Donald Trump est le nouveau président des USA

 

Publié le Mercredi 9 novembre 2016 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

Donald Trump est le nouveau président des USA

Le choc

imageEt donc, Donald Trump est élu 45ème président des Etats-Unis... 

Le monde se réveille avec une bonne grosse gueule de bois ce matin. Donald Trump est le nouveau président des USA. L'inimaginable est arrivé. Alors que personne ne croyait le peuple américain assez "fou", voire assez "con" pour voter pour "un type pareil", c'est pourtant bel et bien ce qui est arrivé.

Il n'y aura pas de première femme présidente. 

Entre la peste et le choléra, finalement, les américains ont voté pour le cancer du cerveau.

Au menu, donc, si l'on s'en tient aux grandes lignes de son programme, les USA devraient prochainement créer une force de déportation pour expulser les 11 millions de sans-papiers du pays. Les musulmans n'auront plus l'autorisation de pénétrer sur le territoire américain et de nombreux devraient également être expulsés. Un mur de 3000 Km de long devrait être érigé entre le pays et le Mexique. La Guerre au Moyen-Orient devrait s'intensifier. Et l'assurance santé mise en place par Barack Obama sera supprimée. Les français, quant à eux, responsables des actes terroristes qui les ont frappés, auront droit à un "contrôle extrême" aux frontières. L'immigration de citoyens français sera d'ailleurs suspendue tant que le terrorisme touchera la Nation, jusqu'à la mise en place de "mécanismes de contrôle efficaces". L'avortement devrait être interdit, ou du moins "puni". La communauté mexicaine devrait également en prendre pour son grade et de nombreuses expulsions sont à prévoir. Enfin, tous les efforts pour lutter contre le réchauffement climatique devraient être abandonnés, puisque selon Trump, il s'agit d'une "invention par les Chinois pour rendre l'industrie américaine moins compétitive".

On poursuit ? Les campagnes de vaccinations devraient être abandonnées, puisque Trump ne croit pas en leur efficacité. Il devrait essayer de faire fermer "certains endroits d'Internet" (ne me demandez pas lesquels). La Religion chrétienne pourrait redevenir la religion officielle des USA. Ses liens avec l'un des dirigeants du Ku Klux Klan laissent augurer quelques bonnes soirées au coin du feu. La liberté de la presse devrait être réduite...

Allez, pour continuer à mettre le bordel dans le monde, en mai prochain, on vote Marine !


PS : On vous rassure (ou pas), la plupart de ces déclarations chocs et de ces "volontés" ne sont pas tenables, financièrement ou humainement. Enfin... normalement... mais qu'est-ce qui est normal de nos jours ?

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par jymmyelloco le 09/11/2016 à 10:10

 

1

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Effrayant depuis l'etranger. Mais c'est le jeu ma pauvre Lucette.

3323 Commentaires de news

Ecrit par khron0ss le 09/11/2016 à 10:13

 

2

avatar

Inscrit le 06/03/2012

Voir le profil

Certes, la plupart des propositions ne sont pas tenables (encore que, s'il décide de tout faire passer par décret ce qui à l'air d'être le cas, il pourra quand même mettre un beau boxon) mais rien que le fait que les Américains ai pu élire un mec qui prône tout ça en dit long sur leur niveau. Bon nombre de ces déclarations, même si elle ne seront pas suivies de fait, m'aurait fait choisir illico l'autre camp. Maintenant alea jacta est comme on dit, nous n'avons plus qu'à attendre de voir l'étendu des dégâts. Quant au vote Le Pen, on a beau dire elle passera jamais, on disait pareil de Trump. Si on se retrouve avec un second tour PS/FN, je ne serais pas tranquille.

243 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 09/11/2016 à 10:22

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Il ne pourra pas faire ne serait-ce que la moitié de ce qu'il à promis, que ce soit pour des raisons économiques, humaines, ou même simplement pour éviter d'isoler totalement les états unis sur la scène internationale ! N'empêche, il a les mains libre puisque le congrès est du même bord que lui, ce qui reste assez flippant ! On risque d'assister à une régressoin sociale assez flippante, et ce qui aura été durement arraché du temps d'Obama (la couverture sociale notemment) risque de se faire démanteler dans les plus brefs délais !

En tout cas, le simple fait qu'une majorité d'américains aient pu adhérer à un discours aussi stupide, irréaliste, haineux et régressif laisse songeur !

407 Commentaires de news

Ecrit par jymmyelloco le 09/11/2016 à 10:31

 

4

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Le_troll

....

En tout cas, le simple fait qu'une majorité d'américains aient pu adhérer à un discours aussi stupide, irréaliste, haineux et régressif laisse songeur !

Il a des idées super débile, mais côté US il leur fait plaisir.
Par exemple, les délocalisations, les armes à feu ....
De plus comme beaucoup de medias US, ils ont oublient une énorme partie des US.
C'est un peu comme si en France, il y avait une campagne uniquement pour 5 plus grandes ville de France. Mais on oublie la campagne, les DOM TOM.

Après, au départ c'était vous êtes tous des connards.
Ce matin, il dit : "Je vais parler avec tous"

3323 Commentaires de news

Ecrit par Poulet hormoné le 09/11/2016 à 10:37

 

5

avatar

Inscrit le 12/03/2010

Voir le profil

http://www.pauljorion.com/blog/2016/11/09/trump-le-terrible-heritage-des-annees-obama-par-roberto-boulant/

ça résume bien je trouve...

175 Commentaires de news

Ecrit par Narcisse d'oyo le 09/11/2016 à 11:08

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

A peine élu, il y a déjà une fusillade avec malheureusement des morts.

Moi qui croyais dur comme fair qu'il allait résoudre ce problème.

Je suis déjà dessus smiley 44

2391 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 09/11/2016 à 12:11

 

7

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ben alors les mecs, ça fait bizarre de vous réveiller après avoir été abreuvés de propagande pro Clinton pendant des mois et des mois?

"La guerre devrait s'intensifier"... c'était plutôt le programme de Clinton, ça, une guerre mondiale bien sanglante.

Perso, j'attends de voir comment les choses vont tourner avant de juger un mec qui semble quand même avoir plus de tenue que tous les morpions qu'on a en France (regardez sa réaction quand il est exfiltré par les services secrets à l'annonce d'une arme potentiellement dirigée contre lui: un calme olympien, pas le mec en train de se faire dessus)


C'est quand même une sale mentalité de juger un mec non sur ce qu'il fait mais sur les mensonges colportés par ses adversaires...

1112 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 09/11/2016 à 12:13

 

8

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Mouai enfin, faut revoir les choses avec un angle multiple et pas celui qu'on veut nous faire voir depuis l'Occident d'Europe.

Pour la guerre au moyen-orient, Trump est au contraire pour le retrait des forces US le plus rapidement possible. Contrairement à Clinton, il ne veut pas d'une guerre avec l'Iran qui mettrait inévitablement le feu au baril de poudre.

Par contre l'environnement va morfler sévèrement avec un retour aux technologies obsolètes et polluantes.
Les assurances privées vont se frotter les mains, mais les systèmes mise en place par Obama ne pourront pas tous sauter.
Le lobby des armes est aux anges.
Les accords commerciaux pour enfler les Europééns sont reportés sine die.

Pour ses relations internationales, on verra bien.
Le Mexique ne financera jamais un mur que les US lui imposent, mais il y aura à coup sûr un énorme contrôle de l'immigration. Des immigrants seront expulsés (voire régularisés), certes... Mais si vous aviez déjà eu l'occasion de parler avec des entrepreneurs Américains, ces même clandestins sont sauvagement exploités. Je ne dirai pas que ce sont des esclaves mais on en est pas si loin. Comme ils sont un moteur de l'économie US, une refonte fiscale sera inévitable, et avoué à demi-mot durant sa campagne électorale.

Il y a encore d'autres points à discuter mais à quoi bon.
Je ne me réjoui pas de son élection ni même de celle de Clinton.
Pire encore, ceci n'est qu'un prélude de ce qui se joue pour la France, où j'espère encore qu'un candidat sérieux avec un programme réaliste et pragmatique sortira de nul part.

4343 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 09/11/2016 à 12:23

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr

C'est quand même une sale mentalité de juger un mec non sur ce qu'il fait mais sur les mensonges colportés par ses adversaires...
Non mais au bout d'un moment, va juste falloir enlever la merde que tu as dans les yeux et dans les oreilles, hein.
Tout ce qui a été rapporté dans le texte est issu de ses propres déclarations. C'est lui qui a annoncé qu'une fois élu, il intensifierait la guerre contre Daesh.
Ce n'est pas Clinton qui s'est foutue de la gueule d'une journaliste en disant qu'elle avait ses règles ou d'un autre sous prétexte qu'il est handicapé.

Qu'il fasse un bon président, un meilleur président que Obama ou que celle qu'aurait pu être Clinton n'est pas le problème. Le problème, c'est que vus les comportements et déclarations du bonhomme, c'est hallucinant de se dire que ce genre de type peut être élu à la tête du pays le plus "puissant" du monde.

J'espère qu'il ne fera pas la moitié de ce qu'il a annoncé, et qu'il sera bien entouré. Mais dans tous les cas, c'est quand même inquiétant et consternant.

Et je le répète, on ne parle pas de Clinton, là. Juste du personnage Trump.

6923 Commentaires de news

Ecrit par khron0ss le 09/11/2016 à 12:37

 

10

avatar

Inscrit le 06/03/2012

Voir le profil

C'est aussi lui qui à dit qu'il fallait punir les femmes qui avortaient. Alors ok, y'a peut-être de la propagande pro Clinton, mais il se fout très bien dans la merde tout seul. Il tient des propos raciste, homophobe, misogyne. Et ça tu ne peux pas le mettre sur le dos de l'establishment.

243 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 09/11/2016 à 12:44

 

11

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Non mais au bout d'un moment, va juste falloir enlever la merde que tu as dans les yeux et dans les oreilles, hein.

Tu commences pour me montrer comment tu fais?
Non parce que dire qu'il va restreindre la liberté de la presse... j'aimerais bien le lien où il a dit qu'il allait faire ça. Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les journalistes qui ont enquêté sur la vie publique et privé de notre chère hillary qui ont perdu leur boulot. Mais bon, il ne faut pas parler d'elle, même si les 3/4 des infos qu'on avait en France venaient du camp pro Clinton.

Et dire que la religion chrétienne va devenir officielle aux USA... Non mais tu es au courant de ce qui est écrit sur les dollars depuis... quelques années on va dire... "In God we trust" je te laisse traduire puis chercher la signification du truc.

1112 Commentaires de news

Ecrit par SMachine le 09/11/2016 à 12:50

 

12

avatar

Inscrit le 26/08/2015

Voir le profil

Bah moi je trouve le monde beaucoup plus drôle depuis ce matin.
Outre les 2 personnages, assez minables d'ailleurs tous les deux, ce n'est pas plus la victoire de Trump que la défaite des politciens. Et ça, ça fait du bien. C'est regrettable que ce soit par lui que ça passe, mais il va bien falloir qu'un jour tous ces politiques payent leur incompétence. Ce résultat en est un peu l'illustration.

221 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 09/11/2016 à 13:02

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Tu commences pour me montrer comment tu fais?
Non parce que dire qu'il va restreindre la liberté de la presse... j'aimerais bien le lien où il a dit qu'il allait faire ça. Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les journalistes qui ont enquêté sur la vie publique et privé de notre chère hillary qui ont perdu leur boulot. Mais bon, il ne faut pas parler d'elle, même si les 3/4 des infos qu'on avait en France venaient du camp pro Clinton.

Et dire que la religion chrétienne va devenir officielle aux USA... Non mais tu es au courant de ce qui est écrit sur les dollars depuis... quelques années on va dire... "In God we trust" je te laisse traduire puis chercher la signification du truc.
"devrait" = conditionnel présent.

Après, ma foi, si tu as en plus des problèmes de conjugaison, je ne peux rien pour toi.

6923 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 09/11/2016 à 13:30

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Et dire que la religion chrétienne va devenir officielle aux USA... Non mais tu es au courant de ce qui est écrit sur les dollars depuis... quelques années on va dire... "In God we trust" je te laisse traduire puis chercher la signification du truc.

La religion n'a rien à faire dans la gouvernance d'un pays.

La religion relève de la conviction personnelle et doit le rester. Les choix politiques d'un pays impactant la totalité de la nation (et donc également ceux qui ne se reconnaissent pas dans la religion "officielle") ne devraient en aucun cas s'assujettir à la morale, au demeurant extrêmement changeante, d'une quelconque religion.

De plus en plus de voix s'élèvent d'ailleurs aux US pour que cette référence soit retirée, mais l'athéïsme aux US est souvent très mal accepté, rejeté...

La séparation du pouvoir et de la religion est essentielle. Les carcans religieux font faire à l'humanité des bons en arrière de plusieurs siècles ! Ca fait déjà un moment que les discours radicaux se multiplient, et pas seulement islamistes. Les discours radicaux chrétiens se font également de plus en plus fort, y compris en europe (je rappelle que l'espagne était sur le point de rendre l'avortement illégal il y a quelques années !).

Donc, faire de la religion chrétienne la religion officielle en arguant du fait que la mention "in god we trust" a été formellement institutionnalisée et généralisée sur la monnaie américaine autours des années 1950 est une idiotie... D'autant que dans l'absolu, le concept de dieu n'appartient pas à la chrétienté, et que ce motto pourrai très bien s'appliquer à n'importe quelle religion...

407 Commentaires de news

Ecrit par 10r le 09/11/2016 à 13:31

 

15

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

la blonde l'a félicité avant les résultats... bin oui candidat anti-système tout ca...

Ce n'est que de la propagande, pas des programmes.

4709 Commentaires de news

Ecrit par Le_troll le 09/11/2016 à 13:35

 

16

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Y'a pas eu de programme, que ce soit d'un côté ou de l'autre.

La campagne a été d'un niveau abyssal. On a raclé les fonds de poubelles pour les jeter à la tronche de son voisin, voilà en quoi à consisté le programme vu de ma fenêtre, à ma grande consternation.

Entre le gros abrutis qui à vomi sa haine et son idiotie à l'envi pendant des mois, et l'autre excitée qui à l'air d'avoir sniffé trop de coke avant chaque meeting, pour moi y'avait pas de bon choix.

Juste un moins pire que l'autre.

407 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 09/11/2016 à 14:24

 

17

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Je rejoins l'avis de quelques uns ici. C'est d'une part rafraîchissant de voir une "favorite" de nos médias échouer, si seulement ça pouvait les inviter à la fermer.

Cette campagne a été désastreuse et je préfère juger sur les actes que sur les annonces qui ont été faites.

Du point de vue franco-français j'apprécie le fait qu'il soit du genre protectionniste, à ne pas se mêler des affaires des pays étrangers. J'apprécie qu'il souhaite renouer le dialogue avec la Russie et discuter avec la Chine. Il a une direction opposée à celle d'Hillary qui nous dirigeait directement vers une 3eme guerre mondiale. Ces engagements là sont des engagements au final pas trop difficiles à respecter donc j'espère qu'il les tiendra.

J'espère par contre que ses opinions les plus néfastes ne donneront pas suite. Mais il faut reconnaître que le peuple américain l'a souhaité. On ne peut pas au final reprocher au candidat seul ses propos alors qu'il est soutenu au scrutin.Ce serait beaucoup trop facile d'en faire un bouc-émissaire quand la majorité tient les mêmes propos.

2967 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 09/11/2016 à 15:01

 

18

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Ecrit par Le_troll

La religion n'a rien à faire dans la gouvernance d'un pays.

La religion relève de la conviction personnelle et doit le rester. Les choix politiques d'un pays impactant la totalité de la nation (et donc également ceux qui ne se reconnaissent pas dans la religion "officielle") ne devraient en aucun cas s'assujettir à la morale, au demeurant extrêmement changeante, d'une quelconque religion.

De plus en plus de voix s'élèvent d'ailleurs aux US pour que cette référence soit retirée, mais l'athéïsme aux US est souvent très mal accepté, rejeté...

La séparation du pouvoir et de la religion est essentielle. Les carcans religieux font faire à l'humanité des bons en arrière de plusieurs siècles ! Ca fait déjà un moment que les discours radicaux se multiplient, et pas seulement islamistes. Les discours radicaux chrétiens se font également de plus en plus fort, y compris en europe (je rappelle que l'espagne était sur le point de rendre l'avortement illégal il y a quelques années !).

Donc, faire de la religion chrétienne la religion officielle en arguant du fait que la mention "in god we trust" a été formellement institutionnalisée et généralisée sur la monnaie américaine autours des années 1950 est une idiotie... D'autant que dans l'absolu, le concept de dieu n'appartient pas à la chrétienté, et que ce motto pourrai très bien s'appliquer à n'importe quelle religion...

Il y a vraiment des cas désespérés.
Ok, exemple encore plus évident: le président des USA prête serment. Sur quel livre prête-t-il serment? (indice, c'est le même livre que sur lequel prêtent serment tous les fonctionnaires US et tous les témoins dans les procès US). C'est un bouquin qui s'appelle la bible...
Mais bon, ce doit être tout récent, ça, comme truc...
smiley 32

1112 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 09/11/2016 à 15:12

 

19

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

- Concernant la guerre Trump est plus proche de la doctrine isolationniste du début du XX siècle que de la doctrine néo-conservatrice interventionniste qui concerne plus Clinton.


Concernant l'élection, je ne suis pas surpris.
- prenez un système politique critiqué pour l'influence du lobbying et les sommes pharaonique des soutiens de corporations et milliardaire durant les campagne électorale.
- un parti Républicain qui ne représente plus grand monde à par les riches conservateurs et les conservateurs religieux.
- ajouter une culture ultra-médiatique qui fait que tout est amplifié plus une culture prude qui que des photos de toi en slip peuvent ruiner ta carrière politiques aux US.
- avec rajoute une population blanche pauvre ignorée voire méprisé depuis des décennies par les candidats politiques (d'où le proverbe US si tu es blanc et pauvre au USA tu n'existe pas), on les appels les "white trash".
- rajoute à ça une classe moyenne qui se fait flinguer depuis au moins 2008 et une mondialisation qui ne favorise aux finale que les classe moyennes aisée ou les riche capable de se déplacer souvent (localement ou à l'international) et qui parle plusieurs langue sur le plan de l'emploi et du revenu. Ceci concerne tout le pays Occidentaux

Maintenant voici Hillary Clinton qui incarne tout ce que l'on reproche à la classe politique américaine : elle viens d'une vieille famille politique, sa campagne à été financé par Wall Street et les publications de Wikileaks on montré que c'est une pro-guerre, qu'elle à reçu de l'argent de l'Arabie Saoudite et qu'elle à tout fait pour flinguer Sanders (avec des témoignage de fraude aux primaires démocrate).

En face on a Donald Trump, il ne fait pas parti de la classe politique traditionnelle (malgré le fait qu'il ai financé plusieurs campagne électorale dont celle d'Hillary Clinton), il en a strictement rien à foutre de ce que les gens disent de lui parce que ça lui fait de la com' gratis. Pire il a compris qu'avec l'époque de surmédiatisation c'était beaucoup plus rentable d'être outrancier et choquant pour se faire voire.
Autre point il a payé lui-même la grande majorité de sa campagne et enfin, point le plus important) il cherche à attiré la classe défavorisé/moyenne blanche là ou personne ne daignait se l'attirer.

Et on voit les résultats :
- 1) les "white trash" sont un groupe électoral qui à été largement sous estimé aux vu des résultat
- 2) les latinos et les afro-amércains ne sont pas allé voter (participation en baisse). Pour les latinos les réalise que la moitié sont en situation illégale et ne vote pas en conséquent et qu'en plus il y en a qui ont voté Trump (les cubain on majoritairement voté pour lui en Floride)
- 3) les gens se sentent plus concerné par leurs emploi et leurs salaire que le progressisme ou la justice sociale (que plus personne ne prends aux sérieux ces derniers temps grâçe à l'attitude dogmatique d'étudiants américains qui fait plus de dommage à leurs idée que n'importe qu'elle facho ne pourrait en rêver)
- 4) jouer la carte du Trump = Hitler, Trump va retirer les droits civil aux minorités, Trump va exterminer les noirs, les latinos, les gays, etc (se sont d'actuel propos tenu en se moment même j'invente pas) n'a pas marché et s'est même révélé contre-productifs.

Et voici comment on fout un mégalomane outrancier et narcissique à la Maison-Blanche.
Une conclusion logique de ce qu'est devenu la politique américaine

En attendant les grands groupe de média ont montré qu'ils sont toujours incapable de comprendre le contexte actuel

Et vous savez quel est le plus comique ?
Les éléments que je viens de présenté sont applicable (à quelque modification près) pour le Brexit et le résultats des prochaines élections en Europe.

Moi je vais prendre des popcorn et regarder le spectacle

601 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 09/11/2016 à 15:33

 

20

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

La blonde ne l'a pas félicité avant les résultats; les élections étaient pliés depuis 4h du mat heure française, le calculateur de statistique du New York Time était à plus de 90% en faveur de Trump... alors qu'il était seulement à 20% au tout début du "dépouillement" (vive la propagande).

Ensuite les Démocrates se sont fait botter le cul; ce qui donne l’élection du président, c'est d'avoir dans la poche des grands électeurs dans la majorité; soit 270; et Trump avant la fin du décompte du reste des états, en avait 276, donc plié, mamie avait perdu. La dernière fois que j'ai regardé le compteur, il était à 279 (218 pour clinton) avec une prévision final de 306; donc une bonne grosse marge d'avance.

Les sondages main stream étaient TRUQUES !
Depuis le début on s'était foutu de la gueule des gens en leur donnant des sondages où la palette de démocrate était entre 10 et 20% (soit jusqu'au double) de démocrate par rapport aux républicains.
Et les cons de médias Francais ont répétés (car ce sont pas des journalistes mais des glands de la propagande) comme de cons.

Les médias mainstream ont relayés la propagande de Clinton et de "l'establishement" à fond les ballons mais tout comme en France, ils sont coupé du réel.
Ils n'informent plus les gens, les gens ne leur font plus confiance. Un sondage montre que 68% des ricains ne crois plus en leur médias mainstream, et qui a gagné ? les médias alternatifs "conspirationistes" type Infowars.
D'ailleurs, je vous conseil de regarder les vidéo de Paul Joseph Watson, LUI il recadre pas mal de connerie sur la propagande.

Clinton, c'était la candidate des banques, de wall street, et de la guerre (Goldman Sachs, Soros, lobby Qatari et Saoudien).
Si Trump respect ses déclarations vis à vis de la Russie, on a peut être évité une catastrophe atomique.
Clinton voulaient faire la guerre à la Russie (multiples déclarations sur les représailles du piratage des e-mails perpétré par Putin, par une "réponse militaire"), à l'Iran (déjà dans son viseur depuis un moment, CF vidéos de Paul Joseph Watson).
Je rappelle que par l'OTAN, c'est l'Europe qui est en première ligne du conflit.

D'ailleurs, merci Wikileaks pour tous ces mails qui ont causé de gros dégâts et ont abouti sur la démissions de plusieurs personnes hauts placés, journalistes ou agents du parti démocrate. Comme quoi, c'est que les mail qui les mettaient en cause ne devaient pas être bidons.... et plus le reste, y'en a beaucoup qui vont se voir convoquer par le FBI.

En ce qui concerne le programme de Trump, c'est très forcé à travers la plume de Cédric. Il suffit d'écouter ses meeting où il a plus de nuance (il en a fait entre 3 et 4 par jours depuis des mois, donc vous avez le choix pour les vidéos).
Mais je suis curieux de voir si leurs applications (pour ce qui est applicable, huhuhu) sera effectivement fait avec la fermeté et l'intransigeance exprimé par Cédric.

Bref, Trump c'est le poile à gratter du peuple; un milliardaire qui n'est pas achetable (Clinton à eu comme cadeau d'anniversaire du Qatar, 1 millions de dollars hahaha) et qui ne pourra pas être corrompu sur cet aspect, ce qui en fait un président avec un aspect intéressant et qui devrait peser lourd dans ses relations avec les lobbys.
Il s'est ouvertement déclaré contre la mondialisation et l’établissement d'un gouvernement mondial (Clinton était pour... normal, il suffit de voir ses sponsors).
C'était quoi déjà la récente déclaration de Soros ? je laisse chercher les curieux : )

Situation à suivre. Une grande partie des promesses de Trump ne sont pas réalisables (rien que le mur...). En ce qui concerne l'Obama Care, ce n'est pas sa suppression, mais son remplacement par un system que Trump veut plus performant (les gens pourront choisir leur médecin), et moins chère (en mettant en concurrence les assurances pour faire baisser les prix).
***j'allais détailler une bonne partie de son programme, mais non, allez voir son programme électoral et ses meeting, vous en regarder 5 ou 6, ça suffira (au bout du 3ème j'étais soûlé)***
Et pour les non anglophones... ben continuez d'écouter BFM et TF1 mouahahaha mouhahahahahaha ! si si je vous jure, leurs analyses sont tops et totalement fidèles aux déclarations des candidats dans leur contexte (pfffff mouahahahahahaha).

1536 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

29852-donald-trump-president-usa-elections