L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 3 juin 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Veuve, mais pas trop

imageJe crois que ma femme veut me tuer.

Ça faisait plusieurs fois que je retrouvais des frelons asiatiques dans mon bureau. Bon. Un coup de chaussure par-ci, un coup de bombe insecticide par-là…
Sauf que la bombe insecticide n’a pas fonctionné la dernière fois. Elle était bouchée. Alors je veux bien qu’elle ait eu un problème de fonctionnement. Je la gardais quand même depuis deux ou trois ans (plus ?) dans un placard. Mais quand même. C’est pas de bol.
Et le bourdonnement que j’entendais dans mon bureau, ce n’était pas ma carte graphique qui commençait à vriller sous l’intense chaleur des nombreux tests effectués sur mon PC. C’était un nid que ces saloperies de bestioles commençaient à construire au-dessus de la fenêtre.
Mais bon. Comme on dit, "shit happens".

J’ai aussi eu un problème de voiture, voyez-vous. Vous allez me dire que ce n’est pas ma semaine et je vous comprends. Moi aussi je me suis dit ça quand je me suis rendu compte, après avoir déjeuné avec un attaché de presse, que je n’avais plus de freins. Heureusement, la route était plate et il y avait un garage à moins de 100 mètres. Un truc qui s’est desserré, selon le garagiste. Mais je l’ai échappé belle. Imaginez sur l’autoroute… Mais bon. Comme on dit, " diarrhea happens".

imageLa semaine de merde aurait pu s’arrêter là et j’aurais pu reprendre une vie normale. Sauf que le soir même, y’a quand même un mec qui a tenté de me foncer dessus en 4x4 alors que je traversais sur le passage piétons. Grâce à mes réflexes surnaturels liés sans nul doute à une consommation excessive d’alcool, consommation liée elle-même au fait d’être parent, j’ai réussi à éviter la collision. J’ai même eu le temps de faire un Mawashi Geri dans sa portière. Notez bien que le coup a été parfaitement exécuté et que le 4x4 intègre désormais l’option « défonçage » sur le côté. Le conducteur est descendu, furieux que j’ai tapé sur sa voiture, et devant mon air amical doublé d’un « viens-là que je te défonce ta petite gueule d’enculé » s’est bien vite excusé, a expliqué qu’il ne m’avait vu qu’au dernier moment et sous la panique a confondu pédale de frein et d’accélérateur qu’il est désolé qu’il espère que je n’ai rien et que pour la portière ce n’est pas grave il l’a bien mérité pardon pardon au-revoir il repart de suite en promettant d’être plus prudent.
Avouez que c’est quand même pas de bol. Mais bon. Comme on dit, "tourista happens".

Là où j’ai quand même commencé à avoir des doutes, c’est quand ma femme m’a demandé de nettoyer la gouttière. J’avoue que son explication « on reçoit du monde ce week-end » m’a moyennement convaincu. Généralement, les invités, même si on leur fait visiter la maison, il n’y a pas un passage sur la gouttière de prévu. Ou alors, faut vraiment qu’on pense à changer d’amis. Mais soit. Je me suis exécuté. Sauf que le dernier barreau de l’échelle s’est brisé. Soi-disant sous mon poids. Une échelle en alu. Le truc qui en théorie, même si vous collez un hippopotame dessus, il ne bouge pas. Bon. Faut réussir à trouver un hippopotame qui veut bien monter sur une échelle, mais ne prenez pas tout au pied de la lettre. C’est une image.
Reste que je me suis retrouvé pendu comme un con à la gouttière, moi. Et si vraiment j’avais fait le poids de deux hippopotames, la gouttière aurait cédé. Mais non. J’ai quand même réussi à poser le pied sur un volet, puis sur le rebord haut de la fenêtre, et descendre avec grâce et délicatesse, comme une Lara Croft qui serait au régime bière depuis 6 mois. Alors bon. Comme on dit, "dysentery happens". Mais là, ça commence sérieusement à faire beaucoup de matière fécale sur une semaine.

imageEt puis hier, elle est carrément passée à l’attaque frontale. Nous venions chez des amis, en plein après-midi, récupérer la cadette qui était invitée pour un anniversaire. Alors que, sous une chaleur de plomb, je menaçais de l’arroser avec un pistolet à eau qui traînait là, elle s’est carrément jetée sur moi devant un parterre d’enfants médusés et m’a fait un plaquage dans les règles. J’avoue que je ne me méfiais pas. Résultat, je suis tombé à la renverse, sur du béton. Là encore, grâce à mes hautes capacités athlétiques, j’ai réussi à éviter le pire, et à tomber avec grâce et souplesse sur… oui, bon, d’accord, je me suis écrasé comme une grosse merde, le coude se fracassant contre le sol et la tête ne devant son salut qu’à un réflexe et à une taille de cou que m’envient bon nombre de taureaux.

Bref, je crois que ma femme veut me tuer.

Faudrait que je vérifie si elle n’a pas augmenté en loucedé le montant de mon assurance vie.
En attendant, j’ai quand même un peu peur, là. J’ai prévu cet aprèm d’aller faire du vélo dans les bois avec un pote. Je vais peut-être annuler. Des fois que cette histoire de félins et d’ours échappés d’un zoo en Allemagne lui donne des idées…

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 03/06/2018 à 14:55

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Le truc, c'est qu'elle pourrait y arriver sans le faire exprès à ce rythme là smiley 32

4347 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 04/06/2018 à 12:17

 

2

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Bah la mienne l'a quasi fait donc bon ....

1532 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

34400-meurtre-femme-tentatives-veuve-j-ai-quand-meme-des-doutes