Lego City Undercover (Wii U)

 

Publié le Mardi 2 avril 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Lego City Undercover (Wii U)

La vie en jaune

imageChase McCain est un flic au passé… difficile. Après l’arrestation de Rex Fury, l’ennemi public numéro 1, il a été banni de Lego City à cause d’une petite bourde du genre « je révèle le nom du témoin principal qui en plus est ma petite amie ».
Deux ans après, le voilà de retour. Et il va rapidement reprendre du service : Rex Fury s’est échappé et dirige désormais la ville grâce à ses nombreux réseaux mafieux. Chase McCain va donc courir après – littéralement – et tenter par la même occasion de reconquérir le cœur de son ancien amour, Natalia.

Voilà donc le nouvel opus Lego. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fois, TT Games a mis le paquet pour nous livrer une aventure totalement délirante.

Premier constat. Et première critique. Ce sera d’ailleurs, quasiment la seule : le jeu n’est jouable qu’en solo. Mine de rien, les jeux Lego ont toujours été un véritable plaisir à jouer en famille. Parents et enfants se partageant les héros, et s’entraidant au fil des niveaux.
Cette fois, pourtant, vous serez seul. Et c’est vraiment, vraiment dommage. Même si l’esprit du changement de personnage est bel et bien présent, puisque votre héros récupèrera de nombreuses tenues tout au long du jeu, tenues qui lui permettront d’accéder à des zones particulières ou de réaliser des actions spécifiques. Par exemple, habillé en cambrioleur, notre personnage pourra ouvrir les portes fermées, en flic il pourra appréhender des criminels, en paysan il pourra planer en se servant d’un poulet et ainsi aller de toit en toit…

screenscreenscreen

screenMais revenons à notre hisitoire. Chase McCain reprend tout doucement ses marques. Et il se lance non seulement à la poursuite des casseurs, voleurs et autres voyous, mais tente également de s’infiltrer dans différentes organisations criminelles et grimper les échelons pour atteindre Rex Fury.
Durant la quinzaine d’heures que dure la trame principale, il va être balloté dans tous les endroits de la ville et des environs.

screenDès les premiers instants, le constat est saisissant : Lego City Undercover est un jeu énorme. Si la ville n’est pas spécialement étendue, elle offre une richesse incroyable, allant même jusqu’à vous offrir un coin de forêt ou une ferme avoisinante. De nombreux bâtiments la composent, bâtiments sur lesquels vous pourrez généralement grimper, mais certains dans lesquels vous pourrez aussi rentrer.
Et il y a des tas de choses à faire. On peut détruire des milliers d’objets, ne serait-ce que pour récupérer des pièces qui seront essentielles pour construire d’autres bâtiments (des plateformes pour récupérer une voiture, par exemple). Il y a des parcours, des secrets, des courses, du basket… Sans oublier que l’on peut « emprunter » une voiture à n’importe qui, à n’importe quel moment. Le jeu est vraiment impressionnant. C’est bien simple, s’il vous faudra une quinzaine d’heures pour remplir le scénario, vous pouvez facilement en rajouter autant, voire le double, parce que vous irez fouiner çà et là. Il y a tant à voir, à découvrir, et la ville est tellement variée et fascinante !

screenscreenscreen

screenOutre sa variété monstrueuse et ses possibilités énormes, l’autre gros point fort de Lego City Undercover, c’est son humour. De la parodie de Titanic dès l’intro, au pilotage de navire très particulier… en passant par le briefing dans le commissariat où vous croiserez Starsky et Hutch, L’Inspecteur Harry, Columbo, ou encore Rico Tubbs et Sonny Crockett de Deux flics à Miami, sans oublier les nombreuses vannes ou jeux de mot qui parsèment les dialogues… Lego City Undercover est un jeu vraiment hilarant.

Très facile à utiliser, le jeu se joue avec le Gamepad. Ce Gamepad qui permet d’avoir une carte sous les yeux, ou, en le pointant vers l’écran, d’identifier des criminels ou écouter les conversations. A part ça, le jeu étant une sorte de GTA façon Lego, on dirige notre personnage, on le fait sauter – il y a beaucoup de passage plateforme – ou conduire des voitures, quelques rares combats… Et globalement, le jeu est assez simple et ne devrait pas vous poser de souci particulier.

screenAu final, Lego City Undercover est un véritable bonheur. S’il est vraiment dommage de ne pas pouvoir le partager et que l’aventure soit donc uniquement solo, la richesse du jeu, son humour décapant, ses références multiples, ses milliers de choses à faire, ses milliers de choses à détruire, ses milliers de choses à construire, et j’en passe, en font un excellent jeu.
Mieux encore, tiens. J’irais même jusqu’à dire que c’est pour le moment le meilleur jeu sur Nintendo Wii U. Allons plus loin ! C’est LE jeu qui donne envie d’acheter une console Wii U. Parfaitement. Lego City Undercover, c’est totalement génial !

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Lego City Undercover (Wii U)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : TT Games

PEGI : 18+

Prix : 60 €

Aller sur le site officiel

Lego City Undercover (Wii U)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 9/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Lego City Undercover (Wii U) :

0