Crise : La bonne santé insolente du e-commerce et des comparateurs de prix

 

Publié le Lundi 14 septembre 2009 à 13:00:00 par Pierre Le Pivain

 

Crise : La bonne santé insolente du e-commerce et des comparateurs de prix

Crisis ? What crisis ?

imageUn an… Ca fait un an que les experts de la finances (et s’ils étaient vraiment des experts, ça se saurait) ont décrété que c’était la crise… la date anniversaire étant celle de la fermeture de la banque Lehman Brothers, qui avait vu le jour en 1850 dans un coin de l’Alabama. Aujourd’hui, que reste-t-il ?

A l’heure où nombre de nos confrères rencontrent de lourdes difficultés dans ce paysage financier, il semble bien que le e-commerce se porte, lui, plutôt très bien. D’après une dépêche que nous avons reçue ce matin même de Médiamétrie et de l’INSEE, il semble que le secteur Internet a une carte à jouer. Selon les deux organismes, le secteur de e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté.

Si l’on en croit les analystes, depuis le déclenchement de cette crise, jamais les foyers français n’auront autant consommé sur Internet, via e-commerce. Ainsi, selon ces mêmes analyses, si certains secteurs marchands subissent des baisses de leur chiffre d’affaires allant de 3 à 5% sur « site », par le e-commerce, le chiffre d’affaires de certains secteurs grimpe, lui, de 25% !

La faute à qui ? Selon ces études, jamais les consommateurs n’auraient comparé autant les prix sur Internet, afin d’avoir les produits les moins chers possible. Effectivement, toujours selon les experts de L’INSEE et de Médiamétrie, jamais les comparateurs de prix n’ont autant « carburé » que pendant cette crise.

Ceci explique cela quant à notre gain régulier de nouveaux internautes, qui cherchent sans cesse un éclairage différent sur l’actualité du jeu vidéo, et sur les produits à venir… Et quand bien même les prix des jeux ne subit pas ou peu de variation d’une boutique à une autre, il n’en demeure pas moins qu’il est toujours bon d’avoir des avis pertinents sur ce qu’on va acheter… Et lorsqu’on dit « Zelda, c’est moche », il faut partir du principe qu’on l’argumente.

Ndr : Désolé Cedric... Sachant que tu ne peux pas supporter le groupe Supertramp, je ne pouvais pas me retenir de te coller la pochette de l'un de leur album.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

3040-crise-internet-e-commerce-comparateur-prix