L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 5 mars 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Bom Bom Bom... Dia

imageParce que je suis en train de finaliser l’écriture d’un livre baptisé « le poil et le parpaing », je suis allé faire un tour au Portugal. L’intérêt d’aller à Porto, c’est qu’il y a du vin du même nom. Du coup, je suis allé à Lisbonne. En plus, ce n’est pas loin de la mer et il y a des sardines. Des tonnes de sardines. A tous les coins de rue. A tel point que c’en est devenu l’emblème de la ville. Y’a de la morue aussi. Des tonnes de morue. Notez que je parle du poisson, hein, pas des demoiselles lisboètes. Même si pour le coup, la gente féminine portugaise, tout aussi exotique soit-elle, n’est pas tout à fait à mon goût. Alors que la morue, si.

L’avantage d’aller dans le sud du Portugal, c’est que vous êtes certain d’avoir du beau temps. Du coup, je suis arrivé sous un orage et il a plu tout le week-end. Le souci, c’est que les gars qui ont retapé les rues de Lisbonne sont de gros malades mentaux. Des psychopathes obsessionnels qui ont collé des mini-pavés partout. Absolument partout. Des mini-pavés descellés avec le temps, et ultra-glissants par temps de pluie.
Bref, marcher dans les rues de Lisbonne sous un orage, c’est comme faire du ski sur une falaise de pierres. C’est vachement marrant à voir à la télé mais quand c’est vous qui êtes lancés, ça vous fait nettement moins rire et vous êtes persuadés que vous allez mourir.

imageA part ça, Lisbonne, c’est une ville très agréable. Humide, mais agréable. Avec, une nouvelle fois, des gens charmants et accueillants sur lesquels ces enculés de commerçants parisiens feraient bien de prendre exemple. Ah. Et une ville pas chère non plus. Déjeuner pour 16 € à deux, boissons alcoolisées comprises, c’est le même prix qu’un sandwich jambon-beurre, un demi et un café dans un bistrot de la capitale. Et le serveur vous sourit et vous parle gentiment. Vous n’avez pas l’impression qu’il est atteint d’une fistule anale ultra-douloureuse dès que vous lui demandez le moindre truc. Genre « vous auriez du sel s’il vous plait ? ». Bon. D’un autre côté, vous n’avez aucune raison de demander du sel pour un jambon-beurre à 6 €. De la vaseline à la rigueur, mais du sel, non.

Bref, comme j’étais dans la ville de la sardine et de la morue, j’ai trouvé un restaurant où j’ai mangé du thon mi-cuit avec du fromage de chèvre et bu du vin blanc sec au goût moelleux. Ne cherchez pas à comprendre. Les portugais ne sont pas des gens comme nous. Et pour le coup, c’est tant mieux. Des fois, faut pas réfléchir. Faut juste se laisser guider par les locaux et vous découvrez des merveilles. Car ce resto était absolument fantastique. Dans une petite rue pourrie, qui ne paye pas de mine, où quelques ordures étaient laissées çà et là par des touristes ou des autochtones indélicats. Mais en passant devant l’échoppe où seul le proprio déjeunait avec sa famille, il s’est passé comme un truc qui m’a poussé à y entrer. Ça avait l’air accueillant, l’intérieur était charmant, bref, je suis rentré. Pour y manger sur le pouce. Un pouce de deux heures et demie, finalement, tellement il y avait à goûter et à discuter.

Avec ma chère et tendre épouse, nous tentons, autant que possible, de nous réserver un petit week-end chaque année, sans les mômes, dans une ville européenne. Cette année, donc, c’était Lisbonne. Elle s’inscrit sans aucun doute dans le haut de la liste des villes à visiter, où il fait bon vivre, où il y a de belles choses à voir, à goûter, et de belles personnes à rencontrer.

Je rentre ce soir. Et déjà, j’ai envie de refaire mon mur. Quand à ma femme, je vais lui demander de cesser de s’épiler pendant un moment. Juste histoire de. Le Portugal, ça vous transforme, en fait.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Costello le 05/03/2017 à 12:37

 

1

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

hmm... destination intéressante!
j'attends le livre avec impatience

1403 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 05/03/2017 à 13:11

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Bon retour quand même smiley 4

4347 Commentaires de news

Ecrit par BeyondOasis le 06/03/2017 à 10:13

 

3

avatar

Inscrit le 21/10/2013

Voir le profil

des gens charmants et accueillants sur lesquels ces enculés de commerçants parisiens feraient bien de prendre exemple
Effectivement ils sont vraiment gentils au Portugal. La dernière fois à Porto avec ma petite femme, un commerçant qui nous court après dans la rue parce qu'il avait oublié 2€ en nous rendant la monnaie.

801 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 06/03/2017 à 12:02

 

4

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Des mini-pavés descellés avec le temps, et ultra-glissants par temps de pluie.
Avec tes talons de 12 cm, ça devait être bien galère, mon Cédricaouch !

1444 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

30784-voyage-lisbonne-portugal-souvenirs-filles-poils-parpaing