The Walking Dead Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)

 

Publié le Mercredi 27 mars 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

The Walking Dead Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)

Tellement nul qu'il en est finalement amusant

imageNon mais ne cherchez pas. The Walking Dead : Survival Instinct n’est pas un bon jeu. Nous sommes d’accord sur ce point. IA en mousse, bugs à foison, graphismes datés, QTE pénibles, scénario moisi… sur le papier, il n’y a pas grand-chose à sauver du jeu. On sent l’adaptation foireuse, bâclée en moins d’un an, histoire de vendre du jeu développé à bas prix juste pour faire du pognon sur la marque The Walking Dead qui cartonne aujourd’hui en série TV. Certes. On ne dira pas le contraire.

Seulement voilà, j’ai envie quand même de relativiser les choses. Parce que malgré ses innombrables défauts, malgré de flagrantes lacunes, le jeu a quand même de bonnes idées et étonnamment, contre toute attente, eh bien je me suis amusé. Si, si. Je vous jure. Comme quoi tout n’est pas perdu. Ou alors moi je le suis, mais c’est un autre débat.

The Walking Dead Survival Instinct débute lors d’une partie de chasse qui tourne au drame. Attaqué par des zombies, Daryl Dixon et son frère voient leur père dévoré vivant par les morts-vivants. Vous jouez Daryl. Et allez traverser une partie des Etats-Unis pour fuir l’infection, fuir l’invasion, et tenter de vous rallier à des survivants sur votre chemin. Ce qui ne se fera ni sans mal, ni sans dégât.

screenscreenscreen

screenVous voilà donc propulsé au milieu de hordes de zombies affamés. Et un peu cons, avouons-le. Car ils se contentent de rester sur place, sans bouger, ou font parfois de tous petits allers-retours selon un chemin balisé. A l’écoute de leur estomac, ils ont tendance à se ruer sur vous dès qu’ils vous aperçoivent. Ce qui se passe même si vous êtes caché, accroupi derrière une voiture par exemple. Et ils ont tendance à ramener des copains pour le dîner. Autant dire que deux solutions s’imposent : la lutte ou la fuite. Pour la lutte, gardez les armes à feu lorsque vous avez plusieurs zombies. Genre à partir d’un groupe de 4. Les munitions sont rares, mieux vaut les économiser. Sinon, optez pour le couteau.

screenLes combats au corps à corps, plutôt mal faits, demandent un certain timing. Le mieux est en fait de frapper le zombie avant qu’il ne vous touche : le coup est rapide, contrairement au coup donné avec une arme blanche, plus difficile à gérer, et qui fait généralement que le zombie a le temps de vous blesser au moins une fois. Ensuite, une fois frappé, le zombie est sonné et vous pouvez alors le matraquer avec votre couteau ou votre hache.
S’ils sont plusieurs à vous sauter dessus, il vaut mieux fuir, en général. Sinon, ils vous happent et le jeu se transforme en une succession de QTE (Quick Time Event) assez raté dans lequel vous devez planter les zombies le plus rapidement possible sous peine de perdre de la vie…

screenscreenscreen

screenIl y a d’autres manières de faire, avouons-le. Comme monter sur une poubelle ou sur le toit d’une voiture. Les zombies n’arrivant pas à lever les bras, vous pourrez les matraquer tranquillement l’un après l’autre… Oui, je sais. Mais moi, ça m’a fait rire. D’autant plus que le jeu, dont on ne peut varier la difficulté, est assez dur. Il y a des zombies partout, il en sort de partout, et vous ne pourrez pas tous les affronter. On a un peu l’impression, parfois, d’être dans une sorte de Benny Hill où vous courrez à la recherche d’un lieu sûr, poursuivi par un nombre croissant de zombies puisqu’il s’en rajoute à chacun de vos pas. Et votre temps de course étant limité, mieux vaut rapidement trouver un abri…

Les niveaux, assez petits et confinés, vous font faire pas mal de chemin, malgré tout, en zigzaguant au milieu des ruines et des débris. Graphiquement, le jeu est d’ailleurs assez pauvre. Les textures sont moches, les zombies, plutôt bien faits, n’ont malheureusement que trop peu de modèles pour être suffisamment variés. Et leur animation est assez ridicule, puisqu’ils se dandinent comme des dindons lorsqu’ils courent…

screenscreenscreen

screenAjoutez à cela le fait que vous devrez gérer vos ressources et vos coéquipiers. Le nombre de places limités dans les voitures vous obligera à abandonner parfois un de vos amis. Ces amis pourront être envoyés pour récolter de l’essence ou de la nourriture, voire des munitions. Enfin, vous devrez choisir de prendre des chemins de campagne (vous y trouverez beaucoup de ressources automatiquement ajoutées à votre inventaire) mais consommerez beaucoup d’essence, des chemins moyens ou des chemins rapide de type autoroute (peu de ressources mais peu de consommation). En cas de panne (aléatoire) ou de panne sèche, vous devrez ratisser les environs à la recherche de ressources ou d’un nouveau véhicule.

screenBref. The Walking Dead Survival Instinct n’est pas un bon jeu, comme je vous le disais en préambule. IA pourrie, Level design daté, bugs innombrables (bugs de collision, ennemis qui se retrouvent propulsés comme par enchantement derrière un mur ou une porte…), et durée de vie assez faiblarde (6-8 heures).
De quoi crier au scandale et d’allumer un brasier, certes. Mais malgré tout, ce The Walking Dead Survival Instinct a un petit je-ne-sais-quoi de charmant et d’amusant. C’est du dézingage de base, stupide et basique, un peu à la Duke Nukem. Un truc old-school que l’on s’amuse à parcourir. Un peu comme on aime, parfois, regarder de gros navets à la télé. Du coup, même pourri, j’ai passé un bon moment avec le jeu. A grimper sur les poubelles pour matraquer les hordes de zombies. A tenter des trucs impossibles et contourner la difficulté assez corsée grâce aux bugs involontaires. Et puis il a quelques bonnes idées (gestion des équipements et des coéquipiers), certes mal ou trop peu exploitées, mais il y a matière à le réutiliser dans un autre jeu. Pourquoi pas une suite ? Avec un vrai jeu, cette fois-ci ? Un vrai scénario, des niveaux plus grands, des zombies plus variés…

Annexe : test de la version PC du jeu

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Walking Dead Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3 - Wii U

Editeur : Activision

Développeur : Terminal Reality

PEGI : 18+

Prix : 55 €

Aller sur le site officiel

The Walking Dead Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu The Walking Dead Survival Instinct (PS3, Xbox 360, PC, Wii U) :

0