WRC 4 (PC, PS3, Xbox 360, PS Vita)

 

Publié le Jeudi 28 novembre 2013 à 16:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de WRC 4 (PC, PS3, Xbox 360, PS Vita)

Dans le gravier ?

imageAprès quelques années fastes et de nombreux titres qui ont exploité le filon, les jeux de courses de rallye sont un peu tombés en désuétudes, ces derniers temps.
L’un des derniers survivants est développé par la société Milestone et répond à l’acronyme barbare de WRC.

Après un WRC 3 sympathique, plutôt agréable mais pas tout à fait inoubliable, voilà un nouvel opus qui sort sur PC, PS3, Xbox 360 et PS Vita.
WRC 4 débarque donc avec quelques belles promesses. Reste à savoir si elles ont été tenues.

Le jeu commence par vous demander de créer un pilote, avec tout ce que cela entraîne : nom, nationalité, âge, physique… Puis vous devez choisir selon plusieurs modes de jeux : Spéciale Rapide, Mode Rallye, Carrière ou Multijoueur. Un autre mode « Mon WRC » vous donnera juste les détails de vos performances.
Le mode Spéciale Rapide vous plonge au cœur d’une course aléatoire, dans une voiture aléatoire, avec un pilote aléatoire.
Le Mode Rallye, lui, vous propose de concourir durant une course unique, un rallye unique (6 courses différentes dans un même pays) ou un championnat.
Enfin, le mode carrière vous propose de gravir les marches de la célébrité une à une, depuis vos débuts jusqu’à la consécration. C’est dans ce dernier mode que votre personnage créé sera utilisé. Et uniquement dans ce mode… C’est le même mode que dans Moto GP, à quelques variations près et sans les insupportables gestions annexes de relations avec les fans et autres fariboles. Ici, vous gérez principalement vos contrats et regardez vos résultats.

screenscreenscreen

screen13 rallyes sont disponibles. Finlande, Suède, Monte-Carlo, et j’en passe… Chacun ayant 6 spéciales à vous proposer. Soit un total de 78 courses. Plutôt pas mal. Vous pouvez les jouer selon plusieurs modes de difficultés qui sont présentés ici sous la forme des « ligues » WRC. De la Junior WRC, la plus faible, à la WRC, la plus forte, en passant par la WRC 3 et la WRC 2. Si la WRC vous offre la possibilité d’incarner les vrais pilotes, tels Sébastien Loeb ou Sébastien Ogier, vous ne pourrez utiliser que les voitures officielles : Ford Fiesta RS, Citroën DS3, Volkswagen Polo R, Mini John Cooper Works, et même la Hyundai i20, actuellement en prototype. Les autres catégories vous proposeront des pilotes différents, et d’autres voitures : Skoda Fabia, Peugeot 207, Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer EvoX…
On est dans la lignée du jeu WRC 3, en quelque sorte.

screenNiveau graphisme, l’un des points faibles du précédent volet, WRC 4 améliore ses performances. On est malheureusement encore loin – très loin – d’un Forza Motorsport, mais disons que le jeu fait quand même le boulot. Certes, les décors sont un peu aliasés, les voitures manquent de détails et les textures du sol ne sont pas toujours réussies… mais dans l’ensemble, et pour parler de l’aspect général, ça reste acceptable. Mieux que WRC 3 en tout cas. Il y a donc un vrai progrès. Qui se paye malheureusement avec des temps de chargement de circuits un peu longuets.
Et l’impression de vitesse est satisfaisante. Il ne faut pas oublier que ce sont des rallyes : pas de 200KM/H dans les virages. Notez que l’on peut choisir de courir de jour, à l’aube, ou au crépuscule.

screenscreenscreen

screenEnfin, le gameplay est là encore dans la lignée de ce qui se faisait déjà : les voitures sont de véritables patinettes et il faudra quelques courses pour bien apprendre à en maîtriser les subtilités et les exigences.

Ajoutez pour terminer un mode multijoueur à 16 dans lequel vous choisissez de courir une spéciale, un rallye ou un championnat, et dans lequel vous pouvez paramétrer diverses options comme les dégâts, le moment de la journée, la catégorie de véhicules… Un mode 4 joueurs sur une même console, un par un, est également disponible.

screenAu final ce WRC 4 ne tient pas tout à fait ses promesses. On espérait quand même un peu plus, surtout au niveau du graphisme, et au niveau sonore (excellents sons de moteur, pauvres sons de collision ou de bruits extérieurs). Le contenu n’est peut-être pas assez souple, aussi. Pourquoi ne pas avoir proposé un mode de base avec tous les pilotes, toutes les voitures, tous les circuits à choisir sur une même page ?
Reste que, même sans innovation majeure, WRC 4 reste un bon petit jeu. Sympathique. Que l’on ressortira de temps en temps pour se faire une petite spéciale ou deux. Pas suffisamment pour justifier l’achat si vous avez déjà WRC 3, mais si vous êtes passé à côté, ça peut valoir le coup. Parce que l’ambiance rallye est quand même suffisamment particulière pour que les fans de jeux de courses se laissent convaincre.




 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

WRC 4 (PC, PS3, Xbox 360, PS Vita)

Plateformes : PC - Xbox 360 - PS3

Editeur : Bigben Interactive

Développeur : Milestone

PEGI : {PEGI}

Prix : 40 €

WRC 4 (PC, PS3, Xbox 360, PS Vita)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu WRC 4 (PC, PS3, Xbox 360, PS Vita) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du dimanche par clayman00

- L'Edito du dimanche par AL-bondit

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0