Bastion (XBLA)

 

Publié le Vendredi 22 juillet 2011 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Bastion (XBLA)

Une vraie tuerie

imagePremier jeu sorti sur le Xbox Live Arcade dans le cadre du Summer of Arcade de Microsoft qui prend place chaque été et regroupe les meilleurs jeux possibles, Bastion est disponible pour quelques 1200 points MS (soit env. 14 €). Un petit jeu, un petit prix, mais un maxi plaisir. Soyons direct, parlons sans ambages, allons droit au but, Bastion est un gigantesque coup de cœur.
 
Vous êtes le Kid. Un petit gars qui a survécu on ne sait comment à la Calamité. La Calamité, ce fléau qui s’est abattu sur le monde et a tué tous ses habitants, les transformant en statues de cendres qu’un souffle suffira à éparpiller aux quatre vents.
Le Kid n’est pas le seul survivant : l’étranger est également là. L’étranger, c’est le narrateur de l’histoire. C’est celui qui va aider, guider, le Kid. Celui qui va aussi vous conter ses aventures. Et c’est là l’un des gros points fort de Bastion (et l’un des gros points faibles sur la version française).
En effet, l’étranger étant le conteur de cette aventure, il va tout commenter, tout raconter. Chaque faits et gestes, chaque réussite, chaque échec, chaque décision, chaque chemin, chaque attitude… tout au long de votre parcours, la voix splendide et caverneuse de l’étranger vous accompagne.
Il donne le ton, installe une ambiance… c’est un conteur de génie qui colle parfaitement à vos actions. C’est vraiment, vraiment une excellente idée.
Le seul souci, et gros souci serait-on tenté de dire, est qu’il parle… en anglais. Si le jeu est traduit, il ne l’est qu’en sous-titres. Alors oui, la voix est vraiment excellente et la laisser en v.o. est une « bonne idée », mais en pleine action, on n’a pas le temps de lire les sous-titres et si vous n’avez pas un bon, voire très bon niveau d’anglais, la majorité des phrases, des allusions, des conseils, voire des traits d’humour, vous passeront au-dessus de la tête. Et c’est vraiment, vraiment dommage puisque c’est ce qui fait la force du jeu.
 
screenscreenscreen
 
screenVous êtes donc le Kid. Vous allez devoir redonner vie à votre pays. Et cela va commencer par le Bastion, votre base. Il va falloir aller parcourir la quarantaine de niveaux pour récupérer des noyaux et autres bonus. Les noyaux permettent de redonner vie à votre Bastion, de construire des bâtiments comme une forge, un arsenal, une taverne… De là, vous pourrez améliorer vos armes, et choisir votre équipement, pour être plus performant, et ce grâce aux objets trouvés dans les niveaux.
Arc, fusil, marteau, épée, grenades, sorts… il y a largement de quoi faire.
 
Du bastion, aussi, vous pourrez choisir la zone à explorer, qu’il s’agisse d’un lieu où a été localisé un nouveau noyau, ou un terrain d’entraînement pour récupérer des bonus supplémentaires.
 
screenLes zones à parcourir sont assez courtes (entre 10 et 15 minutes) et bien entendu remplies d’ennemis : tourelles de défense, fantômes, boules cracheuse de glue, et j’en passe. Vous les combattrez au corps à corps ou à distance, selon votre envie (et selon aussi le type d’ennemi, sa puissance et sa position).
L’autre particularité de ces zones est que les décors sont quasiment intégralement destructibles. Vous y dénicherez alors des cristaux qui vous permettront, en plus des objets, d’améliorer vos armes.
Autre chose, les niveaux se « construisent » au fur et à mesure de votre avancée : au rythme de vos pas, le sol tombe du ciel pour créer un chemin. C’est bien foutu, très sympa, voire assez impressionnant.
Tout aussi petits soient-ils, ces niveaux sont très bien agencés, regorgent de petits bonus et de pièges. Gare à ne pas tomber du chemin dans le vide…
 
screenscreenscreen
 
screenGraphiquement, le jeu est très réussi. Très coloré, très bien animé, avec un design fou, joli à regarder… C’est un régal pour les yeux. Et le gameplay est très intuitif. C’est une sorte de hack’n slash, à dégommer des hordes d’ennemis jusqu’à affronter le boss de fin de niveau et tenter de lui ratatiner la tête pour acquérir le précieux noyau.

Au final, Bastion est un jeu rythmé, vraiment bien foutu, offrant quelques 5-6 heures de jeu de pur bonheur. C’est passionnant, on y revient sans cesse, on a du mal à s’arrêter une fois lancé, c’est facile à jouer, on avance sans souci… bref c’est un véritable coup de cœur. Une vraie réussite que vous devez absolument essayer.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Bastion (XBLA)

Plateformes : Xbox 360

Editeur : Warner Bros.

Développeur : Super Giant Games

PEGI : 7+

Prix : 1200 MSPoints

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

 

 

Images du jeu Bastion (XBLA) :

0