Ace Combat : Assault Horizon (PS3, Xbox 360)

 

Publié le Vendredi 4 novembre 2011 à 13:00:00 par Logan Mathia

 

Ace Combat : Assault Horizon (PS3, Xbox 360)

Fly me to the moon...

imageGotta stay Fly
Gotta stay Strong
Ace readdy... All day long
Ain't no hiding from us
In this big blue sky
My boys are comming to you from the left and from the right
Not only pilots call us Riot
Like an eagle spitting fire
My dream is to fly, over the rainbow, so high.

C'est cette chanson qui nous vient à l'esprit quand on entend parler d’Ace Combat, cette série mythique qui fut un grand succès sur Playstation. Mais l'est-elle encore aujourd'hui avec Ace Combat : Assault Horizon ? Réponse maintenant.

Qui n'a jamais rêvé d'être un grand pilote de chasse ? Arpenter le ciel bleu et les nuages dans un oiseau d'acier. Namco a ainsi répondu à l'appel de millions de fans avec la série Ace Combat, d'abord présente sur Playstation avant d'être portée sur Xbox 360 avec Ace Combat 6 : Fires of Liberation.
Ace Combat : Assault Horizon est lui plein de promesses, entre trailers survitaminés, images alléchantes et entrevues juteuses.

screenscreenscreen

screenVous êtes William Bishop, Lieutenant-Colonel de l'armée de l'air en service pour l'OTAN, actuellement en guerre contre des groupes rebelles en Afrique. Tout au long du jeu, vous changerez de rôle et alternerez entre Dee-Ray, pilote d'Apache ou encore Janice, passée maître dans l'art de piloter des bombardiers massifs et autres gunships. Et le but est bien entendu de faire entendre raison à des appareils ennemis, en plein vol, via des missions d’attaque, de défense ou d’escorte… sans oublier quelques bombardements ou attaques au sol de ci-delà. Notez toutefois que le scénario est basique, légèrement crétin (les gentils naméricains qui se sacrifient pour le monde libre) et n'offre, en fait, que très peu d'intérêt.

screenLa première chose qu'un fan d'Ace Combat demandera, c'est « qu'en est-il du nouveau mode de combat, le nommé Dog Fight ? ». Ce nouveau mode de jeu vous place, lors de combats rapprochés, dans une vue proche de l'ennemi où vous ne contrôlez plus que la visée, pour plus de sensationnalisme et pour que le rythme soit plus soutenu (abattre un avion ennemi est alors plus simple et plus rapide).
Clairement, le Dog Fight et diablement efficace, nerveux et immersif. Autant vous le dire, le système arcade de la série est ainsi balayé d'un revers, mais pour notre plus grand bonheur. Le Dog Fight est sacrément impressionnant : prendre en chasse un appareil ennemi et le voir peu à peu tomber en morceaux est sacrément jouissif, vous pouvez même faire un petit coucou en admirant la chute du pilote abattu. Alors évidement, et heureusement pour ceux qui préfèrent le jeu façon old-school, le Dog Fight n'est pas obligatoire. Vous avez toujours la possibilité d'abattre vos ennemis à l'ancienne, même si les plus coriaces d'entre eux ne se laisseront pas faire sans mal. Cela permettra à ceux qui n'apprécient pas ce nouveau virage plus "shoot", de prendre tout de même du plaisir.

Si le gameplay de l'avion de chasse est toujours aussi bon, vous risquez d’avoir un peu plus de mal avec l’un des nouveaux appareils, j’ai cité l'hélicoptère. Un temps d'adaptation est nécessaire pour mémoriser les commandes de l'appareil. Heureusement, avant de vous parachuter dans la purée, un tutoriel vous apprendra tout ce qu'il y a à savoir.

screenscreenscreen

screenAutre nouveauté d'Ace Combat : Assault Horizon, la customisation. Vous pouvez enfin donner vos propres couleurs à votre appareil. Mais ce n'est pas tout, en plus de customiser la couleur de l'appareil selon une large palette, vous pouvez également modifier la couleur de la fumée de vos missiles…

Tant qu'à faire, puisque nous parlons de couleur, parlons maintenant graphismes. D'emblée, nous remarquons qu'un effort a été fait. Les décors sont plus soignés que dans les épisodes précédents. Si les éléments au sol restent baveux, les bâtiments et autres immeubles sont plutôt beaux. Inutile de s'attarder sur le design des avions, comme toujours, c'est impeccable, dans les moindres détails. La modélisation des avions est soignée et propre. Autre point, les explosions et la destruction : quel plaisir de voir un appareil tomber en miette et perdre des pièces sous les coups de mitrailleuse... Pour ce qui est des cinématiques, le travail est de qualité et le rendu final est plus qu'agréable.

screenPassons à la bande son. Les joueurs de la première heure le savent, la bande son des Ace Combat a toujours été très bonne, et Assault Horizon ne déroge pas à la règle. Que ce soit pour les musiques ou les bruitages, nos oreilles en prennent pour leur grade, et on en redemande ! Notez que la bande son est fidèle au genre et nous immerge dans un vrai petit « film de guerre ». Evidemment, si vous voulez profiter pleinement d’Ace Combat : Assault Horizon, il vous est possible de configurer la langue vocale dans le menu options du jeu pour passer en version originale, même si le doublage Français est respectable.

screenscreenscreen

screenTerminons ce tour d'Horizon du mode solo avec la durée de vie, grande bête noire de la plupart des jeux. Nous n'allons pas nous mentir, Ace Combat : Assault Horizon aurait pu être plus long, même si sa durée vie est respectable. Étant donné que certaines missions s’enchaînent sans interruption, elles peuvent paraître longues, mais au final, la campagne se boucle en 6 à 8 heures. Une fois la campagne terminée, vous aurez accès au mode « Mission libre », vous permettant de rejouer n'importe quelle mission avec n'importe quel appareil, ce qui n'est pas possible en campagne normale. Ainsi, il vous est possible de piloter un Mi-24 Hind ou encore un PAK-FA, pour ne citer qu'eux. Enfin, si vous voulez vraiment boucler Ace Combat : Assault Horizon, il vous reste une belle flopée de contenu à déverrouiller, comme des skins alternatifs ou encore de nouveaux appareils plus ou moins performants.

screenFinissons ce test avec le mode multijoueur. Plusieurs modes assez variés sont disponibles, comme la capture de capitale ou le match a mort par équipe. Evidemment, ce qui fait tout le charme du mode multijoueur de cet opus, ce sont les autres joueurs, bien au-dessus des réactions de l’IA (enfin, en général parce que l’on arrive toujours à rencontrer des gens plus stupide qu’une IA, en ligne).
Vous pouvez augmenter vos performances grâce à des packs de capacités bonus, obtenus grâce au fur et à mesure de votre progression dans le jeu, de vos résultats, et des points obtenus grâce à vos performances. Ils servent essentiellement à améliorer votre appareil en terme de résistance, cadence de tir ou encore vitesse. Le multi est bien fait, nerveux, passionnant et devrait vous ternir en haleine pendant de longues heures.

screenAu final, que retient-on de cet Ace Combat : Assault Horizon ? Que c'est un bon jeu, agréable, beau, très bon à l'oreille et qui donne envie. Un vrai fan du genre passera de nombreuses heures sur ce jeu, sans aucun doute, surtout avec la qualité du multijoueur. Le mode campagne est lui aussi d'un bon niveau, entre scènes d'action impressionnantes et gameplay survolté, Ace Combat : Assault Horizon tient largement ses promesses et reste dans la droite ligne de ses successeurs. Namco signe ainsi un jeu de qualité. Mais attention, ce jeu ne plaira pas à tous les fans de la série, car le passage au nouveau mode Dog Fight est assez rude, mais donne de nouvelles possibilités et au final nous offre un gameplay très agréable. Mission accomplie, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Ace Combat : Assault Horizon (PS3, Xbox 360)

Plateformes : Xbox 360 - PS3

Editeur : Namco Bandai

Développeur : Namco Bandai

PEGI : 16+

Prix : 70 €

Aller sur le site officiel

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

 

 

Images du jeu Ace Combat : Assault Horizon (PS3, Xbox 360) :

0