L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 23 septembre 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

De la difficulté d'écrire un édito et des pressions subies

imageVous ne vous en rendez pas compte. Mais c’est un exercice extrêmement difficile que celui d’écrire cet édito. D’autant plus difficile que je le pratique depuis désormais… plus de 5 ans… Il faut trouver des sujets, éviter au maximum les redites, effacer parce que le sujet choisi ne donne rien au final, chercher un autre sujet… le tout généralement le dimanche matin, une ou deux heures seulement avant la publication, et entouré de deux gamines qui se tapent dessus, hurlent, ou viennent me voir toutes les deux minutes pour me demander d’habiller une barbie, de tuer une araignée aperçue dans leur chambre ou simplement arbitrer une brouille entre deux poupées.
Madame, pendant ce temps-là, est au cheval, l’esprit libre et le cœur léger, loin de l’agitation du foyer conjugal, loin de mes ratés et mes errements.

C’est à ce point périlleux, un édito, que Vincent a jeté l’éponge et refuse désormais catégoriquement d’en écrire. Alexandre, quant à lui, ne répond même plus au téléphone ou à ses mails dès que vendredi soir arrive, de peur que je ne lui demande également.

imageDe mon côté, en plus de cette nécessité de vous trouver un sujet intéressant ou du moins suffisamment d’actualité pour être ici développé, je subis de part et d’autre de très nombreuses pressions. Si, si. D’énormes pressions de la part de mon entourage.
En premier lieu, mes parents lisent l’édito. Et n’hésitent pas à me sermonner pour chaque écart de langage ou chaque anecdote sulfureuse sur ma vie que je raconte dans ces colonnes. Il suffit que je raconte les souvenirs d’un père bricolant dans la maison tout en chantant – horriblement faux – à tue-tête du Brassens ou du Brel, pour que je reçoive bizarrement des coups de fil anonymes d’insultes. Mais avouez qu’être élevé à grands coups de « Madame promène son cul sur les remparts de Varsovie » ou « Les Bourgeois, c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient con », beuglés entre deux gorgées de whisky Vat 69, ça a de quoi vous traumatiser un enfant.
Il suffit que je compare ma mère à une midinette évaporée parce qu’elle lit – et adore – la saga Twilight et n’a désormais plus d’yeux que pour Robert Pattinson, un acteur qui a pourtant le charisme d’une moule et le charme d’une endive, acteur qu’elle compare sans vergogne à James Dean et auquel on ne peut, à bien y réfléchir, que souhaiter d’avoir le même destin flamboyant, pour qu’au final, je reçoive des e-mails indignés et menaçants, voire des lettres d’avocats me demandant de retirer mes propos injurieux et mensongers.

imageEt ce n’est pas tout. Mon oncle lit également l’édito. Prof de maths à la retraite, il n’hésite pas à m’envoyer des pigeons morts par la Poste dès que j’ose critiquer le corps enseignant, le gouvernement actuel ou les personnes âgées. Et si par le plus grand des hasards j’en venais à dire, par exemple, que le gouvernement actuel est dirigé par des vieux aussi déconnectés de la vie réelle que, par exemple, ces incapables de profs face à la vie de leurs élèves, je ferais un triple combo. En une phrase, je critique le gouvernement, les vieux et les profs. Vous pouvez être sûrs que mardi ou mercredi – selon le bon vouloir de ces gros feignants de la Poste – je recevrai une tête de cheval ensanglantée par Chronopost (nos racines italiennes nous obligent à « Coppolatiser » nos rapports familiaux). Il est comme ça, mon oncle. On ne dirait pas, mais vu qu’il habite à la campagne, il a accès à tout un cheptel d’animaux qu’il peut m’envoyer, selon son humeur, en plus ou moins bon état.
Et sa plus grande crainte est, maintenant que sa fille – donc ma cousine germaine – s’est installée à Paris, que je ne la pervertisse avec mes « idées anarchiques et ma vie de débauche, d’alcool, de sexe et de drogue ». Je suis certain que les deux types en costume noir qui nous suivaient lorsque j’ai dîné avec ma charmante et superbe (eeeeh oui) cousine, venaient de sa part. Il faudra d’ailleurs que je pense à lui renvoyer les morceaux, soit dit en passant.

Enfin, des amis et des voisins lisent également cet édito. Régulièrement, ils me ressortent des bouts de phrases qui les ont marqués et que j’ai depuis longtemps oubliés (je fais un reset mémoriel sur mes éditos le dimanche à 12h01 en général).
Une amie, d’ailleurs, m’avouait hier soir :
« - La première fois que je t’ai croisé, c’était dans les couloirs de la crèche, et j’ai eu peur.
- Ah ?
image- Oui…
- Désolé…
- Et depuis que je lis tes éditos, c’est pire ».

Sans oublier une autre – précieuse – amie qui se fait un malin plaisir de m’appeler chaque lundi matin pour me lancer un « ton édito, il n’était pas drôle »… A croire que c’est L’Edito de Zavatta et que je devrais ponctuer toutes mes phrases par pouet-pouet.
Et puis entre nous, en ce moment, qu’est-ce qu’il y a de vraiment drôle dont on pourrait parler ?
10% de chômeurs en France ! Pouet-pouet ! Un policier tué à Cannes ! Pouet-pouet ! Une fusillade à Paris ! Pouet-pouet ! Une autre à Marseille ! Pouet-pouet ! Flambée de violence de la part de crétins islamistes contre un film qu’ils n’ont pas vu ! Pouet-pouet !
Alors vas-y Cedric, fais marrer avec ça.
Faut que tu m'expliques, là. Je suis peut-être à la ramasse. Je suis marrant comment ? Je suis un clown ? Je t'amuse ? Je te fais rire, je suis là pour te taper le cul par terre ? Qu'est-ce que tu veux dire, marrant ? Je suis marrant comment ? Marrant comment, putain de merde ? Qu'est-ce que j'ai de si poilant ? Dis-moi ce qui est marrant ! (ceux avec un tant soit peu de culture cinématographique comprendront la tirade).

imageNon, en réalité, le seul fait marquant de cette semaine, la seule grosse honte, le truc tellement énorme qu’on ne peut pas le croire et pourtant, c’est totalement vrai, l’info à ce point ridicule qu’elle en est incroyable, c’est que…

Vincent est allé voir Lady Gaga en concert samedi soir.

Si, si. Je vous jure.
Je vous laisse lui dire tout ce que cela mérite dans les commentaires…

Bon. Sur ce, je vais vous laisser. Ma fille aînée vient de tomber sur la messe à la télévision et a monté le son à fond.
« - Viens voir Papa ! Y’a Jésus !
- Dis-lui de repasser plus tard, j’écris mon édito…
- Mais non, pas dans le jardin, à la télé !
- Et il fait quoi ? Il présente le top 50 ? J’ai hâte de l’entendre dire ‘’Salut les p’tits clous…’’
- Mais nooooon euh, viens voir papa, y’a un monsieur en robe qui parle de Jésus ! Et il boit un coup et tout le monde chante.
- Oui, ça va souvent de pair. Les gens qui boivent se mettent souvent à chanter…
- Mais arrêêêêêêteu papaaaaaa, viens voir à la télééééééé »


 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Costello le 24/09/2012 à 11:47

 

21

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

on remarque que l'ami kasa n'a pas commenté l'édito

sans doute traumatisé par la photo de la tête de cheval smiley 25

1400 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 24/09/2012 à 12:07

 

22

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Costello

on remarque que l'ami kasa n'a pas commenté l'édito

sans doute traumatisé par la photo de la tête de cheval smiley 25
Pas lu, pas vu.

J'en lis un sur quatre en moyenne faut dire.

10693 Commentaires de news

Ecrit par VolcA le 24/09/2012 à 13:17

 

23

avatar

Inscrit le 27/03/2010

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

Pas lu, pas vu.

J'en lis un sur quatre en moyenne faut dire.


Pareil, mais pour le coup celui la, je l'ai lu, j'ai compris les références cinématographique, et j'ai kiffé. smiley 47



Longue vie à Gamalive smiley 30, et Vincent honte à toi mon dieux.. smiley 51

302 Commentaires de news

Ecrit par yak le 24/09/2012 à 14:47

 

24

avatar

Inscrit le 30/11/2010

Voir le profil

Ça fait un bail que je n'ai rien commenté. Je n'ai rien à rajouter au vu des témoignages précédents, à part que je n'en rate pas un.

254 Commentaires de news

Ecrit par Patch le 24/09/2012 à 16:15

 

25

avatar

Inscrit le 01/09/2009

Voir le profil

Ecrit par foetus





Ahahahahahahahahahahah smiley 23



En fait, à la poste ne sont pas des feignants. Mais des fonctionnaires dans un système archaïque informatisé [dont ils ne comprennent pas grand chose] qui tend de plus en plus vers du commercial "à tout va".



Et on peut y rajouter toutes les bêtises qui servent juste à dire "on n'en a": la hotline, les réclamations, ...



C'est lundi et il pleut smiley 18
il n'y a quasiment plus de fonctionnaire à la Poste ;)

1227 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Papa Panda

- Microsoft achète Bethesda ! par 10r

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

- Microsoft achète Bethesda ! par jymmyelloco

- Microsoft achète Bethesda ! par Cedric Gasperini

14094-pressions-edito-menaces-insultes-attaques