Kandagawa Jet Girls (PC, PS4)

 

Publié le Mardi 15 septembre 2020 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Kandagawa Jet Girls (PC/PS4)

Bouées de sauvetage

imageKandagawa Jet Girls est le nouveau jeu des créateurs de la série Senran Kagura. Pour ceux qui ne connaissencent pas la licence Senran Kagura, elle a été exploitée sous plusieurs formes : à l'origine des jeux de baston, elle est passée par le mûso et le TPS. La principale particularité de la licence ? On ne peut jouer que des nanas, dont la plus vieille doit avoir 20 ans, avec des seins aussi gros que leur tête et un humour largement en dessous de la ceinture. Autant dire que ce sont des jeux de niche réservés principalement à un public japonais ou très tourné vers ce pan de la culture nippone. Avec Kandagawa Jet Girls, on ne change pas une équipe qui gagne : des nanas, des combinaisons moulantes, des seins énormes, un univers coloré et on saupoudre le tout d'un fond de course de jet ski. Tout un programme.

Oui car Kandagawa Jet Girls n'est pas qu'un jeu de courses. Malheureusement, j'ai envie de dire. Les filles sont par équipe de deux : une à la conduite et l'autre au tir. Un concept qui peut s'avérer fun sur la papier mais qui est loin de faire ses preuves dans la mise en oeuvre. La conduite possède diverses subtilités (drift, boost, figures) qu'il faudra maitriser. Les contrôles sont relativement lourds et franchement, je n'ai pris que peu de plaisir au pilotage. Ajoutez à l'équation le tir et là, le concept prend l'eau. La visée est toute pourrie et sérieusement on a l'impression que ça ne sert à rien. A l'instar d'un Mario Kart, on pourra récupérer diverses items permettant de pimenter les courses mais c'est tellement imprécis que... on se dit que l'on a autant à se concentrer sur la conduite. Côté IA, elle est très mal dosée. Entre un mode normal dans lequel on s'endort franchement et un mode difficile qui demande une maîtrise de mutant, il n'y a pas d'entre deux. Dans les deux cas, l'IA est sur des rails. Des rails qui ne vont simplement pas à la même vitesse.

imageCôté contenu, Kandagawa Jet Girls n’est pas aussi généreux que les poitrines qu’il expose. On a bien droit à un mode solo scénarisé, qui compte une dizaine de chapitres sous découpées en courses, de nombreuses filles à jouer, de nombreux textes chiants à lire, mais pour le reste du titre, c’est un peu court jeune fille : outre ce mode histoire, on a droit à un mode course simple et un tutoriel. Voilà, c’est fini. La présence d'un petit mode tournoi aurait pu être sympa. On a quand même droit à des défis à réaliser en mode histoire permettant de donner un peu de piment à l'ensemble. Il existe un mode multijoueur. Mais, comment vous dire… pour un jeu de niche comme celui-ci, autant vous dire que vous ne trouverez pas grand monde. On a également droit à une customisation des personnages ou des jet-ski assez poussées. Accessoires, coupes de cheveux, combinaisons, vêtements pour les premières, peintures et stickers pour les seconds, vous aurez le loisir de transformer les différents personnages ou les bécanes comme vous le souhaitez. On passera sur le bon goût de certaines tenues.Tout est une histoire de perception...


Techniquement, le titre oscille entre le bon et le moins bon. Le moins bon, ce sont ses décors dignes d'une PS3 qui n'exploite pas du tout les capacités de nos bécanes. Le bon, c'est l'utilisation du cel shading qui fait bien son job. Même si l'animation manque un peu de souplesse, ça fonctionne bien. C'est agréable à regarder et l'univers proposé est pétillant et coloré. Même point positif pour les cinématiques animées qui sont vraiment propres. Quant à la bande-son et les doublages, là encore, c'est très correct. Sans être inoubliable, les musiques collent bien au titre. De ce côté, on est plutôt bien loti.


image image image


Comme on pouvait s’en douter, Kandagawa Jet Girls est un jeu de niche vraiment tourné vers le marché asiatique. Quand on joue à ce genre de jeu, on se dit qu'on ne comprend pas comment certains titres n'ont pas passé nos frontières (ou alors amputé de certains bouts) alors que ce genre d'OVNI arrive jusqu'ici. Même si ce n'est qu'en dématérialisé. L'univers qu'il propose est coloré, agréable mais son concept peine à convaincre à cause d'un contenu un peu faiblard et d'une maniabilité et une IA franchement à revoir. A petit prix, ça aurait pu passer, mais à 50€, sans localisation française, il m'est difficile de vous le conseiller. Même aux fans des jeux de Jet Ski.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Kandagawa Jet Girls (PC, PS4)

Plateformes : PC - PS4

Editeur : XSEED Games/Marvelous USA

Développeur : SHADE Inc.

PEGI : 16+

Prix : 49,99 €

Kandagawa Jet Girls (PC, PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0