Le prochain Assassin's Creed aura moins de scénario, plus de liberté

 

Publié le Lundi 21 novembre 2016 à 11:00:00 par Cedric Gasperini

 

Le prochain Assassin's Creed aura moins de scénario, plus de liberté

Ben on n'est pas dans la merde...

La blague de la semaine revient très certainement à Ubisoft... par la voix de Serge Hascoet, directeur créatif chez Ubisoft, et qui a donné quelques indications sur ce que sera le prochain Assassin's Creed dans une interview donnée au Monde.

On ne cesse de dire, ici, à GamAlive, que l'un des gros problèmes des jeux Ubisoft concerne leurs scenarii. Et donc, leurs scénaristes. Parce qu'il y aurait tellement à faire...et qu'ils nous livrent toujours le minimum, voire bien en-dessous du minimum syndical.

Pour remédier à cela, Ubisoft a donc décidé... d'en faire encore moins.
Le jeu devient moins important. Ce qui m’intéresse, c’est de faire des mondes qui seraient intéressants pour moi, même en tant que touriste. (...) Si je fais un jeu qui se déroule à San Francisco [comme dans le jeu Watch Dogs 2], même ma mère doit pouvoir s’amuser, faire du bateau, de l’hélicoptère, de la moto... Il faut que les gens qu’on y rencontre soient aussi intéressants, et que l’on s’y sente bien. Ensuite, seulement, que le joueur s’amuse. (...) Je ne veux plus qu’il subisse l’histoire créée par quelqu’un. Nous avons encore des jeux comme ça, mais je demande de plus en plus que l’on laisse le joueur écrire sa propre histoire, qu’il se fixe lui-même un objectif à long terme, identifie les différentes opportunités qui s’ouvrent à lui, choisisse et ne suive pas un chemin décidé pour lui.
Autrement dit, moins de scénario, c'est plus de liberté pour le joueur qui arrivera à plus s'immerger dans le monde et s'y impliquer. Dixit Serge.

Et d'annoncer que le prochain Assassin's Creed sera dans cette veine... moins de scénario principal, moins de cinématiques...
Quand il y a des cinématiques dans un jeu, moi ça m’embête, parce qu’on m’enlève ma capacité d’expression. Pendant ce temps-là, je ne fais pas ce que j’ai envie de faire, à savoir évoluer dans un monde. Je ne veux pas qu’on me raconte une histoire, je veux qu’il y en ait dix mille, que chaque personnage en soit une, et que je puisse aller l’interroger si j’en ai envie, sans qu’on me l’impose.
Serge. J'ai envie de te dire... avant de vouloir proposer 10 000 histoires à un joueur, il faudrait déjà que vous soyez capables d'en écrire une correctement. Et d'ailleurs, quand on lui demande de quels jeux il est le plus fier, il cite... Assassin's Creed 2, sorti en 2008 et qui, effectivement... avait un scénario bien mieux écrit et plus ancré dans l'Histoire de l'Italie. CQFD, Serge. CQFD.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par ErGo_404 le 21/11/2016 à 13:43

 

1

avatar

Inscrit le 09/03/2010

Voir le profil

Je ne trouve pas ça fondamentalement stupide.
Quand on regarde un GTA, passé (l'excellente) campagne, on continue de jouer parce qu'on se sent bien dans le monde, on se fait ses objectifs (faire telle accrobatie, massacrer telle personne, etc). Mais Assassin's creed est très loin d'un GTA pour l'instant. Et GTA a une très bonne histoire en plus de cette liberté totale de mouvement.

734 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 21/11/2016 à 14:29

 

2

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Alors la ... çà fait vraiment peur ...
Y'en a qui devraient reprendre la base de comment faire une bonne histoire avant de vouloir en faire 10 000 dans le même package.

Et le coup du "on préfère que ce soit le joueur qui se crée son histoire en se fixant ses challenges", c'est de la merde, et ça ne marche pas (sauf pour les teubés qui sont immunisé au story telling, tellement ils sont cons).
Ca fini à la Destiny où "les joueurs se font eux même leur histoire en tuant les monstres"... c'est à dire rien à faire d'autre que du grind en buttant les même mobs qui apparaissent toujours à la même heure et de la même façon. Mais comme ils disaient "on veut que derrière chaque loot important il y ai une histoire du joueur" => "Je me suis cassé le cul à farmer 25 heures et sur un coup de chatte, j'ai enfin eu ce fusil exotic des mes couilles !!!" LOOOL trop bien l'histoire du joueur.

Le joueur ne peut pas "créer son histoire" si il n'y a rien comme mécanique de narration qui tient compte des faits du joueur, pour lui signifier que ses actes ont bien un impact sur l'histoire... et parfois les mettre en scène pour en faire ressortir le coté épique.
Et par conséquent, retirer des éléments narratifs (comme les RTC) c'est encore diminuer le nombre d'outils qui ont pour fonction de notifier au joueur un impact, ou une présence, dans l'histoire.

Bref, un joueur ne se sent pas dans "son histoire", si le monde dans lequel il se trouve, en a rien à faire de ses faits et gestes car il n'en tiendra pas compte... et pour qu'il en tienne compte, et ben il faut BOSSER pour faire du contenu cohérent, pas en retirer.
Il suffit de regarder les jeux où le joueur a le plus d'impacte sur l'histoire; ce sont souvent des RPG, avec beaucoup de RTC et/ou dialogues, où l’environnement et/ou les pnj tiennent compte des choix du joueur pour lui rappeler ses décisions (le choix d'une faction, un pnj sauvé etc).

Si je peux me permettre encore petite remarque (si si, c'est avec plaisir)... avant de vouloir réinventer la roue, commencez déjà par faire une roues bien circulaire... on verra après pour le reste.
Sinon, c'est moi ou ce Serge avec ses théories c'est un peu comme Perceval et sa manie de mettre des vieux dans ses histoires pour les rendre intéressantes ?

1536 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/11/2016 à 16:24

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Avec des excuses bidon comme ça il peut faire carrière en politique Serge.

2967 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 21/11/2016 à 18:02

 

4

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

... smiley 55

6636 Commentaires de news

Ecrit par jaroh le 21/11/2016 à 18:53

 

5

avatar

Inscrit le 24/11/2014

Voir le profil

Si on considère le verre à moitié plein: perso je ne suis pas un grand fan d'UbiSoft et quand j'apprécie un de leur jeu c'est rarement pour sa storyline... et je m'en fous royalement. Les voir avouer vouloir se concentrer sur leurs points forts pourquoi pas après tout.

193 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 21/11/2016 à 23:40

 

6

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

smiley 26
Cette boite ne cessera jamais de m'étonner

1540 Commentaires de news

Ecrit par Pedrolito le 22/11/2016 à 10:32

 

7

avatar

Inscrit le 06/05/2009

Voir le profil

Ecrit par jaroh

... Les voir avouer vouloir se concentrer sur leurs points forts pourquoi pas après tout.

Justement, c'est bien le problème. La création d'un monde "ouvert" n'est pas du tout le point fort d'Ubi, c'est même l'inverse.

Que ce soit dans les AC, Far Cry, etc... leurs mondes sont vides, et il ne se passe rien à part 12 pauvres scripts qui se battent en duel. Ce qui nous donne un monde qui peut être aussi grand que l'Australie, tu as quand même l'impression de refaire toujours la même chose au même endroit (vu que le level desing est aussi pas terrible).

Pour reprendre l'exemple de GTA 5, lui à un monde ouvert exceptionnel, et donc il se suffit à lui même pour s'amuser, pas besoin de scénario (même si il est bien sympa quand même).

Pour AC, si t'enlèves l'histoire, bah on va vite se faire chier... Sauf si bien entendu ils arrivent à pondre un monde ouvert cohérent, mais ça parait compliqué vu leur passif.

437 Commentaires de news

Ecrit par Amsterdamien le 22/11/2016 à 13:55

 

8

avatar

Inscrit le 22/11/2016

Voir le profil


Justement, c'est bien le problème. La création d'un monde "ouvert" n'est pas du tout le point fort d'Ubi, c'est même l'inverse.

Que ce soit dans les AC, Far Cry, etc... leurs mondes sont vides, et il ne se passe rien à part 12 pauvres scripts qui se battent en duel. Ce qui nous donne un monde qui peut être aussi grand que l'Australie, tu as quand même l'impression de refaire toujours la même chose au même endroit (vu que le level desing est aussi pas terrible).

Pour reprendre l'exemple de GTA 5, lui à un monde ouvert exceptionnel, et donc il se suffit à lui même pour s'amuser, pas besoin de scénario (même si il est bien sympa quand même).

Pour AC, si t'enlèves l'histoire, bah on va vite se faire chier... Sauf si bien entendu ils arrivent à pondre un monde ouvert cohérent, mais ça parait compliqué vu leur passif.

Justement je suis pas du tout d'accord ! Je m'éclate a faire les missions annexes dans les mondes ouverts d' Ubisoft. Dans gta perso à par tuer des gens par camion entier changer vêtements et coiffure et acheter des baraque je me fait chier ! Les reconstitution historique d'ubisoft sont presque parfaite et même une simple chasse au coffres dans Paris de la Révolution c'est juste genial ! Et pour le lvl design est très bon aussi de gel ubisoft. Franchement dire que ubisoft ne sait pas faire deonde ouvert après presque 20 jeux en monde ouvert c'est juste de la mauvaise foi !

1 Commentaire de news

Ecrit par scudik le 22/11/2016 à 15:06

 

9

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Amsterdamien

Franchement dire que ubisoft ne sait pas faire deonde ouvert après presque 20 jeux en monde ouvert c'est juste de la mauvaise foi !

Bienvenue à toi Amsterdamien. Aucun rapport avec de la mauvaise foi. Les open world d'ubisoft sont méga répétitifs et chiants à mort.

Ecrit par Amsterdamien

Justement je suis pas du tout d'accord ! Je m'éclate a faire les missions annexes dans les mondes ouverts d' Ubisoft.

Bah c'est bien tant mieux pour toi, je ne t'accuserai pas de mauvaise foi parce que ton avis est différent.

C'est une histoire de tolérance et de préférence.

Si tu aimes le bouton A de la manette ou croix et trouve que l'on appuie jamais assez dessus. Si ton appréciation d'un level design se fait dans la possibilité de rattraper une cible fuyante en allant toujours tout droit et ce peu importe les obstacles. Si tu trouves qu'une énigme ne doit jamais être plus compliquée que repérer Charlie dans le journal. Si tu aimes les comportements d'IA les plus absurdes faisant la queue comme à la préfecture pour recevoir un coup d'épée dans le bide en guise de carte grise. Si tu n'aimes pas que l'on te raconte une histoire jusqu'au bout avec une fin de qualité. Si les personnages qui te parlent le plus sont des Aiden Pierce associable avatar de la dark vengeance feat Sasuke "ils ont tué ma famille/maman/nièce/voisine/souris domestiquée". Et je peux continuer pendant des plombes...

Qu'on me qualifie de "hater d'ubisoft" je ne veux surtout pas te faire peur, on peut faire ça avec tous les jeux et j'en ai fait des jeux ubisoft open world, les premiers AC, watchdogs 1er du nom. Je trouve ça agréable quand on cherche à visiter une autre époque, l'explorer, s'y défouler un peu sans réfléchir du tout. Mais rapidement ces jeux me saoulent et les finir est incroyablement pénible, je précise je ne parle pas d'un 100%, juste les finir en touchant un peu à tout. Alors que tu me files un rpg japonais type persona 4 et j'y passe 200h sans ciller.

Alors tu vas peut être me dire que tout le paragraphe citant des caractéristiques plus ou moins exagérées selon les jeux, des jeux ubisoft, n'évoque pas vraiment la répétition. Je te dirais justement que pour moi si, c'est un tout. Quand ton gameplay n'évolue pas au cours du jeu pour dire, que les missions sont classées en catégories et qu'on les retrouve un peu partout, si l'on est du genre à s'en rendre compte on s'emmerde et rechigne à finir ça.

C'est une question de goûts de personnalité, d'implication dans le jeu, de rythme et c'est entièrement dû à leur conception du jeu et à la qualité de leur écriture aussi. Là ou il y a des open world que j'aime faire, ils ont généralement une meilleure écriture, même si l'on me donne 50 enquêtes sur witcher 3 elles ont toutes une histoire bien marquée bien différente avec des choix ayant des répercussions scénaristiques, c'est vraiment autre chose.

Je ne m'attends pas à cette qualité dans les 10 000 histoires d'ubisoft car ils n'en ont toujours pas écrit une de bonne.

2967 Commentaires de news

Ecrit par SMachine le 23/11/2016 à 18:44

 

10

avatar

Inscrit le 26/08/2015

Voir le profil

... Il faut que les gens qu’on y rencontre soient aussi intéressants, et que l’on s’y sente bien. Ensuite, seulement, que le joueur s’amuse. (...) Je ne veux plus qu’il subisse l’histoire créée par quelqu’un. (...) Quand il y a des cinématiques dans un jeu, moi ça m’embête, parce qu’on m’enlève ma capacité d’expression. Pendant ce temps-là, je ne fais pas ce que j’ai envie de faire, à savoir évoluer dans un monde. Je ne veux pas qu’on me raconte une histoire, je veux qu’il y en ait dix mille, que chaque personnage en soit une, et que je puisse aller l’interroger si j’en ai envie, sans qu’on me l’impose

Ça existe déjà et ça s'appelle Morrowind.

221 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

29945-assassin-s-creed-2017-scenario-ubisoft-jeux-mondes-ouverts