Go Vacation (Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 30 juillet 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Go Vacation (Nintendo Switch)

Vacances sportives

imageDans sa grande volonté d’augmenter à tout va sa ludothèque et ce, sans trop débourser d’argent, Nintendo ressort un jeu vieux de 7 ans sur la Nintendo Switch, Go Vacation, initialement disponible sur Wii.

Mouais.

Il y a 7 ans, Go Vacation était un jeu familial, sympathique, que les plus jeunes auraient sans doute (ou ont sans doute) aimé. En 2018, la donne est-elle la même ?

Ce qui est clair en lançant le jeu, c’est que rien ou presque n’a changé. Pas d’innovation, pas de grosse surprise, pas de quoi avoir l’impression de jouer à un nouveau titre.
Go Vacation vous emmène sur l’île de Kawawii où vous allez pouvoir vous laisser aller à pratiquer un sacré paquet d’activités. Il y en a une cinquantaine. Vous allez ainsi pouvoir faire du surf, du rafting, de l’équitation, de la plongée sous-marine, du beach volley, du quad, du jet ski, de la planche à voile, du tennis, du ski, du saut à ski, du parachutisme, de la glisse sur bouée, de la motoneige, du tir au pistolet à eau, du traineau (mush), du mini-golf, du roller, des batailles de boules de neige, du hockey de table, du lancer de tartes, de la course de voitures, un bonhomme de neige, des courses en scooter des neiges, du saut à ski, des courses de voiture, du deltaplane, du mini-golf du hockey de table, du kayak, de la pêche en montagne, de l'équitation, de la pêche en mer, du paddle, du skate...

Et je vous laisse trouver laquelle j’ai cité en double.


screenDivisé en plusieurs îles à thème (plage, neige, urbain, montagne), l’archipel Kawawii vous demandera, finalement, de vous promener d’une activité à l’autre… avec quelques petits soucis tout de même, parmi lesquels une faune et une flore désespérément absentes. Les îles sont vides, dépeuplées, et chaque chemin vers une activité est un cheminement sans aucun intérêt, même si quelques bonus ou coffres peuvent être disséminés çà et là. Sans parler du fait que le jeu vous renvoie systématiquement à un point de départ sélectionné volontairement ou non en cas de discussion ou si vous décidez finalement de ne pas faire l’activité sélectionnée. Résultat, on peut se retrouver complètement à l’opposé et devoir refaire tout le chemin. Enfin bref, les déplacements sont ratés.

screenLes contrôles ne sont pas brillants non plus, cela dit. Hérités de la Wii, ils s’avèrent possibles sur les Joy-Con, mais pas idéaux. Idem dans les épreuves où certains (pas tous) contrôles ne sont pas spécialement bien pensés. En tout cas, pas pour les Joy-Con. Ça se ressent, même si ce n’est pas non plus rédhibitoire. Et ce n’est pas injouable non plus, loin de là. C’est juste… parfois mal pensé.

Malgré tout, même avec ces critiques, Go Vacation n’est pas un mauvais jeu. Et pour cause. Son contenu pléthorique, ses sports qui se jouent de 1 à 4 joueurs et son ambiance bon enfant en font un bon petit jeu pour toute la famille. Simple, accessible, que n’importe quel gamin de plus de 4 ans peut comprendre, Go Vacation est l’un ces jeux que l’on sortira un dimanche pluvieux pour jouer avec ses enfants.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Go Vacation (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Nintendo

Développeur : Bandai Namco

PEGI : 3+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

Go Vacation (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Go Vacation (Nintendo Switch) :

Derniers Commentaires

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

0