The Greatest Showman, la critique du film

 

Publié le Mardi 23 janvier 2018 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

The Greatest Showman, la critique du film

Place au cirque !

imagePetit, Phineas Taylor Barnum travaille avec son père, un modeste tailleur pour les riches familles américaines du Connecticut. Il tombe sous le charme de Charity Hallet, la fille d'un homme pour lequel son père travaille.

Si Barnum, adulte, finit par épouser Charity, la vie n'est pas toute rose car cette dernière n'a pas d'emploi et élève leurs deux filles. Barnum, lui, est un simple employé dans un bureau. Soit un emploi à mille lieues de ses rêves.

Car l'homme rêve de spectacles et de pistes de cirque.

Grace à un coup de chance (et un peu d'arnaque) Barnum réussit à obtenir assez d'argent pour s'offrir un vieux musée où il commence à exposer des objets sans grand intérêt.

C'est alors qu'il a une idée.

Il décide d’engager tout un tas de "freaks", c’est-à-dire des personnes « monstres » (différentes, en réalité), et crée un "freak show" dont les stars sont des hommes tatoués de la tête aux pieds, des albinos, des trapézistes noires, des femmes à barbe, des personnes de petite taille et des géants. Le tout en en inventant des histoires délirantes sur les caractéristiques et les origines de ces hommes et femmes hors du commun.

Si le succès est au rendez-vous, les critiques pleuvent rapidement sur ces "freak show" mais peu importe pour Barnum qui est un génie de la publicité et de l'esbroufe : il se fait fort de détourner les critiques et d'amener de plus en plus de public à ces spectacles.

Mais Barnum veut plus, encore plus, toujours plus.


screenCe qu'il veut, c'est créer « The Greatest Show on Earth » et être reconnu comme « The Greatest Showman ».

Très librement inspiré de la vie de Phineas Taylor Barnum, The Greatest Showman est une comédie musicale biographique réalisée par Michael Gracey. On retrouve dans le rôle-titre Hugh "feu le griffu Wolverine" Jackman et dans celui de sa femme, Charity Michelle Williams. Zack "beau gosse" Effron est, quant à lui, Phillip Carlyle. Zendaya joue l'acrobate Anne Wheeler, Keala Settle joue Lettie Lutz, la femme à barbe et Rebecca Ferguson interprète la cantatrice Jenny Lind.

N'étant pas vraiment fan des comédies musicales, il est vrai que je suis allé voir The Greatest Showman, un peu en me demandant si je n'allais pas quitter la salle discrètement à un moment ou un autre. Genre, j'ai du lait sur le feu, y'a mon frère qu'attend le lait sur le feu, ma mère qu'est malade et mon père qu'est pas bien. Bref, très peu pour moi…

Mais autant vous rassurer tout de suite, j'ai passé un très bon moment devant The Greatest Show car c'est un bon film.

screenLes numéros de chant et de danse sont très sympas et prenants, suffisamment bien faits, rythmés et entraînants pour vous donner envie de vous lever, chanter et danser (à réserver pour chez soi, lors de la future sortie DVD, si vous voulez mon avis). Seules peut-être les chansons de Rebecca Ferguson rendent un peu moins bien que les autres. Mais c’est un détail.

Les acteurs sont eux aussi très bon, si ça continue, on va même peut-être finir par croire que Zack Effron est un vrai acteur (j'ai dit peut-être). On aurait sans doute aimé que les autres "freaks" soient plus mis en avant car seul le nain, la femme à barbe et la trapéziste ont réellement de vrais rôles dans le film.

Il y a juste deux petites choses anecdotiques qui nous ont chagrinées.

screenD'une part, encore une fois et sans doute pour faire plaisir aux défenseurs des animaux, pas d'animaux réel mais des images de synthèse. D'un niveau relativement dégueulasse. Alors je veux bien comprendre que ça peut être un problème de sécurité de faire jouer deux lions mâles adultes au milieu d'acteurs et sans protection (quoique ça pourrait être marrant) mais faites dans ce cas des efforts sur les effets spéciaux, merde à la fin !

Et de deux, est-ce quelqu'un peu m'expliquer pourquoi, alors que les personnages de P.T. et Charity sont censés avoir le même âge, la production a pris Hugh Jackman (49 ans) et Michelle Williams (37 ans) ? Il n'y avait pas d'actrice de 50 ans de dispo ?

A part ça, rien à redire. The Greatest Showman est bon film, bien entraînant, qui vous colle la patate et l'envie de chanter et danser.

Pas The Greatest Movie, mais un très Great Moment.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Greatest Showman, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox

Développeur : Michael Gracey

PEGI : 7+

Prix : Cinema

The Greatest Showman, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu The Greatest Showman, la critique du film :

0