L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 20 décembre 2020 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Déménagement

imageJe déménage.

Pour les fêtes, certains trouveront au pied du sapin un nouveau téléphone, un bouquin, un foulard ou un ensemble lycra latex avec boule rouge pour la bouche. Moi, j’ai une nouvelle maison.

Nous avons en effet décidé de quitter notre petite maison douillette façonnée pendant tant d’années pour vivre au mieux dedans, pour une grande maison où il y a tout à faire. Et quand je dis tout à faire… rien que l’électricité a été faite par un psychopathe doublé d’un déficient mental triplé d’un atrophié sévère du cerveau.

On y gagne un peu plus de calme, toutefois, un plus grand jardin, un sous-sol avec une pièce de torture secrète (enfin, pour l’instant, ma femme appelle juste ça « une pièce secrète », mais j’anticipe sur sa fonction), un plus grand séjour et une immense cheminée dans laquelle on peut facilement faire cuire un porcelet. Ou un chien. Voire un enfant, si on le plie un peu et qu’on l’embroche comme il faut.

imageEn tout cas, ce changement d’environnement conclut 6 mois de recherches relativement sympathiques suivies immédiatement d’emmerdes incommensurables comme vous n’imaginez pas. Des emmerdes à tous les étages, liés notamment à des rencontres de personnes incompétentes à un niveau qui dépasse l’entendement.
Dans la famille « quimériteraitdemourir », je voudrais la banquière malhonnête, ce qui n’est pas loin d’être un pléonasme sauf que cette fois, on avait tiré du top niveau.
Dans la famille « quimériteraitdêtretorturé » je voudrais une longue liste de personnel administratif, trop longue pour être citée en entier, et même si « personnel administratif » et « incapable » n’est, là aussi, pas loin d’être un pléonasme, j’ai bien eu l’impression d’avoir eu cette fois encore des cadors dans la catégorie « suffisance et incompétence ».
Bref. 6 mois d’insomnies, de crises de nerfs durant lesquels ma femme a dû supporter mes pétages de plomb et m’empêcher de resortir ma batte de baseball et mon katana qui étaient déjà dans des cartons.

Je vous jure que sans elle, à cette heure-ci, je vous ferais mon édito depuis une cellule.

D’un autre côté, le monde serait débarrassé de quatre ou cinq nuisibles et ne s’en porterait que mieux. Et quand je dis quatre ou cinq, je pense que, en toute logique et pour éviter que la dégénérescence génétique ne s’étende, j’aurais buté également toutes leurs familles, mari/femme et enfants compris.

Mais bref. Tout est désormais rentré à peu près dans l’ordre, et d’autres emmerdes débutent désormais, comme ceux de devoir péter des murs, démonter des trucs, refaire des machins… et donc, installer un chevalet, une vierge de fer et des brodequins dans une pièce qui n’existe pas.

Autant vous dire, donc, que Noël se fera dans les cartons, cette année. Foutu pour foutu, hein…

imageEt pour les cadeaux, on va faire soft. Ma fille aînée voulait un arc, pour s’initier à un nouveau sport. Ma femme ayant la ferme intention d’installer quelques poules dans notre nouveau jardin, elle a rigoureusement interdit ce cadeau, arguant du fait que j’allais vouloir l’essayer. Dans le jardin. Sur les poules. On ne peut pas lui donner tout à fait tort. Là, tout de suite, quand ma fille m’a parlé d’arc, je n’y ai pas pensé, mais nul doute qu’à un moment ou un autre, cette idée aurait traversé mon esprit. Et qui, alors, aurait pu m’empêcher de la mettre en pratique ? Pas la poule, en tout cas. Parce qu’on fait moins facilement cot cot avec une flèche qui traverse sa tête.

Bref. Cette année, mes gamines auront, sous le sapin, un rouleau pour faire de la peinture, une machine à décoller le papier et un sac de plâtre.  Pas radin, j’ai mis aussi une truelle chacune.

Et si y’en a une qui râle, je leur répondrais un truc du genre « Hé, ho, toi qui rêves de voyager, ben t’as un Noël portugais, cette année, alors soit contente et tais-toi ! ».

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 20/12/2020 à 19:34

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Bon courage pour le déménagement. Nousvonaussi on a acheté, la, et a partir de mars nous seront un Malakoffiot et une Malakoffiotte... (j'adore ces mots )

6715 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 21/12/2020 à 12:49

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Noel portos...smiley 25

4824 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

40908-demenagement-meurtre-travaux-noel-salle-de-torture