L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 21 novembre 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Saloperie de Godwin

imageJe hais l’idée même du point Godwin. Je trouve que c’est une des pires idées qui a pu être véhiculée par Internet. Et surtout, un ennemi du débat et de la liberté d’expression.
Notez que si je hais le point Godwin, je n’ai à la base rien contre la loi de Godwin. Permettez que je vous en rappelle le contenu : Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1.

Elle s’applique exclusivement aux discussions en ligne. Expliquée plus simplement, elle définit le fait que lors d’une discussion entre diverses personnes, des divergences d’opinion surgiront à un moment ou un autre, oppositions qui risquent de déraper en insultes ou vives critiques, comparant directement son interlocuteur à un nazi ou ses idées à celles d’un nazi. Depuis, cette loi s’est aussi étendue au fascisme.
On dit qu’on a alors atteint le point Godwin.

Malheureusement, Internet est ce qu’il est. Et on si l’on y trouve des personnes et idées passionnantes (vous êtes en train d’en lire une… mais si mais si), on y trouve également des personnes à l’intelligence et à la réflexion limitée (vous êtes en train d’en… euh… non, qu’est-ce que je raconte, moi ?). Et ce qui était une simple (et amusante) loi est devenu un véritable calvaire utilisé à tort dans n’importe quelle circonstance, véhiculée par des types qui se croient malins ou pensent faire un bon mot, voire montrer leur « super culture Internet ».

Ainsi, il suffit d’évoquer nazisme ou fascisme pour voir apparaître des commentaires affichant les mots « Points Godwin ». Un peu comme une dénonciation. Un peu comme on aurait pointé du doigt il y a quelques années son voisin qui refuse de porter une étoile jaune à ses amis de la Gestapo…

imageDe ce fait, il y a plusieurs raisons à ma haine viscérale envers le « point Godwin ». Le fait que désormais, il est distribué comme on distribue des bons ou mauvais points.
Et au bout de dix points, j’ai droit à une image du Führer ? Et au bout de dix images, je peux les échanger contre une édition dédicacée de Mein Kampf ?
Bref, première erreur. Il ne s’agit pas de distribuer des points Godwin ou d’en attribuer à l’un ou à l’autre. Le point Godwin est une limite, un lieu virtuel, un sommet. Tout comme on ne distribue pas des points de non-retour, on ne distribue pas de point Godwin. On l’énonce.

Ensuite, l’utilisation de comparatifs exagérés est chose fréquente. Et on va forcément comparer avec le pire, le plus récent et qui nous a touché le plus. Ce qui est entré comme un point d’Histoire mondiale. Et Dieu sait si le nazisme a fait trembler le monde entier, avec la seconde guerre, mondiale justement.
Il s’agit donc de marquer le coup, de donner des exemples forts. Dire qu’une idée est puante, ou qu’un comportement frise le fascisme, ça n’est pas forcément quelque chose d’imbécile. Ça peut être un moyen, justement, de dénoncer ces états. Alors oui, on pourrait choisir d’autres comparatifs, mais le poids n’y serait pas le même. Un « tes idées sont aussi détestables que celles des romains durant leurs grandes conquêtes », c’est toujours moins pêchu que « tes idées puent le nazisme ».
Et pourtant, les Romains des Césars n’étaient pas des tendres avec les peuples ennemis qu’ils asservissaient, les transformant en esclaves, voire tentaient d’anéantir, juste parce que, euh, les étrangers, c’est mal, c’est mauvais, et leurs richesses devraient nous appartenir parce que, merde, nous sommes les Romains quand même et c’est nous les meilleurs.
imageSeule différence, le nazisme s’est déroulé à une période quasi-contemporaine. Les conquêtes romaines sont un peu loin. Tout le monde a un grand-père qui a vécu cette seconde guerre, voire a entendu des histoires de famille concernant cette période, touchant des personnes proches. C’est plus récent, et ça nous a touché plus intimement. Alors que j’ai beau chercher, je n’ai personne d’assez âgé dans ma famille pour se souvenir de la guerre des Pouilles.
Bref. A mon sens, même si le comparatif est fort et parfois un poil malhabile, il est normal et compréhensible. Et s’inscrit tout de même dans la discussion.
Coller à cet instant un point Godwin, c’est refuser toute discussion, c’est vouloir jeter le discrédit sur l’un des interlocuteurs. Et c’est quelque part faire justement le jeu des idées que l’on dénonce. Le Point Godwin est une chose délicate, et malheureusement employée à tort et à travers, que l’on peut finalement qualifier d’outil fasciste, dans l’idée que le fascisme soit la définition d’une pensée unique et universelle, écrasant toutes les autres.
Un petit exemple, qui vaut ce qu’il vaut. Sur votre blog, vous expliquez à quel point vous aimez les crevettes grises (ne riez pas, il y a des trucs bien plus cons sur la toile). Et là, boum, un type vient vous chercher des noises dans les commentaires en vous traitant de gros nul, que les roses sont bien meilleures, que vous n’y connaissez rien, et qu’on ne devrait même pas vous autoriser à écrire sur Internet tellement vous êtes une merde (ne riez pas, il y a des agressions bien plus stupides et virulentes sur la toile). Forcément, vous lui répondez que vous êtes sur votre blog, et que vous avez tout à fait le droit de vous exprimer, qu’on n’est plus à l’époque du fascisme et que… paf. Vous avez parlé de fascisme, vous « prenez » un point Godwin par une tierce personne. A ce niveau-là, ce point jette le discrédit sur votre comportement et pointe du doigt vos paroles. Alors qu’à la base, vous êtes l’agressé…
De la même manière, employé à tort à travers, il en vient même à être cité lorsque vous parlez de nazisme ou de fascisme dans un texte. Et là encore, c’est tout votre texte qui est pointé du doigt et dénoncé.

Bref, je hais le point Godwin, ennemi de la liberté d’expression et du débat, dans la manière dont il est aujourd’hui utilisé.

Fort heureusement, sur ce site, nous avons des lecteurs un brin au-dessus de la moyenne et que l’allusion, si elle fut exprimée quelques fois par le passé, n’est plus réapparue depuis bien longtemps. Soyez-en loués.

Sur ce, parler de fascisme et nazisme, ça m’a donné faim. Je m’en vais allumer ma gazinière.
Pour me faire un bon Pkaila.



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Julien69 le 21/11/2010 à 15:44

 

22

avatar

Inscrit le 05/05/2010

Voir le profil

Ce n'est pas forcement d'aborder un sujet grave d'il y a plusieurs décennies qui peut gêner, mais tout simplement que la comparaison soit efficace.



Les comparaisons bagnolesques gênent tout autant.

77 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 21/11/2010 à 15:46

 

23

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

pour moi il y a eu confusion entre le point godwin comme état dans lequel un débat n'a plus d'intérêt car les protagonistes en sont arrivé a faire des comparaison qui n'ont plus de sens, et un point (comme annoncé dans l'édito) précis ou dés que l'on parle de nazi, fascisme ou autre on est directement stopé dans son débat!



En fait je pense que l'on peu exprimer le fait que l'on a dépassé le point godwin (ou le point de non retour dans le débat) mais qu'au final on ne peu dire "point godwin" comme une affirmation de "c'est moi qui le dit nananananéreuuuuu".

3610 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 21/11/2010 à 15:58

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith



Encore une autre parenthèse historique:



Tu vérifieras si TOUS les peuples se sont rassemblés derrière Vercingétorix. Il se pourrait bien que ce ne soit pas le cas, ce qui a conduit à la défaite de la "Gaule".



Je n'ai pas utilisé d'adjectif indéfini "tous les". Ce serait comme dire : "Les Portugais sont maçons". Or, j'en connais un qui ne l'est pas. De la même façon, les Goths en général (et non universellement) ont participé à la chute de l'Empire romain. Mais bien sûr qu'il y a eu des exceptions chez les Goths, autant que chez les Gaulois.



Unité ne veut pas dire universalité. smiley 8



3088 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 21/11/2010 à 16:16

 

25

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Kimihiro

Coucou Machomachoman smiley 31smiley 12
smiley 15

882 Commentaires de news

Ecrit par Grincevent le 21/11/2010 à 16:39

 

26

avatar

Inscrit le 02/07/2009

Voir le profil

Je suis d'accord qu'atteindre le point "G" rend les conversations constructives difficiles, mais pas de quoi en faire tout un foin.

47 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 21/11/2010 à 17:06

 

27

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

OMG la peluche smiley 26

Je veux la même !

1409 Commentaires de news

Ecrit par Alastor78 le 21/11/2010 à 17:10

 

28

avatar

Inscrit le 06/09/2010

Voir le profil

J'ai jamais entendu parlé de ce point goldwin avant aujourd'hui mais ça m'étonne pas. C'est vrai qu'on a tous tendance à faire des comparaisons extrêmes pour marqué le coup mais parfois ça rime à rien. Je crois qu'il y a chez les humains une sorte de fantasme du pire qui nous pousse à extrapoler toute situation jusqu'à un extrême. Par exemple la comparaison de Athot sur la crise de 29 et celle d'aujourd'hui est fréquente mais les deux crises sont très distinctes, en partie parce qu'on a réagi rapidement pour éviter de refaire les mêmes erreurs, mais ça n'empêche pas de lire ici et là "on va aller acheter notre pain avec des bons alimentaires bientôt" (ceci dit il n'est pas idiot de comparer les deux pour en comprendre les différences, et ta conclusion quand aux conséquences sur les populations pauvre est juste donc la réaction de ta prof est ridicule), de même il n'est pas rare de voir des gens comparer Sarkozy à Hitler ou Staline ou n'importe quel dictateur comme aux usa les démocrates faisaient de même avec Bush et les républicains font aujourd'hui de même avec Obama.



Quoique compréhensible je crois que ce fantasme du pire qui rend les conversations constructives difficile est du à une mauvaise compréhension de ce qu'est la "liberté d'expression". Je lisais l'autre jour je ne sais plus où l'article d'un journaliste qui dans un bar entend dire un homme "je dis ce que je veux on est en démocratie non?" et conteste le fait que la liberté d'expression c'est le droit de dire tout ce qui nous passe par la tête.

Je crois d'ailleurs qu'avec la liberté d'expression est venu la certitude que toutes les idées se valent et qu'on a donc plus rien à apprendre d'autrui, ce qui rend les gens si agressifs dans les débats à la fois parce que certains sont persuadé d'avoir la science infuse et ou dans le cas contraire que même en ne connaissant rien à un sujet donné on peut grâce à la liberté d'expression donné une opinion quand même équivalente ce qui pousse l'autre à réagir avec excès.



Finalement pour en finir avec ce point G (haha) il faudrait que les gens comprennent enfin ce qu'est réellement la liberté d'expression et que ce n'est pas la garantie d'avoir toujours raison. Peut être qu'après on arrêtera de dire des conneries dans les débats.



PS: ceci étant dit y'a des gens qui disent des trucs vraiment dangereux sur la toile. Internet c'est vraiment le dernier refuge des extrêmistes!

227 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 21/11/2010 à 17:19

 

29

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Et les khmers verts dans tout ça ? smiley 9









Bon, je sors... smiley 13





Et puis hégémonie, ça prend un "h", ouais je suis un fasciste de la langue française. smiley 18



smiley 13²

330 Commentaires de news

Ecrit par Mangatore le 21/11/2010 à 19:13

 

30

avatar

Inscrit le 06/03/2010

Voir le profil

Sans vouloir foutre la merde j'ai été surpris également par la comparaison (qui n'est pas raison, ah ah !)avec les romain.

Rien que de comparer l'Empire Romain et le IIIeme Reich, niveau longévité déjà ça bloque (ceci dit heureusement ! Adolf et ses copains parlaient de 1000 ans, outch !)

Bon ok ok, je comprends aussi que la comparaison portait sur le comportement de l'envahisseur (mais là aussi on a pas les mêmes échelles de temps - durée, technicité - donc la comparaison me gêne personnellement)



Enfin pour en revenir au débat sur le Point G, et bien je suis d'accord pour le coup avec le rédacteur de l'article.

C'est usant cet automatisme délateur.

Cependant je crois que c'est surtout, et inconsciemment, l'utilisation de moyens dits modernes (armement sur le terrain militaire, et bien sûr l'horreur industrialisée des camps de la mort) qui a le plus profondément marqué les esprits.

Autant 14-18 avait lancé la boucherie, mais on était encore dans un contexte guerrier. Bien que l'utilisation de gaz, d'avions et de blindés, sentaient déjà la techno-mort. Avec la Seconde Guerre Mondiale on entre dans la technique (mécanique/administrative) au service de la fin de l'humain, et je pense que c'est ça qui passe mal.

Ce n'est pas pour rien que la récupération des recherches du IIIe Reich, à la fin du conflit fut source de concurrence entre américains et russes.



Enfin bon, désolé de m'être glissé dans la conversation.

23 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 21/11/2010 à 19:16

 

31

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Mangatore



Autant 14-18 avait lancé la boucherie, mais on était encore dans un contexte guerrier. Bien que l'utilisation de gaz, d'avions et de blindés, sentaient déjà la techno-mort. Avec la Seconde Guerre Mondiale on entre dans la technique (mécanique/administrative) au service de la fin de l'humain, et je pense que c'est ça qui passe mal.






La Première Guerre mondiale a aussi été marquée par le rôle de l'Etat, jusqu'alors libéral et très peu interventionniste, puis planificateur, voire paternaliste. La technique ne fait pas tout.



Gamalive, le seul site de jeux vidéos où l'on parle Histoire. smiley 12

3088 Commentaires de news

Ecrit par Mangatore le 21/11/2010 à 19:26

 

32

avatar

Inscrit le 06/03/2010

Voir le profil

Ah, mais oui, je suis d'accord.

De toute façon la technique ne tombe pas du ciel façon monolithe de 2001. C'est l'homme qui se la fabrique et qui finit par en être au mieux esclave, au pire victime. Et on pourrait résumer par la fameuse sentence qu'il ne faut pas donner de revolver à un chimpanzé.



N'allez pas croire que je sois Rousseauiste et souhaite insidieusement un retour à l'époque des cabanes (et puis de toute façon on sait que partant de cabanes certains construisirent Rome, alors c'est un éternel recommencement !)



Bonne soirée.

23 Commentaires de news

Ecrit par MadBap le 21/11/2010 à 19:51

 

33

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

C'est vrai qu'il y a encore pas longtemps on voyait fleurir des points godwin dans tous les sens, et parfois sans que l'auteur du message incriminé n'aie fait la moindre allusion au nazisme/fascisme ; mais j'ai l'impression qu'on en voit de moins en moins (tant mieux !) ces derniers temps, en tout cas sur les gros sites/forums francophones.



Donc du coup je suis pas sûr qu'il soit nécessaire de consacrer un édito complet au sujet ; mais je comprends aussi l'énervement que ce genre de chose provoque, et les coups de gueule, c'est comme les pets, c'est pas bon de tout garder en dedans, faut que ça sorte. smiley 13

1495 Commentaires de news

Ecrit par thebcb le 21/11/2010 à 20:30

 

34

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Pierre Le Pivain



Les américains sont des fascistes, mais pas si soft que ça. Au même titre que les chinois, et au même titre que n'importe quelle nation qui cherche à asseoir son égémonie culturelle sur n'importe quel autre peuple.



Si on regarde de près comment la Chine, actuelle, s'y prend pour anéantir la culture d'autres peuples, on est dans une forme de fascisme pur et dur. Au même titre que la fascisme "dur" employé par les américains sur leur propre peuple autochtone, et accessoirement, sur une version plus "sourde" de fascisme autour des activité internationnales de l'administration américaine. au delà d'une égémonie culturelle imposée par les US, il faut mettre aussi en avant tous les moyens mis en oeuvre par cette nation pour "assommer" tout autre culture.



Si hier, on pouvait faire de la prison parce qu'on parlait français à la nouvelle Orléans (on est alors en 1920)les passerelles entre le pouvoir et les médias et le pouvoir et l'économie ùmondiale sont telles, qu'on peut parler d'une forme de fascisme très perfectionné.



Je t'invite à Lire "Black List" et "Media Control" de Kristina Borjesson, et "Or Noir et Maison Blanche" et "La Chute de la CIA" de Robert Baer.



plus proche d enous, je t'invite à écouter l'émission "Rendez-vous avec X" sur france Inter le samedi vers 13h15


Une nation forte est, à un moment ou un autre, fasciste (mais non visible), et de plus en plus à notre époque, par son industrie, par ses avoirs (effets de leviers sur la politique d'autres pays), donc quelque part le capitalisme est fascisme.



Bon d'accord c'est un raccourci mais qui peut servir le point ......

107 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 21/11/2010 à 21:18

 

35

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234



Je n'ai pas utilisé d'adjectif indéfini "tous les". Ce serait comme dire : "Les Portugais sont maçons". Or, j'en connais un qui ne l'est pas. De la même façon, les Goths en général (et non universellement) ont participé à la chute de l'Empire romain. Mais bien sûr qu'il y a eu des exceptions chez les Goths, autant que chez les Gaulois.



Unité ne veut pas dire universalité. smiley 8



C'est vrai,j'ai mal lu, en effet! Mais il y en avait trop peu pour parler du début de la France.



Je reste quand même estomaquer que tous les portugais ne soient pas maçons.Ça m'en fout un coup quand même...



smiley 35

1114 Commentaires de news

Ecrit par Soulofdeath le 21/11/2010 à 23:06

 

36

avatar

Inscrit le 20/11/2010

Voir le profil

Avec 2000 ans d' écart



Si les romains avaient les moyens du 3ème reich

Ils n auraient pas été forcément mieux

Ils étaient avides de tout

Et n avaient aucune pitié

Leur conquête aurait été totale

Quand on pense qu à pied ils avaient conquis plus que

L Europe entière.



En avion ils auraient conquis la planète

49 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 21/11/2010 à 23:44

 

37

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Pendant un court instant j'ai cru que c'était suite à mon évocation du-dit point sur la news mubi/vudu...



Mais comme personne n'a répondu, j'en doute... smiley 54



De toute façon on me répond jamais... smiley 34

882 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 21/11/2010 à 23:48

 

38

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234

De la même façon, les Goths en général (et non universellement) ont participé à la chute de l'Empire romain.
Enfoirés de gothiques, je le savais !



smiley 54

882 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 22/11/2010 à 00:06

 

39

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith



C'est vrai,j'ai mal lu, en effet! Mais il y en avait trop peu pour parler du début de la France.



Je reste quand même estomaquer que tous les portugais ne soient pas maçons.Ça m'en fout un coup quand même...



smiley 35



Non, je disais ça comme exemple, celui que je connais est espagnol en fait.





A Icetroll



Pendant un court instant j'ai cru que c'était suite à mon évocation du-dit point sur la news mubi/vudu...



Mais comme personne n'a répondu, j'en doute...



De toute façon on me répond jamais...



smiley 35




Je suis sûr que Geoffroy serait heureux de te prendre sur ses genoux. smiley 17

3088 Commentaires de news

Ecrit par Madcat le 22/11/2010 à 10:41

 

40

avatar

Inscrit le 29/04/2009

Voir le profil

L'attribution de ces points, souvent de façon inepte, passera de mode dans un petit moment...

Tout le monde s'en empare actuellement parce que ça fait bien, ça fait limite même cultivé. Mais ça n'ira pas loin.

770 Commentaires de news

Ecrit par Darkou le 22/11/2010 à 12:31

 

41

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Merci pour l'explication de ce point, je n'avais jamais cherché à savoir ce que ça voulais dire...

Si vous voulez attribuer des points godwin allez voir un peu les commentaires sur les blog de yahoo, sérieusement y'a longtemps que j'aurai fait quelque chose à la place de yahoo; c'est hallucinant de voir le nombre de raciste et autre joyeusetée sur ce genre de site avec un grand nombre de lecteur...

4419 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

7721-edito-point-godwin-haine-fascisme