BattleTech (PC)

 

Publié le Vendredi 18 mai 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de BattleTech (PC)

Un jeu pour les Mechs

imageIl y a ceux qui connaissent BattleTech et ceux qui ne connaissent pas, voire, comme moi, s’en foutent royalement et se sont arrêtés à Goldorak ce qui leur va très bien soit dit en passant.
Mais comme un peu de culture Geek ne fait pas de mal, un petit tour sur la toile vous apprendra que BattleTech est un univers vieux de 34 ans, né en 1984 sous la forme d’un jeu de société ricain, dans lequel des BattleMechs, robots Mechas géants pilotés, s’affrontent pour la gloire de cinq grandes Maisons dont le but est de dominer la galaxie.

Nous sommes en 3025, l’humanité explore l’Univers et compte en tirer d’innombrables richesses.

BattleTech a par la suite accouché de jeux de figurines, d’un jeu de rôle (Technoguerriers), de romans, d’une série animée, de Comics et même d’un jeu de cartes à collectionner.

Et il y a bien entendu les jeux vidéo. Un paquet de jeux vidéo. Tenez, la série des MechWarrior, ça vous dit quelque chose ? Et bien c’est tiré du même univers. Et la série des MechCommander ? Pareil.

Bref, comme vous le voyez, la licence réserve bien des surprises, a eu son lot de bons moments, et compte bien relancer la machine avec un nouveau jeu intitulé BattleTech, tout simplement. Mais là où la série MechWarrior vous entraînant dans un shoot relativement simpliste et bourrin, BattleTech mise sur la stratégie.


screenVous allez diriger une escouade de BattleMechs et devoir remplir différentes missions. Vous aurez le choix entre différents contrats, plus ou moins compliqués et qui rapportent donc plus ou moins d’argent et de bonus… L’argent sera d’ailleurs le nerf de la guerre. Et pour cause…

La gestion de votre équipe est primordiale : d’une mission sur l’autre, vous devrez réparer ou tenter d’améliorer vos Mechas. Voire sortir les mouchoirs si l’un d’entre eux a été détruit au combat. Sans oublier que des dommages importants peuvent immobiliser vos machines durant un laps de temps plus ou moins long. Ce qui implique que les prochaines missions risquent d’être encore plus périlleuses. Chaque réparation a un coût. Tout comme le salaire de vos pilotes… Et bien entendu, le but est d’aller au bout de l’aventure en évitant le dépôt de bilan… Il faudra aussi faire avec le moral de vos troupes, auxquelles vous déciderez de brider plus ou moins la vis… à vous de trouver le juste équilibre pour qu’ils soient épanouis, mais pas trop dilettantes.

screenLe jeu ne se contente pas de recycler ce qui se fait déjà dans le genre en ajoutant des petits robots dans le paysage. Il exploite réellement l’univers et la particularité des unités.
L’environnement est d’ailleurs un acteur majeur à part entière. Les atouts d’une position surélevée, la consistance du terrain qui modifiera votre progression selon qu’il s’agit de terre, d’herbe, de beau, d’eau… l’eau, justement, capable de refroidir le Mecha en cas de surchauffe…

Au final, BattleTech livre une copie plutôt réussie à bien des niveaux : les missions, pas si simples et qui offrent un vrai challenge, capables de vous entraîner vers la gloire ou vers une galère sans nom selon vos choix et vos stratégies. Une gestion intéressante et plus fouillée qu’il n’y paraît. Et une ambiance plutôt réussie et accrocheuse.

screenMais tout n’est pas rose, malheureusement, dans le jeu. Quelques bugs, quelques soucis de caméra, un graphisme pas désagréable mais loin d’être aussi beau que les canons actuels du genre, sans oublier un manque d’enrobage, de cinématique, d’une histoire plus construite, et surtout, l’absence de doublage ou de texte en français, viennent plomber l’ensemble. Ça fait beaucoup pour qu’on soit totalement convaincu.

Malgré tout, pour conclure, on ne boudera quand même pas notre plaisir. Sans être parfait, et en espérant un patch fr rapidement, BattleTech reste toutefois un bon petit jeu de stratégie et gestion comme on n’en a que trop rarement. Les fans devraient largement apprécier l’expérience, s’ils passent outre ses défauts.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

BattleTech (PC)

Plateformes : PC

Editeur : Paradox Interactive

Développeur : Harebrained Schemes

PEGI : {PEGI}

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

BattleTech (PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu BattleTech (PC) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Citan

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- L'Edito du Dimanche par Citan

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par clayman00

0