L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 1 juillet 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Règles de survie

imageNécessaire et primordial, du moins quand on désire vivre dans une société sans gros con néanderthalien, le mouvement de libération de la parole féminine, ces derniers temps, mettra du temps à atteindre pleinement son but.

Bon. C’est un peu comme toute révolution : ça part parfois dans tous les sens, c’est parfois un peu brouillon et surtout, c’est parfois véhiculé par des personnes dont on aimerait juste qu’elles apprennent à fermer leur gueule et qui, au final, font peut-être plus de tort que de bien à la cause.

Mais mettre un bon coup de pied dans le sac à merdre d’un monde machiste était nécessaire. Vital. Urgent, même.

Si la prise de conscience s’installe peu à peu, cette mini-révolte a malheureusement exacerbé le comportement stupide et primitif de quelques crétins. Et d’aller, chez ces bas-du-plafond, encore plus loin dans leur comportement misogyne crasseux.

Sans rentrer dans les détails et refaire le tour des règles de base du comportement normal d’un être masculin normalement constitué (c’est-à-dire pas trop con), je vous rappellerais quand même quelques petites choses essentielles.
  1. imageOn ne siffle pas une fille dans la rue quand on passe en voiture.
  2. On ne siffle pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans.
  3. On ne siffle pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans et que son père marche quelques mètres devant elle.
  4. On ne siffle surtout pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans, que son père marche quelques mètres devant elle et que son père, c’est moi.
Plus qu’un comportement moral, ces règles s’inscrivent également dans la liste des comportements de survie basique.

Cette semaine, donc, je marchais dans la rue en compagnie de ma gamine de 13 ans. Et à 13 ans, je peux vous dire qu’elle rentre dans la catégorie des petites nanas « vachement bien foutues que son père a intérêt à protéger de tous les petits cons alentours ».
Parce que j’étais très pressé, j’avais accéléré le pas. Parce qu’elle répondait à un SMS, elle avait ralenti le sien et se retrouvait donc à une quizaine, voire une vingtaine de mètres derrière moi.

Un jeune con d’à peine 20 ans, avec un A physiquement collé au cul et un autre virtuellement inscrit sur la gueule, n’a rien trouvé de mieux que de passer à ce moment-là en klaxonnant et en sifflant ma fille. Fenêtre ouverte, voiture qui ralentit et le type qui s’apprête à lui lâcher sans doute quelques mots d’amour du genre « Zyva mam’selle, t’es trop charmante, tu files ton 06 ? »

Dans une réaction saine d’instinct de protection, ma fille a pressé le pas pour me rejoindre et lâché un « papaaaa » qui ressemblait plus à un « à l’aide ».
Dans une réaction saine d’instinct de protection, j’ai pressé le pas… pour venir devant la voiture et lui bloquer la route.

imageJe suis resté très calme et très gentil. Je lui ai expliqué que ce comportement était inacceptable. Avec n’importe quelle fille en général. Avec n’importe quelle fille de 13 ans en particulier (il m’a balbutié qu’il pensait qu’elle en avait nettement plus). Avec n’importe quelle fille de 13 ans vachement particulier quand c’est la mienne. Après s’être confondu en excuses, il a juré qu’il ne le referait plus. Moi, je lui ai pardonné royalement ses écarts et l’ai laissé partir, contrit et confus, non sans lui avoir amicalement rendu son essuie-glace et son rétroviseur que ce n’était rien, qu’un peu de colle forte et on n’y verrait plus rien, mais par contre, pour la trace de pied sur le capot avant défoncé par mon poids, là, ça allait être plus compliqué.

Bref. Je vous rappelle les règles.
  1. On ne siffle pas une fille dans la rue quand on passe en voiture.
  2. On ne siffle pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans.
  3. On ne siffle pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans et que son père marche quelques mètres devant elle.
  4. On ne siffle surtout pas une fille dans la rue, quand elle a 13 ans, que son père marche quelques mètres devant elle et que son père, c’est moi.
C’est clair pour tout le monde ?

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Papa Panda le 01/07/2018 à 13:26

 

1

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

J'ai pelle et un bon alibi

1478 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 02/07/2018 à 15:55

 

2

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Comme toutes les histoires, il y a deux points de vu.
Voici le second. (Et la vérité sur Cédric)

Comme chaque année depuis deux décennies, le DJ Foxy CedrX vient enchaîner les rondelles (et je ne parle pas de que disques) sur le char "Les années 80 c'était trop bien" lors de marches des fiertés LGBT. La Gay Pride, quoi.
Sa casquette noire de motard vissée sur la tête, son torse velu apparent sous son harnais clouté, son pantalon de cuir ouvert à l'arrière, vous ne pouviez pas le louper d'autant qu'il prônait au sommet du char en forme de penis, pour y incarner le royal gland.
Mais cette année la déception a été grande. Sous prétexte d'une grippe soudaine et carabinée il a décidé de ne pas venir.
Heureusement, sa charmante fille aînée m'a envoyé des SMS pour me prévenir du mensonge éhonté de son père.
Voici la retranscription de l'un des derniers : "Pan dans sa gueule, c'est pour toutes les fois où il n'a pas voulu me faire un mot pour ne pas aller en sport alors que j'avais mes règles."
Ni une, ni deux - et grâce aux indications de la charmante adolescente qui voulait passer une après-midi peinarde - avec les copains(pines), nous sommes allés le ramener sur le bon chemin : celui du trajet de la Pride.
Une fois en vue, dans les rues de sa petite cité, la grande Zaza Amal (parce que l'amour anal, c'est bon quand ça fait mal) l'a hélé d'un sifflement comme il les aime.
Par habitude il s'est retourné. Nous reconnaissant, un sourire béat s'est dessiné sur son visage, puis s'est souvenu qu'il allait regarder France-Argentine chez "un nouvel ami", pas celui qui vient de déménager.
Problème, dans sa petite ville (où il a longtemps habité seul avec maman, dans un très vieil appartement rue Sarasate) Priscilla Folle du désert qui débarque avec sa bande, ce n'est pas bien vu. Mea Culpa.
Il nous a alors sorti le code dit des Pogues à cause de ses trois activités favorites : Rum, Sodomy and The Lash (pour les non anglophones, je vous laisse trouver la traduction de Sodomy vous-mêmes)

1 On ne me siffle pas dans la rue quand on passe en voiture.
2 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir.
3 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir et que ma fille marche derrière moi, ou même à côté, ou même devant.
4 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir et que ma fille marche derrière moi, ou même à côté, ou même devant et MÊME si elle sait.

Pour finir, il a puni Zaza Amal il lui a confisqué son essuie-glace et son rétroviseur (comprenez ses boules de Geisha et son vibromasseur) tout en lui lançant : "Tu viendras les récupérer samedi prochain, ma femme et mes filles partent chez ma belle-mère)

Oui, comme vous, on a hâte de lire le prochain édito du dimanche.

1396 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 02/07/2018 à 16:39

 

3

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ecrit par Mikis

Comme toutes les histoires, il y a deux points de vu.
Voici le second. (Et la vérité sur Cédric)

Comme chaque année depuis deux décennies, le DJ Foxy CedrX vient enchaîner les rondelles (et je ne parle pas de que disques) sur le char "Les années 80 c'était trop bien" lors de marches des fiertés LGBT. La Gay Pride, quoi.
Sa casquette noire de motard vissée sur la tête, son torse velu apparent sous son harnais clouté, son pantalon de cuir ouvert à l'arrière, vous ne pouviez pas le louper d'autant qu'il prônait au sommet du char en forme de penis, pour y incarner le royal gland.
Mais cette année la déception a été grande. Sous prétexte d'une grippe soudaine et carabinée il a décidé de ne pas venir.
Heureusement, sa charmante fille aînée m'a envoyé des SMS pour me prévenir du mensonge éhonté de son père.
Voici la retranscription de l'un des derniers : "Pan dans sa gueule, c'est pour toutes les fois où il n'a pas voulu me faire un mot pour ne pas aller en sport alors que j'avais mes règles."
Ni une, ni deux - et grâce aux indications de la charmante adolescente qui voulait passer une après-midi peinarde - avec les copains(pines), nous sommes allés le ramener sur le bon chemin : celui du trajet de la Pride.
Une fois en vue, dans les rues de sa petite cité, la grande Zaza Amal (parce que l'amour anal, c'est bon quand ça fait mal) l'a hélé d'un sifflement comme il les aime.
Par habitude il s'est retourné. Nous reconnaissant, un sourire béat s'est dessiné sur son visage, puis s'est souvenu qu'il allait regarder France-Argentine chez "un nouvel ami", pas celui qui vient de déménager.
Problème, dans sa petite ville (où il a longtemps habité seul avec maman, dans un très vieil appartement rue Sarasate) Priscilla Folle du désert qui débarque avec sa bande, ce n'est pas bien vu. Mea Culpa.
Il nous a alors sorti le code dit des Pogues à cause de ses trois activités favorites : Rum, Sodomy and The Lash (pour les non anglophones, je vous laisse trouver la traduction de Sodomy vous-mêmes)

1 On ne me siffle pas dans la rue quand on passe en voiture.
2 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir.
3 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir et que ma fille marche derrière moi, ou même à côté, ou même devant.
4 On ne me siffle pas dans la rue quand je ne suis pas en cuir et que ma fille marche derrière moi, ou même à côté, ou même devant et MÊME si elle sait.

Pour finir, il a puni Zaza Amal il lui a confisqué son essuie-glace et son rétroviseur (comprenez ses boules de Geisha et son vibromasseur) tout en lui lançant : "Tu viendras les récupérer samedi prochain, ma femme et mes filles partent chez ma belle-mère)

Oui, comme vous, on a hâte de lire le prochain édito du dimanche.
smiley 25
Cuir cuir , cuir et moustache !

1478 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 02/07/2018 à 18:01

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Il se fait chier dans la vie en ce moment, le Mikis ? smiley 7

6928 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 03/07/2018 à 09:59

 

5

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Gizmo want to break free.... pour les incultes merci de regarder le clip.
smiley 7

4722 Commentaires de news

Ecrit par masta le 03/07/2018 à 11:21

 

6

avatar

Inscrit le 26/05/2015

Voir le profil

86 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 03/07/2018 à 11:24

 

7

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

smiley 25

4722 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 03/07/2018 à 16:35

 

8

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Il se fait chier dans la vie en ce moment, le Mikis ?
Non, non, le Mikis va bien.

Au fait, tu viens plus aux soirées... smiley 37

1396 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

34650-siffler-klaxonner-fille-dans-la-rue-harcelement-pas-de-chance