le plus fier ?

Ma marque préférée et dont je suis le plus fier est sans conteste : Call of Duty. C’est véritablement un pur bonheur de travailler sur un jeu qui connaît un tel succès. Même si cela implique une énorme quantité de travail.
Même si je ne m’en occupe plus aujourd’hui, j’ai participé au lancement de la marque Guitar Hero en France : un vrai plaisir !
Je suis aussi très content de m’occuper de licences comme Spider-Man, X-Men, Star Wars…

Le moins fier ?

D’avoir de temps à autre à survendre quelques-uns de nos jeux en connaissance de cause. Mais juré, je ne le ferai plus !!!

imageQuels jeux de concurrents auriez-vous aimé avoir chez vous ?

J’aurais bien aimé travailler sur Assassin’s Creed 2, faire partager ce voyage vidéo ludique au temps de la renaissance italienne… Et puis, ce qui me manque le plus est sans conteste le fait de travailler sur des jeux de sport. Que ce soit du foot, du basket ou du hockey sur glace, j’aurais vraiment souhaité évoluer dans ce domaine.
Enfin, spéciale dédicace à Jérôme, j’ai tellement pris de plaisir sur Might & Magic : Clash of Heroes, le meilleur jeu DS à ce jour, que c’est typiquement le jeu sur lequel j’aurais aimé travailler.

Des hobbies, en dehors du jeu ?

Classique : Manga, musique, cinéma.
Sinon j’aime beaucoup faire la cuisine, prendre du temps pour préparer des plats…

Chez vous, vous avez... un pc, un mac, un iPhone, une DS, une PSP, une 360, une PS3, une Wii ?


PC, MAC, PS3, Xbox360, Wii, PSP, DS, Ipod Touch, BlackBerry.

Quel genre de jeu affectionnez-vous le plus ?

Il n’y a pas de genre que j’affectionne particulièrement. J’aime surtout les jeux.
Par exemple, je ne suis pas méga fan des jeux d’action type TPS mais, pour moi, Batman : Arkam Asylum fut juste le meilleur jeu de 2009. Je n’aime pas trop les mondes ouverts mais j’ai passé 35 heures sur Assassin’s Creed 2. Je ne suis pas un fan absolu des FPS sur consoles mais je passe des heures sur Call of Duty en solo et multi. J’ai eu ma période RTS mais je joue beaucoup moins sur PC. Il n’empêche que la série Warhammer 40 000 me scotche toujours autant. Enfin, j’adore les différents épisodes des Pokémon.

Et plus précisément, quel jeu tourne le plus sur votre console/ordinateur actuellement? Qu’est-ce que vous aimez dans ce jeu ?

Le jeu qui tourne le plus souvent est FIFA 10. Je ne peux pas résister à faire une ou deux parties même après avoir joué plusieurs heures à Splinter Cell Conviction ou Call of Duty : Modern Warfare 2.
Pour les qualités, c’est juste que j’aime le foot et que FIFA est le meilleur jeu de foot actuellement, même s’il n’est pas exempt de défauts.

imageQuel est le dernier film que vous avez vu ? Etait-ce au cinéma ou en téléchargement ? Si téléchargement, légal ou illégal ?

Les deux derniers sont The Invention of Lying et The Blind Side. Tous les deux dans l’avion pour Vancouver.

Etes-vous plutôt film ou série télé ?

Les deux. Je consomme autant de films que de séries. Il s’agit vraiment de deux choses totalement différentes qui se complètent parfaitement.

Qui y’a-t-il en ce moment sur votre playlist de baladeur MP3 ?

The Raconteurs, La Roux, The XX, LadyHawke, Sia, MGMT…

Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Je me suis goinfré sept Maxime Chattam à la suite. Je fais donc une petite pause lecture actuellement.

Quel est le petit déjeuner idéal pour bien commencer la journée ?

Pas de petit déjeuner. Tout miser sur la générosité des collègues qui amènent les croissants et sur la machine à café… C’est beaucoup plus économique !

Si vous étiez un héros de jeu vidéo, lequel seriez-vous ?

Lara Croft, comme ça je pourrais me regarder nue dans la glace à longueur de journée. Ou alors Mario parce que j’adore les tuyaux. Ou encore Ryu pour filer des mandales aux automobilistes abrutis, aux piétions pénibles et toutes sortes d’individus qui ne cadreraient pas avec ma façon de vivre…
Plus sérieusement, pour les pays visités et les filles qu’il rencontre (parce que c’est important), j’aimerais bien être Nathan Drake.

Une petite phrase pour les lecteurs de Gamalive ?

Tout ce que peut vous raconter Cedric est vrai… ou pas !!!


Les déclarations n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la société pour laquelle ils travaillent.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0