Kirby Au fil de l'aventure (Wii)

 

Publié le Mardi 1 mars 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Kirby au fil de l'aventure

Mignon Mignon Mignon

imageKirby est une grosse boule rose, sorte de croisement entre Pac-Man et une barbe à papa. Ce personnage est apparu au début des années 90 et tire son nom de John Kirby, avocat qui défendit Nintendo face à Universal lors de la sortie de Donkey Kong, et le procès qui s’en suivi (Nintendo étant accusé d’avoir fait un jeu sur King Kong sans autorisation des ayants-droits).
On ne connait pas ce John Kirby, mais en tout cas, le personnage de Kirby est, lui, tout mignon mignon mignon mignon mignon, comme dirait une taupe récemment décédée par coup de pelle entre les deux yeux.
 
Star sur Gameboy, Super Nintendo et autres Gameboy Advance, Color ou même GameCube, Kirby revient sur Wii dans Kirby : Au fil de l’aventure. Et plus qu’un simple épisode de plus, c’est une véritable révolution dans l’univers de Kirby…
 
Kirby se retrouve propulsé dans le Pays de la Courtepointe par le terrible Maillalenvers. Le Pays de la Courtepointe est fait de fils de laine. De laine de toutes les couleurs. Idéal pour raviver vos vieux souvenirs des subliiiiimes pulls que vous offrait votre tata Ghislaine.
 
Graphiquement, Kirby au Fil de l ‘Aventure est… euh… mignon. En fait, c’est un peu le mot qui caractérise le mieux ce jeu, à tous les niveaux. Coloré, joli, un peu simpliste, doté d’une belle unité, de personnages… euh… mignons…, et de nombreux niveaux, tous plus… euh… mignons les uns que les autres, il offre un graphisme original, agréable, séduisant et donc… euh… mignon.
 
screenscreenscreen
 
screenCette nouvelle aventure est toutefois orientée un maximum plateforme. Vous allez sauter, virevolter, tomber, tournebouler et bien d’autres choses encore. Les combats sont presque anecdotiques.
L’une des particularités de notre héros guimauve était, jusqu’à présent, d’avaler ses ennemis et de « gober » leur pouvoir. Dans ce nouveau jeu, ce n’est plus le même refrain. Pour défaire les monstres, Kirby doit les attraper et les enrouler de laine avant de les jeter sur des murs, des blocs, ou d’autres ennemis.
Notre héros peut également se transformer en voiture, pour accélérer, ou en parachute, pour freiner lors d’une descente un peu trop rapide. Il peut également se métamorphoser en sous-marin, en tank, en soucoupe volante, en robot, en train, et en bien d’autres choses.
De même, en tirant sur des bouts de laine qui dépassent, on découvre des objets. On peut même faire disparaître des éléments du décor grâce à des fermetures éclair…
Notez que l’on peut jouer à deux, en coopération, mais que ce mode, s’il a ses moments funs à se balancer l’un l’autre un peu partout, a ses limites. Et on passe plus de temps à pester parce que son acolyte bloque le passage qu’autre chose.
 
Le but est de récupérer à chaque tableau suffisamment de gemmes. Un max de gemmes. Plus quelques objets disposés çà et là. Ces gemmes permettront notamment de récupérer des cadeaux, éléments de décoration pour votre maison (si, si). Une sorte de petit bonus façon déco, dont le bon goût frise parfois celui de Valérie Damidot. C’est dire. Les plus passionnés s’amuseront donc à faire et refaire les niveaux pour récupérer encore et toujours plus de gemmes et acheter encore et toujours plus d’objets, papiers peints, meubles et j’en passe pour se la péter façon hôtel 5 étoiles.
 
screenscreenscreen
 
Plutôt varié, même si toutes les phases (notamment certaines de transformation) ne sont pas réussies et sont même parfois lourdingues, ce Kirby-là devrait vous occuper 6-7 heures environ pour son aventure principale. En prenant votre temps. Car il faut bien avouer que c’est là que le bât blesse : Kirby au fil de l’aventure est un jeu d’une simplicité déconcertante. Il s’ouvre au grand public, et surtout à un public plus jeune, en étant à la limite de la trahison de nos anciennes amours. C’est à la fois décevant et normal. Décevant car les jeux Kirby proposaient un certain challenge, ici totalement absent tellement c’est facile. Mais normal puisque, avouons-le, Kirby est mignon mignon mignon, à savoir qu’il a quand même clairement une tronche de peluche pour gamins.
 
screenQuelques mini-jeux viennent gonfler un peu le tout, mini-jeux sympathiques mais là encore, relativement faciles.
 
Que pensez, finalement, de ce nouveau jeu Kirby ? Simplement que c’est un très bon divertissement familial. De 7 à 77 ans, pour peu que vous ne soyez pas trop regardant sur la profondeur du titre. Que vous ne soyez, en fait, pas spécialement un hardcore gamer. Ce nouvel opus, de par sa facilité déroutante, est clairement destiné à un public casual. C’est un petit jeu mignon, dans un univers mignon, et à déguster avec son fils ou avec son grand-père. Mais pas beaucoup plus.
 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Kirby Au fil de l\'aventure (Wii)

Plateformes : Wii

Editeur : Nintendo

Développeur : Good Feel

PEGI : 3+

Prix : 40 €

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

 

 

0