L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 22 septembre 2019 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Fête foraine en famille

imageHier, il faisait beau, il faisait chaud, je m’adonnais à l’un de mes passe-temps préférés, à savoir attacher des enfants sur le tourniquet du parc et tenter de les toucher en leur lançant des cailloux. Alors que je venais de faire une série parfaite, ma fille aînée vint me rejoindre. « Papa, y’a une fête foraine dans le village à côté, j’ai une copine qui me propose qu’on s’y retrouve, faut que tu m’y emmènes et faut que tu me donnes 20 € pour que je puisse faire des manèges ».

L’éducation des enfants est une chose compliquée. Il faut savoir être le père aimant et protecteur mais, parfois, il est bon de rappeler qui est le patron et faire preuve de fermeté, de sévérité et, le cas échéant, d’un soupçon de totalitarisme afin de bien marquer les barrières de l’acceptable et du savoir-vivre. Mais bon. Comme elle faisait les gros yeux, j’ai dit d’accord.

Comme je suis un peu fourbe quand même, j’ai décidé que toute la famille irait, d’ailleurs.
« Sérieux ? Tu vas pas venir aussi alors que je vais être avec mes copines ? »
« Sérieux. Tu iras de ton côté avec tes copines, pas de souci. Moi j’irai de mon côté avec les miennes »

imageBref. Ma fille aînée a passé un très bon après-midi entre amies, a fait quelques manèges, à savoir 7 parties d’auto-tamponneuses, une partie de tir à la carabine et trois parties de chenille speed, puis s’est offert un granité saveur passion avant de déambuler dans les allées en discutant séries TV avec ses copines. Mais je ne la surveillais pas plus que ça, hein. En tout cas, elle a été sage. Rien à signaler.

De mon côté, j’étais avec ma femme et ma fille cadette. Elles ont, elles aussi, voulu faire une partie d’auto-tamponneuse.
« Tu ne veux pas en faire toi ? » m’a demandé ma gamine.
« Non, papa s’est fait mal au dos en jouant à la brouette avec maman hier soir »
« Ah bon ? Tu me montreras comment on joue à la brouette aussi ? »
« Tu verras ça avec ton mari plus tard »

Et les voilà donc parties s’amuser cinq minutes à se tamponner les unes aux autres en riant à gorge déployée.

Au moment de partir, toujours hilare, ma fille me lance alors « tiens, t’as vu, lui, dans l’auto-tamponneuse bleue, c’est le garçon qui m’a demandé si je voulais sortir avec lui. »
« Hein ? »
« Oui, lui, avec le maillot blanc vert et rouge. »

imageMa fille. De 10 ans. Qui vient de rentrer en 6ème. Il y a trois semaines. Trois semaines seulement. Et un petit con avec un maillot du Portugal sans doute cousu par un type qui n’a jamais vu l’original lui a déjà demandé si elle voulait sortir avec lui. Ma fille. De 10 ans. Qui vient de rentrer en 6ème.

« Fais pas cette tête-là, j’ai dit non, hein, papa. Mais il voudra peut-être me montrer quand même comment jouer à la brouette… ».
« Attends. Comme vous avez l’air de vous être bien amusées, moi aussi je vais faire une partie d’auto-tamponneuse ».
« Mais ton dos ? »
« Il va mieux, t’inquiète ».

L’auto-tamponneuse, c’est juste une question de vitesse, d’angle et d’un petit coup de rein bien senti et lâché au bon moment pour donner de la puissance lors d’une percussion. J’ai juste oublié que je n’ai plus le physique de mes 15 ans et qu’aujourd’hui, mon coup de rein a un peu plus d’impact et de puissance qu’à l’époque. En tout cas, je ne savais pas qu’on pouvait, quand on va suffisamment vite et qu’on met suffisamment de punch, retourner une auto-tamponneuse avec un gamin dedans. Un gamin avec un maillot blanc vert et rouge. Bon. Je n’étais pas obligé de lui en remettre un coup alors qu’il était à terre, mais vu que j’avais un bon angle, je me suis dit que ce serait du bonus…
En tout cas, j’ai bien vu, quand le service de sécurité m’a demandé de quitter les lieux, que le message était passé.

Histoire de faire retomber la pression, parce que ma femme et ma fille me regardaient d’un air sévère, j’ai proposé de leur offrir une crêpe et de tenter de gagner une peluche en tirant des espèces de ficelles. Vous connaissez le principe : y’a d’énormes peluches de qualité accrochées partout, vous tirez une ficelle et en fait, au bout, il n’y a que des trucs immondes made in China qui étaient bien planqués derrière.

« Papa, c’est trop moche la peluche, tu veux pas m’en gagner une autre au tir au fusil ? ».

imageDes années de Call of Duty à atteindre des top 10 mondiaux de mon quartier ont fait de moi une vraie machine de guerre, un fusil entre les mains.
« Un plomb, trois ballons éclatés d’un coup, c’est de la chance » a expliqué la foraine.
« Un plomb, trois ballons éclatés d’un coup, trois fois de suite, c’est du talent » ai-je ajouté quelques minutes après.
« Il vous reste un plomb, si vous réussissez encore ça, je vous offre une grosse peluche » a dit la foraine, pour m’encourager alors que les badauds se pressaient autour de moi pour admirer mon talent.
« Maman, regarde, le garçon, là-bas, c’est celui qu’arrête pas d’embêter ma sœur parce qu’il veut sortir avec elle » a alors lâché ma gamine…

 « On a quand même eu la peluche » expliquais-je à mon épouse furieuse qui avait décidé que c’était assez, et qu’on rentrait directement à la maison.
« C’est normal qu’elle te l’ait donnée ! Elle était terrorisée ! »

Et j’expliquais à ma fille cadette que non, papa n’avait pas fait exprès de tirer un plomb dans les fesses du garçon, qu’il avait juste « ripé » et que de toute manière, ça ne l’empêcherait pas de marcher. Juste de s’asseoir pendant quelques jours, le temps que ça cicatrise.

En tout cas, ma femme a décidé que désormais, je suis interdit de fête foraine. C’est dommage. Je me suis bien amusé moi. Le temps d’un après-midi, j’ai retrouvé mon âme d’enfant.

« Rambo, c’est pas un enfant, c’est un psychopathe », tient à préciser ma femme en conclusion de cet édito.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 22/09/2019 à 14:13

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

« Rambo, c’est pas un enfant, c’est un psychopathe », tient à préciser ma femme en conclusion de cet édito.

"Rambo n'est pas un psychopathe, il a été formaté comme ça! C'est pas pareil" rétorqua ce père aimant et attentionné smiley 36

4347 Commentaires de news

Ecrit par Paf le 10/10/2019 à 09:58

 

2

avatar

Inscrit le 01/01/2016

Voir le profil

Alors disons que c'est un psychopathe socio-éduqué. Excellent édito comme d'hab'!

94 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

37692-fete-foraine-enfants-accidents-auto-tamponneuse-tir-carabine