L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 27 novembre 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Explosion d'amour en plein visage

imageAvant toute chose, je souhaiterais présenter mes sincères condoléances à la famille du petit Emilien, le camarade de classe de ma fille cadette, dont on est sans nouvelle depuis trois jours. Mon petit quartier est en émoi, les recherches n’ont pour le moment rien donné et les parents espèrent toujours un dénouement heureux, mais voilà, je tenais pour ma part à leur présenter mes condoléances.

Quand je pense que la veille de la disparition, ma gamine me demandait d’un air candide « papa, il peut venir dormir avec moi à la maison mon copain Emilien ? ». C’était tellement mignon. J’ai éclaté de rire. Un rire un brin nerveux, c’est vrai, mais un rire franc et profond tout de même. « Non mais il va pas vraiment dormir avec moi » a-t-elle renchéri, « il dormira dans la chambre du haut et moi je serai en bas ». J’avoue avoir été désarmé devant tant de charme et face à ses grands yeux clairs bordés de magnifiques longs cils. L’innocence et la beauté incarnée. On lui donnerait le Bon Dieu sans confession, à cette gamine. Enfin, le curé lui donnerait le Bon Dieu sans confession. Même si le curé préfèrerait qu’elle soit un garçon.
Mais je m’égare. Elle était tellement charmante. Que vouliez-vous que je réponde ? Mon petit cœur de papa a fait boum-boum, et c’est avec un grand sourire que je lui ai répondu un « même pas en rêve ».
« A quel âge je pourrais amener un copain dormir à la maison, dis, papa ? », m’a-t-elle alors demandé, déclenchant une nouvelle fois en moi une sincère crise de fou-rire.
Entre deux hoquets, et avec un vrai sourire, je lui répondais gentiment « pas tant que je serai en vie, maintenant, montre-moi ton copain Emilien que je sache à quoi il ressemble ».

Une petite anecdote qui leur réchauffera peut-être le cœur, puisque le lendemain, donc, le petit Emilien disparaissait. Le dernier témoignage reçu est qu’il est parti dans les bois avec un grand monsieur chauve qui tenait une batte de baseball dans sa main.

imageA part ça, ma foi, que puis-je vous raconter dans cet édito ?

Je n’ai même pas envie de vous parler de politique, sujet pourtant bien chaud en ce moment. C’est un domaine désespéré, voire perdu, à mon humble avis. A partir du moment où vous entendez des gens soutenir l’idée de virer un maximum de fonctionnaires « parce qu’il y en a trop » et gueuler derrière parce qu’ils attendent 30 min aux urgences qu’ils fréquentent au moindre ongle incarné, militer ouvertement pour un renfort du nombre de policiers et terminer par le fait que le prof d’Histoire-Géo de leur gamine n’a pas été remplacé durant ses deux semaines d’arrêt-maladie et que c’est « bien symptomatique » de notre société malade, j’avoue qu’effectivement, le symptôme de notre société malade est bien là : les gens ne pensent qu’à leur gueule et n’ont aucune vision globale du pays, de la société, du monde.
Et ça se remarque, notez-bien, dans la vie de tous les jours. Les gens sont prêts à vous écraser la gueule pour leur petit confort. Ce n’est même pas de la méchanceté. Juste de l’égoïsme.

Moi je pense surtout qu’il manque, quelque part, un grand type chauve avec une batte de baseball, qui emmènerait quelques figures politiques faire un tour dans les bois.

imageJe pense aussi que si les gens étaient un brin moins cons, le monde serait moins triste, moins glauque. Tenez, regardez, moi j’essaie de distribuer plein d’amour. J’ai de l’amour à revendre. Sérieux. Un bon paquet. J’ai un trop-plein d’amour à offrir. Et bien bim, je vous le donne en mille, une nouvelle fois, l’intérêt particulier nuit à l’intérêt général : ma femme refuse que je donne de l’amour à ses copines, aux femmes de nos amis, voire parfois à leurs filles, et elle préfère tout garder pour elle alors que, franchement, elle ne s’en sert largement pas assez, tellement y’en a et tellement ça déborde. C’est symptomatique de notre société malade, vous dis-je.

La semaine prochaine, je vous raconterai comment réussir à se faire lourder de Facebook en ayant savamment recadré une photo.

Ou alors je vous ferai une apologie du chaos. Parce que je me dis de plus en plus que ça vaudrait ptêt le coup de raser tout ça. J'ai toujours adoré les histoires post-apocalyptiques. Il serait peut-être temps finalement que, à défaut de vous en écrire une moi aussi, on en vive une tous ensemble ! Avec un axe Trump-Poutine, suffirait peut-être de rajouter un élément bleu merdouilleux au milieu pour faire imploser tout ça. La Troisième Guerre Mondiale, y'a que ça de vrai, finalement. Allez, comme dirait Clara Morgane, on est à un doigt du bonheur.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 27/11/2016 à 12:21

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Et ça se remarque, notez-bien, dans la vie de tous les jours. Les gens sont prêts à vous écraser la gueule pour leur petit confort. Ce n’est même pas de la méchanceté. Juste de l’égoïsme.

j’aurais dit égocentrisme plutôt. ils ne le font effectivement pas exprés... les pauvres...

sinon : rahhhhh superbe edito

6762 Commentaires de news

Ecrit par Milkshakeur le 27/11/2016 à 12:39

 

2

avatar

Inscrit le 08/11/2012

Voir le profil

Je pense aussi que si les gens étaient un brin moins cons, le monde serait moins triste, moins glauque

Pensée partagée ! smiley 9

456 Commentaires de news

Ecrit par Narcisse d'oyo le 27/11/2016 à 12:48

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je lis quasiment chaque édito du dimanche.

Et a chaque coup je me demande
Mai quel produit prand Gizmo ?

C'est sûrement un truc vachement fore, style Doliprane ou Solutricine voir même des Pulmoll.

2403 Commentaires de news

Ecrit par Narcisse d'oyo le 27/11/2016 à 12:53

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Milkshakeur

Je pense aussi que si les gens étaient un brin moins cons, le monde serait moins triste, moins glauque

Pensée partagée ! smiley 9

Bof !
Moi je trouve cette pansée complètement conne

2403 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 27/11/2016 à 13:40

 

5

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Moi je pense surtout qu’il manque, quelque part, un grand type chauve avec une batte de baseball, qui emmènerait quelques figures politiques faire un tour dans les bois.

Qu'il se méfie notre code .47, c'est sournois ces petites bêtes là.

2967 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 27/11/2016 à 15:23

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Au lieu d'une 3eme guerre mondiale, je préférerai juste rebooter le système... Et essayer d'apprendre de nos erreurs smiley 30

4347 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 28/11/2016 à 08:35

 

7

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Je pense aussi que si les gens étaient un brin moins cons, le monde serait moins triste, moins glauque.
Je crois l'avoir déjà dit dans un autre de tes éditos: tu ne peux pas empêcher les gens d'être cons. On vit dans un monde égoïste de toute façon, on ne le changera pas. L'humanité est foutue de toute façon smiley 18

Je n’ai même pas envie de vous parler de politique, sujet pourtant bien chaud en ce moment. C’est un domaine désespéré, voire perdu, à mon humble avis. A partir du moment où vous entendez des gens soutenir l’idée de virer un maximum de fonctionnaires « parce qu’il y en a trop » [...]
Le fait est que la "droitisation" du pays, c'est en bonne partie le gouvernement en place qui en est responsable.
Ce même gouvernement qui après avoir renié une bonne partie de ses principes vient lui aussi se plaindre que "Oh mon dieu la droite va appliquer un programme libéral, nous on ne l'a pas du tout fait".

Au lieu d'une 3eme guerre mondiale, je préférerai juste rebooter le système... Et essayer d'apprendre de nos erreurs smiley 30
Une éradication pure et simple du système serait plus bénéfique, ne serait-ce que pour la planète.

1540 Commentaires de news

Ecrit par yaknnc le 30/11/2016 à 11:18

 

8

avatar

Inscrit le 02/06/2013

Voir le profil

smiley 33

562 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

30008-enfant-disparu-elections-politique-amour