L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 25 août 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

La maladie de Crom

imageVous l’avez suivi dans le Carnet de Bord (Jour 1, Jour 2, Jour 3, Jour 4) : notre Gamescom, cette année, a été particulièrement mouvementée. Cela n’a pas empêché les éclats de rire, les conneries, les moments cultes… mais disons qu’elle aurait pu largement se passer mieux. Et me coûter moins cher niveau voiture.

Ce que vous ne savez pas, par contre, c’est qu’elle a été bien plus compliquée pour moi qu’il ne l’a été relaté dans cette rubrique.

En effet, dès le lundi soir, premier jour de notre arrivée en Allemagne, ma femme m’a appris que notre fille aînée venait d’être admise à l’hôpital. Elle se plaignait depuis plusieurs jours de douleurs abdominales. De médecins en médicaments et prises de sang, il s’est avéré qu’il était nécessaire de faire des examens complémentaires dans un établissement hospitalier.

Puisqu’il ne s’agissait que d’examens, que les résultats ne seraient pas connus de suite, que ma fille allait quand même mieux ces derniers jours et que ma femme gérait parfaitement tout en me tenant au courant régulièrement, il a été convenu de continuer notre périple allemand, après avoir un temps envisagé de l’annuler.
Il n’empêche. Même avec d’incessants coups de téléphone et autres SMS, inutile de vous dire que j’avais l’esprit occupé et que mes nuits ont été agitées (et courtes).

De tests en examens, le résultat est tombé vendredi : ma fille serait atteinte de la maladie de Crohn.

Moi, direct, j’ai été un peu jaloux, parce que c’est moi le fan de Conan, que c’est moi qui devrait avoir des pectoraux là, là, et là, et un peu là aussi, des bras comme des troncs d’arbres et une grosse épée pour découper tous les cons en deux et puis d’abord c’est une fille et Conan c’est un mec alors merde, c’est moi qui devrait être l’élu de son Dieu et pas ma gamine et moi aussi je veux devenir un Cimmérien, merde alors.
Après avoir reçu une baffe de ma femme, on m’a expliqué que c’était la maladie de Crohn et non pas de Crom. Et ça change tout.

Je ne rentrerai pas les détails. C’est une maladie. Qui ne se guérit pas. Chiante. Pas « grave » en soi puisqu’on peut vivre très bien avec et que les récentes améliorations de la médecine font qu’on arrive mieux à la gérer. Mais c’est une maladie quand même. Et savoir que sa gamine est atteinte d’une maladie, toute aussi « peu grave » (mais grave quand même, merde) soit-elle, et bien ça vous met une bonne claque dans la gueule. Du genre à vous donner envie de vous faire tatouer « la vie est une pute » sur le front et d’aller faire brûler des cathédrales parce qu’en fait, Dieu n’existe pas. Ou alors c’est un sacré enculé et si je le croise un jour, je lui démonte les ratiches à coups de batte de baseball pour lui apprendre à vivre à ce connard.

Alors pas la peine de venir inonder mon téléphone d’appels larmoyants et compatissants si vous avez mon numéro. Un SMS pour me soutenir sur mon idée de tatouage sera suffisant. Je gère extrêmement mal ce genre de moment. C’est-à-dire que je me referme comme une huître, mais surtout, je n’ai envie d’en discuter avec personne avant d’avoir réussi à digérer la situation. J’ai déjà connu cette réaction, notamment à la disparition de mes grands-parents : ce qui avait été pris pour de l’indifférence de la part de mon entourage à l’époque n’est en fait qu’un moyen de me préserver. Ici, c’est la même chose. Il me faut du temps. Pour laisser retomber la colère. Parce qu’il reste encore des trucs à cramer à Notre-Dame et que je veux éviter d’aller y finir le travail. J’ai besoin de cette période, qui sera plus ou moins longue, de repli sur soi, pour réussir à gérer.

Bref, je me suis renfermé dans ma coquille. Il faudra un peu de temps avant que j’arrive à la briser et à en sortir. L’écriture de cet édito fait aussi partie du processus d’acceptation, quelque part.

En attendant, la vie est une pute.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Papa Panda le 25/08/2019 à 15:25

 

1

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Courage tout de même.
La vie est une pute, car tu en chies grave.

Après je suis fan de Conan, faut buter le noir spé poison. ...je dis cela, je ne dis rien....

1476 Commentaires de news

Ecrit par AL-bondit le 25/08/2019 à 18:32

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

La vie est une pute, c'est un fait, mais personne n'a besoin de nouvelles comme ça pour s'en rappeler...

Pensées à la famille, et si tu as besoin de te défouler un peu, on te gardera un bout à manger pour après minuit, histoire de dégourdir les jambes du Gremlin en toi.

98 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 25/08/2019 à 19:42

 

3

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

J'ai un ami qui fait des tatoux sur Marseille, je peux filmer l'adresse...

Sinon, c'est un peu le temps qui passe plus que la vie qui est une personne de petite vertu. Des bisous a ta fille (non, pas la batte, "un coucou" a ta fille), et un compliment pour la belle barbebouc qu'on voit sur les photos de la GC

6630 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 25/08/2019 à 20:46

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par clayman00

J'ai un ami qui fait des tatoux sur Marseille, je peux filmer l'adresse...
Je garde de bons souvenirs de jeux Infogrames. J'vais pas aller défoncer des tatous pour me défouler. Pas mon genre.

(comprenne qui pourra)

6926 Commentaires de news

Ecrit par AL-bondit le 25/08/2019 à 22:44

 

5

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Des tatous [url=https://images.generation-msx.nl/company/c7012ad9.png]comme ça[/url] ?

98 Commentaires de news

Ecrit par Papa Panda le 26/08/2019 à 00:03

 

6

avatar

Inscrit le 26/03/2014

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Je garde de bons souvenirs de jeux Infogrames. J'vais pas aller défoncer des tatous pour me défouler. Pas mon genre.

(comprenne qui pourra)
Je t'enverrai du chaterton smiley 8

1476 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

37464-conan-maladie-crohn-haine-tristesse