Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate (3DS)

 

Publié le Jeudi 7 mars 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test 3DS de Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate

Un jeu qui a les dents longues

imageLa famille Belmont a juré l’extermination de Dracula. Une obsession qui tournerait presque à la folie, à tel point qu’on se demande comment ils font pour trouver le temps de se reproduire. Ne serait-ce que trouver le temps de rencontrer quelqu’un. Parce que les minettes prêtes à vous épousailler, ça ne court pas non plus les tombeaux.

Et pourtant, les Belmont persistent et signent, envoyés de Dieu pour combattre les ténèbres. Et dans Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate, vous allez continuer la tradition familiale.

Le jeu sort sur 3DS. Il va vous permettre d’incarner Gabriel, Simon, Alucard et Trevor Belmont. Le premier dans un court prologue, les trois autres ayant droit à leur chapitre entier. Chacun sera armé de la célèbre croix et du non moins célèbre fouet, pour mater les nombreux ennemis qui se dresseront sur leur route. Pourtant, chaque personnage aura également des armes secondaires qui lui sont propres, et des pouvoirs spéciaux. Comme Alucard, par exemple, capable de changer de forme.

Le jeu, censé faire le lien entre les jeux Castlevania : Lords of Shadow 1 & 2, le premier étant sorti en 2010 sur consoles de salon et le second devant arriver en fin d’année. Gabriel Belmont est donc devenu Dracula. Il va falloir aller le combattre pour se venger et lui faire payer sa trahison. Rien de bien folichon question scénario. C’est assez moyen et pas spécialement très recherché. On aurait aimé plus de détails, plus de rebondissements, plus de nouveautés. Il faudra vous contenter d’une banale histoire de combat entre personnages, le tout rythmé par des cinématiques au doublage assez moyen et à l’intérêt somme toute négligeable.

screenscreenscreen

Pour autant, le jeu est plutôt réussi et agréable. Qu’il s’agisse de frapper, d’esquiver, de parer, de contre-attaquer, sans oublier le saut et double-saut, et bien entendu un panel de combos à réaliser pour frapper puissamment ses adversaires, Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate offre une jouabilité séduisante et une prise en main assez aisée.

screenD’ailleurs, c’est peut-être ce que pourront lui reprocher certains fans, plus habitués à suer eau et sang dans un épisode de Castlevania : le jeu est relativement simple. Entre les sauvegardes automatiques assez nombreuses et les nombreux QTE qui permettent de battre les ennemis les plus coriaces, vous ne devriez pas rencontrer de difficulté majeure à progresser dans l’aventure. D’ailleurs, il est à noter que ces QTE sont plutôt mal implémentés et manquent réellement de piquant.

Reste que techniquement, ce Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate est plutôt impressionnant d’un point de vue graphique. Les décors sont superbes. L’animation est excellente. L’ambiance générale, servie également par une bande sonore très réussie, nous emporte pleinement dans l’ambiance. Et si cela se fait au détriment de finesse (bonjour l’aliasing) et sur la fluidité (nombreux ralentissements heureusement pas très gênants pour le joueur), il n’empêche qu’on en prend plein la vue.

screenscreenscreen

screenOn enchaîne donc les combats, se permettant quelques petites virées dans des parcours annexes pour découvrir plus de recharges et d’augmentations. Le jeu est bien rythmé, très agréable, et se révèle au final un bon petit mélange de plateformes et d’action. On se prend au jeu, allant même finalement jusqu’à lire les parchemins qui nous en apprendront plus sur l’histoire.
Malgré quelques petits défauts, donc, qu’on espère résolus sans doute dans une éventuelle suite, ce Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate est une bonne surprise. On prend du bon temps. Le jeu est simple, superbe, bien maîtrisé, bref, sans être non plus LA tuerie du siècle, il propose un aventure sympathique et agréable qui durera une petite dizaine d’heures. On n’en demandait finalement pas beaucoup plus.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate (3DS)

Plateformes : 3DS

Editeur : Konami

Développeur : MercurySteam Entertainment

PEGI : 16+

Prix : 40 €

Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate (3DS)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate (3DS) :

0