L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 1 mai 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

La main levée

Ne vous en déplaise, ce qui a le plus retenu mon attention cette semaine n’est pas les affres du PlayStation Network. Non, pour le coup, le PSN, sa maintenance de deux semaines, le piratage des coordonnées bancaires et la nécessité de changer sa Carte Bleue est certes problématique, mais n’est finalement qu’un léger souci passager dont on rira tous dans quelques mois. Bon, ok, dont on rit déjà tous plus ou moins, Sony étant aujourd’hui la risée du monde vidéoludique et informatique.

N’en déplaise aux ménagères, le mariage de Kate et William n’a pas retenu non plus mon attention plus que de raison. Je suis très heureux pour eux, GamAlive leur envoie tous nos vœux de bonheur et qu’ils sachent que nos locaux leurs seront toujours ouverts pour venir taper le carton via une partie de FIFA ou PES si d’aventure l’envie leur en prend. Mais bon. Voilà, quoi. Tout aussi charmants soient-ils, tout aussi beau un mariage soit-il, tout aussi merveilleux cet évènement soit-il pour l’Angleterre, ça ne m’a pas plus ému ou transcendé que cela. D’ici-là à dire que j’en m’en fous un peu, il n’y a qu’un pas (que je ferai allègrement, d’ailleurs).

imageNon, l’affaire qui a retenu toute mon attention, pour ne pas dire toute ma colère et mon indignation est toute autre. Nous en parlions d’ailleurs hier soir, avec un couple d’amis chez qui nous étions invités, tandis que je fouettais habilement la croupe charmante et dénudée de la maîtresse de maison à coups de cravache (c’est fou ce que l’on peut s’amuser depuis que l’émission Un Dîner Presque Parfait a introduit le concept d’animation lors des repas). Entre deux râles de plaisir, elle m’avouait que ma main experte lui manquerait si d’aventure la fessée venait à être interdite.
Et c’est vrai que cette semaine, ce qui m’a particulièrement choqué, voire profondément agacé, c’est cette campagne anti-châtiment corporel lancé par des groupuscules et associations familiales bien-pensantes.
Bordel. Foutez-nous la paix, merde. C’est quand même extraordinaire de savoir que des personnes sont assez imbues d’elles-mêmes et de leurs petites convictions merdiques pour vouloir les imposer au reste du monde. Et vous faire culpabiliser par-dessus le marché, en vous faisant passer pour un gros salopard violent qui martyrise ses gamins.
Et on y va à grands renforts de « les enfants battus sont moins bons à l’école ». « La fessée les bloque, ils n’apprennent rien ». « Ce n’est pas éducatif, c’est juste de la violence ». « L’apprentissage par la violence est stérile et inacceptable ».
Ce nouveau déferlement d’indignation sur la fessée est tout bonnement extraordinaire et d’une stupidité sans borne. Autant que le « un enfant battu battra ses enfants », asséné comme une vérité inévitable. Ces gens-là se renferment derrière des pseudos-croyances et vérités universelles foireuses pour imposer leurs idées. Et cette façon de faire, en vous faisant culpabiliser et vous dénonçant comme la lie de la société est une façon totalement abjecte et nauséabonde.

imageD’ores et déjà, cet amalgame entre enfant battu et une fessée de correction est insupportable. Un gamin élevé à coups de ceinturon et de mandales est une chose. Une chose, soit dit en passant, intolérable, lamentable et condamnable. Coller une petite fessée pour se faire obéir en est une autre. Ce serait comme vouloir comparer deux gamins qui se battent dans la cour de l’école parce que l’un a piqué une bille à l’autre, avec les exactions commises par une armée lors d’une épuration ethnique. Il faudrait songer à relativiser les choses et à ne pas faire de stupide amalgame.
Ensuite, franchement, on a juste l’impression d’être en face d’un discours de gens sans enfant, et qui, en raison d’un caractère faible, essaient de reporter sur nous leur traumatisme enfantin de la taloche paternelle.
Parce que sincèrement, nous avons tous pris des fessées étant gamin. Et ce n’est pas pour ça que nous sommes tous devenus des frustrés violents et sanguinaires dont le seul but dans la vie est de mandaler leurs gosses.
Merci, mais mes résultats scolaires étaient excellents, malgré les fessées octroyées par mes parents. Et si j’ai par la suite levé le pied niveau études, c’est simplement que je me suis rendu compte qu’il y avait bien plus intéressant à vivre, notamment auprès de la gent féminine. Et c’est la seule et unique raison.

Mes gamines prennent des fessées quand elles dépassent les bornes.
Moi ça me fait marrer quand on m’explique qu’un enfant, par exemple, qui ne veut pas dormir le soir, saura être raisonné et comprendra qu’il faut aller se coucher, et ce sans violence. On ne doit pas avoir les mêmes alors… Parce qu’un gamin qui a décidé de vous pourrir la vie ne se privera pas de le faire et n’aura que faire de votre attitude de psychologue de bazar ou de conciliateur de comptoir. Oh certes, il finira sans doute par s’endormir… mais ce sera à une heure tardive, plus abattu par la fatigue que par vos argumentations.
Je suis désolé, mais mes gamines prennent des fessées. Mais elles sont couchées à 20h30. Sont reposées et ont des repères. Elles savent que la fessée intervient quand elles ont dépassé les bornes. Et ce ne sont pas des fessées juste pour le plaisir de leur faire mal. Parce qu’une fessée intervient au bout de plusieurs mises en garde et explications, et qu’elle est suivie également d’une autre explication. Elle n'est pas un acte isolé, comme vous on veut nous le faire croire, mais participe à un processus global et intervient comme dernier stade. Accompagné souvent d'un "dans ta chambre, tu es punie". On me rétoquera que la punition dans la chambre est suffisante... moui... dans la chambre avec tous ses jouets... oh mon Dieu quelle punition... Et quand c'est en plein supermarché, je fais quoi, je l'enferme dans le coffre de la voiture ? Je la punis trois quart d'heure après, histoire qu'elle ne comprenne pas pourquoi, vu qu'elle aura déjà oublié ses méfaits ?
Et mes gamines comprennent la raison de la fessée, puisqu’elles ne recommencent pas leurs bêtises par la suite. Ou pour les choses plus légères, quand elles les recommencent, c’est en vous jetant un coup d’œil en coin parce qu’elles savent qu’elles font une bêtise.

imageCela ne m’empêche pas d’être un père aimant et attentionné. Tendre et protecteur. Cela n’empêche pas mes gamines d’être bonnes à l’école, d’être équilibrées et bien dans leur peau, de pouvoir compter sur moi. Cela ne les empêche pas de crouler sous la tendresse et les cadeaux.

Aujourd’hui où le vrai problème de l’éducation est une démission des parents, des gamins livrés à eux-mêmes et sans repères, on veut culpabiliser ceux qui, justement, sont présents pour leurs enfants. Et même si c'est de manière imparfaite, au moins, ils sont là, eux. On veut faire passer une fessée pour un châtiment barbare. Quitte faire l’amalgame avec les vrais enfants battus.
Alors je ne dis pas que la fessée est la réponse à tout et qu’elle doit être distribuée à tour de bras. Je dis simplement que parfois, elle est nécessaire et justifiée dans l’éducation. C’est mon point de vue. Et quand je regarde mes filles s’épanouir, je ne vois pas en quoi mon avis serait moins juste que celui de ces associations ou pseudo-psychologues.

Ma famille va très bien et est très heureuse comme elle est. Ne venez pas foutre votre nez dedans. Occupez-vous de vos gamins comme bon vous semble. Je ne vais pas venir vous cracher au visage que des enfants qui ne reçoivent aucune fessée sont des enfants livrés à eux-mêmes, sans repère, et qui finiront dans la rue à brûler des bagnoles, caillasser des bus, ou qui finiront fugueurs, putes ou drogués, le tout en vous brandissant des études à la con. Dieu sait si on peut leur faire dire ce que l'on veut, aux études. 
Vous faites ce que vous voulez, laissez-moi faire ce que je veux et arrêtez de vouloir m’imposer vos carcans à la con. La fessée, distillée dans une éducation, n’a jamais tué personne. Et utilisez votre argent et votre énergie de manière moins stupide, en trouvant des solutions pour les parents débordés par l’éducation de leurs enfants. C’est là, le vrai problème. Là, le vrai combat.
Je sais que j'en demande beaucoup. Mais essayez de réfléchir intelligemment. Pour une fois.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Von-Block le 01/05/2011 à 17:33

 

42

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par icetroll

Moi je suis peinard, ma copine a 29 ans, ne veut pas de mômes et ne supporte pas les femmes enceintes et les jeunes parents smiley 7


Elle n'a pas encore 30 ans.



L'âge magique



La copine de mon frère disait la même chose, puis 30 ans est arrivé.....Maintenant elle veut des gosses.



L'âge de la grande remise en question d'avoir des enfants pour les femmes.



2496 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 01/05/2011 à 17:35

 

43

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Je croyais que le chef du syndicat greemlino-mogwaien interdisait le travail le jour du 1er mai !

Il mériterait une belle torgnole pour ne pas faire respecter les règles celui là, même si c'est plus un gamin smiley 32
Je déteste le 1er mai. Je déteste les jours fériés où tout est fermé et où tu dois faire 50 bornes pour trouver une saloperie de brique de lait. Heureusement que les boulangers, eux, sont ouverts pour aller chercher son pain. Boulangers, je vous aime.

7013 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 01/05/2011 à 17:46

 

44

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Tout à fait. Le fait que tu n'en aies pas reçu et désire retranscrire la même éducation (même si on en reparlera quand tu en auras, hein ! smiley 7) est tout à fait louable. Chacun son éducation.

Mais c'est effectivement le fait de militer contre et d'imposer ses idéaux qui me mets hors de moi. smiley 9
+1 le but est pas de milite pour les fessés ou les punitions corporelles, mais bien de ne pas rendre le fessé interdite alors quelle peu parfois être nécessaire tout ça a cause de grand penseurs pleins d'idées à imposer aux autres tout en étant incapable eux mee d'éduquer correctement leurs gosses (ça me fait penser à [url=Éhttp://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile,_ou_De_l%27%C3%A9ducation]Rousseau[/url] qui a abandonné ses 5 gosses!).



3612 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 17:59

 

45

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Von-Block



Se flatter l'ego ?



Je ne crois pas que c'est de se flatter l'ego de ne pas prôner la fessé, surtout si tu as eu une enfance sans en recevoir une et que tu considère que ton enfance fut bien.



Après, milité contre la fessé, je m'en fou, que les gens font ce qu'ils veulent avec leurs enfants.

J'ai pris des claques pas beaucoup certes. Je ne milite pas pour la fessée ou les punissions corporelles, juste il faut souligner que ça fait partie de la vie. Ce qui m'a énervé (un peu) dans ton post, c'est clairement le coté je suis meilleur que les autres. Mes amis sont pas des bourrins ou des incultes, je ne me permettrais jamais de critiquer leur façon d'éduquer leurs enfants c'est un taf colossal (en plus ils s'en tirent très bien). La façon dont tu l'abordes: moi je suis si, je suis ça, ça m'a paru clairement de la vantardise. J'ai vu mes potes complètement explosés de fatigues avec 2 gamins en bas ages. Pour en avoir parler avec eux c'est clair que il y a des fois la solution la meilleure est la plus courte tout simplement parce que eux aussi ils sont humains. Toi tu es comme moi tu n'en a pas et je crois que tant que tu en as pas, que tu ne portes pas le poids en responsabilité que cela représente, il vaut mieux la mettre un peu en sourdine, plutôt que de fanfaronner et s'auto proclamer futur meilleur parent du monde.

Sans méchanceté mais ton coté moi je serais exemplaire sur un sujet complexe comme celui ça m'a semblé assez immature. Les gamins c'est génial ça a aussi une énergie incroyable faut pas présumer de ses forces non plus. Dire que toi tu feras ci et ça alors que tu es à des années lumières de supporter les nuits courtes, la grande extinction (des grasse mats... lol) etc, excuse moi je trouve ça insultant pour tous les parents, les bons parents qui pourraient être lecteurs ici et qui vont avoir mis quelques fessées ou claques à leur rejetons au cours de leur vie sans y prendre évidemment aucun plaisir, sans même avoir formaliser la chose comme quelque chose de nécessaire à l'éducation d'un enfant.



Après on est très certainement d'accord sur le fond, la fessée ou autre chose, ça reste peu rester l’outil de dernier recours mais il faut savoir rester serain.

Il y a fessée et fessée (comme pour les claques), du truc vexant à la dérouillée en règle. Il y a la fréquence si ça arrive régulièrement c'est un que ça marche pas de qu'il y a abus et donc dérive malsaine...

1339 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 01/05/2011 à 18:06

 

46

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par gizmo

Je déteste le 1er mai. Je déteste les jours fériés où tout est fermé et où tu dois faire 50 bornes pour trouver une saloperie de brique de lait. Heureusement que les boulangers, eux, sont ouverts pour aller chercher son pain. Boulangers, je vous aime.



Et les vendeurs de mugets ?, et les vendeurs de sauccises-merguez du PC du 1er mai ? smiley 22



En mai, il y a plein de jour de fériés, je sens qu'il va y avoir un génocide dans le 78 smiley 54

4347 Commentaires de news

Ecrit par Naarf le 01/05/2011 à 18:26

 

47

avatar

Inscrit le 25/03/2010

Voir le profil

Tout a fait d'accord avec Cédric.



Ecrit par Kef-



Tant qu'à parler d'éducation j'aimerais bien qu'on redonne aussi un peu d'autorité aux profs smiley 7

Je suis également d'accord.

C'est d'ailleurs attristant de voir des profs se prendre carrément des mandales par les parents eux-mêmes (sous prétexte que le prof a " juste recadré" l'élève).



Mince alors, moi je me prenais une gueulante + punition à l'école et une volée à la maison en prime. Ça permet de recentrer l'enfant, et ne pas lui faire croire qu'il est un être suprême que les autres doivent vénérer et à qui l'on doit obéir. Malheureusement, l'enfant aux pleins pouvoirs, ce n'est plus juste une mentalité à la con de nos jours, c'est réellement ancré chez certains, mais pas tous bien heureusement.

Je plains les enfants "éduqués" comme cela quant à la suite de leurs vies... Et les parents qui leurs donnent ces pleins pouvoirs.



Personnellement, j'en ai reçu quand il fallait, je n'en suis pas traumatisé, au contraire. Les limites doivent êtres bien présentes et comprises par l'enfant.



En tous cas, très bon édito.smiley 9

395 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 01/05/2011 à 18:32

 

48

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par lionel





... ... ...



...





Ne soit pas en colère contre moi, je ne te veux aucun mal, ni à toi ni à tes amis parent. Si je t'ai choqué, je m'en excuse sincèrement.



Ne te sens pas coupable, car tu te sens trop égoïste ou maladroit pour avoir des enfants, tu n'es pas une mauvaise personne pour cela.



Tu le dis toi même, il est très difficile d'avoir des enfants et si tu crois que tu n'en es pas capable ne te sens pas mal, mieux vaut des gosses désirés que par nécessité.



Moi je ne suis pas meilleur que toi, mais de ma naïveté d'une personne 11 ans plus jeune que toi, je rêve de réussir non pas à être mieux que les 2 personnes qui m'ont élevé, mais d'avoir la force nécessaire pour arriver à égaler leur éducation, celle-ci passant par le Pas de baffe.



Même sans enfant, je suis certain qu'un jour tu feras un très bon oncle, parrain, ou mentor et que tu pourras très certainement toi aussi faire parler ton gout de transmettre ton savoir à des plus jeunes.



Ne te décourage pas, comme moi j'essaierai de faire de mon mieux avec les petits pains qui sortiront du four de ma copine.

2496 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 01/05/2011 à 18:44

 

49

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Von-Block



j'essaierai de faire de mon mieux avec les petits pains qui sortiront du four de ma copine.
les petits pains c'est les couilles en québécois?

882 Commentaires de news

Ecrit par korben_dallas05 le 01/05/2011 à 20:07

 

51

avatar

Inscrit le 28/05/2009

Voir le profil

Alors je ne dis pas que la fessée est la réponse à tout et qu’elle doit être distribuée à tour de bras. Je dis simplement que parfois, elle est nécessaire et justifiée dans l’éducation. C’est mon point de vue. Et quand je regarde mes filles s’épanouir, je ne vois pas en quoi mon avis serait moins juste que celui de ces associations ou pseudo-psychologues.



Ton édito m'a redonné espoir...

Bon, où est ma ceinture, que je fasse mon devoir de père ...smiley 7smiley 7

52 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 20:14

 

52

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Von-Block







Ne soit pas en colère contre moi, je ne te veux aucun mal, ni à toi ni à tes amis parent. Si je t'ai choqué, je m'en excuse sincèrement.



Ne te sens pas coupable, car tu te sens trop égoïste ou maladroit pour avoir des enfants, tu n'es pas une mauvaise personne pour cela.



Tu le dis toi même, il est très difficile d'avoir des enfants et si tu crois que tu n'en es pas capable ne te sens pas mal, mieux vaut des gosses désirés que par nécessité.



Moi je ne suis pas meilleur que toi, mais de ma naïveté d'une personne 11 ans plus jeune que toi, je rêve de réussir non pas à être mieux que les 2 personnes qui m'ont élevé, mais d'avoir la force nécessaire pour arriver à égaler leur éducation, celle-ci passant par le Pas de baffe.



Même sans enfant, je suis certain qu'un jour tu feras un très bon oncle, parrain, ou mentor et que tu pourras très certainement toi aussi faire parler ton gout de transmettre ton savoir à des plus jeunes.



Ne te décourage pas, comme moi j'essaierai de faire de mon mieux avec les petits pains qui sortiront du four de ma copine.
A la vu de ton post j'ai clairement suréagi. C'est normal d'avoir la plus haute des ambitions pour l'éducation de ses enfants. Perso j'estime que j'ai été élevé à la méthode "pas de baffe" si je devais être parents je reproduirais autan que possible.

Dans ma vie je saurais pas dire si j'ai pris 5 claques (ça pourrait être moins), 10 je suis sur que non. C'est très peu et de part mon expérience je considère pas ça comme un outil éducatif.

Reste que j'en ai pris des claques dans des circonstances particulières, ça peut arriver au meilleurs parents c'est ce que je voulais dire. Et de plus j'étais pas un enfant difficile.



Mais oui si je dois avoir des enfants je serai moi aussi dans le "pas de baffe" dans le concept parce que si tu l'es pas déjà dans le concept tu ne te limiteras aux circonstances exceptionnelles (pour toi ou l'enfant).

1339 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 01/05/2011 à 20:47

 

53

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

smiley 20













2496 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 01/05/2011 à 21:30

 

54

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Perso j'ai été élevé au martinet, aux baffes et même au coup de balais... Mais bon faut dire que j'étais une vrai flèche et que je le méritais dans 100 % des cas smiley 13



Mais ça m'étonnerait que j'élève mes gosses de la même manière, aujourd'hui je reste quelqu'un d'assez violent ( faut pas me chercher...) mais avec le temps ça s'arrange smiley 7

468 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 01/05/2011 à 22:20

 

55

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

martinet aussi, mais ma mère nie l'avoir utilisé quand je lui en parle maintenant smiley 54

6759 Commentaires de news

Ecrit par nixleche le 02/05/2011 à 09:48

 

56

avatar

Inscrit le 02/05/2011

Voir le profil

Je suis jeune parent et prof. Je viens d'avoir mon 2ème enfant. Je mets des testées avec pondération parce que des fois, c'est le dernier recours avec ma première ( elle est hyper active). Que des parents arrivent à s'en passer, tant mieux, tout dépend du caractère du gamin ( ma fille est une sacré teigneuse !) à mon humble avis.

Ce qui m'énerve VRAIMENT, c'est le comportement de certains petits c..., euh élèves en cours mais qui s'expliquent comme par enchantement lorsque je reçois leurs parents : l plupart du temps ils sont dépassés car ils ont été trop laxistes. Une mère a même fini par pleurer dans mes bras...

26 Commentaires de news

Ecrit par steph le 02/05/2011 à 14:31

 

57

avatar

Inscrit le 02/05/2011

Voir le profil

Nous en parlions d’ailleurs hier soir, avec un couple d’amis chez qui nous étions invités, tandis que je fouettais habilement la croupe charmante et dénudée de la maîtresse de maison à coups de cravache (c’est fou ce que l’on peut s’amuser depuis que l’émission Un Dîner Presque Parfait a introduit le concept d’animation lors des repas). Entre deux râles de plaisir, elle m’avouait que ma main experte lui manquerait si d’aventure la fessée venait à être interdite


Chewbaka a bien apprécié ton edito !!!!

la prochaine fois je sors les éperons....

3 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

9371-edito-fessee-enfants-battus-psn