L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 29 janvier 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Mangez végétarien !

imageSi vous êtes un habitué de ces éditos, vous savez à quel point l’idée même de devenir un jour végétarien me terrifie. Je me réveille parfois la nuit, en sueur, hurlant des mots incompréhensibles pour celle qui partage mon lit « Pas du Kinoa ! Pas du Kinoa ! ».
Elle se retourne alors dans un demi-sommeil et me marmonne un « rendors-toi, demain on ira manger chez McDo, ça ira mieux tu verras ».

Et je me rendors alors en rêvant de matières grasses et de steak haché dégoulinant de graisse, m’octroyant même parfois un petit plaisir supplémentaire en comptant les moutons qui sautent une barrière. Juste avant que je ne les shoote en vol avec de la chevrotine.

Du temps de ma folle jeunesse, où la personne à côté de laquelle je me réveillais le matin était rarement la même que la veille, j’ai fréquenté un temps une charmante végétarienne. J’avoue que les seuls souvenirs qu’elle m’a laissé concernent d’une part les vocalises qu’elle s’autorisait lors de nos ébats et que j’ai toujours trouvé exagérées, et d’autre part ses menus qu’elle nous préparait pour le dîner.
Toujours avide de nouvelles expériences, et surtout toujours prêt à faire plaisir à une jolie jeune demoiselle dans l’unique but de la mettre dans mon lit, je me suis prêté au jeu. Et j’ai donc testé quelques-uns des plus célèbres mets végétariens.

Généralement, outre l’aspect « respect du règne animal », les végétariens mettent en avant la qualité gustative de leurs plats. Avec parfois, cette petite phrase pour vous mettre en confiance : « mais tu verras, y’a aucune différence entre un steak de soja et un steak haché, c’est le même goût ».
En théorie, à moins d’être déficient au niveau des papilles, vous vous rendez compte dès la première bouchée qu’on a essayé de vous enfumer.

imageJe suis désolé, mais question grande cuisine, il m’est arrivé de goûter par erreur en me grattant le coin de la bouche alors que je bricolais, de la pâte de joint qui avait meilleure saveur que le houmous. J’ai mâché du carton exquis comparé à du pâté végétal. Le lait de soja devrait être interdit car tombant sous le coup des Conventions de Genève, tout comme le yaourt au soja ne devrait être réservé qu’au bâtiment pour servir de base à de l’enduit. Non, comparer un steak de soja avec une côte de bœuf, c’est comme expliquer que Kenji Girac est un aussi talentueux artiste que les Rolling Stones.

Et puis entre nous, le soja, c’est bien gentil, mais question respect de la planète, c’est au strict niveau de l’élevage intensif de bovins. Extrêmement décrié en raison de son impact sur les sols, sans oublier qu’il est majoritairement OGM (il faut donc manger végétarien et bio ! Hop ! Double peine !), c’est un aliment dont on sait aujourd’hui qu’il faut limiter la consommation parce qu’il n’est pas si bon que ça pour le corps.

Mais tout ça, finalement, ne sont que des détails.

J’avoue que si certains s’empiffrent de Boulgour ou de purée de haricots secs, sans oublier le traditionnel bol de flocons d’avoine au petit-dej, ça ne me dérange absolument pas. C’est leur choix. Leurs envies. Leurs convictions. Je n’ai jamais tenté de modifier le comportement alimentaire de quelqu’un de végétarien. Ni même en l’attachant à une chaise et en lui collant des steaks saignants saisis à la flamme sous le nez. Je le répète. C’est leur choix. Leurs convictions. Et en cela, je respecte totalement leur manière de vivre. Même si, comme vous l’aurez (très) largement compris, je ne la partage en aucune manière.

imageEt justement, j’aimerais qu’en retour, ils me rendent la pareille. J’aimerais qu’ils me lâchent la grappe si j’ai envie de me taper un bon boudin noir, une tranche de saucisson ou une cuisse de canard confite. Voire même un foie gras délicatement saisi et déposé sur un tournedos, façon Rossini. Pour le côté « végétal » de la chose, je suis même prêt à faire un pas et y ajouter quelques morilles.
Mais par pitié, qu’ils cessent de nous casser les couilles.
Il y a un vrai comportement agressif, ces dernières années, de toute une partie d’associations végétariennes qui tend à vous faire passer pour un putain de Hitler pour animaux si vous osez vous faire cuire un rôti. A grands renforts de reportages cachés sur les conditions d’abattage ou d’élevage, ils tentent de vous malmener la conscience et de vous faire passer pour d’inhumains terroristes de la planète. Qu’ils s’attaquent aux grands groupes, c’est une chose. Quand bien même je m’interroge sur le fait qu’on puisse « tuer proprement » ou « tuer avec bien-être »… Mais qu’ils cessent de rendre responsables tous les consommateurs.

Parce que l’on sait, aujourd’hui, que le végétarisme n’est absolument pas une solution pour la planète, parce que je ne vais pas les attaquer en les traitant de terroristes écologiques, tâchons de tous vivre ensemble sans emmerder les uns les autres.
Tous vivre ensemble sans emmerder les uns les autres. C’est là toute l’histoire de notre société actuelle. Toute l’histoire de l’intolérance.

Sur ce, je vous laisse. J’ai promis à mes filles de leur préparer une terrine avec Peluche. Mais si, Peluche, leur lapin qu’elles ont reçu à Noël. Elles ont hâte de le goûter. J’avoue que moi aussi.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Aces le 29/01/2017 à 13:36

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Tiens, ça me fait penser qu'il me reste du cheval dans le frigo...
Bon app' :)

4011 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 29/01/2017 à 14:12

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Bon résumé de la grande naiveté des gens qui aiment avoir un steak dans leur assiette sans se préoccuper volontairement de comment il a pu arriver là;
Tout comme les végétariens qui pensent naivement et volontairement que toute cette végétation a poussé et été récoltée au coin d'un bosquet, sans s'occuper de l'impact de l'agriculture intensive (engrais, et pesticides formant un cocktail particulièrement ravageur).

Manger du Bio n'est alors plus vraiment un choix de vie mais lié à sa capacité de pouvoir d'achat.

On est bien dans la merde smiley 4

4347 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 29/01/2017 à 14:24

 

3

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Parce que l’on sait, aujourd’hui, que le végétarisme n’est absolument pas une solution pour la planète
Ah bon ? Et as-tu des articles ou quelque chose qui en parle ?

Ecrit par dieudivin

Bon résumé de la grande naiveté des gens qui aiment avoir un steak dans leur assiette sans se préoccuper volontairement de comment il a pu arriver là
En quoi est-ce de la naïveté ? J'adore les steak mais je ne veux pas savoir comment c'est fait pour la simple et bonne raison que je n'en mangerais sans doute plus après.

1540 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 29/01/2017 à 15:01

 

4

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par Tidus


En quoi est-ce de la naïveté ? J'adore les steak mais je ne veux pas savoir comment c'est fait pour la simple et bonne raison que je n'en mangerais sans doute plus après.
La réponse est dans ta question smiley 8

4347 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 29/01/2017 à 15:24

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tidus

Ah bon ? Et as-tu des articles ou quelque chose qui en parle ?
Il y en a un paquet sur le net sur les problèmes liés à l'agriculture (appauvrissement des sols, pesticides, OGM...) ou sur le problème du soja, par exemple.
Et par une simple réflexion logique, on se dit que le tout agriculture voudrait dire plus de cultures intensives pour nourrir tout le monde, donc pas bon. smiley 7

6986 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 29/01/2017 à 15:35

 

6

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Perso en tant que véritable carnivore qui ne pourrait tout simplement pas vivre en végétarien à la fois sur le plan moral mais surtout d'un point de vue de santé, je trouve qu'il y a un compromis intéressant entre ces deux choix de vie.

Parce que le premier problème à la fois pour le végé et l'omnivore, c'est que l'on vend la nourriture. La nourriture, une ressource indispensable à tout être vivant est attachée à une valeur marchande, et l'on peut même spéculer là dessus.

La maltraitance des animaux ? Les pesticides ? Les produits bio trop chers ? Tout ça est un peu lié à une volonté de générer de la richesse. Le fonctionnement du monde est mauvais, comme le dit Dieudivin, "on est bien dans la merde".

Après pour ce qui est de ceux qui veulent changer le mode de consommation des autres, c'est comme d'habitude une volonté de s'élever au dessus d'un autre. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des gens qui aiment les animaux et refusent d'en manger. Mais quand ils prennent un rôle de donneur de leçons à dire aux autres comment ils doivent consommer c'est pas pour sauver des animaux, c'est pour vous rappeler à quel point eux ils ont fait des meilleurs choix que vous, qu'ils sont une élite.

Une élite qui a une vision un peu biaisée en plus, parce que sans élevage elle prendra un sacré pied au cul la diversité de la faune.

2967 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 29/01/2017 à 20:18

 

7

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

La réponse est dans ta question smiley 8
Ok... tu ne sais pas pourquoi tu disais ça donc.
Enfin tant que tu es d'accord avec toi-même.

Ecrit par Cedric Gasperini

Il y en a un paquet sur le net sur les problèmes liés à l'agriculture (appauvrissement des sols, pesticides, OGM...) ou sur le problème du soja, par exemple.
Et par une simple réflexion logique, on se dit que le tout agriculture voudrait dire plus de cultures intensives pour nourrir tout le monde, donc pas bon. smiley 7
Ok je voulais juste savoir de quelles problématiques tu voulais parler. Merci.

1540 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 29/01/2017 à 23:00

 

8

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Sinon c'est dommage la pêche n'a pas été bonne cette fois-ci.

J'aurais bien aimé qu'un vegan vienne nous expliquer à quel point il est plus humain que nous en mangeant que des graines et en donnant du pâté à son chat. smiley 12

2967 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 29/01/2017 à 23:34

 

9

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par Tidus

Ok... tu ne sais pas pourquoi tu disais ça donc.
Enfin tant que tu es d'accord avec toi-même.
...


"J'adore les steak mais je ne veux pas savoir comment c'est fait pour la simple et bonne raison que je n'en mangerais sans doute plus après"
Tu ne veux pas savoir comment ton steak est arrivé dans ton assiette par peur de ne plus vouloir en manger.
Donc tu te crées l'opinion que la consommation de ce steak n'a pas d'impact (quelconque), te plongeant ainsi dans une illusion naive te permettant d'éluder la question de l'origine de ce steak et du comment il est arrivé là.

Cette naiveté, tu peux l’appeler candeur, ça ne change en rien mon argumentation.
Donc tu vois que je savais de quoi je parlais smiley 8

4347 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 29/01/2017 à 23:50

 

10

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Tu ne veux pas savoir comment ton steak est arrivé dans ton assiette par peur de ne plus vouloir en manger.
Donc tu te crées l'opinion que la consommation de ce steak n'a pas d'impact (quelconque), te plongeant ainsi dans une illusion naive te permettant d'éluder la question de l'origine de ce steak et du comment il est arrivé là.

Cette naiveté, tu peux l’appeler candeur, ça ne change en rien mon argumentation.
Donc tu vois que je savais de quoi je parlais smiley 8
Et bien tu vois ça n'était pas si difficile d'expliquer finalement. Quand à "savoir de quoi tu parles", ça se discute.

Maintenant je comprends mieux pourquoi tu ne voulais pas entrer dans les détails.

1540 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 30/01/2017 à 01:54

 

11

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Tu ne veux pas savoir comment ton steak est arrivé dans ton assiette par peur de ne plus vouloir en manger.
Donc tu te crées l'opinion que la consommation de ce steak n'a pas d'impact (quelconque), te plongeant ainsi dans une illusion naive te permettant d'éluder la question de l'origine de ce steak et du comment il est arrivé là.

Cette naiveté, tu peux l’appeler candeur, ça ne change en rien mon argumentation.
Donc tu vois que je savais de quoi je parlais smiley 8

A vrai dire tu n'as pas totalement cerné le sujet. Il n'est pas vraiment naïf de croire qu'il peut éluder la question et éviter d'affronter les conséquences de son ignorance, puisqu'en fait il peut le faire totalement. La société de consommation vous y invite complètement.

Il serait par contre complètement naïf de croire que cette société ne vous enc*** pas et que le jour où elle aura décidé de culpabiliser les gens sur leur habitude carnivore, elle évitera toute sa responsabilité et vous indiquera à vous les méchants comment changer et cela afin qu'elle en tire toujours un max de bénéfices. L'environnement, les gaz à effets de serre, l'économie d'énergie, ces sujets n'ont pas été vulgarisés parce qu'il faut sauver la planète mais parce que l'industrie a mis au point des moyens de faire du profit dessus, sans l'abondance de profits à faire les scientifiques seraient toujours les seuls à en parler.

Mais au départ non, c'est pas de la naïveté de croire que l'on peut consommer de la viande sans jamais assumer son origine. J'aurais même tendance à accuser les Vegan de naïveté quand ils croient que l'Homme avec un grand H peut se passer de la nourriture animale, quand ils croient que l'Homme peut devenir pacifique aussi ou encore quitter sa place du haut de la chaîne alimentaire, tu parles d'un Candide !

2967 Commentaires de news

Ecrit par Shayoo le 30/01/2017 à 11:52

 

13

avatar

Inscrit le 27/03/2013

Voir le profil

Edito très intéressant.
Je suis devenu végétarien depuis peu de temps (6 mois). Principalement motivé par l'économie énergétique de la

Macdo a pensé à toi en Suisse smiley 7
http://www.mcdonalds.ch/fr/carte-menu/burgers-wraps/quinoa-curry

Parce que l’on sait, aujourd’hui, que le végétarisme n’est absolument pas une solution pour la planète
Je me suis dis que tu devais pas sortir ça de nul part et j'ai fait quelques recherches sur le net.
J'ai trouvé des articles (livres) en parlant mais qui sont pour la plupart décrié sur les sites vegan & co, du coup dur de savoir où se cache la vérité.


Mais qu’ils cessent de rendre responsables tous les consommateurs.
Heuu oui mais si tu consommes tu es responsable c'est tout...
C'est un choix, personne ne t'as forcé à manger ce pauvre Peluche ^^

5 Commentaires de news

Ecrit par Shayoo le 30/01/2017 à 11:53

 

14

avatar

Inscrit le 27/03/2013

Voir le profil

Edito très intéressant.
Je suis devenu végétarien depuis peu de temps (6 mois). Principalement motivé par l'économie énergétique.

Macdo a pensé à toi en Suisse smiley 7
http://www.mcdonalds.ch/fr/carte-menu/burgers-wraps/quinoa-curry

Parce que l’on sait, aujourd’hui, que le végétarisme n’est absolument pas une solution pour la planète
Je me suis dis que tu devais pas sortir ça de nul part et j'ai fait quelques recherches sur le net.
J'ai trouvé des articles (livres) en parlant mais qui sont pour la plupart décrié sur les sites vegan & co, du coup dur de savoir où se cache la vérité.


Mais qu’ils cessent de rendre responsables tous les consommateurs.
Heuu oui mais si tu consommes tu es responsable c'est tout...
C'est un choix, personne ne t'as forcé à manger ce pauvre Peluche ^^

5 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 30/01/2017 à 12:31

 

15

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Shayoo


Mais qu’ils cessent de rendre responsables tous les consommateurs.

Heuu oui mais si tu consommes tu es responsable c'est tout...
C'est un choix, personne ne t'as forcé à manger ce pauvre Peluche ^^

Intolérance au gluten + diabète + Diverticulite chronique. Tu peux pas être Vegan, tout simplement. Les 2 maladies sont fréquentes chez les personnes dépassant la cinquantaine, l'intolérance au gluten c'est juste le pompon puisque techniquement déjà avec le diabète tu oublies pas mal de produits à base de céréales. Que fait-on dans votre monde idéal, on les enferme en hôpital et on les nourrit par intraveineuse ? Du coup c'est pas eux les nouveaux animaux maltraités ?

2967 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 30/01/2017 à 22:25

 

16

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par scudik

A vrai dire tu n'as pas totalement cerné le sujet. Il n'est pas vraiment naïf de croire qu'il peut éluder la question et éviter d'affronter les conséquences de son ignorance, puisqu'en fait il peut le faire totalement. La société de consommation vous y invite complètement.

Il serait par contre complètement naïf de croire que cette société ne vous enc*** pas et que le jour où elle aura décidé de culpabiliser les gens sur leur habitude carnivore, elle évitera toute sa responsabilité et vous indiquera à vous les méchants comment changer et cela afin qu'elle en tire toujours un max de bénéfices. L'environnement, les gaz à effets de serre, l'économie d'énergie, ces sujets n'ont pas été vulgarisés parce qu'il faut sauver la planète mais parce que l'industrie a mis au point des moyens de faire du profit dessus, sans l'abondance de profits à faire les scientifiques seraient toujours les seuls à en parler.

Mais au départ non, c'est pas de la naïveté de croire que l'on peut consommer de la viande sans jamais assumer son origine. J'aurais même tendance à accuser les Vegan de naïveté quand ils croient que l'Homme avec un grand H peut se passer de la nourriture animale, quand ils croient que l'Homme peut devenir pacifique aussi ou encore quitter sa place du haut de la chaîne alimentaire, tu parles d'un Candide !
Ca se défend bien comme argumentation... Même si je considère que l'on ne peut pas tout mettre sur le dos de la société qui impose au plus grand nombre son mode de vie.

M'enfin bref: réfléchissons et soyons conscient de ce qu'implique nos modes de vie sur le monde: manger de la viande, manger vegan ou des fruits et légumes, prendre la voiture pour de petits trajets, prendre l'avion pour des vols intracontinentaux, ne pas éteindre ses appareils électrique, laissé une fuite d'eau à l'abandon ...
Aucune solution n'est parfaite mais on peut trouver de bons compromis smiley 20

4347 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 30/01/2017 à 23:37

 

17

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Ca se défend bien comme argumentation... Même si je considère que l'on ne peut pas tout mettre sur le dos de la société qui impose au plus grand nombre son mode de vie.

M'enfin bref: réfléchissons et soyons conscient de ce qu'implique nos modes de vie sur le monde: manger de la viande, manger vegan ou des fruits et légumes, prendre la voiture pour de petits trajets, prendre l'avion pour des vols intracontinentaux, ne pas éteindre ses appareils électrique, laissé une fuite d'eau à l'abandon ...
Aucune solution n'est parfaite mais on peut trouver de bons compromis smiley 20

Être conscient ? Mais à quel point ?

C'est très compliqué de prendre du recul, d'évaluer ses propres défauts, réfléchir aux conséquences de ses actes et en même temps continuer d'aller de l'avant. Ça demande un certain niveau de lucidité. Chacun peut être conscient de plus ou moins de choses mais nous sommes dans une société qui vend de l'optimisme et non pas du réalisme. Tant que le peuple a de l'espoir il reste sous contrôle.

Regarde comment tu gères le deuil ? La maladie ? Les bobos du quotidien, de la vie ? Est-ce que tu les compare à ceux des autres ?

Le cloisonnement est un mécanisme d'auto-défense chez l'être humain. On l'utilise tous ici ou alors on a un sens des priorités ou un état de conscience vachement limité à passer notre temps à parler jeux video vu ce qu'il se passe dans le monde.

Alors c'est bien d'avoir conscience que nous sommes tous plus ou moins fortement des enfoirés à faire passer notre bonheur devant celui de tous les autres. Mais si c'est juste pour se le dire, puis continuer comme si de rien n'était, elle est où la naïveté ?

Je précise je ne juge personne et je ne demande pas de vous justifier de ce qui a été écrit ici. Ce sont juste des exemples.

2967 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 31/01/2017 à 01:03

 

18

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

A mon sens, il y a de la naiveté quand on agit en se persuadant que les conséquences de ces actes sont quasi nulles.
Après on peut agir aussi en toute connaissance de cause et juste s'en foutre royalement, ce qui n'est pas mieux non plus.

En parler, ça permet aussi de pouvoir en prendre conscience, ce qui est déjà un bon début. La réaction à cette prise de conscience oscille ensuite quelque part entre la naiveté et être en gros enfoiré.

Après je ne blâme pas tel ou tel comportement, chacun assume. Le lobbyisme de la cause Vegan et "anti-vegan" me dérange plus. Comme d'habitude j'estime que la solution se trouve dans les deux camps: Manger plus de fruits et légumes (hors contre-indications) est bon pour la santé. Manger aussi de la viande, en quantité raisonnable, est aussi important pour la santé.

Quoiqu'il en soit, je reprendrai le temps de réfléchir à tes arguments. Je ne suis pas forcément d'accord avec tout dans le détails mais j'aime bien comment tu as synthétisé ça et ça mérite réflexion (surtout sur la fin).

4347 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 31/01/2017 à 03:55

 

19

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

A mon sens, il y a de la naiveté quand on agit en se persuadant que les conséquences de ces actes sont quasi nulles.
Après on peut agir aussi en toute connaissance de cause et juste s'en foutre royalement, ce qui n'est pas mieux non plus.

Ou encore on peut être mal à l'aise en achetant un produit tout en sachant qu'il est conçu de manière honteuse, en voulant que ça change mais sans pour autant avoir la moindre idée de solution. Et là on parle de la nourriture, un produit nécessaire dont personne ne peut se passer et pour lequel on doit payer des prix plus ou moins indécents.

Mais si on veut, on peut revenir sur une conversation d'il y a quelques jours, sur l'usine Foxconn, usine chinoise qui maltraite ses employés, est connue pour avoir un taux de suicides élevé, ou encore pour avoir employé des stagiaires étudiants plus ou moins jeunes (14-16 ans) qui effectuaient du travail forcé, poussé par le management à rester en ayant peur de se voir refuser leur diplôme à la fin de l'année par exemple. Ces stagiaires étudiants ont produit des ps3, des Wii U, des ps4 en travail forcé, menacés d'être renvoyés de leurs écoles s'ils refusaient et payés une misère.

Si tu veux, là ou je vois de la naïveté c'est pas tellement dans des gens qui croient qu'il n'y a pas de conséquences à leurs choix mais peut être plutôt qu'une solution magique va bien finir par apparaître toute seule sans qu'ils n'aient rien fait.

Je te rejoins pour toute idée de compromis, les gens qui font avancer leurs causes ou leurs idéaux doivent de toute façon comprendre qu'en temps ordinaire, l'évolution est quelque chose de très lent. Les changements brusques n'ont jamais été fait de manière calme et pacifique dans l'histoire de cette planète.

2967 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 31/01/2017 à 07:56

 

20

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Shayoo

Edito très intéressant.
Je suis devenu végétarien depuis peu de temps (6 mois). Principalement motivé par l'économie énergétique
Et les photos d'illustration ne t'ont pas donné envie de changer ? smiley 7

Je me suis dis que tu devais pas sortir ça de nul part et j'ai fait quelques recherches sur le net.
J'ai trouvé des articles (livres) en parlant mais qui sont pour la plupart décrié sur les sites vegan & co, du coup dur de savoir où se cache la vérité.
En fait, il faudrait que je la retrouve, mais ma principale source était... un site Vegan, qui était très critique sur le mode de culture de certains produits. Dont le soja, extrêmement problématique : appauvrissement des sols, cultures, intensives, manque de transparence sur les OGM...

Heuu oui mais si tu consommes tu es responsable c'est tout...
C'est un choix, personne ne t'as forcé à manger ce pauvre Peluche ^^
C'est humain. smiley 7 Il était là dans sa cage à rien branler et moi j'avais faim...

En parlant de responsabilité, je voulais dire que le consommateur n'est pas responsable des dérives des abattoirs ou des comportements de certains industriels. Comme les vegans ne sont pas responsables du comportement de certains agriculteurs ou des pollutions par pesticides.

Et ce que je voulais surtout souligner, c'est cette tendance agressive qu'ont certaines assoces et certains vegans, à vouloir vous faire passer pour des nazis si vous mangez de la viande.

Dernier argument que l'on peut aussi utiliser, un argument scientifique hors contexte "guerre vegan/anti-vegan", c'est l'évolution humaine.
On sait que l'homme a évolué, par rapport à ses cousins... parce qu'il consommait de la viande. Que ce soit par les nécessités de la chasse (fabrication d'outils notamment) ou les apports énergétiques (développement du cerveau), la viande a joué un rôle essentiel dans l'évolution de l'espèce humaine. Preuve, finalement, de son importance pour l'homme. smiley 9

Mais je le répète. Je ne suis ni pro, ni anti. Je suis dans le camp de ceux qui veulent pouvoir faire ce qu'ils veulent, quels que soient leurs choix en la matière, sans être emmerdés par d'autres.

6986 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

30526-vegetarien-guerre-viande-soja-tolerance-casse-couilles