GamesCom 2010 : Le Carnet de bord

 

Publié le Mercredi 18 août 2010 à 01:25:00 par La Rédaction

 

Jour 3

Les Pieds-Nickelés en Allemagne

Jeudi 19 septembre




Témoignage de Cedric G., 1m80

07h30
Gdegfeltmed,efdrle

07h37
Non, allez, il faut se lever. Le réveil a déjà sonné trois fois malgré un habile jet à travers la pièce. La nuit a été trop courte, une nouvelle fois. Et il n'y a rien de pire pour l'humeur que de se lever fatigué. Je suis donc d'humeur totalement exécrable. Enfin, je veux dire, encore plus que d'habitude.

screen07h55
Je donne un grand coup de pied dans la porte de la chambre de Vincent et Maxime pour leur souhaiter le bonjour et leur signale aimablement que « putain, merde, petit dej »

08h38
Il faut savoir que la voiture dort au parking de l'hôtel. Une 407 dans un parking Playmobil : les places sont petites et les rampes pour monter ou descendre les étages, sont taillées pour une twingo, au mieux. Alors qu'hier, il m'a bien fallu 15 minutes pour en sortir, aujourd'hui, la fatigue aidant, je mets moins de 5 minutes.

08h43
Je roule à la parisienne, slalomant avec dextérité entre les bouchons. J'accélère et freine comme un chef, fait des dépassements de grande classe. Alain Prost serait fier et ému aux larmes par la prestation impeccable de son élève.

08h46
Vincent et Maxime ont ouvert leur fenêtre pour vomir.

08h49
Nous arrivons à la GamesCom. Je me gare au frein à mains.

08h53
screenUn vieil allemand vient vers moi en hurlant parce que j'ai soi-disant garé la voiture sur son vélo. Je reconnais mon ami d'hier matin. Tout à coup, lui aussi me reconnaît et s'enfuit en hurlant.

09h27
Vincent rate son premier rendez-vous parce qu'il ne trouve pas la salle. Il a beau demander aux hôtesses de l'accueil/Information Presse de la GamesCom, aucune n'est capable de lui indiquer la « Meeting Room 2 ».
Chose étrange, quand je m'y présente 5 minutes après, pour vérifier que cette salle existe bien vu que Maxime y a aussi un rendez-vous dans la matinée, l'une des hôtesse me propose gentiment, avec un grand sourire, et en français, de m'y accompagner personnellement. Je décline poliment en lui expliquant que je suis marié, que je ne mange pas de ce pain là, que je ne suis pas un homme facile. Je prends quand même son numéro de téléphone au cas où.

10h29
Je me présente chez 2K pour y voir BioShock Infinite et Civilization V, en avance d'une demi-heure. J'en profite pour discuter avec Agnès, l'attachée de presse française que je connais depuis plus de dix ans. Au détour de la conversation, elle m'avoue qu'elle n'ose pas toucher le bol de cacahuètes posé sur la table, de peur de le manger en entier. Et puis... ces cacahuètes sont vertes et elle se demande à quoi elles sont. Un peu crétin et toujours disposé à rendre service aux jolies filles, j'en goûte deux d'un coup.

10h30
Agnès me demande : « C'est au Wasabi, non ?C'est bien ce que je pensais... » alors que je suis sous la table à cracher tout ce que je peux.

screen10h31
J'avale une demie carafe de café brûlant pour calmer la douleur.

10h32
Je bois deux litres et demi d'eau glacée.

10h43
C'est finalement en finissant de mâcher la dernière feuille du Yucca qui orne le stand que je retrouve un état physique normal. Je peux donc assister aux présentations tranquille. Un peu rouge, mais tranquille.

12h41
Je profite d'une pause entre deux rendez-vous UbiSoft pour aller faire une petite vidange de ma vessie. Je sors donc du stand, emprunte un couloir et me dirige vers les toilettes. A quelques mètres de la porte, une télé allemande a cru bon de bloquer tout le couloir pour filmer le speaker devant une affiche « GamesCom ».Ignorant les cris d'alarme d'un assistant et ne pensant qu'à mon propre bien être, je passe devant la caméra.

12h42
L'assistant m'interpelle et commence à m'insulter. Je lui réponds qu'il est gentil, mais complètement con de bloquer les toilettes, et que c'était soit ça, soit je lui urinait sur les chaussures.

12h45
Je ressors des toilettes. Je lui fais un gros sourire, passe encore une fois devant la caméra, et tend mon majeur pour lui faire comprendre à quel point je me fous de son plan séquence.


Témoignage de Maxime S., pointure 42

17h03
screenLa journée s'est déroulée sans accroc. Interviewes, présentations, crapahutage sur le salon... je retrouve finalement mes deux acolytes dans la salle presse de la GamesCom et commence à taper mes comptes-rendus. Vincent et Cedric sont en train de discuter avec un type qui m'est totalement inconnu. Il doit être important puisque Vincent bave d'excitation.

18h02
Vincent m'explique que « tu te rends compte c'est le Magicien de PSP Gen et PS3 Gen et tous les autres Consoles Gen et que je les lis souvent j'adore et lui c'est mon modèle et qu'il est super sympa et qu'un jour, tu verras, on partira ensemble et on aura des bébés ». Je me replonge dans mes comptes-rendus.

18h37
Nous sommes tous épuisés. Nous quittons la GamesCom pour aller décompresser en ville en léchant quelques vitrines allemandes. Dommage que le mot « vitrine » se soit inséré entre « quelques » et « allemandes », soit dit en passant.

19h28
Trop fort. Un magasin Lego. J'achète une montre Lego, et plein de porte-clefs Lego : Woody, Buzz, et la chanteuse d'Abba.

19h29
Cedric me fait remarquer que le porte-clef Lego de la demoiselle blonde aux cheveux mi-longs est, en fait, Luke Skywalker.

19h43
Malgré les protestations de Cedric, nous réussissons à aller manger au Burger King.

20h12
Cedric est au téléphone avec sa femme. Trois jeunes « cailleras » allemands le suivent d'un peu trop près, sans doute dans l'idée de lui subtiliser son iPhone. Lorsque Cedric s'arrête et les regarde d'une manière tout à fait naturelle, c'est-à-dire peu aimable, les trois jeunes s'excusent du dérangement et s'en vont d'un pas pressant. Impressionnant.

20h33
Nous rentrons rapidement à l'hôtel nous rafraîchir puis repartons à la soirée Poisonville/Playboy.

21h18
screenA l'intérieur, musique à fond, open bar, cigares offerts... nous en profitons sans complexe.

21h41
Sous les yeux ébahis et envieux des autres invités, les filles PlayBoy demandent à Cedric de poser avec elles. Après un refus poli, et suite à leur insistance, il accepte.

21h43
Vincent demande à être pris en photo à son tour entouré des Playmates. Elles refusent.

screen

screenscreenscreen

screenscreenscreen

23h04
Demain, nous reprenons la route. Nous préférons partir, d'autant plus qu'un groupe de rap vient d'entrer sur scène et que Cedric a déjà saisi un poteau de cordon de sécurité pour frapper les musiciens.

23h49
La journée est finie. Un pipi, une douche et au lit.




 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0