Hot Space : Tome 1 - Crash Program est sorti ! Achetez-le !

 

Publié le Samedi 23 février 2019 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

Hot Space : Tome 1 - Crash Program est sorti ! Achetez-le !

Sinon on vous pète les genoux

imageCertes. C'est un pote et notre avis n'est donc pas totalement objectif. Mais l'objectivité, vous le savez, on se la découpe en huit doigts avant d'en faire une salade.
Sauf que si c'était vraiment de la merde, on aurait biaisé à base de "non, je ne vais pas en faire une critique, je préfère juste annoncer la sortie et puis c'est tout, juste pour rendre service...".

Mais non. On a aimé et on le dit. Et on vous conseille donc de vous jeter sur l'excellente BD Hot Space : Tome 1 - Crash Program de Pierre Le Pivain, alias Le Pixx. 

Vous pouvez d'ailleurs la commander sur le site de la Fnac. Ou chez Leclerc, avec retrait en magasin. Ou sur Amazon. Ou chez Cultura. Ou même chez Gibert. Enfin bref, partout.

On vous en donne le pitch :
Dans la tradition des comics US populaires dits « Pulp », Hot Space est un récit de SF facile d'accès, bourré d'action et avec ce qu'il faut de mystère et d'humour. Nohraïa, une jeune pilote indisciplinée, est affectée sur une base proche d'Aoba, une planète reculée et aride présentant à priori peu d'intérêt stratégique. Mais parce qu'Aoba renferme en réalité une ressource qui pourrait changer à jamais la nature même de l'humanité, La République Terrienne va chercher à l'annexer. Pour ce faire, l'amirauté de la flotte va créer un incident diplomatique. Nohraïa sera donc la pilote à sacrifier...
Ça commence doucement, comme un hommage à Alien, tranquillement, et les 5-6 premières planches laissent présager une histoire qui va se dérouler sur des rails tout tracés, sans surprise ni réelle originalité. Mais c'est mal connaître Pierre qui nous claque finalement un scénar bien fouillé, bien travaillé, une histoire surprenante, violente et sans concession, à tel point qu'on dévore les 78 pages (oui, vous avez bien lu, 78 pages) d'une seule traite. 

Les couleurs participent activement à l'ambiance, imposant des tons selon les scènes et les décors, quant au dessin, on n'en dira pas plus. C'est Pierre, quoi. Il sait tenir un crayon, le bougre. Faut juste faire gaffe parce qu'avec un stylo, justement, son héroïne peut vous arracher un oeil si vous la regardez de travers.

Bref, c'est bon. C'est incontournable. Mais ça a un gros défaut quand même : celui de nous laisser en plan à la fin. Parce qu'on veut rapidement la suite, bordel.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- The Witcher, la bande-annonce qui annonce la couleur par Grogg

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

36045-hot-space-tome-1-crash-program-sortie-bd-avis-critique