L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 8 juillet 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

C'est bon, la honte

imageChacun a ses propres hontes. Ces choses dont il n’ose à peine parler. Ces secrets bien enfouis au fond d’un placard ou d’un tiroir, voire au creux de sa mémoire.

Tout le monde, sans exception.

Tenez, ma mère a lu les livres Twilight et les a aimés*. Le film que ma sœur cadette a le plus vu dans sa vie est La Soupe aux choux, qu’elle regardait en boucle étant petite. Elle voulait appeler, plus tard, son fils Donovan en raison de l’acteur principal de la série V… Mon frère aîné, lui, aimait Wham! et s’est même décoloré les cheveux et percé une boucle d’oreille, à l’époque.

Tout le monde a ses hontes, je vous dis. Moi le premier. Le tout, c’est de les assumer. Et de ne pas avoir peur de dire que « ouais, je sais, c’est de la grosse merde, mais moi j’aime bien et c’est comme ça ». Il ne faut pas chercher d’explication. Souvenir de jeunesse, souvenir de moments agréables, faiblesse culturelle passagère… c’est à la fois tout et rien de cela. C’est comme ça et puis c’est tout.

Du coup, je me suis dit que j’allais moi aussi vous avouer quelques-unes de mes hontes les plus secrètes. Parce qu’il n’y a pas de raison, hein. Moi aussi j’ai mes cicatrices cachées. Moi aussi je suis humain. Ou presque. Enfin un peu, quoi. Bref.

imageAlors attention, avouer ses amours honteuses ne signifie nullement que tout ce que l’on aime est de la grosse daube ou que l’on a uniquement des goûts pourris. Prenez le ciné, par exemple. Je me délecte devant un vieux Western, spaghetti ou non, de Wayne à Clint Eastwood, de Ford à Leone, devant un Alien, un Apocalypse Now, un Parrain ou un Wall-E, pour ne citer qu’eux. En musique, j’écoute aussi bien du Clapton ou du Joy Division que du Dead Can Dance, du Vivaldi, du Blues Brothers, du Brel, du Brassens, du Rostropovitch, du AC/DC, du Mozart ou même des compositions de Ennio Morricone. J’ai lu – et apprécié – quelques classiques de Molière. J’adore Ionesco…
Bref, je pourrais vous donner moult exemples qui, s’ils ne sont pas les vôtres, sont au moins considérées comme des valeurs « sûres ». Donc n’allez pas condamner immédiatement quelqu’un parce qu’il a ses faiblesses et, donc, ses hontes.

Tout le monde en a, je vous dis. Mon épouse adore Harry Potter, elle aime les films Twilight, ma fille aînée aime Lady Gaga… bref, on a tous nos tares. Moi le premier, donc, disais-je. Des trucs bizarres. Des ovnis culturels ou des déviances comportementales.

Voici, juste pour recevoir quelques cailloux verbaux, les miennes, de hontes :

image- Résidu de mon adolescence, j’aime écouter les albums de Partenaire Particulier. J’aime beaucoup A-ha également.
- Parmi mes films préférés, on peut citer la quadrilogie Die Hard, celle de l’Arme Fatale. Mais aussi Tueurs à gages (avec John Cusack), Couples de Stars (toujours avec John Cusack), Le dernier Samaritain (avec Bruce Willis), Hollywood Homicide (avec Harrison Ford), ou la série des Rocky.
- J’ai pleuré devant « L’étrange histoire de Benjamin Buton ».
- Je pleure à chaque fois que je vois le film « A cœur ouvert » avec Adam Sandler.
- D’ailleurs je suis une vraie madeleine : je chiale pour un rien devant un film.
- J’aime la musique écossaise. Oui, à base de cornemuses. J’adore, la cornemuse.
- Un jour, j'ai acheté une chemise rose fuchsia. Je n'ai jamais osé la porter. Par contre, j’ai un tee-shirt GTA The Ballad of Gay Tony. Rose, le tee-shirt. Et je le porte souvent.
- J’aime la danse irlandaise. Et non, je ne la pratique pas. Juste la regarder, hein…
- J'avais un poster de Samantha Fox dans ma chambre étant gamin.
- J’ai aimé, moi, les Episodes I, II et III de Star Wars.
- J'aime la nourriture anglaise. J'adore la gelée, par exemple.
image- J’aime les anglais, d’ailleurs. Une de mes premières petites amies était anglaise.
- J'ai toujours le nounours en peluche que mon père m'a offert pour ma naissance. Un vieux nounours orange (je suis né dans les années 70) aujourd'hui tout miteux. Mais c'est mon nounours. Notez que je ne dors pas avec, hein. Il est dans le grenier. Mais c'est mon nounours.
- Je déteste qu'on me mette la main sur l'épaule. Mais vraiment. D'ailleurs, d'un point de vue général, je ne suis pas friand de contact physique quel qu'il soit. Exception faite de mon épouse et des câlins de mes enfants, bien entendu.
- Mon frère m'a un jour, pare que je détestais ça, offert le CD de Jordy (dur dur d'être un bébé). Je l'ai encore. Le CD. Mon frère aussi, d'ailleurs.
- J'ai des amis d'origine allemande et je les aime beaucoup. Si, si, c'est à ranger au rayon honte...
- À la maison, c'est moi qui m'occupe de la couture. Et j'aime bien ça, ça me détend.
- Je n’aime pas Miyazaki. Je n’aime pas Tarantino. Et je trouve que Stallone est un excellent réalisateur.
- Régulièrement, je pique des « Pik & Croq » à mes gamines.
- Un jour, en voiture, j’ai écrasé un chat. Et deux pigeons. Et un renard. Et un lapin. Et un faisan. Et deux ou trois hérissons. Pas le même jour, hein, faut pas exagérer non plus. Et tout sans faire exprès, aussi suspicieux cela puisse paraître.
- Je déteste les sous-tasses. Quand je prends un café, je refuse toujours ces saloperies de sous-tasses. Ne cherchez pas, c’est comme ça.
- La chanson sur laquelle j’ai le plus emballé, c’est Scorpions, avec « Still Loving You ». Et je peux vous dire que j’ai fait des ravages…
image- J’ai trouvé et, forcément, acheté du Tang. Les moins de 30 ans ne peuvent pas comprendre. Mais du coup, je m’en fais de temps en temps.
- Je détestais étant jeune mais aujourd’hui, écouter Manau, Début de Soirée, Europe ou d’autres groupes des années 80, ça me donne envie de danser. Et je connais les paroles. Et je les chante à tue-tête. Et je vous emmerde.
- J’ai toujours goûté toutes les croquettes que j’ai acheté à mon chat.
- J’ai un bob. Parfois, en vacances, je le porte.
- Je dors du côté gauche du lit. Point barre. Malgré quelques tentatives, ma femme n’a jamais réussi à me faire changer de côté.
- Depuis plus de 30 ans, je buvais une tasse de lait avec de l’Ovomaltine au café au petit déjeuner. En fin d’année dernière, ils ont décidé d’arrêter le produit. J’ai failli pleurer.
- J’ai acheté les deux albums de Steven Seagal. Et ils sont vachement bons.

Bon. On va s’arrêter là, hein. La liste est déjà suffisamment longue et affligeante comme ça. Je sens déjà que je vais bien me faire vanner, que ce soit ici dans les commentaires ou lorsque je croiserai des confrères ou attachés de presse. Pire, je peux vous dire que j’aurais bien d’autres choses à confesser. Des petites conneries faites à droite à gauche. Des trucs d’ados. Des conneries d’adultes… Des trucs amusants, des faits à peine croyables… mais n’insistez pas, vous n’êtes pas prêtre et ne pourrez pas soulager ma conscience en m’absolvant.
Remarquez, toutes ces autres choses n’iraient pas forcément dans la catégorie « honte ». Notez bien aussi que la liste ci-dessus n’est pas portée comme un fardeau, hein. J’assume pleinement. J’aime ou déteste ces choses, c’est comme ça. C’est la somme de toutes ces choses qui font ce que l’on est. Je pourrais d’ailleurs vous faire des dizaines d’éditos à base de « J’aime » « J’aime pas ». Qui sait, un jour…

En attendant, je m’en retourne écouter Partenaire Particulier en buvant du Tang et en grignotant quelques croquettes à l’apéro. Et après, j’irai peut-être écraser un bébé chat juste pour le plaisir.

* MAJ : Par voie d'avocat, ma mère l'intime l'ordre de publier un correctif sur ce point : Non, elle n'a jamais lu les livres Twilight. Non, elle ne lit que de la littérature adulte. Oui, je suis un petit salopard pour avoir osé dire ce genre de choses. Oui, je peux aller me brosser pour toucher quoi que ce soit du futur héritage. Et je peux même venir dans sa bibliothèque vérifier en compagnie d'un huissier, dès qu'elle aura retiré les volumes et les aura rangés dans la cave.
 

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par ethan le 09/07/2012 à 10:53

 

21

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

J’ai acheté les deux albums de Steven Seagal. Et ils sont vachement bons.

Steven Seagal, l'acteur? smiley 50 Je ne savais pas qu'il s'étais mis à la chanson...

666 Commentaires de news

Ecrit par GamAlien le 09/07/2012 à 11:21

 

22

avatar

Inscrit le 28/06/2011

Voir le profil

Huuu on doit prendre peur si certains points , du genre plus de la moitié s'appliquent à nous même?smiley 54



Et t'as oublié le plus important:



"Il m'est arrivé d'apprécier un commentaire de GamAlien" smiley 37

2383 Commentaires de news

Ecrit par mokkori le 09/07/2012 à 12:31

 

23

avatar

Inscrit le 24/11/2010

Voir le profil

En fait, ce qui est effrayant, c'est d'apprendre que Partenaire Particulier a fait deux albums smiley 50

1204 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 09/07/2012 à 12:43

 

24

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par mokkori

En fait, ce qui est effrayant, c'est d'apprendre que Partenaire Particulier a fait deux albums smiley 50
bah ouais, comme quoi tout arrive smiley 54

4663 Commentaires de news

Ecrit par Laurent B. le 09/07/2012 à 14:06

 

25

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Ecrit par ethan

Steven Seagal, l'acteur? smiley 50 Je ne savais pas qu'il s'étais mis à la chanson...
Si je me trompe pas, il a fait 2 albums de blues.



Quand au Tang, j'ai 25 ans aussi et je ne l'ai pas découvert par la chanson 1990 d'Orelsan, mais contrairement à vous, j'ai toujours trouvé ça dégueulasse... Venir me dire qu'on aime le tang, c'est comme me dire qu'on aime le café soluble...

911 Commentaires de news

Ecrit par diccy le 11/07/2012 à 19:42

 

26

avatar

Inscrit le 24/07/2011

Voir le profil

- La chanson sur laquelle j’ai le plus emballé, c’est Scorpions, avec « Still Loving You ». Et je peux vous dire que j’ai fait des ravages…
Et ça marche encore, c'est ça qu'est bon...! smiley 20

64 Commentaires de news

Ecrit par Antiope le 11/07/2012 à 22:30

 

27

avatar

Inscrit le 22/05/2009

Voir le profil

Ecrit par diccy

Et ça marche encore, c'est ça qu'est bon...! smiley 20


Scorpions... Le concert le plus mauvais du Hellfest 2011 ! Aucune chance que j'accepte de danser sur cette nullité de Still Loving you et encore moins de chance au gars qui me le propose d'avoir justement la moindre chance de glisser sa main dans mon slip... Je le pensais ado et le pense toujours aujourd'hui. Scorpions, c'est de la soupe populaire.



Ça ne vaut pas un bon Stairway to Heaven... Led Zep', c'était sacrément autre chose... Et surtout, un type qui t'invite à danser sur du Led Zep' a forcément très bon goût et part d'office avec énormément de points !

3201 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

13412-hontes-secretes-cachees-confession-edito