L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 5 juillet 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Cul de poule

Ça n’arrive pas aussi fréquemment qu’on le souhaiterait, dû à la distance qui nous sépare, mais hier midi, Vincent est venu déjeuner à la maison avec toute sa petite famille. Le « petite » n’étant là que pour marque d’affection, puisqu’il a déjà deux gamins et le troisième est en route.
Lui qui s’est régalé de me voir tour à tour gaga puis complètement dépassé par mes deux filles, a rapidement calmé ses ardeurs moqueuses avec sa petite dernière. Le « petite » étant utilisé cette fois dans le sens premier du terme puisqu’elle a 3 ans et demi et un caractère bien trempé. Il a rapidement compris qu’il se prépare des moments d’intense solitude et d’excès paternalistes comme j’ai pu en vivre à l’époque, et n’a donc plus du tout le cœur à me chambrer…

Cela dit, sa fille est malheureusement totalement incompatible avec mon système audio installé à la maison. Sa fille s’appelle Alexia et s’est retrouvée bien embêté quand j’ai voulu mettre de la musique en fond sonore durant l’apéritif… pour preuve, cet échange à la limite du surnaturel entre sa gamine et moi…

Moi : « Alexa, mets de la musique »
Alexia : « Mais je sais pas mettre de la musique, moi… »
Moi : « Non, Alexa pas Alexia »
Alexa : « Mmmh… je ne sais pas »
Moi : « Alexa, volume 4 »
Alexia : « Mais je sais pas volume 4, moi… »
Moi : « Non, Alexa pas Alexia »
Alexa : « Mmmh… je ne sais pas »
Moi : « Alexa, ta gueule »
Alexia : « D’accord, je me tais »
Moi : « Mais non Alexia, ce n’est pas à toi que je parle »
Alexa : « La langue officielle de la France est le français »
Moi : « Bon, Alexa, mets de la musique et puis c’est tout »
Alexia : « Mais je t’ai dit que je sais pas mettre de la musique, moi… »

On aurait pu continuer dans l’absurde pendant longtemps comme ça… J’ai préféré laisser tomber. Sous le regard effaré de sa mère et, j’avoue, aussi celui de ma femme, j’ai décidé de lui faire caresser des testicules.
Elle a trouvé ça très poilu mais très doux. Je l’ai juste empêché de les mettre dans sa bouche parce que bon. Quand même. Un peu de décence.

Alors je vous rassure. Je ne me suis pas lancé dans une démo d’hélicobite devant les enfants. Je sais me tenir, surtout quand je n’ai pas encore bu. Je lui ai simplement fourré dans les mains mon décapsuleur fabriqué en véritables testicules de kangourou (offert par un lecteur il y a quelques années, soit dit en passant).
Disons simplement que je pourrai, dans les années futures, lui rappeler que j’ai été le premier à lui faire caresser des couilles. Et qu’elle a tellement aimé ça qu’elle voulait les mettre dans la bouche.

J’ai hâte d’être invité à son mariage pour aider Vincent à faire son discours.

D’ailleurs, en parlant de Vincent, je l’ai trouvé à la limite du burn-out existentiel. Le confinement lui a été fatal. Une femme enceinte, donc à fleur de peau, et des gamins qui courent partout dans la maison et qui hurlent à longueur de journée ont été son quotidien pendant de trop longues semaines. Et ce n’est pas son autorité naturelle aussi efficace qu’une gélule d’homéopathie qui a pu y changer quoi que ce soit. Il a donc décidé de reporter son affection sur… ses poules.

Oui, je sais. Ne cherchez pas.

imagePersonnellement, j’ai autant d’affection pour les poules que pour les frottis urétraux et la condition des gallinacés élevés en batterie m’émeut autant que si j’apprenais qu’une nouvelle vague de contamination avait frappé lors d’un meeting du RN. J’ai suffisamment connu de poules pour savoir qu’il s’agit là, très certainement, de l’animal le plus con de la création.

Mais Vincent, lui, aime ses poules.
D’un amour vrai et sincère.

Sa femme m’a expliqué que désormais, chaque matin, il va dans son poulailler pour parler et caresser ses poules, allant jusqu’à leur présenter ses excuses quand il récupère leurs œufs. Et il ne va jamais se coucher sans leur faire un bisou.

Ça explique pourquoi il a fondu en larmes pendant le déjeuner. Le poulet rôti, c’était une mauvaise idée, en fait.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par jymmyelloco le 05/07/2020 à 12:27

 

1

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

offert par un lecteur il y a quelques années, soit dit en passant
J'avais pas forcement un doute, mais la communauté de ce site est encore plus bizarre que je pensais !!!!

Sinon, une seule solution pour les gosses et la femme ... LEXOMIL c'est simple smiley 9

3472 Commentaires de news

Ecrit par Azu le 07/07/2020 à 09:03

 

2

avatar

Inscrit le 20/01/2010

Voir le profil

Je rêve d'un Edito illustré par le PiXX ou pourquoi pas Solène qui vient d'arriver.

525 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

39543-vincent-dejeuner-couilles-poules-enfants