Sans un bruit 2, la critique du film

 

Publié le Mardi 15 juin 2021 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Sans un bruit 2, la critique du film

Même pas peur

imageLee Abbott est mort, se sacrifiant pour sauver sa famille.

Sa femme Evelyn vient d'accoucher d'un petit bonhomme tandis que Regan a découvert qu'elle pouvait utiliser son appareil auditif pour perturber et donc éliminer les créatures extraterrestres.

Evelyn, Regan, Marcus et leur nouveau petit frère prennent la route pour rejoindre certains survivants habitant de l'autre côté de la vallée.

Un voyage dangereux attend toute la famille Abbott.

Sans un Bruit 2 est la suite directe de Sans un Bruit. Il est toujours écrit et réalisé par John Krasinski et reprend là où le premier volet se terminait. Exception faite de l'intro du film, qui se passe juste au début de l'invasion.

On retrouve le casting du premier, à savoir Emily Blunt, Millicent Simmonds et oah Jupe auxquels viennent s'ajouter Cillian Murphy et Djimon Hounsou. Pas grand-chose à dire sur la prestation des acteurs et actrices, ils n'ont plus rien à prouver depuis longtemps et sont toujours aussi bons.

Si nous avions été convaincus, malgré ses défauts, par le 1er volet, ici, nous devons le reconnaitre : la mayonnaise a un plus de mal à prendre.


imageLa tension n'est plus du tout aussi présente, vu que l'on sait que les héros ont maintenant la capacité de se défendre et même de vaincre les créatures. Les très rares moments de tension dues aux créatures doivent se compter sur les doigts d'une main de 3 doigts et ils sont principalement dus à la bêtise de certains personnages.

A ce sujet, le fils Abbott est élu crétin de l'année. C'est simple, si y’a un truc idiot à faire il le fera…

Mais c'est surtout le peaufinage du scénario, comme dans le 1er, qui fait défaut.

Il y a, dans Sans un Bruit 2, un nombre important d'éléments qui font « tiquer ».

imageMaman Abbott qui fait une randonnée en pleine nature avec un trou dans le pied avec pour toute protection un linge sale, une blessure de piège à loup qui guérit avec une aspirine, de l'eau et un bisou magique, une gamine qui a plusieurs heures d'avance mais qui est rattrapée comme par magie au bon moment, sans compter sur des extraterrestres qui sont perturbés par le bruit de l'eau et qui ne savent/peuvent pas nager mais qui déboulent sur une planète dont la superficie est prise à 70% de flotte…

Sans un bruit 2 n'est pas un mauvais film. Toute l'intro est géniale. Certaines idées sont même très bonnes.

Mais malheureusement, la baisse de tension créée par les créatures laisse les spectateurs voir beaucoup plus précisément les défauts de l'œuvre.

Bref Sans un Bruit 2 n'est pas mauvais, ni parfait. Il se laisse regarder, pour peu que l'on ne s'attarde pas dessus, mais c’est clairement en-dessous du premier volet…

imageimageimage

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sans un bruit 2, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Paramount Pictures France

Développeur : John Krasinski

PEGI : 12+

Prix : Cinéma

Sans un bruit 2, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Derniers Commentaires

- Pause croquis de Marion par clayman00

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par clayman00

- A quoi jouez-vous ce weekend ? par jymmyelloco

- L'Edito du dimanche par Quantum

- Pause croquis de Marion par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par clayman00

0