L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 23 avril 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Wesh

imageDifficile de ne pas évoquer les élections aujourd’hui… Un premier tour indécis où chaque sondage livre ses favoris les uns après les autres, faisant une tournante entre trois ou quatre personnalités politiques, au rythme de leurs envies ou des évènements.

Tiens. Les évènements. Parlons-en justement. J’étais sur les Champs-Elysées jeudi dernier… midi. Si le criminel avait décidé de faire ça à l’heure du déjeuner et non pas dans la soirée, j’aurais pu être aux premières loges.
Ça ne me traumatise pas pour autant, notez bien. Je ne suis pas à me prendre la tête entre les mains en me disant qu’ils sont partout, que c’est terrible, que mon Dieu c’est tout près, que vite, Marine.
Parce que déjà, Daech, j’ai du mal à y croire en tant que tel. Du moins, en tant qu’entité tentaculaire comme décrit dans les médias. Trois quatre ploucs planqués dans leur grotte qui récupèrent tous les évènements les uns après les autres, ça me fait pitié plus qu’autre chose. Tenez, justement, l’attentat de jeudi… on a finalement appris que le criminel n’était ni fiché S, ni radical, et surtout… la revendication de Daech porte sur le mauvais gars. Ils se sont plantés de nom. Ridicule. En fait, Daech, c’est plus une « excuse » à la con balancée par tous les gros connards débiles de terroristes de mon cul de la terre entière, qu’autre chose.

imageEt puis pour moi, le vrai terrorisme, on le vit au jour le jour. Et il vient de l’intérieur. Tenez, cette semaine, je commençais à taquiner ma fille aînée, tentant de la chatouiller alors qu’elle faisait un collage de précision. Normal, quoi. J’aime bien faire chier mon monde de temps en temps (oui, bon, d’accord, de temps en temps souvent). Sa réponse a été une bombe placée en plein cœur de la langue française : « Wesh, papa, arrête ». « Pardon ? Tu viens de dire quoi ? ». « Papa arrête ». « Non, juste avant »… « Wesh ? ». « C’est ça. Wesh. Putain de bordel de merde de mes couilles de saloperie de chier la bite. Jamais plus tu ne me sors Wesh dans une phrase ou ça va chier pour ton matricule. Je vais t’apprendre à parler correctement français, moi, putain ».
Oui, je sais. Mais je serai totalement intraitable sur le sujet du Wesh. A chaque Wesh qui sort, c’est un académicien qui meurt. A chaque Wesh prononcé, c’est un dictionnaire que l’on brûle. A chaque Wesh proféré, c’est la culture de tout un pays qui agonise.

Une demie-heure plus tard, alors qu’elle sortait de la salle de bain et que j’y rentrais, je lui ai claqué le postérieur. Une petite claquounette amicale de papa, entre geste de tendresse et « dégage de là, c’est à mon tour de laver ma vieille carcasse ». Et aussi parce qu’elle déteste ça et que moi, j’aime bien emmerder mes filles. Sinon, à quoi ça sert d’en avoir fait deux, hein ?
Une nouvelle fois, Boum. Rebelote. Attentat terroriste à la ceinture piégée dans la culture française.
« Wesh papa, c’est bon là, arrête ! ».
Résultat, la sanction a été immédiate : Copier 20 fois « Je ne dois pas dire Wesh ni LOL ni MDR à la maison ». Et elle est prévenue : à chaque nouvel écart, bim, 10 ligne de plus.

imageC’est aussi ça, le rôle d’un père : protéger ses enfants contre l’invasion du Wesh. Et c’est aussi le rôle d’un homme qui se dresse pour protéger son pays. La prochaine fois que vous entendez quelqu’un dire « Wesh », votre enfant, votre ami, un type dans la rue, votre collègue ou votre patron, mettez-lui une bonne grande baffe dans sa gueule. Un bon gros retour de Wesh dans sa face.

En attendant, ça ne me dit pas pour qui je vais voter tiens. Je ne sais même pas si je vais y aller, d’ailleurs. Oh, ne commencez pas à me faire la morale à grands coups de « si tu ne votes pas, tu n’auras pas le droit de te plaindre » ou « c’est un devoir citoyen », voire « des gens sont morts pour que tu aies le droit de voter ». Vous me voyez désolé de savoir que vous êtes toujours dans votre période naïve. Moi je me demande simplement l’intérêt de cautionner soit la peste, soit le choléra. Tout en me désolant à en pleurer que quasiment un quart de la France soit assez con pour pencher pour l’ébola. Et de voir qu’il n’y a, pour le moment, aucun antidote, aucune alternative saine.

Wesh ma gueule, on est vraiment dans la merde.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Tidus le 23/04/2017 à 13:48

 

1

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

[quote]Oh, ne commencez pas à me faire la morale à grands coups de « si tu ne votes pas, tu n’auras pas le droit de te plaindre » ou « c’est un devoir citoyen », voire « des gens sont morts pour que tu aies le droit de voter ». Vous me voyez désolé de savoir que vous êtes toujours dans votre période naïve. Moi je me demande simplement l’intérêt de cautionner soit la peste, soit le choléra./quote]
Mentalité typiquement française. Je ne cautionne pas, je ne veux pas participer mais je veux quand même me plaindre du choix qui a été fait.
Décidément les éditos politique cela ne te réussit absolument pas.
Sur ce, je vais voter.

1540 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 23/04/2017 à 14:33

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Edito
Wesh!
smiley 32

Sur ceux, je repars faire la queue smiley 9

4347 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 23/04/2017 à 14:48

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Tidus

[quote]
Mentalité typiquement française. Je ne cautionne pas, je ne veux pas participer mais je veux quand même me plaindre du choix qui a été fait.
Décidément les éditos politique cela ne te réussit absolument pas.
Sur ce, je vais voter.
mentalité typiquement française. Quelqu'un qui a un avis différent raconte forcément de la merde.
Décidément les commentaires des éditos politiques, cela ne re réussit absolument pas.

L'abstention n'est-elle pas un choix partisan ?
Où est le problème ? Il faut impérativement faire le choix d'un parti et cautionner un candidat ? Se définir obligatoirement d'un parti ?

En l'occurrence, si, je suis allé voter. Mais Je comprends totalement qu'on refuse de donner sa voix à cette triste mascarade.

7013 Commentaires de news

Ecrit par Tidus le 23/04/2017 à 15:28

 

4

avatar

Inscrit le 05/02/2010

Voir le profil

Quelqu'un qui a un avis différent raconte forcément de la merde.
Ou ai-je dit ça ?

Je n'ai rien contre ceux qui votent blanc ou s'abstiennent. Que tu ne souhaites pas exprimer ta voix ça te regarde. Je peux comprendre également que l'on refuse de faire un choix étant donné les candidats en lice.

Mais dans ce cas il faut assumer totalement et ne pas se plaindre ensuite du choix que la majorité aura fait. Parce que dans tous les cas, un candidat sera élu.

Force est de constater qu'à chaque scrutin il y a un nombre incalculable de glandus citoyens qui se permettent de venir critiquer les résultats alors qu'ils n'ont pas souhaité faire un choix.

1540 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 23/04/2017 à 16:31

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ben non. Ils ne se retrouvent dans aucun. Et donc critiquent tous... y compris l'élu. Je ne vois pas le problème... smiley 8

7013 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 23/04/2017 à 16:54

 

6

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Tant que le vote blanc n'aura aucun impact, l'abstention sera totalement justifiable.

2967 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 23/04/2017 à 17:05

 

7

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ca tombe bien, dans les "petits" candidats de cette cuvée, ils s'avèrent qu'il y en a avec des programmes sérieux et réalistes, et qui intègrent dans leur logique la prise en compte du vote blanc smiley 8

4347 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 23/04/2017 à 17:34

 

8

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Ca tombe bien, dans les "petits" candidats de cette cuvée, ils s'avèrent qu'il y en a avec des programmes sérieux et réalistes, et qui intègrent dans leur logique la prise en compte du vote blanc smiley 8

oui il y en a.

@Tidus et Cedric Votre mésentente est plutôt sur le thème de "faire barrage"; Ce qui n'est pas acceptable c'est d'aller dire aux gens qu'ils n'ont pas empêché tel parti de passer en disant en même temps que l'on a soi même pas voté du tout. Demander en quelque sorte aux gens de barrer la voix à certains candidats et ne pas voter soi même, là oui il faut être particulièrement con.

On peut par contre totalement s'abstenir et trouver que le vote des français est complètement stupide. Après c'est un peu jouer le rôle d'un con aussi, se donner des grands airs avec un ton condescendant de "regardez les en train de voter pour "XXX", moi j'me suis abstenu, y'en a pas un pour sauver l'autre".

Vous me voyez désolé de savoir que vous êtes toujours dans votre période naïve.

On retrouve un peu de cette condescendance là, par exemple. On évitera bien d'ailleurs de la prendre mal, parce que justement, si on prend le cas de Cedric, ça tourne un peu en rond entre les crises de colère pures, la naïveté de la foi en l'humanité, puis le défaitisme. C'est une petite boucle d'éditos que l'on croise souvent.

2967 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 23/04/2017 à 19:39

 

9

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Ecrit par scudik

oui il y en a.

@Tidus et Cedric Votre mésentente est plutôt sur le thème de "faire barrage"; Ce qui n'est pas acceptable c'est d'aller dire aux gens qu'ils n'ont pas empêché tel parti de passer en disant en même temps que l'on a soi même pas voté du tout. Demander en quelque sorte aux gens de barrer la voix à certains candidats et ne pas voter soi même, là oui il faut être particulièrement con.

On peut par contre totalement s'abstenir et trouver que le vote des français est complètement stupide. Après c'est un peu jouer le rôle d'un con aussi, se donner des grands airs avec un ton condescendant de "regardez les en train de voter pour "XXX", moi j'me suis abstenu, y'en a pas un pour sauver l'autre".

Vous me voyez désolé de savoir que vous êtes toujours dans votre période naïve.

On retrouve un peu de cette condescendance là, par exemple. On évitera bien d'ailleurs de la prendre mal, parce que justement, si on prend le cas de Cedric, ça tourne un peu en rond entre les crises de colère pures, la naïveté de la foi en l'humanité, puis le défaitisme. C'est une petite boucle d'éditos que l'on croise souvent.

Je suis d'accord Cédric un émo.smiley 47

Pour ce qui est du wesh tu as entièrement raison. Et puis elle te remercieront plus tard de leur avoir maintenu un minimum de savoir vivre.

1323 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 24/04/2017 à 13:23

 

12

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Faut pas déconner non plus et transposer tout dans le comportement ou l'idéologie politique.
En se contentant comme tu le fais de la théorie, on passe à côté du contexte, de qui l'emploie en général, de sa fréquence...
Combattre l'utilisation d'un mot, ce n'est pas combattre toute une langue, une culture ou un pays.
Demander à se dresser contre l'invasion des chaussettes dans les sandales, ce n'est pas être un germanophobe.

Mais à côté de ça, merci pour la définition.

7013 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 24/04/2017 à 13:28

 

13

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par killmeplease


Donc quand tu dis:
[quote]
A chaque Wesh proféré, c’est la culture de tout un pays qui agonise.

Ba ça me paraît assez proche d'un discours que pourrait tenir le FN finalement...

Quand on lutte contre l'utilisation abusive de vocabulaire anglais dans le français. Ou la prononciation stupide d'acronymes, comme c'est le cas dans l'édito que tu as apparemment lu à moitié puisqu'il interdit aussi à ses filles le EMDéHER ou le LAULE ou ELLOELL. C'est du Front national aussi ? C'est pourtant la même chose, si ce n'est que la cible n'est cette fois pas la langue arabe mais l'anglais et le langage internet.

Il faut vraiment être con pour sortir ça. Sans parler du fait qu'évidemment il s'agit d'un sujet léger avec pas mal d'humour, mêlant fiction et réalité. Un édito qui vise à parler de la dégradation du vocabulaire des jeunes (8 et 11 ans) qui répètent ce qu'ils entendent sans comprendre ce que ça veut dire. Est-ce que Cedric doit attendre la visite des services sociaux demain parce que t'as pas compris que les punitions et retranscriptions de leurs conversations sont fictives ?

smiley 32smiley 32smiley 32

2967 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 24/04/2017 à 13:45

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

que tu crois !

7013 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 24/04/2017 à 20:30

 

15

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

...
Demander à se dresser contre l'invasion des chaussettes dans les sandales, ce n'est pas être un germanophobe
...
Ca, et tes propos sur la bière Allemande, je suis sûr que si en fait ! smiley 13

4347 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

31236-edito-elections-wesh-langue-francaise-punition-terrorisme