Resident Evil : The Mercenaries 3D (3DS)

 

Publié le Mercredi 6 juillet 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Resident Evil : The Mercenaries 3D (3DS)

zombie la mouche

imageResident Evil : The Mercenaries 3D vient de sortir sur Nintendo 3DS. Je dois avouer que l’idée de poutrer du zombie en 3D était, à la base, plutôt excitante. Après la demi-déception de Resident Evil 5, j’attendais beaucoup de cet opus et espérait y trouver, au moins une histoire, au mieux un défouloir. Manque de bol, je n’y ai trouvé que l’ennui, l’affliction et la vague impression que Capcom se moque sérieusement des fans de la série.
 
Le jeu est divisé en six niveaux. Sachant que le premier niveau est destiné au tutorial et qu’il se finira donc en… moins de cinq minutes.
Chacun de ces niveaux est divisé lui-même en 3 puis 5 missions. La plupart jouables à deux en coop (deux consoles, deux cartouches).
Il faudra atteindre, au mieux, un rang B (notation décernée selon le temps et les performances), pour débloquer les missions suivantes. Notez que chaque mission se termine très rapidement (moins de 5 minutes).
Aucun autre mode de jeu ne vient compléter ce Resident Evil The Mercenaries 3D…
 
Mieux encore, les arènes sont plutôt petites, bien fermées, et se répètent parfois (ah oui mais c’est à une autre heure de la journée, donc niveau ambiance, ça change tooooout !). Chaque carte est inspirée de celles disponibles dans Resident Evil 4 ou 5.
 
screenscreenscreen
 
screenHuit personnages sont disponibles. Chris, Jill, Claire, Barry, Rebecca, Hunk, Krauser et Wesker. Chacun a un arsenal diffèrent (arc, couteau, flingue, fusil, lance-roquettes, snipe, …etc.). Vous pourrez aussi débloquer des habiletés spéciales (restauration de santé plus rapide…) et des costumes supplémentaires. Ah. Et chacun dispose de mouvements spéciaux pour tuer les zombies à la main. Des « finish moves » comme on les appelle… C’est troooop la classe.
 
Graphiquement, le jeu est très réussi, pas de souci. Les textures sont belles, les animations sont bonnes, les décors sont jolis… Resident Evil The Mercenaries 3D laisse augurer du meilleur pour le futur de la Nintendo 3DS, et s’inscrit comme l’un des jeux, si ce n’est le jeu le plus beau sur ce support. Reste que l’environnement étant extrêmement restreint, le mérite s’en retrouve d’autant diminué.
 
screenFinalement, si le graphisme est un point fort du jeu, c’est tout le reste qui pèche. La jouabilité en premier lieu. Oh, la prise en main n’est pas mauvaise, loin de là. Elle est même, étonnamment, assez agréable. On change d’arme facilement grâce à l’écran tactile, qui dévoile aussi une mini-carte souvent bien pratique. Le personnage réagit bien, mais le système de tir est d’une lourdeur navrante. Pour tirer, il faut passer en mode FPS et donc zoomer. Ce qui réduit considérablement le champ de vision. Sachant que l’on est souvent assailli d’ennemis, il faut régulièrement tirer, courir, se retourner, tirer encore… le jeu en devient rapidement pénible. Et la visée n’est pas fameuse, sachant qu’une balle en pleine tête fera plus de dégâts (bizarrement pas toujours) à un ennemi…
Sans parler qu’à part buter du zombie à tire-larigot, les missions ne proposent strictement aucun contenu, aucun but, aucune quête… Des missions qui, donc, se contentent d’être avalées en 2-3 minutes chrono… C’est autant pour la durée de vie totalement ridicule du jeu. Même si l’on pourra rejouer les missions pour améliorer son temps, lesdites missions manquent tellement d’intérêt et de variété que les rejouer relève du masochisme.
Le jeu coop peut, éventuellement, valoir le coup. Il y a, pour l'instant, du monde sur les serveurs et l'attente est minimale. Mais là encore, on s'en lasse très vite.
 
Pour la parenthèse, la 3D, si elle est plutôt bien faite et gérée, n’apportera strictement rien au jeu.
 
screenPour finir, donc, Resident Evil The Mercenaries 3D n’est pas vraiment un jeu. C’est une démo, une démo technique, un ersatz de jeu, vendu au prix fort. Contenu ridicule, jouabilité très moyenne, intérêt zéro, variété zéro, modes de jeux inexistants… et ce n’est pas la démo de Resident Evil Revelations de cinq minutes contenue dans la cartouche, sans aucun intérêt, dévoilant un niveau cloisonné, une progression en couloir lourdingue et trois ennemis à tuer, qui donnera envie de suivre plus avant cette série. Du moins sur console portable.

A réserver aux purs fans de la série, doublés de purs fans de "scoring", c'est à dire faire et refaire des niveaux sans intérêt pour améliorer leurs scores et débloquer plein de médailles qui, de toute manière, ne se verront nulle part ailleurs que sur la cartouche... pas même sur un quelconque paramètre de la console...

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Resident Evil : The Mercenaries 3D (3DS)

Plateformes : DS

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

PEGI : 18+

Prix : 40 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 3/10

 

 

Images du jeu Resident Evil : The Mercenaries 3D (3DS) :

0