(GamesCom) Mass Effect 3, à la hauteur de nos espérances

 

Publié le Vendredi 19 août 2011 à 09:00:00 par Cedric Gasperini

 

(GamesCom) Mass Effect 3, à la hauteur de nos espérances

Vivement 2012

C'est un développeur en tongs qui nous a présenté Mass Effect 3. Autant dire qu'il jouait gros si le jeu était décevant.
Ce sont deux missions qui ont été dévoilées. Deux missions avec des combats: les ennemis seront plus durs, plus violents, plus résistants, plus intelligents. Certains s'abriteront derrière des boucliers, d'autres feront des roulades pour aller s'abriter à des endroits plus sûrs, les prendre à revers sera plus compliqué... et bien entendu, vous mourrez plus vite. Ah, et inutile de fuir : ils vous poursuivront.

Votre Sherpard pourra acquérir des pouvoirs selon 6 choix différents. Et chaque choix amènera à une sorte d'arbre, proposant divers améliorations. Ralentir le temps quelques maigres secondes, avoir des tirs plus percutants, faire léviter un ennemi... on retrouvera d'anciens et de nouveaux pouvoirs.

Vous pourrez également modifier vos armes en leur ajoutant des pièces particulières, pour les rendre plus performantes ou leur faire tirer d'autres types de munitions. Enfin, l'Omni-blade sera une lame qui permettra d'achever ses adversaires au corps à corps, un peu dans le style d'Assassin's Creed.

Vous affronterez des robots, mais aussi des monstres difformes, des sortes de goules, des animaux mutants... bref, que du bonheur. Nous avons également pu assister à un combat contre un ennemi planqué dans une sorte de Mech, ou plutôt une sorte d'armure de combat. On pourra éventuellement en utiliser.

Nous aurons également assisté à une mission qui se déroule sur Terre, à Vancouver, alors que de gigantesques machines attaquent la planète, un peu à la manière de La Guerre des Mondes. Les bruitages font également penser au remake de Spielberg, sorti il y a quelques années.

Graphiquement, il y a un net mieux. Si le moteur est le même que la version PS3 de Mass Effect 2 (en gros, il s'agit de la version PC améliorée), on sent qu'un effort a été fourni. Les décors sont plus variés. L'horizon est même assez beau. Et le level design est mieux pensé.

Au final, cette présentation m'aura rassuré, et carrément rendu impatient. A tel point que j'ai copieusement insulté le développeur en lui disant que mars 2012, c'est trop tard pour sortir son jeu. En deux petites missions, avec les combats, les discussions entre personnages, les choix (sauver ou non un enfant), la musique, épique, on est de suite transporté. Et on nous a bien fait comprendre que, pour cet ultime épisode, chaque petit choix, même le plus insignifiant, pourra avoir des répercutions énormes.

Tout aussi bon soit-il, j'avais été moyennement convaincu par Mass Effect 2. Du coup, j'ai comme l'idée que Mass Effect 3 sera une vraie tuerie, à la hauteur d'une fin gigantesque pour cette trilogie.



imageimage



image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par pH le 19/08/2011 à 14:03

 

21

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ecrit par Elearia



Yep! et de toutes façons ils ont pas interet à décaler les sorties PC par rapport aux consoles... plus de la moitié de leurs jeux sont vendus sur PC maintenant =p


Cool merci smiley 8

Mais les sorties PC décalées c'était bien le cas pour les versions précédentes non ?

11 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 19/08/2011 à 15:10

 

22

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Elearia



Le 2 fait juste la transition entre le 1 et le 3, c'est normal qu'il soit moins riche. Le 3 verra tous les aboutissements du premier et du deuxième. Enorméments de choix auront des conséquences, même si vous avez envoyé chier Conrad Verner par exemple :p Ce sera une bonne fin et un bon début car ce n'est que le début de la guerre contre les moissonneurs, juste la fin du cycle Shepard. D'ailleurs ils laissaient entendre dans une interview de l'E3 2010 qu'ils aimaient bien que la fin surprenne... comme quand le héro meurt par exemple.... smiley 19





C'est mon soucis justement. Souvent, quand quelque chose est pensé comme une trilogie, le second épisode sert de pivot et se retrouve être d'une grande richesse en informations ou en interrogations qui seront exploitées dans le troisième épisode. Dans ME2, l'information primordiale (Un DLC !!!) où Shepard devient le maitre de l'information (et de la désinformation par la même occasion), est le seul point narratif intéressant où, enfin, il se passe quelque chose qui peut avoir un impact considérable pour la suite (et encore, je suis presque sure que ça ne sera pas exploitée sinon par quelque chose comme "Message de Liara : Un informateur m'a informé qu'une base Cerberus prépare un nouveau bidule super puissant contre les moissonneurs, il faut aller voir ça" smiley 6). Le soucis, c'est qu'après une trentaine d'heure de jeux dans ME2, nous n'avons pas fait grand chose et pas pris de décision vraiment importante si ce n'est, celle très binaire à la fin de détruire ou de ne pas détruire les données du moissonneur. Ca fait léger, très léger.



Bref, dans le 2, nous n'avons ni avancé, ni reculé et il va vraissemblablement (encore une fois, j'espère vraiment avoir tort) devenir à terme inutile dans la narration de l'histoire.





3201 Commentaires de news

Ecrit par GamAlien le 19/08/2011 à 18:25

 

23

avatar

Inscrit le 28/06/2011

Voir le profil

Ecrit par pH



Cool merci smiley 8

Mais les sorties PC décalées c'était bien le cas pour les versions précédentes non ?


Seulement le premier :) Le deux est sortit au même moment sur Xboite et PC. Le trois sortira au même moment sur les trois supports. Et ces enfoirés d'américains de mes deux l'ont 3 jours avant! j'appelle ça du racisme monsieur!



C'est mon soucis justement. Souvent, quand quelque chose est pensé comme une trilogie, le second épisode sert de pivot et se retrouve être d'une grande richesse en informations ou en interrogations qui seront exploitées dans le troisième épisode. Dans ME2, l'information primordiale (Un DLC !!!) où Shepard devient le maitre de l'information (et de la désinformation par la même occasion), est le seul point narratif intéressant où, enfin, il se passe quelque chose qui peut avoir un impact considérable pour la suite (et encore, je suis presque sure que ça ne sera pas exploitée sinon par quelque chose comme "Message de Liara : Un informateur m'a informé qu'une base Cerberus prépare un nouveau bidule super puissant contre les moissonneurs, il faut aller voir ça" ). Le soucis, c'est qu'après une trentaine d'heure de jeux dans ME2, nous n'avons pas fait grand chose et pas pris de décision vraiment importante si ce n'est, celle très binaire à la fin de détruire ou de ne pas détruire les données du moissonneur. Ca fait léger, très léger.



Bref, dans le 2, nous n'avons ni avancé, ni reculé et il va vraissemblablement (encore une fois, j'espère vraiment avoir tort) devenir à terme inutile dans la narration de l'histoire.


Hum faut vraiment que ce soit épique et d'ordre galactique? j'ai apprécié ce passage plus intimiste, recentré sur l'équipe avec certes moins d'enjeux mais quand même ^^



Et encore, détruire ou non les geths, recupérer les données du genophage, activer légion ou pas d'ailleurs, l'envoyer à cerberus... comme grunt... quelles conséquences? Il y a plus de choix, certes binaires et encore pour Mordin ou légion t'as 3 ou 4 options, mais ME1 c'était pareil, voire pire parce que c'était sauver ou non les rachnis et le conseil... :p



Et pour Liara ne t'inquiéte pas, vu qu'elle est dans l'equipe... ça sera surement son ami Drell... Et les conséquences, forcément... c'ets un DLC, quoique ils peuvent quand même expliquer ça différemment si pas le DLC.





Et 30 heures de jeux? En faisant tout à fond j'arrive toujours à au moins 50 heures ^^



Juste une question, est ce que tu apprécies les elder scroll? parce qu'au final le héros ne fait que des petites actions, reste inconnu... Ok on recherche pas la même chose dans ce jeu que dans les jeux bioware. mais justement, Bioware fait un ecart par rapport à d'habitude (enfin deux puisque DA2 a la même limite) et on le descend. Pas assez épique il parrait, pas assez d'enjeux... :) j'sais pas ce qu'il vous faut, vraiment! ^^ ME2 est bourrée de petites choses qui peuvent avoir un sacré impact. Faut pas voir le jeu individuellement mais bien dans une logique de trilogie...

2383 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 19/08/2011 à 18:47

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

j'ai détruit les données des moissonneurs. Je veux rien laisser à l'Homme Trouble, je suis sûr que c'est un Geth, mais d'une autre avancée techno

6759 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 19/08/2011 à 19:04

 

25

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Et 30 heures de jeux? En faisant tout à fond j'arrive toujours à au moins 50 heures ^^


Je corrige en effet, après ré-installation et vérification des sauvegardes, j'arrive à 57h35, 53h25, 48h31 pour les trois dernières sauvegardes finales. Au temps pour moi (et reste le dernier DLC que j'ai acheté mais jamais installé car pas eu le désir d'y retourner depuis).



Juste une question, est ce que tu apprécies les elder scroll? parce qu'au final le héros ne fait que des petites actions, reste inconnu... Ok on recherche pas la même chose dans ce jeu que dans les jeux bioware. mais justement, Bioware fait un ecart par rapport à d'habitude (enfin deux puisque DA2 a la même limite) et on le descend. Pas assez épique il parrait, pas assez d'enjeux... :) j'sais pas ce qu'il vous faut, vraiment! ^^ ME2 est bourrée de petites choses qui peuvent avoir un sacré impact. Faut pas voir le jeu individuellement mais bien dans une logique de trilogie...



Je trouve pas que ME2 ait été descendu vu les notes que lui ont donné les professionnels et les joueurs. Une très grande majorité des joueurs sont plus que satisfait de ME2 qui, je le nie pas, est un grand jeu. Il n'est, à mes yeux, juste pas à la hauteur de ce que Bioware nous avait montré jusque là : un talent extraordinaire pour nous immerger dans une histoire. ME2 n'a tout simplement pas d'histoire, ou le strict minimum. Réellement, c'était tout simplement le premier jeu Bioware ou je n'étais pas perturbée par les décisions que je pouvais prendre, ça ne me faisait ni chaud, ni froid. J'étais juste en face d'un jeu plaisant devant lequel je ne me suis jamais posé de question, devant lequel je n'ai jamais été pressée de voir la fin. C'était une première, la première fois que je n'ai pas été absorbée par l'histoire. La première fois que j'ai été extrêmement déçue par la fin d'un jeu Bioware. Les décisions



DA2, je n'en parle même pas, je n'ai pas été au delà de la 20aine d'heure et j'en aurais presque chialé tellement j'ai été déconcertée par autant de vide (et pas seulement dans les décors le vide).



Les Elder Scrolls... J'ai passé des centaines d'heures sur Morrowind, tentant de trouver des quêtes parmi tous les personnages (pas de petit symbole au dessus de la tête du personnage qui t'annonçait "coucou, parle-moi, j'ai une quête"). Le jeu avait une densité que sa suite n'a pas. Oblivion fut une déception, bien pire que ce ME2 (qui reste un très bon jeu). Rien à sauver dans Oblivion, c'est un jeu mauvais, répétitif, une exploration de pacotille nous faisant découvrir éternellement les mêmes donjons, les mêmes Maps "Oblivion", les même techniques pour se débarrasser des créatures et un levelling des créatures totalement absurde rendant totalement dérisoire notre propre volonté d'améliorer notre personnage. A un point que les niveaux "Oblivion" étaient plus facile à faire avec un très bas niveau qu'avec le niveau maxi ! Une aberration. Bref, je n'attends pas grand chose non plus de Skyrim, même si, bien évidement et comme pour Mass Effect 3, je vais l'acheter. Mon vieux cœur espère toujours le miracle, espère toujours que ces jeux vont réussir à me scotcher, me faire sortir un "putain, quelle claque, mais quelle claque !".



3201 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 19/08/2011 à 19:07

 

26

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par stolx10

j'ai détruit les données des moissonneurs. Je veux rien laisser à l'Homme Trouble, je suis sûr que c'est un Geth, mais d'une autre avancée techno


J'ai fait les deux, mes personnages suivent leur logiques depuis le premier Mass Effect, à savoir un personnage au grand cœur et un psychopathe presque d'avis à aider les moissonneurs à tout éradiquer. D'ailleurs, je trouverai géant si dans le 3, nous pouvions devenir une espèce de Saren... smiley 54

3201 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 19/08/2011 à 19:09

 

27

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Antiope



je trouverai géant si dans le 3, nous pouvions devenir une espèce de Saren... smiley 54
m'est d'avis que ça soit le but si tu la joues pragmatisme à fond smiley 54

6759 Commentaires de news

Ecrit par Kimihiro le 19/08/2011 à 19:15

 

28

avatar

Inscrit le 11/06/2009

Voir le profil

smiley 4

659 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

10397-mass-effect-3-gamescom-preview