The Cave (Xbox 360, PS3, PC)

 

Publié le Mardi 22 janvier 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

The Cave (Xbox 360, PS3, PC)

Un doux parfum old-school

imageVous connaissez forcément Ron Gilbert. Ce développeur de génie est à l’origine de quelques-uns des plus formidables jeux vidéo des années 80 et 90. Il a surtout connu les années fastes des jeux d’aventure LucasArts. On lui doit, que ce soit en tant que développeur, scénariste, designer, et/ou producteur, des titres aussi célèbres que Maniac Mansion (1987), Zack McKraken (1988), Indiana Jones et la dernière croisade (1989), The Secret of Monkey Island (1990), Monkey Island 2 (1991), Day of the Tentacle (1993)…

Après quelques années de vaches maigres, il revient sur le devant de la scène avec The Cave. Développé en collaboration avec les équipes de son ami Tim Schafer, qui était aussi de l’aventure LucasArts à l’époque, The Cave est une réalisation signée Double Fine Productions et sort sur PSN, Xbox Live et Steam.
Sans être un retour à leurs premières amours, les deux compères nous signent ici un petit jeu de plateforme qui a comme un goût de « déjà-vu » et un doux parfum de nostalgie.

screenscreenscreen

screenPrenez sept personnages. Sept personnages complètement loufoques. Il y a un moine tibétain, une exploratrice, un paysan, une scientifique, un chevalier, deux jumeaux et une voyageuse dans le temps.
Chacun a ses secrets les plus enfouis. Ses échecs les plus intimes et qui rongent leur existence.
Heureusement, The Cave, la caverne, va leur permettre, tel un psy, d’accéder à leurs désirs les plus sombres et retords.

The Cave, c’est une grotte vivante qui vous narre les aventures de ceux qui y pénètrent. Une grotte immense où vous trouverez des niveaux en forme de manoir londonien, de fête foraine, d’île déserte, de château médiéval, de base nucléaire, de temple, de pyramide... Chaque personnage a son environnement, et il existe même des environnements « communs ».
Vous jouez avec trois personnages. Même à deux joueurs (trois joueurs maxi de toute manière). Trois personnages sélectionnés et qui vont parcourir le niveau, vous permettant de switcher de l’un à l’autre.

screenLe but est d’une simplicité enfantine : c’est un jeu de plateforme classique. On saute, on nage, on tombe, on court… parfois on se rate et on meurt, mais alors le personnage réapparait simplement à l’obstacle précédent. Facile ! Facile ? En fait, loin de là !
Car malgré cette apparence jeu de plateforme classique, The Cave est un véritable retour en arrière avec les énigmes débiles façon Monkey Island ou Day of the Tentacle. On doit aller chercher tel objet pour s’en servir à tel endroit, et débloquer tel passage ou activer telle chose… sachant que le dit objet n’a rien à voir avec ce pourquoi on va s’en servir… C’est toujours aussi débile. Des énigmes loufoques, mais toujours logiques et loin d’être impossible à résoudre.
On pousse des leviers, on parle avec d’étranges personnes, on récolte des objets – on ne peut en porter qu’un à la fois – dont on ne se servira d’ailleurs peut-être pas…

screenscreenscreen

screenPas de doute, on nage en pleine ambiance des jeux d’aventure de la grande époque. Il y a plein de mini-puzzles à résoudre. Et pour ce faire, la coopération est indispensable. Pas la peine d’espérer jouer chacun dans son coin – d’ailleurs, vous êtes obligés de rester près l’un de l’autre pour vous voir tous deux à l’écran – et d’aller régulièrement rechercher le troisième larron. Mais vous ne pourrez résoudre les énigmes et progresser qu’à force d’échanges et d’entraide.

Chaque personnage a ses atouts et ses inconvénients. Entre la téléportation de la voyageuse du temps, la possibilité de respirer sous l’eau du paysan, la possibilité de tout réparer de la scientifique, et j’en passe. A vous de résoudre les énigmes en vous en servant. Sachant bien entendu que le but n’est pas non plus de rester bloqué et que quel que soit votre choix de personnage, vous aurez toujours des solutions de disponibles.

screenAjoutez une ambiance globale complètement tordue, loufoque, dénuée de toute logique – même si je le répète, les énigmes le sont, elles, logiques – et un graphisme meugnon tout plein, plutôt détaillé, bien foutu. On nage en plein absurde, et en plein bonheur par la même occasion.
Tout au long du jeu, finalement, on découvrira le passé et les secrets de chacun via des « visions ».

Bref, c’est joli, c’est bien foutu, c’est facile à prendre en mains. La durée de vie est d’environ 4-5 heures, sachant qu’il faudra, pour boucler le jeu, le refaire avec d’autres personnages. Donc comptez 8-10 heures au total. Pas mal pour un jeu vendus aux alentours de 12 €. Du coup, si les zones spéciales changeront, les zones communes, elles, seront les mêmes. C’est d’ailleurs le gros point noir du jeu. On aurait finalement aimé pouvoir se le taper d’une seule traite, mais de pouvoir carrément switcher à n’importe quel moment du jeu sur les personnages, histoire d’avoir quelque chose de moins répétitif et de finalement mieux construit.
Malgré tout, grâce à son ambiance, ses personnages, et ce petit parfum « old-school » bien sympathique, The Cave est un jeu que nous ne saurions trop vous recommander.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Cave (Xbox 360, PS3, PC)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : Sega

Développeur : Double Fine

PEGI : 3+

Prix : 12 €

Aller sur le site officiel

The Cave (Xbox 360, PS3, PC)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu The Cave (Xbox 360, PS3, PC) :

0