L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 6 octobre 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Comment ça, je râle ?

imageLa semaine dernière, on m'a reproché de passer mon temps à râler. J'ai même reçu un mail outré d'un type qui ne comprenait pas la démarche ni l'intérêt de L'Edito du Dimanche, et me conseillait donc de changer de support, voire de style, tout en m'expliquant quoi écrire, et surtout comment l'écrire.
Franchement, me faire passer pour un râleur, hein, c'est aberrant. Moi, râler ? Jamais ! Ou alors juste un tout petit peu. Mais vraiment un tout petit peu. Et encore, c'est juste un simple constat démoralisé face à un monde qui fout le camp sous les coups de boutoir des hordes d'abrutis qui tentent d'imposer leur mode de pensée à la terre entière. Bref, ce n'est pas moi qui ai tiré sur l'ambulance, m'sieur l'juge, c'est elle qui s'est mise dans mon viseur.

Reste que j'en parlais avec "celle-dont-on-ne-doit-plus-jamais-jamais-jamais-prononcer-le-nom" (je vous ai déjà parlé d'elle ?) et nous sommes venus à cette conclusion, moi sans boire, elle on ne sait jamais vraiment, que le mal principal de ce siècle est finalement l'ingérence.

Tout est affaire d'ingérence. Pour ceux qui s'interrogent sur la définition du mot (après tout, si vous avez fait la fête hier, il est encore tôt pour vous), l'ingérence c'est se mêler d'un truc qui ne vous regarde en rien. Et surtout, c'est venir se mêler de la vie des autres. Il existe pour ça de multiples raisons : Parce que vous êtes un sale con, parce que vous êtes moralisateur dans l'âme (et un sale con aussi) ou d'une curiosité maladive (et quand même un sale con), mais globalement, c'est surtout que votre vie est d'une nullité affligeante et que du coup, vous faites rejaillir votre aigreur et vos espoirs déçus sur les autres. Et vous êtes un sale con tout autant.

imageEt je n’y peux rien, moi, mais la connerie crasse et méchante, ça me hérisse le poil et ça me donne envie d’affûter ma batte de baseball. Oui, je sais, je pourrais me taire, faire le dos rond, voire ignorer la situation. Privilégier le silence et l’anonymat. Ne pas faire de vague et me noyer dans la masse sans un bruit. Seulement je n’y arrive pas. Faut que je râle. Que je piétine les abrutis en pleine lumière. Et si possible en hurlant un cri de guerre Apache pour attirer l’attention d’un maximum de gens. Parce que plus il y a de témoins du maravage de stupidité, plus ils vont réfléchir au pourquoi du comment. Et éviteront peut-être, à leur tour, de sombrer dans une telle médiocrité. Ma férocité a un côté enseignement, à bien y réfléchir.

Tenez, prenons un exemple. Nous sommes au supermarché. Vos deux enfants viennent de se tirer les cheveux, se mettre à courir en hurlant au milieu des rayons, se jeter des boîtes de Choco-BN à la tête, décider de tourner autour du caddie en jouant aux indiens (rayez les mentions inutiles). Vous êtes excédés, notamment parce que toute la semaine, vous galérez pour les lever et qu'ils arrivent à l'heure à l'école, alors que le samedi, ils sont debout à 6h du mat (c'est du vécu). En plus, le supermarché le samedi, c'est maxi-bonheur. C'est bourré de saloperies de vieux qui auraient tout le temps de faire les courses dans la semaine mais qui, non, décident de les faire le week-end juste pour faire chier ceux qui bossent !
Et justement, c'est un vieux, ou plus précisément une vieille (on a toujours un doute à partir d'un certain âge, les deux ont de la moustache) qui vient vous dire comment élever vos enfants, outrée que vous ayez osé leur coller une fessée.
Un « monsieur je vous interdis de frapper ces enfants, je vous somme de les laisser tranquilles ! » résonne donc dans le magasin.

Vous, vous avez déjà bien les boules à cause de vos gamins, et du coup, n'avez qu'une envie, c'est de leur en coller une deuxième en leur faisant remarquer qu'à cause d'eux, vous êtes la cible d'une vieille en manque d'attention. En plus, tout le monde vous regarde désormais comme si vous étiez un mélange entre Marc Dutroux et Pol Pot.

imageBon. Je pourrais, honteux et gêné, lancer un timide et bafouillé « mais euh, mêlez-vous de ce qui vous regarde » et quitter prestement les lieux, abrégeant mes courses au risque de me faire cartonner en rentrant parce que j’ai du coup oublié les tampons hygiéniques efficacité anti-tsunami de madame.

Ben moi, non. Déjà, je fais ce que je veux avec mes gosses. Si j’ai envie de les enfermer dans des boites plastiques, c’est mon problème. Faut par contre pas oublier les trous pour respirer. Et si j’ai envie de leur faire tâter de ma paluche parce qu’elles sont insupportables, j’ai tout sauf envie qu’une fossile ménopausée vienne m’expliquer comment éduquer mes gamines.
Du coup, je la regarde méchamment, vous savez, le regard type du psychopathe, un mélange entre Hannibal Lecter et Ed Glein, et je lui conseille de dégager si elle ne veut pas être obligée plus tard d’avaler un ouvre-boite pour manger ses petits pois vu jusqu’où je lui aurai collé la conserve.
Y’a aussi l’option agrippement par le col et trainage jusqu’au rayon des surgelés en lui demandant si elle préfère être congelée au milieu des frites ou des brocolis. Mais c’est gâcher la nourriture. La vieille congelée, c’est sans doute contaminé par la bactérie E.colie.

Mais quoi qu’il en soit, quelle que soit votre réaction, les faits sont là : il y a toujours quelqu’un pour vous pourrir la vie. Toujours quelqu’un pour venir vous dire quoi faire. Quoi penser. Quoi dire. Qui être.

imageJ’avoue avoir du mal, personnellement, à comprendre ce qui pousse un type à venir crier sa haine d’un criminel sur le trottoir d’un tribunal. Même une mère infanticide. Ok, c’est horrible. Mais d’ici à faire le chemin pour venir insulter quelqu’un et lui lancer des cailloux… Je veux dire… faut pas être un peu con, quand même, et avoir une vie si minable qu’on n’a rien d’autre à faire de mieux ?
Et on peut multiplier les exemples. Tenez, manifester contre l’autorisation faite à quelqu’un d’autre de se marier et d’adopter, autorisation qui ne changera strictement rien à votre vie à vous, ce n’est pas aussi être un peu con et vouloir imposer ses propres convictions aux autres ?
Même quand l'Etat, finalement, vous regarde de travers en vous harcelant de messages pour vous obliger à "manger 5 fruits et légumes par jour", c'est de l'ingérence.

Quand je vous dis que tout est affaire d’ingérence. Tout. Partout. Tout le temps.

Et les gens aiment bien ça, venir s'immiscer dans votre vie, dans la vie des autres. Leur dire quoi faire, quoi penser...

Et après, on s’étonne que je sois de mauvais poil certains jours (et y’a des jours tous les jours).

imageJe terminerai par une petite pensée amicale et affectueuse envers mon banquier, pensée qu’il pourra partager avec tous les banquiers de France et de Navarre. Des banquiers « à notre service ». Des spécialistes « à notre service ». Des professionnels « à notre service ». Des succursales « à notre service ». Hé, les mecs. Ouvrir à 09h30, fermer à 12h, rouvrir à 14h30, fermer à 17h30 et n’ouvrir le samedi que jusqu’à midi, vous appelez ça être à notre service ? On n’a vraiment pas la même définition du terme, alors… On n’y pense pas, finalement. Mais en plus d’être des voleurs et des escrocs, les banquiers sont de grosses feignasses. J’aurais dû faire ça, en fait.

Sur ce, je vous laisse. Pas d’édito la semaine prochaine. Je fête mes 40 ballets (j’attends vos cadeaux, bande de chacaux) et du coup, j’aurais autre chose à faire. Comme lire celui, bien carabiné d’après les échos que j’ai pu entendre, écrit par celle-dont-on-ne-doit-à-cause-de-ça-plus-prononcer-le-nom et par ma future ex-épouse.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Tyr le 06/10/2013 à 17:22

 

21

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Von débloque: ça se voit vraiment que tes idées fumeuses, c'est de la théorie.
En pratique, c'est beaucoup beaucoup beaucoup moins facile.

Un peu comme le mec qui voulait tuer quelqu'un avec une batte à clous comme dans deadrising ou the last of us.
Marche pas super bien en vrai.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 06/10/2013 à 17:35

 

22

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

Question intéressante que je me fais souvent poser. Dans ces cas-là, on préconise le bonbon (récompense)

Certains s'interrogent de l'effet de la récompense sur l'enfant. Les recherches montre que non ça ne les transforme pas en enfant roi. Au contraire ce sont des enfants qui apprennent à se fixer des objectifs à long terme (pour avoir un nanane). ATTENTION bien évidement de ne pas donner un bonbon pour faire calmer l'enfant. On lui donne quand il est gentil et non l'inverse.

Bref, si ces enfants sont de vrais monstres dans un magasin, on recommande d'y aller progressivement (faire de petite course) et de donner des récompenses souvent quand ils sont calmes (1 bonbon par 2 minutes en restant calme). Ignorer les petites inconduites. Dans les cas extrêmes, tu laisses le panier là, tu amènes l'enfant dans la voiture 5-12 minutes pour faire le retrait (si tu n'as pas de voiture, on recommande de mettre l'enfant face à un arbre). La première fois il ne croira peut-être pas que tu le feras, mais après une ou deux fois, ils finissent par ne plus recommencer.

Quand les enfants seront bien domptés, tu pourras y aller par une récompense par course achevée dans le calme, puis supprimer complètement la récompense ou la mettre aléatoire.

Sinon il y a aussi la tolérance des parents, si tu as la mèche plus courte donne plus de bonbons : )

Le but de l'ignorance est de ne donner aucune attention à son enfant quand il agit mal et beaucoup quand il agit bien. Trop souvent, c'est le contraire, beaucoup d'attention quand il est agité et trop peu quand il est calme.

Enfin si ça marche toujours pas, il y a la corde, l'arbre et la balle de plastique dans la bouche en dernier recours.

Sinon la fessée ce n'est pas si horrible que ça, elle ne détruit pas la vie de l'enfant (contrairement à un parent trop permissif), les recherches montrent qu'elle ne fait bien souvent que lui apprendre que parfois la solution à un conflit est de frapper l'autre. C'est basé sur un principe d'éducation à la non-violence, d'où l'usage de techniques alternatives tout aussi efficaces, mais qu'il faut, je dois le dire, connaitre.

Belle théorie...

Pour les enfants, il y a juste à avoir des règles claires et connues de tous, et des sanctions aussi que des valorisations.

Pourquoi se faire chier à faire le bien si on ne gagne pas plus qu'à faire des conneries?
La simple bonne conscience n'est pas suffisante (enfant ou adulte).

La fessée n'éduque rien du tout, elle est répressive et n'empêche pas la cause. La dictature de la peur, ça marche bien mais LARGEMENT moins bien que la compréhension et le respect intrinsèque des règles.

1114 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 06/10/2013 à 17:51

 

23

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Aerith

Pourquoi se faire chier à faire le bien si on ne gagne pas plus qu'à faire des conneries?
La simple bonne conscience n'est pas suffisante (enfant ou adulte).
Parle pour toi. La conscience peut être tout à fait suffisante. Savoir où est le bien, ou est le mal, et où tu décides de te trouver par rapport à ça, c'est un choix. C'est avoir une morale. Donc là je dirai que c'est toi qui a un problème.
Faire le bien apporte plus à l'esprit et à son bien-être que faire le mal (et quand le contraire peut rapporter plus, on voit où ça mène, regarde nos hommes politiques).


La fessée n'éduque rien du tout, elle est répressive et n'empêche pas la cause. La dictature de la peur, ça marche bien mais LARGEMENT moins bien que la compréhension et le respect intrinsèque des règles.
La fessée "n'empêche pas la cause".
Je ne vois pas trop ce que ça veut dire, ou plutôt j'ai peur de comprendre tellement c'est con.
La fessée peut être éducative.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 06/10/2013 à 18:01

 

24

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith

Belle théorie...

Pour les enfants, il y a juste à avoir des règles claires et connues de tous
Pourquoi se faire chier à faire le bien si on ne gagne pas plus qu'à faire des conneries?
La simple bonne conscience n'est pas suffisante (enfant ou adulte)

On a sensiblement le même discours. Je n’ai pas dit qu'il ne faut pas de règle, bien au contraire.

Et oui on gagne plus à faire le bien.

On a des bonbons, alors que si on fait mal, on a soit une ignorance complète de sa mère-père ou une légère conséquence voire un retrait.

2496 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 06/10/2013 à 18:35

 

25

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

De toute manière, la question n'est pas là, quoi qu'il en soit.
Je n'oblige personne à donner des fessées à ses enfants.
J'estime que personne ne doit m'obliger du contraire.

C'est une question d'ingérence, tout simplement.
Et l'ingérence, c'est insupportable.

7008 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 06/10/2013 à 18:42

 

26

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Les USA l'ont bien compris eux,

Laissons nos enfants joué avec des Ak-47. smiley 13 si vous êtes pas content, c'est votre problème.

2496 Commentaires de news

Ecrit par Oon le 06/10/2013 à 18:49

 

27

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ce débat est stérile.

79 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 06/10/2013 à 19:01

 

28

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr


Savoir où est le bien, ou est le mal, et où tu décides de te trouver par rapport à ça, c'est un choix.

Je rajoute une plume là-dessus.

Simplement se rappeler que le développement cognitif d'un enfant ne lui permet pas de bien distinguer le bien et le mal avant au moins l'âge de 9-11 ans.

C'est pour cette raison qu'à cet âge la baffe, le retrait et le bonbon en guise de renforcement sont d'autant plus efficaces. La compréhension du bien et le mal ne se développent pas tout seuls, on doit l'apprendre à un enfant, encore faut-il qu'il ait atteint le stade cognitif approprié.

2496 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 06/10/2013 à 19:21

 

29

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Oon

Ce débat est stérile.
Heureusement que tu as posé ta pierre constructive à l'ensemble stérile du débat, ça fait avancer les choses.


smiley 32

1112 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 06/10/2013 à 20:44

 

30

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Parle pour toi. La conscience peut être tout à fait suffisante. Savoir où est le bien, ou est le mal, et où tu décides de te trouver par rapport à ça, c'est un choix. C'est avoir une morale. Donc là je dirai que c'est toi qui a un problème.
Faire le bien apporte plus à l'esprit et à son bien-être que faire le mal (et quand le contraire peut rapporter plus, on voit où ça mène, regarde nos hommes politiques).
Merci mais dans un débat, on ne parle que rarement de soi, ou alors cela fait des arguments aisément réfutables. Moi je n'ai pas de soucis avec ça, mais si on prend l'ensemble de la population, c'est tout autre chose... Avoir une morale est une chose, qu'elle soit bénéfique à soi même et la société en est une autre.

La fessée n'éduque rien du tout, elle est répressive et n'empêche pas la cause. La dictature de la peur, ça marche bien mais LARGEMENT moins bien que la compréhension et le respect intrinsèque des règles.
La fessée "n'empêche pas la cause".
Je ne vois pas trop ce que ça veut dire, ou plutôt j'ai peur de comprendre tellement c'est con.
La fessée peut être éducative.[/quote]

C'est simple, tu as juste peur de la fessée, pas d'enfreindre les règles.
La fessée est autant éducative que les radars pour le respect des vitesses. (argument imparable inside smiley 35 )

1114 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 06/10/2013 à 21:00

 

32

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Mouaih... deja arreter de prendre les gamins pour des abrutis et leur avouer que nous faisons tous des conneries est une base.
Après adulte ou pas reconnaitre ses bêtises, et le dire est une bonne base.

4878 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 06/10/2013 à 21:01

 

33

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Ps le mogwai commence a bien flipper...

4878 Commentaires de news

Ecrit par foetus le 06/10/2013 à 22:09

 

33

avatar

Inscrit le 08/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

Enfin si ça marche toujours pas, il y a la corde, l'arbre et la balle de plastique dans la bouche en dernier recours.
smiley 7 smiley 7 smiley 7

Si la fessée "ne fait bien souvent que lui apprendre que parfois la solution à un conflit est de frapper l'autre", alors l’humiliation façon Sado-Maso est profitable en effet.

347 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 06/10/2013 à 22:21

 

34

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par foetus

Si la fessée "ne fait bien souvent que lui apprendre que parfois la solution à un conflit est de frapper l'autre"
En fait, les détracteurs de la fessée pensent que ceux qui en administrent passent leur temps à frapper leurs gamins.
C'est faux ! C'est une solution de "dernier recours". Entre temps, tu as les menaces, punitions... à contrebalancer avec les récompenses pour bonnes tenues et autres.

Bref. Personnellement, de ce que j'ai pu voir (contrairement à beaucoup ici, j'ai des enfants et je fréquente des gens avec des enfants), ceux qui donnent des fessées et ceux qui n'en donnent pas ont souvent une même base d'éducation.
La seule différence c'est que dans 95% des cas, les enfants sont mal élevés, irrespectueux et de vraies têtes à claques qui n'écoutent rien. Sur la quinzaine de couples que je connais et qui sont contre la fessée, un seul enfant est calme et tranquille, et respectueux.
Donc ?

7008 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 06/10/2013 à 22:22

 

35

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Mais je le répète, hein, le sujet premier de cet édito n'était pas celui-là. smiley 7

7008 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 06/10/2013 à 22:41

 

36

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

De toute manière, la question n'est pas là, quoi qu'il en soit.
Je n'oblige personne à donner des fessées à ses enfants.
J'estime que personne ne doit m'obliger du contraire.

C'est une question d'ingérence, tout simplement.
Et l'ingérence, c'est insupportable.
et en dehors des qques cas dont tu parles dans ton édito, on a tous pris des fessées dans notre jeunesse, on n'en est pas mort pour autant smiley 7

1227 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 06/10/2013 à 22:46

 

37

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

rapide, juste pour citer ça :
"Et on peut multiplier les exemples. Tenez, manifester contre l’autorisation faite à quelqu’un d’autre de se marier et d’adopter, autorisation qui ne changera strictement rien à votre vie à vous, ce n’est pas aussi être un peu con et vouloir imposer ses propres convictions aux autres ?"

Ca c'est le dégrée zéro de lecture (j'ai pas dit compréhension).
Dans le fond, les 3/4 dans manifestant en ont rien à carrer que les homo qui s'aiment vivent ensemble.
Le soucis pour TOUT le monde, c'est qu'au lieux de leur donner uniquement les même droits civils liés à un contrat de mariage, le vocable du couple à été modifié dans la constitution, c'est sur CE point que les colères s'élèvent; pas, mais alors PAS du tout sur le fait que des homos s'aiment et soient liés par un contrat civil.
Il n'y a plus de papa, maman, mais parent A et parent B.
La mixité nécessaire à l'enfantement (socle de la civilisation par la filiation du sang) qui est dominante dans toute civilisation du monde existante ou disparu se retrouve effacé sur l'entièreté du couple et de la parenté dans notre société.
Cela pose les bases légales pour dénigrer à l'extrêmes les hétéro car il seront encore trop distinctif et que cela pourrai heurter la sensibilité des homo qui ne pourront jamais incarner la mixité biologique et des appellations qui vont avec. (le gars qui répond "et alors ?" aura vraiment rien, de rien de RIEN compris à ce que cela change dans le mode opératoire d'une société ses citoyens et leur avenir; car la vie d'une société (pas EN société) ce n'est pas que comment nous vivons, mais également ce que nous allons laisser à nos enfants pour y vivre)

D'autre part, l'adoption, c'est là au niveau zéro de la compréhension.
En France il est déjà quasi impossible pour un couple hétéro de faire l'adoption d'un Français. Pourquoi donc les gens se plaignent ils de ce droit à l'adoption ?
Une part d'homophobie ? pas que... loin là.
Le fait que le droit à l'adoption va se retrouver booster au niveau de la demande (FAIT : un couple hétéro ne cherche à adopter qu'en cas particuliers; le couple homo lui, il a pas 36 solutions, c'est adoption ou PMA, voir ami(e)s).
Au final ? le problème c'est pas en France dans un premier temps que cela va se situer, mais sur le développement de l'industrie de l'être humain et de la prostitution dans les pays pauvres; et plus la pauvreté gagnera du terrain dans les pays, plus il y aura de mère porteuse (entre autre) dans ces pays.
AAAAAHHHH, mais non je suis con !!! les mère porteuses, c'est pas pour le fric qu'elles vont faire ca !
Mais .... ca tombe bien ... la pauvreté progresse dans tous les pays surtout les plus riches... Aux USA, il y a plus de personnes qui dépendent du FOOD STAMPS (ticket repas de survie donnés par l'état) qu'il y a d'habitant dans toute l'Espagne (47+ millions américains sont rationnés au food stamps) ! donc pas de soucis, va y'en avoir de de plus en plus de mères porteuses là-bas !

C'est tout simplement le commerce de l'humain, une simple marchandise qui va s'élargir et permettre aux esprits d'accepter plus facilement qu'avec de l'argent on se paie ce qu'on veut (un être humain ou une partie de son corps) car la survie ne laisse pas le choix.
Il y a une sacré différence entre le travailleur qui est payé par un parton pour faire un job honnêtement et participer à la production destiné à la consommation, et l'être humain qui doit se prostituer / faire la mère porteuse pour combler les souhaits d'égoïstes qui ne sont pas capables d'assumer leur mode de vie avec tout ce que cela implique.
Qui s'endormira du travail du juste le soir ? l'ouvrier d'usine ou la mère porteuse qui a vendu le fruit de sa chaire ... et aurait elle jamais vendu le fruit de ses entrailles si ce n'était pas pour de l'argent ?

Alors Cédric, ca te soule que des gens te disent quoi penser quand tu écris quelque chose, et bien commence par te dire que c'est toi en premier qui repends TA vision des choses; alors l'écho, c'est le revers de la médaille; il n'y a rien d'anormale (du moment que cela reste un minimum courtois).

1536 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 06/10/2013 à 23:05

 

38

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

En fait, les détracteurs de la fessée pensent que ceux qui en administrent passent leur temps à frapper leurs gamins.
C'est faux ! C'est une solution de "dernier recours". Entre temps, tu as les menaces, punitions... à contrebalancer avec les récompenses pour bonnes tenues et autres.

Bref. Personnellement, de ce que j'ai pu voir (contrairement à beaucoup ici, j'ai des enfants et je fréquente des gens avec des enfants), ceux qui donnent des fessées et ceux qui n'en donnent pas ont souvent une même base d'éducation.
La seule différence c'est que dans 95% des cas, les enfants sont mal élevés, irrespectueux et de vraies têtes à claques qui n'écoutent rien. Sur la quinzaine de couples que je connais et qui sont contre la fessée, un seul enfant est calme et tranquille, et respectueux.
Donc ?

Je suis entièrement d'accord avec toi là dessus.
Trop de parent on peur de se faire haïr par leurs enfants et ne cherchent pas à les contrarier.
Mais être parent c'est avant tout la responsabilité d'inculquer une éducation aux enfants pour qu'ils ne se comportent pas comme tu le décris (cela passe avant de se faire aimer... surtout pour un père).
La claque doit rester un cas rare, et c'est justement là qu'elle sera efficace, cela permet à certain de fixer des limites pour le leur faire comprendre que là, ca peut être dangereux ... et fixer des limites aux gosses c'est important, car le jour ou c'est un gros débiles qui va lui tomber de dessus et lui défoncer la tête car le gosses aura été trop loin avec un autre plus con que lui, ca sera catastrophique.

Au collège je me rappelle d'un camarade qui était un des meilleurs élève de la classe, respectueux des prof des autres personne, super notes, l'élève parfait quoi.
C'était dure de le croire au début quand il me disait "tu sais ya même pas 3 ans, j'étais un vrai connard; je foutais rien en classe, je répondais à tout le monde, je fumais avec des zonnars, je me bagarrais pour un oui et pour un nom; puis un jour où j'ai encore répondu à mon père, il m'est tomber dessus et j'ai vraiment qu'il allait me tuer... je l'avais jamais vu en colère comme ca, il m'a pas frappé mais il a tout cassé à coté de moi et vu sa carrure, j'étais terrifié, j'ai vraiment cru qu'il allait me tué... depuis ce jour j'ai compris qu'il fallait arrêter de faire le petit con, que ca menai à rien. Alors j'ai arrêté de fréquentés mes mauvais potes, j'ai commencé à parler respectueusement aux gens et surtout je me suis mis à bosser à l'école pour pouvoir faire un job que j'aime plus tard... ce jour là, mon père à vraiment sauvé mon avenir et je lui suis vraiment reconnaissant".
Bon, en 33ans, j'ai croisé que un cas aussi extrême, c'est pour cela que je me rappelle de son histoire mot pour mot.

1536 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 06/10/2013 à 23:15

 

39

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par freyvane

Je suis entièrement d'accord avec toi là dessus.
Trop de parent on peur de se faire haïr par leurs enfants et ne cherchent pas à les contrarier.
Mais être parent c'est avant tout la responsabilité d'inculquer une éducation aux enfants pour qu'ils ne se comportent pas comme tu le décris (cela passe avant de se faire aimer... surtout pour un père).
La claque doit rester un cas rare, et c'est justement là qu'elle sera efficace, cela permet à certain de fixer des limites pour le leur faire comprendre que là, ca peut être dangereux ... et fixer des limites aux gosses c'est important, car le jour ou c'est un gros débiles qui va lui tomber de dessus et lui défoncer la tête car le gosses aura été trop loin avec un autre plus con que lui, ca sera catastrophique.

Au collège je me rappelle d'un camarade qui était un des meilleurs élève de la classe, respectueux des prof des autres personne, super notes, l'élève parfait quoi.
C'était dure de le croire au début quand il me disait "tu sais ya même pas 3 ans, j'étais un vrai connard; je foutais rien en classe, je répondais à tout le monde, je fumais avec des zonnars, je me bagarrais pour un oui et pour un nom; puis un jour où j'ai encore répondu à mon père, il m'est tomber dessus et j'ai vraiment qu'il allait me tuer... je l'avais jamais vu en colère comme ca, il m'a pas frappé mais il a tout cassé à coté de moi et vu sa carrure, j'étais terrifié, j'ai vraiment cru qu'il allait me tué... depuis ce jour j'ai compris qu'il fallait arrêter de faire le petit con, que ca menai à rien. Alors j'ai arrêté de fréquentés mes mauvais potes, j'ai commencé à parler respectueusement aux gens et surtout je me suis mis à bosser à l'école pour pouvoir faire un job que j'aime plus tard... ce jour là, mon père à vraiment sauvé mon avenir et je lui suis vraiment reconnaissant".
Bon, en 33ans, j'ai croisé que un cas aussi extrême, c'est pour cela que je me rappelle de son histoire mot pour mot.

Assez d'accord avec toi et le Gizmo.

Et totalement d'accord avec 10r: Les enfants, surtout ceux d'aujourd'hui, doivent être traités comme des citoyens et pas comme des bébés. Ils ont droit à la vérité et l’honnêteté et c'est avec cela qu'ils agiront aussi de façon responsable.

1114 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 07/10/2013 à 09:33

 

40

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

Pas mal de reaction, heureusement que l on ne soit pas tous d accord mais on peut laisser son avis ! smiley 49

En regardant certains parents et leurs momes, je me demande des fois qui est l adulte !

Bref peu etre qu il y en a qui reproduise sur leur enfant ce qu ils ont vecu ou d autres tout l inverse ! smiley 50

De plus j adore ce qui te font la moral alors qu ils n ont pas de momes !!

nb : Cedric va avoir 40 ans et veux tu en cadeau un 3e ? smiley 35

562 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

18244-rale-ingerence-monde-mecontent-violence